Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Le directeur général de la Protection des Végétaux : «Les dispositions que nous avons prises sont de trois ordres, à savoir, l'acquisition et la mise en place au niveau des régions, des produits phytosanitaires (pesticides), des appareils de traiteme


invitMonsieur le Directeur Général, la campagne agricole 2018 s'annonce avec des quantités de pluies enregistrées dans certaines zones de notre pays. Quelles sont les dispositions prises par votre Direction pour faire face aux ennemis des cultures qui peuvent tenter de réduire à néant les efforts des paysans ?

Je vous remercie pour l'occasion que vous me donnez de faire le point sur les préparatifs de la campagne d'hivernage 2018, notamment en ce qui concerne la protection et la défense des cultures. Mais avant de répondre à votre question, permettez-moi de rappeler pour la circonstance, les missions de la Direction Générale de la Protection des Végétaux ( DGPV) et ses méthodes d'intervention.

La DGPV est responsable de la conception et la mise en œuvre de la politique nationale de protection des végétaux. A ce titre, elle est entre autres chargée d'assurer la protection phytosanitaire sur l'ensemble du territoire national ; de contribuer à la déclinaison, à la mise en œuvre et au suivi évaluation de l'Initiative 3N « les Nigériens nourrissent les Nigériens » ; de participer à l'élaboration en relation avec les Directions, les Institutions spécialisées concernées des lois et textes réglementaires en matière de lutte phytosanitaire ; d'établir, en rapport avec la Direction Générale des Ressources, le projet de budget de sa Direction et des Directions nationales correspondantes et assurer le suivi de l'emploi des différents crédits ainsi que la gestion du
personnel et du matériel sous sa responsabilité ; d'assurer la programmation et le suivi régulier des campagnes phytosanitaires en rapport avec les Directions concernées ; d'élaborer, en relation avec les structures nationales, régionales et internationales concernées, les stratégies de promotion de lutte alternative et procéder à leur diffusion au niveau des producteurs ; d'assurer la tutelle ou la correspondance des projets, des organismes régionaux et internationaux dont la Direction Générale a la charge ; et de superviser et coordonner les activités des Directions placées sous sa responsabilité.

La DGPV développe ses activités selon trois (3) stratégies qui sont : la lutte chimique basée sur l'utilisation des pesticides (produits chimiques), la lutte biologique axée sur l'utilisation des bio pesticides ainsi que l'élevage et la production des ennemis naturels des déprédateurs (ravageurs), et enfin la lutte alternative qui elle valorise les traitements à base des produits locaux.

Il est de coutume dans notre pays, qu'en pareille circonstance, le Ministère de l'Agriculture et de l'Elevage à travers la Direction Générale de la Protection des Végétaux, s'active pour prendre toutes les mesures qui sont de nature à créer les conditions requises pour un bon déroulement de la campagne. Les dispositions que nous avons prises sont de trois (3) ordres, à savoir : l'acquisition et la mise en place au niveau des régions, des produits phytosanitaires (pesticides), des appareils de traitement et des équipements de protection individuelle (EPI). En ce début de campagne, la DGPV dispose d'environ 58 000 litres de pesticides (dont 23 000 litres sont déjà positionnés au niveau des régions).

La DGPV dispose également (en plus de ce qui existe déjà au niveau des régions), de 327 appareils de traitement (dont 8 micron air AU 8115 affectés aux traitements camion) et environ 1 000 EPI (Equipements de Protection Individuelle).

Concernant la formation/recyclage des Agents d'encadrement et des Brigadiers phytosanitaires, la DGPV dispose d'un réseau de 2 700 Brigadiers phytosanitaires formés et équipés d'appareils et EPI. Ces Brigadiers sont des producteurs et productrices vivant dans leurs terroirs et donc issus de toutes les communes en particulier celles à vocation agricole. Ce réseau de Brigadiers est suivi et encadré par le dispositif d'encadrement du Ministère de l'Agriculture et de l'Elevage à tous les niveaux (commune, département, région et niveau central). Enfin la remise en état de notre logistique terrestre et aérienne. La DGPV dispose de 8 véhicules 4x4 de traitement dont 5 sont au niveau des régions. Quant à la Base Aérienne, nous disposons de deux (2) avions de traitement.

Du point de vue organisationnel comment la Direction Générale de la Protection des Végétaux procède-t-elle pour un bon maillage du territoire national ?

Pour mener à bien sa mission la DGPV est organisée en quatre (4) Directions centrales chargées entre autres de concevoir et superviser les interventions phytosanitaires sur l'étendue du territoire national ; huit (8) Services régionaux (SRPV) qui sont chargés de la mie en œuvre de la politique de protection des végétaux à l'échelle régionale ; des Services Départementaux (APV) qui sont chargés de l'exécution des interventions phytosanitaires au moyen des appareils autoportés et un réseau de Brigadiers Phytosanitaires pour des traitements localisés.

Aussi, nous nous appuyons sur le dispositif d'encadrement de base de notre Ministère de tutelle à savoir les Chefs de Districts Agricoles (CDA) pour assurer l'organisation, le suivi et évaluation des traitements phytosanitaires exécutées par les Brigadiers phytosanitaires.

Monsieur le Directeur Général est ce que votre structure dispose de moyens humains et matériels suffisants pour faire face aux ennemis des cultures ?

Non malheureusement, nous ne disposons pas de moyens humains et matériels suffisants eu égard à la gigantesque mission à nous assignée et à l'étendue du territoire national. Cependant, comme je le disais plus haut, nous nous appuyons sur le dispositif d'encadrement de base de notre Ministère pour assurer l'organisation, le suivi et évaluation des traitements phytosanitaires exécutées par les Brigadiers phytosanitaires. Aussi, dans le cadre de la mise en œuvre de l'initiative 3N « les Nigériens Nourrissent les Nigériens », des instructions ont été données pour le recrutement de 250 agents d'encadrement, dont certains seront certainement mis à la disposition de la DGPV. Nous envisageons également la mise en formation de jeunes Nigériens pour la spécialisation en pilotage agricole. En termes d'équipements et matériels, la DGPV, il est envisagé le renouvellement de la flotte aérienne et l'acquisition de douze (12) véhicules 4x4 de traitement et d'au moins trois cents mille (300 000) litres de pesticides pour renforcer la capacité d'intervention de nos services.

Quelles sont les difficultés que vous rencontrez dans l'accomplissement de votre mission ?

Comme je l'ai évoqué plus haut, nos difficultés actuelles s'appellent : Insuffisance de moyens humains, produits et logistiques. Cependant, sur tout un autre plan, permettez-moi d'évoquer les dispositions prises dans le cadre de la lutte biologique pour dire que la DGPV est en train d'exécuter un programme d'élevage en masse au laboratoire d'Habrobracon hebetor qui est un parasitoïde, ennemi naturel à la Chenille mineuse de l'épi sur le mil. Ce programme va nous permettre de protéger environ deux (2) millions d'hectares de mil contre ce déprédateur. Ce programme est d'une importance capitale quand on sait que les pertes de récoltes causées par les dégâts de la Chenille mineuse de l'épi sur le mil peuvent atteindre 100%. En guise de conclusion, permettez-moi de rassurer nos vaillants producteurs et productrices que malgré toutes les difficultés ci-haut évoquées, la DGPV reste et demeure confiante et sereine, quant à l'accomplissement de sa mission, car tous nos besoins sont connus des plus Hautes Autorités de notre pays qui sont à pieds d'œuvre pour trouver des solutions idoines. Qu'Allah le Miséricordieux, le Très Haut, gratifie notre pays d'un hivernage fécond. Amen.

Réalisée par Oumarou Moussa(onep)

08/06/18

Société

Coopération Niger-Ethiopie : Le Président de la République procède à la pose de la première pierre du Complexe de l'Amba…

Coopération Niger-Ethiopie : Le Président de la République procède à la pose de la première pierre du Complexe de l'Ambassade du Niger à Addis-Abéba

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE. Issoufou Mahamadou et son homologue de la République Fédérale et Démocratique d'Ethiopie, SE. Mme Sahel-Work ZEWDE, ont procédé hier à la pose de la première pierre de construction du complexe de l'Ambassade du Niger à Addis-Abéba en Ethiopie. La construction de ce complexe mettra fin désormais au lourd fardeau financier que constitue le loyer supporté par le Niger depuis l'ouverture de...

« Cet investissement permet d'affirmer notre attachement à l'unité éternelle de l'Afrique et à son développement en même…

« Cet investissement permet d'affirmer notre attachement à l'unité éternelle de l'Afrique et à son développement en même temps qu'il exprime notre volonté de consolider les relations bilatérales entre le Niger et l'Ethiopie » déclare SE. Issoufou Mah

«Excellence Madame la Présidente de la République Fédérale Démocratique d'Ethiopie,Messieurs les Ministres,Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs,Mesdames et MessieursC'est un honneur pour moi de vous souhaiter la bienvenue, Madame la Présidente, et vous remercier d'avoir accepté d'assister, en dépit de vos multiples occupations, à cette cérémonie de pose de la première pierre de la construction du complexe de l'Ambassade de la Républiq...

Point de presse du nouveau Secrétaire général de l'Union Parlementaire Africaine (UPA) : M. Idi Gado Boubacar rend homma…

Point de presse du nouveau Secrétaire général de l'Union Parlementaire Africaine (UPA) : M. Idi Gado Boubacar rend hommage aux autorités nigériennes et annonce ses priorités

Le président de l'Assemblée nationale SE. Ousseini Tinni a regagné Niamey le vendredi 16 novembre dernier, en provenance d'Abuja au Nigeria où il a pris part aux travaux de la 41ème conférence de l'Union parlementaire africaine (UPA). A l'issue de la 73ème session du Comité Exécutif de l'Union Parlementaire africaine (UPA), tenue le mardi 8 Novembre à Abuja au Nigeria, en marge des travaux de de cette conférence, notre compatriote Idi G...

Signature de mémorandum d'entente au Ministères des Affaires étrangères : Vers l'exemption de visa entre le Niger et les…

Signature de mémorandum d'entente au Ministères des Affaires étrangères : Vers l'exemption de visa entre le Niger et les Emirats Arabes Unis

Le Niger et les Emirats Arabes Unis s'acheminent vers l'exemption de visa pour certaines catégories de passeports entre les deux pays. C'est en tout cas, l'aboutissement des négociations menées entre les deux parties. Le mémorandum d'entente relatif à cette exemption de visa a été paraphé le vendredi 16 novembre dernier à Niamey par la ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération, de l'Intégration afri...

Réunion du comité de pilotage du Projet AJUSEN-Sécurité : Etat des lieux des activités menées et examen de celles propos…

Réunion du comité de pilotage du Projet AJUSEN-Sécurité : Etat des lieux des activités menées et examen de celles proposées pour les deux prochaines années

Le Comité de pilotage du projet ''Appui à la justice, à la sécurité et à la gestion des frontières au Niger'' (AJUSEN-Sécurité) a tenu sa réunion, hier, à Niamey. C'est le ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, de la Sécurité publique, de la Décentralisation et des Affaires coutumières et religieuses, M. Mohamed Bazoum, qui a présidé l'ouverture des travaux en présence de l'Ambassadeur, Chef de la Délégation de l'Union européenne au ...

Journée africaine de la sécurité routière édition 2018 : Respecter les règles du code de la route pour arrêter l'hécatom…

Journée africaine de la sécurité routière édition 2018 : Respecter les règles du code de la route pour arrêter l'hécatombe

La communauté africaine célèbre le dimanche 18 novembre prochain, la journée africaine de la sécurité routière couplée à celle mondiale de souvenir des victimes des accidents de la route. A l'occasion de cette 7ème édition célébrée à Zinder la capitale du Damagaram et qui porte sur le thème « le non-respect des règles du code de la route peut coûter la vie», le ministre des transports a livré un message. M. Karidio Mahamadou, s'est appe...

Lancement du Centre Régional d'Excellence ENSP et de la filière Master Gynécologie-Obstétricale : Un Centre Régional pou…

Lancement du Centre Régional d'Excellence ENSP et de la filière Master Gynécologie-Obstétricale : Un Centre Régional pour accueillir des étudiants de six pays du SWEDD

Sous le haut patronage de la Première Dame Hadjia Aissata Issoufou, le ministre de la Santé Publique, Dr Idi Illiassou Mainassara, a procédé au lancement du Centre Régional d'Excellence de l'Ecole Nationale de la Santé Publique et du lancement de la filière Master Gynécologie-Obstétricale. C'est dire que l'école va dorénavant former les étudiants en Master Option Sciences Infirmiers et Obstétriques et l'école mais aussi pouvoir abriter ...

Ouverture, hier à Niamey, du 2ème forum de la CEDEAO sur l'éducation à la culture de la paix : Deux jours d'échanges pou…

Ouverture, hier à Niamey, du 2ème forum de la CEDEAO sur l'éducation à la culture de la paix : Deux jours d'échanges pour renforcer l'implication des jeunes à la culture de la paix à travers le dialogue intra et inter religieux

Les travaux du 2ème forum de la CEDEAO sur l'éducation à la paix à travers le dialogue intra et inter religieux, ont commencé depuis hier matin à Niamey. Pendant deux jours, les participants aux travaux tenteront de trouver des mécanismes de dialogue entre les communautés religieuses de la CEDEAO afin de cultiver l'esprit de tolérance et de coexistence pacifique. Cette 2ème édition du forum co-organisé par la République du Niger et la C...

«Il s'agira de renforcer, au sein de cette jeunesse, les mécanismes de dialogue et de cultiver la compréhension mutuelle…

«Il s'agira de renforcer, au sein de cette jeunesse, les mécanismes de dialogue et de cultiver la compréhension mutuelle, l'esprit de tolérance et de coexistence pacifique entre les religions, par l'éducation à la culture de la paix », déclare SEM. B

« Mesdames et Messieurs ;Je voudrais d'abord vous transmettre les salutations fraternelles du Président de la République, Chef de l'Etat, Son Excellence Monsieur Issoufou Mahamadou, et ses souhaits de plein succès à ce forum sur l'Education à la Culture de la Paix à travers le Dialogue Intra et Interreligieux, dont il a personnellement présidé la cérémonie d'ouverture de la première édition en novembre 2016.Je voudrais ici féliciter et ...

2ème forum du programme West Africa Food Markets (WAFM) : Contribution à l'amélioration de la production et à la commerc…

2ème forum du programme West Africa Food Markets (WAFM) : Contribution à l'amélioration de la production et à la commercialisation des produits alimentaires

Pour contribuer au développement et combattre la crise alimentaire dans les pays du Sahel, le gouvernement britannique a initité, à travers son Département de Développement International, un programme dénommé «West Africa Food Markets ». Pour dévoiler les opportunités liées à cette initiative, le programme, « West Africa Food Markets » a organisé hier matin à Niamey, le 2ème forum sur le commerce transfrontalier. L'objectif de ce progra...

AG/ONU

Editorial

Editorial : Chapeau Nigelec !

lundi 10 septembre 2018

Editorial : Chapeau Nigelec !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Ingall : Entre cauchemars de la route et ambiances…

Ingall : Entre cauchemars de la route et ambiances de la Cure salée

Dans le langage des routiers nigériens, l'expression ''éviter les nids de poule'' est bien...

vendredi 26 octobre 2018

Yashi à Ingall : Une pratique ancestrale qui perdu…

Yashi à Ingall : Une pratique ancestrale qui perdure encore !

7 heures le matin au quartier Aghafey de Ingall. Les visiteurs sont curieux d'assister à u...

vendredi 26 octobre 2018

La Cure salée : Un véritable espace marchand aussi

La Cure salée : Un véritable espace marchand aussi

La Cure Salée ne se limite pas seulement à la jouissance culturelle des communautés nomade...

vendredi 26 octobre 2018

L'air du temps

Grosse arnaque à Niamey

Grosse arnaque à Niamey

Des centaines de millions envolées dans la nature dans le ciel gris de Niamey, plusieurs c...

vendredi 16 novembre 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.