Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Poursuite de la campagne de sensibilisation pour l'éradication de la violence sur les enfants : Les Leaders communautaires demandent une loi sur la criminalisation des délits de violences sur les enfants



mediateurLancée officiellement le 27 mars 2018 dans la commune de Makalondi, département de Torodi, par le Médiateur de la République en partenariat avec l'ONG internationale, World Vision, la campagne de sensibilisation pour l'éradication de la violence sur les enfants s'est poursuivie au niveau des autres communes de la région du fleuve. Téra, Méhanna, Ouallam et le Kourtey ont reçu la visite du Médiateur de la République, Me Ali Sirfi Maiga venu les entretenir sur les graves conséquences qu'engendrent les mariages précoces, la déscolarisation de la jeune fille ou toutes formes de violences exercées sur les enfants. Partout où elle est passée, la délégation du Médiateur de la République a reçu un accueil chaleureux de la part des populations venues nombreuses participer au dialogue communautaire.
Ces dialogues communautaires qui s'étaleront sur une période de cinq années, ont pour but d'amener les leaders d'opinions, à évaluer les risques et à augmenter leurs connaissances sur les voies de recours dans le cadre d'union précoce ou forcée pour mieux mener la médiation dans l'intérêt des enfants victimes de ce fléau. Les principaux acteurs concernés par la question qui sont les autorités administratives, coutumières et religieuses, la société civile et les associations de défense des droits des enfants sont tous interpellés au cours de ces sessions de dialogues communautaires pour s'impliquer davantage en jouant chacun sa partition pour mettre fin à cette gangrène qui mine notre société. Au niveau de toutes les localités visitées, les populations ont pu s'exprimer librement et sans tabou sur toutes les pratiques néfastes qui ont été souvent dénoncées par leurs conseils municipaux mais hélas qui persistent encore et cela des fois par ignorance des conséquences graves qui en résultent sur les plans sanitaire, socioéconomique, culturel etc.
La particularité de la région du fleuve comme l'a indiqué le Gouverneur de la région de Tillabri, est qu'elle est une zone aurifère où les heureux aventuriers ou la diaspora de ladite région n'hésitent pas à débloquer des sommes colossales pour débaucher les jeunes filles de l'école et les marier. Aussi après avoir écouté les préoccupations des populations sur la question, notamment la précarité à laquelle sont confrontés les parents des victimes, le Médiateur de la République a déploré cet état de fatalisme et d'irresponsabilité de la part de ces derniers. Me Ali Sirfi Maiga n'est pas passé par quatre chemins pour dénoncer cette forme de traite déguisée des enfants, en particulier celle de la jeune fille que les parents sacrifient au détriment de son avenir. Aux aventuriers qui viennent amadouer les parents avec des sommes alléchantes pour marier leurs filles mineurs qu'ils auraient identifiés, Me Sirfi a indexé là aussi une autre forme de pédophilie qui constitue un grave délit de justice.
«Il est grand temps que les consciences s'éveillent pour que nous puissions prendre à bras le corps la question et trouver ensemble les solutions idoines pour réduire, voir éliminer les mariages précoces ou forcés», a ajouté le Médiateur de la République au cours des échanges. Pour y parvenir il faudrait faire remonter les conclusions de ces dialogues communautaires qui demeurent une question nationale afin d'interpeller les plus hautes autorités à s'y impliquer davantage pour une réponse d'urgence nationale. Malgré les efforts consentis par World Vision au sein des communautés qui présentent encore des résistances à ce sujet beaucoup reste encore à faire. C'est ainsi qu'au cours de ces dialogues communautaires, les leaders d'opinons qui ont été davantage édifiés sur les conséquences et les voies de recours sur les cas de mariage forcé ou précoce, ont suggéré la mise en place des brigades de protection et de maintien des filles à l'école. Ils ont pris l'engagement de répercuter l'information au niveau des villages et de veiller à son application.
Les participants à ces rencontres ont aussi demandé au
Médiateur de la République de plaider auprès du Gouvernement pour l'adoption d'une loi pour criminaliser ces pratiques, à l'instar de celle prise en 2000 sur les mutilations génitales qui ont tendance à disparaitre. Seul un arsenal juridique fort pourrait contribuer à éradiquer le phénomène, ont souligné les acteurs concernés au cours des échanges. Le Médiateur de la République, protecteur des droits des enfants de par sa mission, n'est pas resté insensible à ce cri de cœur des populations de la Région du fleuve, et leur a promis de réfléchir avec d'autres structures concernées par la question afin de mutualiser leurs efforts pour l'organisation d'un débat national sur la question. « Il y a urgence pour qu'une réponse adéquate soit trouvée au phénomène afin que nos enfants puissent jouir pleinement de leurs droits » a conclu Me Ali Sirfi Maiga. Le Médiateur de la République qui est rentré satisfait de cette tournée qui l'a édifiée sur la prise de conscience des populations sur les questions de violation des droits des enfants, procédera dès le mardi 3 avril 2018, à un autre lancement du même genre à Chadakori région de Maradi, autre fief de résistance sur les mariages précoces dans notre pays.
Cellule communication
du Médiateur de la
République

Société

Don de la fondation Tattali-Iyali au CSI - Kalley nord Abidjan de Niamey : Du matériel et des consommables médicaux d'un…

Don de la fondation Tattali-Iyali au CSI - Kalley nord Abidjan de Niamey : Du matériel et des consommables médicaux d'une valeur de 70 millions de francs CFA

Dans le cadre de ses actions humanitaires touchant plusieurs domaines, la fondation Tattali-Iyali de la première Dame, Dr Lalla Malika Issoufou Mahamadou, a fait le samedi dernier un important don au Centre de Santé Intégré de Kalley nord Abidjan de Niamey. Ce don composé d'un lot de matériel et consommables médicaux, dont un tricycle médicalisé une couveuse etc. La valeur de l'ensemble du matériel est estimée à 70 millions de francs CF...

Niamey/Session extraordinaire de l'Intersyndicale des Travailleurs du Niger (ITN) : L'Intersyndicale demande au gouverne…

Niamey/Session extraordinaire de l'Intersyndicale des Travailleurs du Niger (ITN) : L'Intersyndicale demande au gouvernement l'application intégrale des protocoles d'accord signés

L'Intersyndicale des Travailleurs du Niger (ITN) s'est réunie, le samedi 21 avril 2018, en session extraordinaire à la Bourse du Travail Boureïma Maïnassara de Niamey afin d'examiner la situation sociale du Niger. Pour rappel, l'ITN et le gouvernement qui ont signé trois protocoles d'accord –le 7 février 2018, le 2 novembre 2018 et le 16 avril 2015- ont repris les négociations le 20 novembre 2017.Tout au long de ces négociations, les de...

Le Chef de l'Etat préside la 15ème réunion du Comité Interministériel d'Orientation (CIO) de la mise en œuvre des progra…

Le Chef de l'Etat préside la 15ème réunion du Comité Interministériel d'Orientation (CIO) de la mise en œuvre des programmes de l'Initiative 3N : Aperçu sur les actions engagées par l'Etat dans le cadre du plan de soutien aux populations

Le Président de la République, Chef de l'Etat, S.E Issoufou Mahamadou, a présidé hier dans la salle des réunions du Conseil des Ministres, la 15ème réunion du Comité Interministériel d'Orientation de la mise en œuvre des programmes de l'Initiative 3N. Cette rencontre, qui a regroupé autour du Chef de l'Etat, le Premier ministre, Chef du gouvernement, S.E Brigi Raffini, et l'ensemble des membres du CIO, a mis sur la table de discussions ...

Installation du Conseil d'Orientation et de Pilotage de la Stratégie Nationale de Lutte Contre la Corruption : Volonté d…

Installation du Conseil d'Orientation et de Pilotage de la Stratégie Nationale de Lutte Contre la Corruption : Volonté d'insuffler une nouvelle dynamique dans la lutte contre la corruption

Le Premier ministre, Chef du gouvernement, SE Brigi Rafini, a procédé, hier après- midi dans la Salle des délibérations du Conseil de Cabinet de la Primature, à l'installation du Conseil d'orientation et de Pilotage de la Stratégie Nationale de Lutte Contre la Corruption. Le Conseil est présidé par le Premier ministre, Chef du gouvernement.En prenant la parole à cette occasion, le Chef du gouvernement, SE Brigi Rafini, a d'abord rappelé...

Communiqué du gouvernement : Le gouvernement décide de la fermeture du Campus universitaire ainsi que des cités annexes,…

Communiqué du gouvernement : Le gouvernement décide de la fermeture du Campus universitaire ainsi que des cités annexes, jusqu'à nouvel ordre

Suite aux violentes manifestations estudiantines survenues, hier, à Niamey, le gouvernement, à travers un communiqué émanant du Ministère des Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, a décidé de la fermeture du Campus universitaire ainsi que des cités annexes, jusqu'à nouvel ordre. (Lire ci-dessous l'intégralité du communiqué signé par le ministre Yahouza Sadissou).Ce jour, 18 Avril 2018, les étudiants de l'UAM de Nia...

Prestation de serment à la Cour d'Appel de Niamey : 21 inspecteurs de l'ANAC renvoyés à l'exercice de leur fonction

Prestation de serment à la Cour d'Appel de Niamey : 21 inspecteurs de l'ANAC renvoyés à l'exercice de leur fonction

21 nouveaux inspecteurs de l'Agence Nationale de l'Aviation Civile (ANAC), ont prêté serment, hier matin, à la Cour d'Appel de Niamey. Cette prestation de serment répond aux exigences prévues à l'article 71 de l'ordonnance 2010-23 du 14 mai 2010 portant Code de l'Aviation Civile en République du Niger, qui prévoit en son article 3 la prestation de serment avant leur entrée en fonction. La formule du serment est « Je jure d'exercer mes f...

Assemblée nationale : Vote des projets de loi sur le statut des organisations interprofessionnelles agricoles et sur la …

Assemblée nationale : Vote des projets de loi sur le statut des organisations interprofessionnelles agricoles et sur la sureté et l'utilisation pacifique de l'énergie atomique

Les travaux de la première session ordinaire de l'Assemblée nationale au titre de l'année 2018, dite session des lois, se poursuivent à l'hémicycle Place de la Concertation à Niamey. Au cours de la séance d'hier, les députés ont voté respectivement le projet de loi portant régime des organisations interprofessionnelles agricoles et le projet de loi sur la sûreté et l'utilisation pacifique de l'énergie atomique au Niger. Les travaux de l...

Déclaration de l'Assemblée nationale sur la situation de l'enseignement supérieur : Création d'une commission d'enquête …

Déclaration de l'Assemblée nationale sur la situation de l'enseignement supérieur : Création d'une commission d'enquête parlementaire sur la situation à l'Université Abdou Moumouni de Niamey

Au cours de la séance plénière d'hier, l'Assemblée nationale a fait une déclaration sur la situation des universités publiques. Cette déclaration du parlement fait suite à l'interpellation, le 7 avril dernier, du ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation. Dans cette déclaration lue par la députée Amina Laouali Saminou, l'Assemblée nationale s'est dit ''fortement préoccupée par les difficultés récurrentes r...

Levée de corps du casque bleu nigérien de la MINUSMA mort à Gao au Mali : Les autorités, la hiérarchie militaire et la M…

Levée de corps du casque bleu nigérien de la MINUSMA mort à Gao au Mali : Les autorités, la hiérarchie militaire et la MINUSMA rendent un dernier hommage au capitaine Souley Ibrahim

En mission au sein du 5ème bataillon nigérien de la MINUSMA, le capitaine Souley Ibrahim est un officier des forces armées nigériennes (FAN) mort le 6 avril 2018 dans la ville malienne de Gao. C'est suite à une attaque lâche perpétrée par deux individus non-identifiés dans une rue de Gao, que ce jeune et valeureux officier des FAN âgé de 35 ans a perdu la vie. La levée de corps de cet officier s'est déroulée hier matin, à la morgue de l...

Lancement de la mission (INIR) de l'Agence internationale pour l'énergie atomique (AIEA) au Niger : Evaluer l'infrastruc…

Lancement de la mission (INIR) de l'Agence internationale pour l'énergie atomique (AIEA) au Niger : Evaluer l'infrastructure nucléaire du pays en vue d'une feuille de route et des plans d'action

Une délégation de l'Agence internationale pour l'énergie atomique (AIEA) séjourne pour une dizaine de jours au Niger dans le cadre d'une mission d'évaluation intégrée de l'infrastructure nucléaire nationale (ou Integrated Nuclear Infrastructure Review - INIR). L'ouverture de la réunion technique entre les membres de cette mission et la partie nigérienne a eu lieu hier à Niamey sous la présidence du Premier ministre, chef du gouvernement...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Fruits et légumes sur les marchés de Niamey : Abon…

Fruits et légumes sur les marchés de Niamey : Abondance des produits à des prix abordables

Lancée il y a seulement quelques mois, la campagne des cultures de contre saison a commenc...

vendredi 26 janvier 2018

Le maraîchage, une activité florissante dans le vi…

Le maraîchage, une activité florissante dans le village de Karey Gorou

Ces derniers temps, on constate une forte présence des légumes saisonniers dans la capital...

vendredi 26 janvier 2018

La Fédération des Coopératives Maraîchères du Nige…

La Fédération des Coopératives Maraîchères du Niger s'engage à contourner le problème d'écoulement des produits

La Fédération des Coopératives Maraîchères (FCMN-Niya) est une organisation paysanne faîti...

vendredi 26 janvier 2018

L'air du temps

Baignade interdite !

Baignade interdite !

La décision du Gouverneur de la région de Niamey est tombée en début de semaine, comme un ...

vendredi 20 avril 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.