Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Entretien avec la Ministre de la Promotion de la Femme et de la Protection de l'Enfant, Mme Elback Zeinabou Tari Bako : «La meilleure porte d'entrée de l'autonomisation de la femme est la scolarisation»


inviteMadame la Ministre, les femmes nigériennes célèbrent ce 13 mai, la 27eme édition de leur journée nationale. De l'institutionnalisation de cette journée à aujourd'hui, quel bilan peut-on dresser relativement à la promotion de la femme au Niger ?
Je vous remercie de m'avoir donné l'occasion en ce jour mémorable du 13 mai 2018, de m'adresser aux Nigériennes et Nigériens sur cet événement de portée nationale qu'est la journée de la femme nigérienne. Cette date marque en lettre d'or la marche historique des femmes de 1991, pour réclamer une plus grande représentation au sein de la commission préparatoire de la Conférence Nationale Souveraine.
En termes de bilan, sans être exhaustive, notons quelques résultats majeurs notamment sur le plan de la participation politique : au Parlement, la proportion des sièges occupés par les femmes est passée de 1,2% (1/83) en 1999 à 12,3% (14/113) en 2004. Aux élections de 2011, ce nombre a été porté à 16 sur 133 soit 14,15 %. Au sein des Gouvernements successifs, la présence des femmes a évolué en dents de scie ces vingt (20) dernières années. De 1993 à 2000, la proportion des femmes membres du Gouvernement est passée de 8,3% (2 femmes ministres sur 24) à 10% (2 femmes ministres sur 20) en 1999 au cours de la transition militaire puis 7 femmes sur 42 membres en 2018. Pour les conseillers communaux, on note 579 femmes élues sur un total de 3699 conseillers soit 15,57% en 2011; Au total, sur un nombre global de 4693 conseillers toutes élections locales confondues (communales, municipales et régionales), on dénombre 630 femmes élues (soit 13,42%) dont 8 femmes maires sur 266 en 2011. Alors même qu'en 2004 pour les seules élections municipales, sur 3747 postes à pourvoir, les femmes occupaient 671 sièges soit 17,90%.
Dans les domaines juridique et politique, le Gouvernement nigérien a manifesté sa volonté en élaborant et adoptant la Politique Nationale de Genre en 2008 et révisée en 2017 et son plan d'action 2017-2021; la Stratégie Nationale d'Autonomisation Economique de la Femme et son plan d'action 2018-2022 ; la Stratégie Nationale de lutte contre les VBG et son plan d'action 2017-2021, la Révision de la loi 2000-08 dite loi sur le quota en 2014 ; la Stratégie d'éradication de la fistule ; l'élaboration d'un plan d'actions national sur la Résolution 1325 des Nations Unies sur paix et sécurité; la mise en place de l'Observatoire National pour la Promotion du Genre.
Dans les domaines économique et social, les actions suivantes ont été entreprises pour renforcer le pouvoir économique des femmes : la dotation et l'équipement de matériel d'Allégement des Tâches (Moulins, batteuses, décortiqueuses, presses à huile, séchoirs, fours solaires, grilloirs, charrettes, Mini - Adduction d'Eau Potable, forages, foyers améliorés, garderies d'enfants communautaires etc. formation/ sensibilisation des groupes cibles et des comités de gestion). On peut également noter les actions d'accompagnement à travers les centres d'éducation et de promotion féminine (foyers féminins) ; la création au niveau des régions des maisons de la femme ; la mise en œuvre du programme SWEDD ; projet régional pour l'autonomisation de la femme et dividende démographique ; la mise en œuvre du projet AFDEL (Autonomisation de la Femme et Développement Local) ; la création de la Maison de l'entreprise (la promotion des femmes
entrepreneurs et opératrices économiques); la mise à échelle de l'Initiative Adolescentes au Niger «Programme ILLIMIN» qui a pour but de retarder le mariage des enfants et les grossesses précoces en vue de réduire la mortalité maternelle).

Cette année encore, la scolarisation de la jeune fille demeure encore une question d'actualité. Est-ce à dire que la situation scolaire de la jeune fille n'évolue pas au Niger ?
La meilleure porte d'entrée de l'autonomisation de la femme est bel et bien la scolarisation. C'est le lieu d'ailleurs de saluer les autorités de la 7ème République pour les efforts fournis dans ce domaine. Comme en atteste les milliers de classes construites, la formation des enseignants et le décret N°2017-935/DRP/MEP/ A/PLN/EC/MEF du 5 décembre 2017 portant sur la protection, le soutien et l'accompagnement de la jeune fille en cours de scolarité.

Quelles sont justement, Madame la Ministre, les obstacles qui se dressent encore sur les chemins de l'école des jeunes filles au Niger ?
Comme obstacles à la scolarisation de la jeune fille, on peut noter entre autres une déperdition scolaire plus importante chez les filles au fur et à mesure qu'elles gravissent, les niveaux d'enseignement du fait des rôles et des stéréotypes de genre mais aussi du harcèlement sexuel, du mariage précoce dont elles sont victimes. Il y a aussi des coûts élevés de la scolarisation ; une insuffisance d'infrastructures et d'équipements ; le faible accès des filles à l'école en milieu rural du fait des pesanteurs sociales; la surcharge de travaux domestiques liée à la division sociale du travail ; le faible accès à l'information.

Madame la Ministre, la situation semble être plus préoccupante dans les zones rurales. Quelles sont les actions que votre ministère compte entreprendre à ce niveau pour aider à scolariser et maintenir les jeunes filles à l'école?

Nous accompagnons les Ministères en charge de l'éducation pour promouvoir la scolarisation de la jeune fille à travers des actions de sensibilisation sur la protection, le soutien et l'accompagnement ; l'octroi de bourses d'excellence aux filles avec le soutien financier de la CEDEAO ; le renforcement des capacités techniques et stratégiques des adolescentes à travers le programme adolescentes « ILLIMIN ».

Au Niger, les femmes sont beaucoup touchées par la pauvreté particulièrement en milieu rural. Quelles sont les stratégies que vous comptez développer pour faire de l'autonomisation de la femme une réalité dans ces zones?
Le Ministère avec la participation de tous les acteurs a élaboré et adopté une Stratégie Nationale d'Autonomisation Economique de la Femme assortie d'un plan d'action quinquennal 2018-2022. Cela répond à l'opérationnalisation de l'axe 3 de la Politique Nationale de genre «Autonomisation économique et croissance inclusive en lien avec la gestion durable de l'environnement, les changements climatiques, la gestion des risques de catastrophes, les migrations et les urgences humanitaires ». C'est l'occasion pour moi de lancer un appel à l'endroit de nos partenaires techniques et financiers à accompagner le Ministère dans la mise en œuvre de ce plan d'action.

S'agissant de la promotion de la femme, parlez-nous des difficultés encore liées à l'application de certaines conventions comme la CEDEF dans notre pays ?
Le Niger a présenté, en juillet 2017 à Genève, son 4eme rapport national sur la mise en œuvre de la CEDEF. A l'issue de cette présentation, plusieurs questions et observations ont été adressées à la délégation du Niger par les membres du comité pendant 5 heures de temps. Il s'agit entre autres : des réserves que le Niger maintient à l'égard de dispositions de la Convention; le dialogue du Gouvernement avec la société civile et les leaders religieux; l'accès à la justice; la place du droit coutumier; la situation des migrants; les quotas de femmes; les mariages et les grossesses précoces; les mutilations génitales féminines; l'accès des femmes à l'éducation et à l'emploi; la situation des femmes rurales et des femmes détenues; l'environnement et le changement climatique. Pour l'essentiel de ces préoccupations et questions, des réponses appropriées ont été apportées par la délégation du Niger. Aucune réponse n'a été reportée en différé. Le Niger a été félicité par les membres du comité CEDEF pour les progrès enregistrés et le langage franc tenu au cours des débats.

Madame la ministre, la loi sur le quota qui a aidé à la promotion de plusieurs femmes au Niger fait aujourd'hui l'objet de critiques et même de rejet de la part de certaines femmes. Comment expliquez-vous cela ?
Quoi qu'on dise, la loi sur le quota a été un apport important pour la représentation des femmes au niveau des instances de décision au Niger.
Je ne pense pas qu'il est question de rejet de cette loi par les femmes. Certes, l'évaluation de l'application de cette loi a révélé des insuffisances. Et c'est un processus, nous nous attelons au fur et à mesure à corriger ces insuffisances avec l'ensemble des acteurs.

Réalisée par Idé Fatouma(onep)

Société

Présentation de trophées d'athlétisme au Directeur de la SEEN par la GNN : 5 trophées ramenés de France par 4 athlètes d…

Présentation de trophées d'athlétisme au Directeur de la SEEN par la GNN : 5 trophées ramenés de France par 4 athlètes de la Garde Nationale du Niger

Partie en France grâce à l'appui de la SEEN pour participer au Marathon International de la ville de Toulouse, l'équipe de quatre athlètes de la Garde Nationale du Niger revient au bercail avec cinq trophées dans ses valises. Sous la conduite du Lieutenant-colonelAbdoul Azizou Balla, directeur de l'information et des relations publiques et sportives de la Garde Nationale du Niger, les athlètes se sont rendus hier matin au siège de la So...

Obsèques de notre confrère Amadou Ousmane : SE Issoufou Mahamadou honore la presse nationale

Obsèques de notre confrère Amadou Ousmane : SE Issoufou Mahamadou honore la presse nationale

Le mardi 16 octobre dernier, la grande famille de la presse nationale a perdu un de ses dignes fils en la personne de Amadou Ousmane. Le lendemain, une foule immense composée des confrères de la presse publique et privée, des parents, amis et connaissances de l'illustre disparu, a tenu à l'accompagner à sa dernière demeure. Le Président de la République, Chef de l'Etat, SEM Issoufou Mahamadou a marqué de sa présence la cérémonie de levé...

Dîner de gala

Dîner de gala

Le président de l'Assemblée Nationale, SE Ousseini Tinni a offert le mercredi dernier un diner de gala à la délégation du parlement de la CEDEAO conduite par son président, M. Moustapha Cissé Lo, en mission de travail dans notre pays. C'était en présence du ministre chargé des Relations avec les Institutions, M. Issouf Barkaï.Onep19/10/18

Célébration du soixantième (60ème) anniversaire de la Voix du Sahel : Dans la cohésion et la convivialité

Célébration du soixantième (60ème) anniversaire de la Voix du Sahel : Dans la cohésion et la convivialité

La Radio Nationale, jadis Radio Niger, puis Voix du Sahel depuis le 7 mai 1974, a célébré hier son soixantième (60ème) anniversaire. C'est le ministre de la Communication, M. Habi Mahamadou Salissou, qui a procédé au lancement des activités entrant dans le cadre de cette commémoration. Ont pris part à cette cérémonie le directeur général de l'Office de Radiodiffusion et Télévision du Niger (ORTN), M. Seydou Ousmane ; les anciens directe...

Atelier sur la révision de la Politique Nationale pour l'Education et la Formation des Filles (PONEFF) : Un instrument p…

Atelier sur la révision de la Politique Nationale pour l'Education et la Formation des Filles (PONEFF) : Un instrument pour insuffler une nouvelle dynamique en matière de scolarisation des filles

Un atelier axé sur la Révision Politique Nationale pour l'Education et la Formation des Filles (PONEFF) s'est déroulé, le mercredi 10 Octobre à Niamey, à l'initiative de l'UNICEF Niger. Cette rencontre, qui a vu la présence de trois ministres en charge du secteur de l'Education, a regroupé les cadres des Ministères concernés, de l'Unicef, ainsi que les représentants des PTF, des ONGs et des OSC intervenant dans le secteur Education.Il s...

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat assiste à la levée des corps de Sidi Maliki et de Amadou Ousmane

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat assiste à la levée des corps de Sidi Maliki et de Amadou Ousmane

Le Président de la République, Chef de l'Etat SE. Issoufou Mahamadou a pris part, hier après-midi, à la levée des corps de M. Sidi Maliki (de son vivant en service au Commissariat chargé de l'organisation du Hadj et de la Oumra -COHO-) et de Amadou Ousmane, journaliste et écrivain décédé le 16 octobre dernier à Niamey. Plusieurs autres hautes personnalités parmi lesquelles le président de l'Assemblée nationale, SE. Ousseini Tinni ; des ...

Construction du Troisième pont de Niamey : Les travaux avancent normalement dix mois après leur lancement

Construction du Troisième pont de Niamey : Les travaux avancent normalement dix mois après leur lancement

Les travaux de construction du troisième pont de Niamey dit « Pont Seyni Kountché » ont démarré en décembre 2017 après la pose de la première pierre par le Président de la République Issoufou Mahamadou. Dix mois après ce lancement, la cellule de communication de la Présidence de la République a organisé une visite de presse pour faire rendre compte à l'opinion de l'évolution du plus grand projet qu'exécute la Chine au Niger sous forme d...

Visite du Directeur général de l'Agence UA 2019 au niveau des chantiers des Hôtels Royal Continental et Noom : S'enquéri…

Visite du Directeur général de l'Agence UA 2019 au niveau des chantiers des Hôtels Royal Continental et Noom : S'enquérir de l'état d'avancement des travaux

Poursuivant ses activités en prélude au 33ème Sommet de l'Union Africaine que le Niger a l'honneur d'abriter en 2019, le ministre Conseiller Spécial du Président de la République, et Directeur général de l'Agence UA 2019, M. Mohamed Saïdil Moctar a visité hier matin les chantiers de construction de l'Hôtel Royal Continental et de l'hôtel Noom pour, dit-on, s'enquérir de l'état d'avancement des travaux.C'est pour s'assurer de l'état d'av...

38ème Edition de la Journée Mondiale de l'Alimentation : Divers produits alimentaires nationaux valorisés et exposés à l…

38ème Edition de la Journée Mondiale de l'Alimentation : Divers produits alimentaires nationaux valorisés et exposés à l'INRAN

Dans le cadre de la célébration de la 38ème Journée Mondiale de l'Alimentation, le Ministère de l'Agriculture et de l'Elevage, en collaboration avec le Programme Alimentaire Mondial (PAM), la FAO et le FIDA, a organisé hier 16 octobre une exposition-vente des produits alimentaires dans l'enceinte du Centre Régional de Recherche Agricole de l'Institut National de Recherche Agronomique du Niger (INRAN) de Gamkallé. C'est le ministre d'Eta...

Communiqué de décès : La grande famille Samna Karhé Tounkara à Tibiri Doutchi et ailleurs

Communiqué de décès : La grande famille Samna Karhé Tounkara à Tibiri Doutchi et ailleurs

Le Chef de Canton de Tibiri, Samna Boubacar Marafa à Tibiri DoutchiLa grande famille Kiémou Gaoh à Doutchi et ailleursEt alliés ont le profond regret de vous annoncer le dècès de M. Amadou Ousmane, Journaliste-écrivain, survenu à Niamey le 16 octobre 2018.La levée du corps aura lieu incha Alla le mercredi 17 octobre 2018 à 14H30mn à la morgue de l'hôpital national de Niamey, suivi de l'enterrement au cimétière musulman de Yantala.Que la...

AG/ONU

Editorial

Editorial : Chapeau Nigelec !

lundi 10 septembre 2018

Editorial : Chapeau Nigelec !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Le mariage des enfants dans la région de Tahoua : …

Le mariage des enfants dans la région de Tahoua : Grande mobilisation pour éradiquer le phénomène

Avec plus de 58% de la population constituée de jeunes, autant dire que la jeunesse est l'...

jeudi 11 octobre 2018

Portrait du chef de Canton d' Illela : L'honorable…

Portrait du chef de Canton d' Illela : L'honorable Yacouba Habibou Oumani est en train de mettre fin au mariage des enfants dans son entité coutumière

Le partenariat entre la chefferie traditionnelle et l'UNICEF et l'UNFPA se porte bien. Il ...

jeudi 11 octobre 2018

Interview d'une enseignante engagée pour les fille…

Interview d'une enseignante engagée pour les filles, Mme Omar Hajia Hassia SCOFI Tahoua: « Quand on est décidé et mobilisé, on obtient les meilleurs résultats »

Mme, vous êtes agent de la Direction départementale des Enseignements Secondaires (DDES) T...

jeudi 11 octobre 2018

L'air du temps

Quand l'ostentation saborde le mariage

Quand l'ostentation saborde le mariage

Si les difficultés se trouvaient enfouies à mille pieds sous terre, to Incha Allahou, l'êt...

jeudi 18 octobre 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.