Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

«Transformons radicalement un foyer d'instabilité en havre de paix et de prospérité, faisons de la région du Sahel une référence mondiale en matière de coopération internationale réussie. C'est possible, c'est souhaitable, c'est nécessaire et ce sera


discour«Messieurs les Chefs d'États et de Gouvernements,
- Chers partenaires,
- Distingués invités,
- Mesdames, Messieurs
Il y a juste deux jours, deux soldats Français de l'opération Barkhane sont tombés, victimes des mines posées par les terroristes et les trafiquants qui écument le Sahel et le Sahara. Ils viennent s'ajouter aux nombreuses victimes civiles et militaires de cette tragédie qui se joue au Sahel. Rendons hommage à toutes ces victimes en observant une minute de silence.
Je vous remercie.
Ils sont jeunes, très jeunes parfois, ces nombreux enfants du sahel, tous aujourd'hui prisonniers des rêves d'avenir meilleur mais qui virent très souvent au cauchemar. En effet, pour beaucoup d'entre eux, seules deux options possibles existent actuellement : celle "de mourir dans la mer plutôt que de mourir devant leur mère ", comme le disait un jeune migrant, ou celle de répondre à l'appel malveillant et manipulateur des groupes terroristes, en connexion directe avec les activités criminelles de trafics d'armes et de drogue.
Ebranlée par les conséquences du changement climatique comme l'illustre l'exemple du lac Tchad, meurtrie par le terrorisme et le crime organisé, aux prises avec une paupérisation grandissante de ses populations, à la fois zone d'origine et de transit de migrants, la région du Sahel constitue une source de préoccupations non seulement pour les gouvernements des pays qui la composent mais aussi pour la communauté internationale.
C'est pour cette raison qu'elle a fait l'objet de plusieurs initiatives que nous avons décidé d'agréger dans une stratégie de sécurité développement durable visant à lutter contre le terrorisme et le crime organisé, à consolider la gouvernance, à bâtir des infrastructures, à renforcer la résilience des populations et le développement humain.
Mesdames, Messieurs,
Pour mettre en œuvre de manière efficiente cette stratégie, il fallait un cadre organisationnel couvrant toutes les dimensions : sécuritaire, politique, économique, et sociale. Ce cadre c'est le G5 Sahel.
C'est conscient de la liaison étroite qui existe entre sécurité et développement, que ces cinq pays ont décidé, de mettre en place, sur le modèle de la Force Mixte Multinationale qui combat Boko Haram dans le bassin du lac Tchad, une force conjointe et de concevoir un plan d'investissement prioritaire.
Aussi saluons-nous la
présente conférence que l'Union Européenne a
généreusement décidé d'abriter et d'organiser en collaboration avec l'Union Africaine et l'Organisation des Nations Unies. Au nom du G5 Sahel, nous vous disons merci. Nous remercions également tous les autres partenaires bilatéraux comme multilatéraux pour leur participation à la présente rencontre.

Mesdames, Messieurs,
Depuis la création de la force conjointe, plusieurs avancées notables ont été réalisées en vue de la rendre opérationnelle notamment l'élaboration de son concept d'opération, la mise en place des différents Etats-Majors, la mise à disposition des bataillons, la mise en place récente d'un centre de fusion des renseignements, l'adoption des résolutions 2359 et 2391 du conseil de sécurité. A cela s'ajoutent les annonces de contribution de l'union européenne, de la France, des Etats unis, du Royaume d'Arabie Saoudite, des Emirats Arabes Unis, et des pays bas. J'en profite aussi pour inviter tous nos autres amis à nous rejoindre dans cette nouvelle dynamique enclenchée pour restaurer la paix et la sécurité au Sahel.
Nous aurions voulu que les résolutions du conseil de sécurité des Nations Unis dote la Force Conjointe d'un mandat plus fort, sous le chapitre 7, pour créer les conditions juridiques d'un véritable engagement offensif. Nous espérons parvenir à brève échéance à nous entendre sur cette dimension plus adaptée aux enjeux de l'heure. Toutefois nous progressons avec le mandat actuel et apprécions à leur juste valeur les collaborations envisagées avec la MINUSMA et la force Française Barkhane.

Mesdames, Messieurs,
Il est important de souligner que le défi majeur auquel nous sommes confrontés ici, est de parvenir à assurer un financement non pas sporadique, mais pérenne afin de rendre durable et autonome cette force.
Je fonde l'espoir que la présente « Conférence internationale de haut niveau sur le Sahel » y arrivera. Par ailleurs, je suis heureux de vous annoncer que le Sommet du G5 Sahel réuni à Niamey le 06 février dernier a apporté des solutions idoines aux questions politiques et financières.
Nous avons notamment levé l'obstacle que constituait l'absence d'un mécanisme clair et fiable de domiciliation et de gestion des fonds reçus des donateurs. Parmi les mesures prises, citons notamment la décision portant création d'un Fonds Fiduciaire pour la Force Conjointe du G5 Sahel, destiné à recevoir les contributions des partenaires. Un comité de soutien et un comité de contrôle impliquant les partenaires bilatéraux et multilatéraux sont également mis en place.
Par ailleurs, au vu de la pression qu'exerce la crise sécuritaire sur les budgets respectifs de nos Etats, il y a lieu de réitérer l'appel, lancé aux institutions financières internationales, à considérer le surplus des dépenses sécuritaires comme une dépense exceptionnelle à exclure du calcul de leur déficit budgétaire. Il serait également souhaitable d'obtenir plus de souplesse dans l'appréciation de notre endettement, particulièrement en ce qui concerne les projets rentables et générateurs de croissance.
La crise libyenne a été le détonateur de la dégradation de la situation sécuritaire au sahel et elle contribue jour après jour à son amplification. Il faut donc mettre fin à ce chaos, en restaurant l'autorité de l'Etat Libyen sur l'ensemble de son territoire.

Mesdames, Messieurs ;
Pour s'attaquer au mal à sa racine, pour extirper de la région du Sahel les germes propices à une prolifération généralisée de la violence, pour éradiquer la migration clandestine et ses conséquences dramatiques, il faut promouvoir le développement durable et donc donner des perspectives d'avenir « in situ » aux jeunes de plus en plus nombreux qui arrivent sur le marché du travail.
C'est aussi un autre objectif du plan d'investissement prioritaire, plan qui fera l'objet d'une table ronde des bailleurs probablement au mois de Juin, ici même à Bruxelles. Il s'agit d'intégrer judicieusement la dimension sécurité et la dimension développement et d'assurer une adhésion populaire solide à cette démarche, autrement dit assurer la consolidation de la fameuse trinité «peuple, gouvernement et armée ».
Dans cette perspective, nous nous félicitons de la tenue hier, ici même à Bruxelles, de la Conférence sur le renforcement de la confiance avec les populations au Sahel et le respect des droits de l'homme. Je me réjouis des conclusions importantes issues de cette réunion. Je voudrais réaffirmer solennellement l'engagement de l'ensemble des Etats du G5 Sahel à respecter et à faire respecter les droits humains dans le cadre des opérations de la Force Conjointe.

Mesdames, Messieurs
Nous devons agir résolument pour changer le visage de la région du Sahel ou courir le risque de voir cette partie du monde sombrer inexorablement dans la violence, le chaos. Le Sahel est la frontière avec l'Europe. Le Sahel est un bouclier, une digue qui ne doit jamais rompre. Cela donne tout son sens à l'affirmation selon laquelle la sécurité est un bien public mondial. Soyons à la hauteur des enjeux qui nous concernent tous car ils vont définir notre avenir à plusieurs égards. Transformons radicalement un foyer d'instabilité en havre de paix et de prospérité, faisons de la région du Sahel une référence mondiale en matière de coopération internationale réussie. C'est possible, c'est souhaitable, c'est nécessaire et ce sera profitable à tous.
Je vous remercie pour votre aimable attention. ».
onep

Société

Décès du Grand Chancelier des Ordres Nationaux du Niger : Le Chef de l'Etat assiste aux obsèques de feu Boulama Manga

Décès du Grand Chancelier des Ordres Nationaux du Niger : Le Chef de l'Etat assiste aux obsèques de feu Boulama Manga

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE. Issoufou Mahamadou, a assisté dimanche 21 Avril 2019 à la levée du corps du Colonel Boulama Manga Mamane Ouadaî, Grand chancelier des Ordres Nationaux du Niger, décédé le Samedi 20 Avril 2019 à Niamey. Les obsèques de l'illustre disparu, se sont déroulées au palais de la Présidence de la République du Niger. Ont pris part à cette cérémonie, aux côtés du Président de la République, le Pr...

Protocole d'accord entre le Gouvernement et les BEN/ SUSAS et SYNPHAMED : Les deux parties s'engagent à respecter le con…

Protocole d'accord entre le Gouvernement et les BEN/ SUSAS et SYNPHAMED : Les deux parties s'engagent à respecter le contenu dudit protocole

Après trois préavis de grèves du syndicat Unique de la Santé et de l'Action Sociale (SUSAS) et du Syndicat des Pharmaciens, Médecins et Chirurgiens-Dentistes (SYNPHAMED) intervenus respectivement les 21 et 22 mars 2019 ; les 28 et 29 mars 2019 et les 3, 4, et 5 avril 2019, les deux structures syndicales ont suspendu leur mouvement de grève depuis le 4 avril 2019 à la faveur des négociations enclenchées avec le gouvernement. Ces négociat...

Communiqué du Secrétariat général du Gouvernement : Promotion d'Officiers Généraux des Forces Armées Nigériennes et de l…

Communiqué du Secrétariat général du Gouvernement : Promotion d'Officiers Généraux des Forces Armées Nigériennes et de la Gendarmerie Nationale

Le Président de la République, Chef de l'Etat, Son Excellence Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU, a signé le vendredi 19 avril 2019, un décret portant promotion d'Officiers Généraux des Forces Armées Nigériennes et de la Gendarmerie Nationale.Aux termes de ce décret, sont promus au grade supérieur au titre de l'avancement normal, les Officiers des Forces Armées Nigériennes et de la Gendarmerie Nationale dont les noms suivent, pour compter du 1...

Village ‹›moderne›› de Bargo-Darey : Inauguration d'un complexe de 100 villas sur le modèle Rohama

Village ‹›moderne›› de Bargo-Darey : Inauguration d'un complexe de 100 villas sur le modèle Rohama

L'ONG Qatar Charity a inauguré le samedi 20 avril dernier, le village modèle Rohama de Bargo-Darey dans le département de Balléyara (région de Tillabéri). Il s'agit d'un complexe composé de 100 villas dotées de tous les équipements sociaux de base. La cérémonie d'inauguration du projet s'est déroulée sous le parrainage du ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, de la Sécurité publique, de la Décentralisation et des Affaires coutumière...

Réunion du Comité Défense et Sécurité de la Force Multinationale Mixte (FMM) : Renforcer la paix et la stabilité dans le…

Réunion du Comité Défense et Sécurité de la Force Multinationale Mixte (FMM) : Renforcer la paix et la stabilité dans le bassin du lac Tchad

Le comité défense et sécurité de la Force Multinationale Mixte (FMM) a tenu le samedi 20 avril dernier sa réunion à Niamey. C'est le Chef d'Etat-major des FAN, le Général de corps d'Armées Ahmed Mohamed, représentant le ministre de la Défense Nationale qui a présidé l'ouverture et la clôture des travaux. Cette réunion qui a regroupé les chefs d'Etat-major des pays membres de la Commission du Bassin du Lac Tchad (CBLT) à savoir le Nigeri...

Interpellation du ministre de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'innovation à l'Assemblée nationale : M. …

Interpellation du ministre de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'innovation à l'Assemblée nationale : M. Yahouza Sadissou fait un diagnostic édifiant de la situation des Universités publiques du Niger

Les travaux en séance plénière de la première session ordinaire au titre de l'année 2019 de l'Assemblée nationale se poursuivent à l'hémicycle de ladite institution. Au cours de la plénière du samedi dernier, les parlementaires ont interpellé le ministre de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche de l'Innovation, sur la crise qui secoue les Universités publiques née des différents mouvements de grève observés par le Syndicat National ...

Réponse du ministre Yahouza Sadissou aux questions des députés nationaux

Réponse du ministre Yahouza Sadissou aux questions des députés nationaux

Excellence Monsieur le Président de l'Assemblée nationale,Honorables députés ;Il y a exactement un an, le 7 avril 2018, j'étais dans ce même hémicycle pour répondre à une interpellation de la représentation nationale par rapport à une crise qui avait secoué l'Université Abdou Moumouni de Niamey de Niamey. A la suite de cette interpellation, vous avez diligenté une enquête parlementaire dont le rapport a été très constructif dans la réso...

SERVICE DE CONSULTANTS : Recrutement d’une Assistance technique à la Société Sahélienne de Financement (SAHFI SA)

SERVICE DE CONSULTANTS : Recrutement d’une Assistance technique à la Société Sahélienne de Financement (SAHFI SA)

REPUBLIQUE DU NIGERMINISTERE DU PLANDIRECTION GENERALE DE LA PROGRAMMATION DU DEVELOPPEMENTProjet d'appui au Climat des Affaires et à la Compétitivité (PCA/C)ACCORD DE DON N°TFOA0809Unité d'Exécution du ProjetSERVICE DE CONSULTANTS :Recrutement d'une Assistance technique à laSociété Sahélienne de Financement (SAHFI SA)SOLLICITATION DE MANIFESTATIONS D'INTERETLa République du Niger a obtenu un Don de l'Agence Danoise de Développement (DA...

Assemblée nationale : Adoption de la loi sur le régime général des Etablissements publics à caractères scientifique, cul…

Assemblée nationale : Adoption de la loi sur le régime général des Etablissements publics à caractères scientifique, culturel et technique

Le président de l'Assemblée nationale, SE Ousseini Tinni, a présidé hier à l'hémicycle de l'Assemblée nationale la poursuite des travaux de la séance plénière de la première session ordinaire au titre de l'année 2019 dite session des lois. La journée d'hier a été consacrée à l'examen et à l'adoption du projet de loi modifiant l'ordonnance n°2010-77 du 09 décembre 2010 portant régime général des Etablissements publics à caractères scient...

Fin du Sommet Régional sur l'Initiative de Financement en faveur des Femmes Entrepreneures (WE-FI), à Abidjan (Côte d'Iv…

Fin du Sommet Régional sur l'Initiative de Financement en faveur des Femmes Entrepreneures (WE-FI), à Abidjan (Côte d'Ivoire) : SE. Brigi Rafini a regagné Niamey, hier

Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, SE. Brigi Rafini, a regagné Niamey, hier en début d'après-midi, en provenance d'Abidjan en Côte d'Ivoire où il a représenté le Président de la République, SE Issoufou Mahamadou, au Sommet Régional sur l'Initiative de Financement en faveur des Femmes Entrepreneures (WE-FI) du 17 au 18 avril dernier. A sa descente d'avion, le Premier ministre a été accueilli par le ministre Directeur de Cabinet d...

AG/ONU

Editorial

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

lundi 17 décembre 2018

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Tresses traditionnelles nigériennes : Derrière la …

Tresses traditionnelles nigériennes : Derrière la beauté, se cache toute une symbolique

Au-delà de la beauté artistique et visuelle, la tresse symbolise une forme d'expression po...

jeudi 18 avril 2019

Tresse traditionnelle

Tresse traditionnelle

La tresse traditionnelle a longtemps été un des métiers les plus reconnus à la femme nigér...

jeudi 18 avril 2019

Santé et sécurité au travail : Peu d'importance ac…

Santé et sécurité au travail : Peu d'importance accordée à la question

La problématique traite de la protection des travailleurs contre les maladies, les acciden...

jeudi 4 avril 2019

L'air du temps

Endiguer le banditisme urbain

Endiguer le banditisme urbain

Il y a environ une semaine, la Police Nationale a une fois de plus mis hors d'état de nuir...

jeudi 18 avril 2019

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.