Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

«Au Niger, nous sommes convaincus de la nécessité de modernisation des infrastructures de production, afin de garantir à notre communauté, la satisfaction des besoins énergétiques essentiels»


PM« Mesdames et Messieurs,
Distingués invités à vos titres grades, et qualités respectifs, tout protocole respecté.
A l'entame de mon propos je voudrais m'acquitter d'une agréable mission, en vous transmettant les salutations de SEM. Issoufou Mahamadou, Président de la République, Chef de l'Etat
Mesdames et Messieurs,
Chers invités,
Le Niger est membre de la Communauté Economique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), qui est forte de plus de 300 millions de d'habitants, soit 5% de la population mondiale, et qui enregistre un taux de croissance moyen soutenu de plus de 6% depuis 2010. L'agenda 2030 de développement durable de la CEDEAO vise, entre autres, la transformation structurelle de notre économie, en vue de la création d'un espace communautaire stable et prospère.
Les nombreux efforts de développement restent cependant tributaires de contraintes majeures parmi lesquelles : le fort taux de croissance démographique, le faible taux d'accès aux services énergétiques, et la vétusté des moyens de production. C'est pourquoi, nos Etats ont décidé de mettre en commun leurs efforts, pour la production, le transport, et la distribution d'énergie électrique, afin de satisfaire les besoins sans cesse croissants de nos populations, de nos villes, et de notre industrie.
Notre pays, conscient des défis auxquels fait face toute la région, et de sa responsabilité, compte apporter une contribution substantielle au développement économique et social de la communauté, en participant activement à l'augmentation des capacités de production, et en facilitant l'accès des populations aux services énergétiques durables.
Mesdames et Messieurs,
Honorables invités,
Le Niger dispose d'un potentiel énergétique important et varié, mais c'est surtout un producteur majeur mondial d'uranium. Les recherches minières ont permis de mettre en évidence des réserves additionnelles d'uranium et de Thorium, et les projets de recherche continuent, en dépit de la baisse du cours de l'uranium. Nonobstant cette disponibilité d'une grande variété sources, la pauvreté énergétique persiste au Niger, à l'image des autres Etats de la région.
Le Gouvernement Nigérien, conformément aux dispositions de l'article 147 de la constitution, s'attèle à développer le potentiel énergétique national, en vue d'atteindre la souveraineté énergétique, l'accès à l'énergie, ainsi que la satisfaction des besoins nationaux et des exigences de développement. Aussi, pour respecter les engagements pris dans les Programmes de la Renaissance actes I et II, et dans les Déclarations de Politique Générale, le Gouvernement, a défini un bouquet énergétique dans lequel, une contribution importante de l'électricité nucléaire est attendue, à moyen et long terme.
Mesdames et Messieurs,
Chers invités
Au Niger, nous sommes en effet convaincus de la nécessité de modernisation des infrastructures de production, afin de garantir à notre communauté, la satisfaction des besoins énergétiques essentiels, à l'aide d'une technologie de production stable et non polluante. Nous sommes pleinement conscients que le choix de l'énergie nucléaire est une décision majeure, non seulement sur le plan technique et technologique, mais aussi du point de vue socio-économique et politique. C'est pour cela que la mise en œuvre de ce programme électronucléaire se veut être en harmonie avec les politiques nationales et régionales, notamment en matière d'aménagement du territoire, de protection de l'environnement, et d'utilisation des ressources en eau partagées avec les Etats voisins.
Le Gouvernement entend en outre mettre en œuvre, et mener à terme ce programme dans le respect de ses obligations internationales, en assurant la protection des êtres et de l'environnement, mais aussi avec la plus large concertation possible de toutes les parties prenantes.
Mesdames et Messieurs,
La HANEA, a été créée en tant qu'instrument d'action pour le Gouvernement, en vue de mieux assurer la lisibilité et la visibilité de la politique nucléaire qu'il entend mener. Nous avons créé le Comité d'Orientations stratégiques (COSPEN), et le Comité Technique National pour le Programme Electronucléaire (CTNPEN), comme composantes de l'Organisme d'Exécution du Programme Electronucléaire (OEPEN ou NEPIO). Je félicite une fois de plus les membres du Comité Technique National pour le Programme électronucléaire (CTNPEN), pour le travail abattu. Ils n'ont ménagé aucun effort pour analyser et évaluer, conformément aux directives de l'Agence, l'ensemble des dix-neuf domaines qui constituent l'infrastructure nucléaire nationale. Le rapport d'autoévaluation qui en est issu nous donne des raisons d'espérer. Il a été soumis à l'AIEA pour appréciation et analyse, et la présente mission d'évaluation intégrée de l'infrastructure nucléaire (INIR), est organisée pour obtenir un avis indépendant.
C'est donc une étape importante de notre programme, sinon la plus importante, car elle mettra en lumière les défis qui nous attendent, ainsi que les solutions d'optimisation. Elle permettra surtout aux autorités de décider en toute connaissance de cause, du schéma de mise en œuvre du programme électronucléaire.
Mesdames et Messieurs les experts nationaux
Je vous demande donc ces prochains jours, de travailler de manière ardue et disciplinée, avec ces éminents experts internationaux qui ont été dépêchés à Niamey pour cet examen. Je sais pouvoir compter sur votre sens élevé de responsabilité et la passion qui vous anime, pour vous montrer à la hauteur de la tâche qui vous attend. Vous avez la chance d'être parmi ceux qui ont posé les bases de ce programme historique. Les recommandations qui seront issues de cette mission seront examinées avec la plus grande attention par mon Gouvernement et les solutions idoines seront apportées dans les meilleurs délais.
Je ne terminerai pas mon propos, sans réitérer une fois de plus toute notre reconnaissance et nos vifs remerciements à l'AIEA, pour tout le soutien qu'elle nous apporte, à chaque fois que nous en faisons la demande. Je vous prie de transmettre, Monsieur Chudakov, au Directeur Général ainsi qu'à toute son équipe, les salutations du Niger. Sur ce, je déclare ouverts les travaux de la mission d'Evaluation Intégrée de l'Infrastructure Nucléaire Nationale du Niger.
Je vous remercie. ».

Onep

Société

Coopération Niger-Ethiopie : Le Président de la République procède à la pose de la première pierre du Complexe de l'Amba…

Coopération Niger-Ethiopie : Le Président de la République procède à la pose de la première pierre du Complexe de l'Ambassade du Niger à Addis-Abéba

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE. Issoufou Mahamadou et son homologue de la République Fédérale et Démocratique d'Ethiopie, SE. Mme Sahel-Work ZEWDE, ont procédé hier à la pose de la première pierre de construction du complexe de l'Ambassade du Niger à Addis-Abéba en Ethiopie. La construction de ce complexe mettra fin désormais au lourd fardeau financier que constitue le loyer supporté par le Niger depuis l'ouverture de...

« Cet investissement permet d'affirmer notre attachement à l'unité éternelle de l'Afrique et à son développement en même…

« Cet investissement permet d'affirmer notre attachement à l'unité éternelle de l'Afrique et à son développement en même temps qu'il exprime notre volonté de consolider les relations bilatérales entre le Niger et l'Ethiopie » déclare SE. Issoufou Mah

«Excellence Madame la Présidente de la République Fédérale Démocratique d'Ethiopie,Messieurs les Ministres,Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs,Mesdames et MessieursC'est un honneur pour moi de vous souhaiter la bienvenue, Madame la Présidente, et vous remercier d'avoir accepté d'assister, en dépit de vos multiples occupations, à cette cérémonie de pose de la première pierre de la construction du complexe de l'Ambassade de la Républiq...

Point de presse du nouveau Secrétaire général de l'Union Parlementaire Africaine (UPA) : M. Idi Gado Boubacar rend homma…

Point de presse du nouveau Secrétaire général de l'Union Parlementaire Africaine (UPA) : M. Idi Gado Boubacar rend hommage aux autorités nigériennes et annonce ses priorités

Le président de l'Assemblée nationale SE. Ousseini Tinni a regagné Niamey le vendredi 16 novembre dernier, en provenance d'Abuja au Nigeria où il a pris part aux travaux de la 41ème conférence de l'Union parlementaire africaine (UPA). A l'issue de la 73ème session du Comité Exécutif de l'Union Parlementaire africaine (UPA), tenue le mardi 8 Novembre à Abuja au Nigeria, en marge des travaux de de cette conférence, notre compatriote Idi G...

Signature de mémorandum d'entente au Ministères des Affaires étrangères : Vers l'exemption de visa entre le Niger et les…

Signature de mémorandum d'entente au Ministères des Affaires étrangères : Vers l'exemption de visa entre le Niger et les Emirats Arabes Unis

Le Niger et les Emirats Arabes Unis s'acheminent vers l'exemption de visa pour certaines catégories de passeports entre les deux pays. C'est en tout cas, l'aboutissement des négociations menées entre les deux parties. Le mémorandum d'entente relatif à cette exemption de visa a été paraphé le vendredi 16 novembre dernier à Niamey par la ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération, de l'Intégration afri...

Réunion du comité de pilotage du Projet AJUSEN-Sécurité : Etat des lieux des activités menées et examen de celles propos…

Réunion du comité de pilotage du Projet AJUSEN-Sécurité : Etat des lieux des activités menées et examen de celles proposées pour les deux prochaines années

Le Comité de pilotage du projet ''Appui à la justice, à la sécurité et à la gestion des frontières au Niger'' (AJUSEN-Sécurité) a tenu sa réunion, hier, à Niamey. C'est le ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, de la Sécurité publique, de la Décentralisation et des Affaires coutumières et religieuses, M. Mohamed Bazoum, qui a présidé l'ouverture des travaux en présence de l'Ambassadeur, Chef de la Délégation de l'Union européenne au ...

Journée africaine de la sécurité routière édition 2018 : Respecter les règles du code de la route pour arrêter l'hécatom…

Journée africaine de la sécurité routière édition 2018 : Respecter les règles du code de la route pour arrêter l'hécatombe

La communauté africaine célèbre le dimanche 18 novembre prochain, la journée africaine de la sécurité routière couplée à celle mondiale de souvenir des victimes des accidents de la route. A l'occasion de cette 7ème édition célébrée à Zinder la capitale du Damagaram et qui porte sur le thème « le non-respect des règles du code de la route peut coûter la vie», le ministre des transports a livré un message. M. Karidio Mahamadou, s'est appe...

Lancement du Centre Régional d'Excellence ENSP et de la filière Master Gynécologie-Obstétricale : Un Centre Régional pou…

Lancement du Centre Régional d'Excellence ENSP et de la filière Master Gynécologie-Obstétricale : Un Centre Régional pour accueillir des étudiants de six pays du SWEDD

Sous le haut patronage de la Première Dame Hadjia Aissata Issoufou, le ministre de la Santé Publique, Dr Idi Illiassou Mainassara, a procédé au lancement du Centre Régional d'Excellence de l'Ecole Nationale de la Santé Publique et du lancement de la filière Master Gynécologie-Obstétricale. C'est dire que l'école va dorénavant former les étudiants en Master Option Sciences Infirmiers et Obstétriques et l'école mais aussi pouvoir abriter ...

Ouverture, hier à Niamey, du 2ème forum de la CEDEAO sur l'éducation à la culture de la paix : Deux jours d'échanges pou…

Ouverture, hier à Niamey, du 2ème forum de la CEDEAO sur l'éducation à la culture de la paix : Deux jours d'échanges pour renforcer l'implication des jeunes à la culture de la paix à travers le dialogue intra et inter religieux

Les travaux du 2ème forum de la CEDEAO sur l'éducation à la paix à travers le dialogue intra et inter religieux, ont commencé depuis hier matin à Niamey. Pendant deux jours, les participants aux travaux tenteront de trouver des mécanismes de dialogue entre les communautés religieuses de la CEDEAO afin de cultiver l'esprit de tolérance et de coexistence pacifique. Cette 2ème édition du forum co-organisé par la République du Niger et la C...

«Il s'agira de renforcer, au sein de cette jeunesse, les mécanismes de dialogue et de cultiver la compréhension mutuelle…

«Il s'agira de renforcer, au sein de cette jeunesse, les mécanismes de dialogue et de cultiver la compréhension mutuelle, l'esprit de tolérance et de coexistence pacifique entre les religions, par l'éducation à la culture de la paix », déclare SEM. B

« Mesdames et Messieurs ;Je voudrais d'abord vous transmettre les salutations fraternelles du Président de la République, Chef de l'Etat, Son Excellence Monsieur Issoufou Mahamadou, et ses souhaits de plein succès à ce forum sur l'Education à la Culture de la Paix à travers le Dialogue Intra et Interreligieux, dont il a personnellement présidé la cérémonie d'ouverture de la première édition en novembre 2016.Je voudrais ici féliciter et ...

2ème forum du programme West Africa Food Markets (WAFM) : Contribution à l'amélioration de la production et à la commerc…

2ème forum du programme West Africa Food Markets (WAFM) : Contribution à l'amélioration de la production et à la commercialisation des produits alimentaires

Pour contribuer au développement et combattre la crise alimentaire dans les pays du Sahel, le gouvernement britannique a initité, à travers son Département de Développement International, un programme dénommé «West Africa Food Markets ». Pour dévoiler les opportunités liées à cette initiative, le programme, « West Africa Food Markets » a organisé hier matin à Niamey, le 2ème forum sur le commerce transfrontalier. L'objectif de ce progra...

AG/ONU

Editorial

Editorial : Chapeau Nigelec !

lundi 10 septembre 2018

Editorial : Chapeau Nigelec !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Ingall : Entre cauchemars de la route et ambiances…

Ingall : Entre cauchemars de la route et ambiances de la Cure salée

Dans le langage des routiers nigériens, l'expression ''éviter les nids de poule'' est bien...

vendredi 26 octobre 2018

Yashi à Ingall : Une pratique ancestrale qui perdu…

Yashi à Ingall : Une pratique ancestrale qui perdure encore !

7 heures le matin au quartier Aghafey de Ingall. Les visiteurs sont curieux d'assister à u...

vendredi 26 octobre 2018

La Cure salée : Un véritable espace marchand aussi

La Cure salée : Un véritable espace marchand aussi

La Cure Salée ne se limite pas seulement à la jouissance culturelle des communautés nomade...

vendredi 26 octobre 2018

L'air du temps

Grosse arnaque à Niamey

Grosse arnaque à Niamey

Des centaines de millions envolées dans la nature dans le ciel gris de Niamey, plusieurs c...

vendredi 16 novembre 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.