Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Kadidjatou Moumouni, présidente de l'Association nationale des albinos du Niger : «Nous voulons une société inclusive, qui prend en compte la question des droits des personnes atteintes d'albinisme en vue de leur inclusion sociale»


IMG-20180613-WA0015Dans beaucoup de sociétés, l'albinisme demeure encore un sujet de curiosité. La méconnaissance de ce problème de santé a conduit à des actes souvent cruels sur les personnes souffrant d'albinisme. Au Niger, même si la discrimination est moins prononcée contre les albinos, ceux-ci font toutefois face des difficultés certaines. Depuis 2013, l'Association nationale des albinos du Niger, essaie de trouver des solutions aux difficultés auxquelles ils font face. Dans cet entretien, Mme Kadidja Moumouni, s'exprime sur les ambitions de l'organisation ainsi que sur les activités prévues dans le cadre de la 4ème édition de la journée internationale de sensisibilisation à l'albinisme célébrée ce 13 juin.
Mme Kadidja, vous êtes présidente de l'association des albinos, pourquoi une association des albinos au Niger ?
L'association nationale des albinos du Niger a été créée en fin 2013 (parce que nous avons obtenu notre arrêté d'agrément en fin 2013) et nous avons commencé nos activités en 2014. L'association a été créée pour essayer de rechercher des solutions aux difficultés auxquelles font face les personnes vivant de l'albinisme. Nous avons été guidés par la nécessité de nous retrouver autour d'un cadre pour réunir nos forces et chercher ensembles des solutions aux problèmes que nous rencontrons ; pour relever les barrières auxquelles nous faisons face. Des barrières qui résultent effectivement de l'interaction entre les difficultés liées à l'albinisme et la société.

On sait que dans certaines sociétés, les albinos sont victimes de préjugés et même d'actes répréhensibles comme la sorcellerie, est-ce le cas au Niger ? Et quelles sont les principales difficultés auxquelles ils font face ?
Heureusement, au Niger ça va ; Alhamdullillah. Je peux affirmer avec réserve que dans la société nigérienne, nous ne connaissons pas ces genres d'actes graves. Mais nous ne pouvons toutefois ignorer qu'il y'a des cas isolés. Par exemple en 2015, on a enregistré l'enlèvement d'un jeune homme atteint d'albinisme âgé de 21 ans au quartier Dar-es-salam. Ce garçon n'a jamais été retrouvé jusqu'à ce jour. C'est donc le lieu de mentionner un cas très récent qui s'est passé au Mali où une fille atteinte d'albinisme Ramata Diarra, âgée seulement de cinq (5 ans) a été assassinée le 13 mai passé. Si on prend en compte tous ces paramètres, je pense qu'on est en droit d'émettre des inquiétudes quant à la situation des albinos. Toutefois, il faut se féliciter qu'au niveau de la société nigérienne, nous n'avons pas des cas d'attaques et d'atteintes systématiques à la vie des personnes souffrant d'albinisme. Les difficultés que nous avons au Niger, sont surtout celles liées à la protection sociale.

Qu'en est-il de la prise en charge des albinos au Niger ?
Nous avons des réels problèmes au niveau de la prise en charge sanitaire. Il n'ya pas de dispositions particulières pour la prise en charge des personnes souffrant d'albinisme au niveau de nos services de santé. Il n'y a pas un cadre formel par rapport à la prise en charge de l'albinisme au Niger. C'est vrai que le ministère de Tutelle qui est le ministre de la Population, nous apporte des appuis ponctuels en crèmes solaires. Nous appliquons ces crèmes sur les parties exposées pour nous protéger lorsque nous nous retrouvons au soleil. Malheureusement, par rapport à la prise en charge par rapport au traitement ou à la prévention du cancer de la peau, il n'ya pas de dispositions particulières formelles. C'est pourquoi, notre association travaille avec une clinique privée (clinique Zana), une clinique dermatologique qui nous appuie dans le cadre de la prévention du cancer de la peau en organisant des consultations dermatologiques, en faisant la cryothérapie pour pouvoir éliminer des plaies cancéreuses.

Ce 13 juin prochain, on célèbre la 4ème édition de la Journée internationale de sensibilisation à l'albinisme, quel est le sens et quel en est l'objectif recherché ?
Il faut savoir que cette journée a été instituée en 2014 par une résolution des Nations Unies et la 1ère édition a été célébrée en 2015. En fait, à travers cette journée, il s'agit de sensibiliser les populations, les Etats pour mieux faire connaître l'albinisme. En effet, beaucoup de personnes croisent des albinos ; elles voient juste la peau ''blanche'', différente de la leur, mais elles ignorent ce qui se cache derrière cette peau différente. Cette journée vise à sensibiliser les communautés sur ce qu'est l'albinisme, sur les différentes difficultés que rencontrent les albinos. C'est aussi une occasion de mieux faire connaître la situation des personnes atteintes d'albinisme sur le plan des droits humains. C'est également dans le but d'amener les organisations en charge des personnes atteintes d'albinisme pour pouvoir faire le plaidoyer auprès des Etats, des organismes des Nations Unies et auprès de tous les autres partenaires au développement pour les amener à avoir un regard beaucoup plus positif et à s'intéresser à la question de l'albinisme et aux droits des personnes atteintes d'albinisme ; à prendre en compte les préoccupations de ces personnes dans les programmes de développement.

Quelles sont les activités programmées et quelles en sont les cibles ?
Pour cette édition 2018, il y'aura d'abord le lancement des activités placé sous les auspices de madame la ministre de la Population. Nous aurons ensuite toute une série d'activités qui va des émissions débats radiotélévisées à des activités de sensibilisation sur l'albinisme en passant par une séance de consultations dermatologiques avec la clinique Zana, notre partenaire. Les groupes cibles, c'est toute la population afin qu'elle comprenne mieux la réalité de l'albinisme et la situation des albinos.

Depuis la 1ère édition de cette journée, avez-vous observé une avancée en termes de perception de l'albinisme au Niger ?
Je pense que oui, parce que dès la première édition, nous avions eu à organiser des activités de sensibilisation principalement à l'endroit des enseignants. Je vous avoue que quand nous avions organisé cette activité, il y avait beaucoup d'enseignants qui ignoraient la réalité de l'albinisme. Il y'avait pourtant des enseignants qui tenaient des élèves albinos dans leurs classes, mais ils ignoraient les problèmes que ces enfants rencontrent. Nous avions alors ciblé les écoles qui accueillent des enfants albinos. Mais depuis lors, ces enseignants ont une autre perception de l'albinisme et accordent plus d'attention aux élèves albinos. Avec la sensibilisation, nous amenons de plus en plus la communauté à mieux comprendre l'albinisme et aussi les difficultés liées à l'albinisme, mais aussi et surtout les capacités et tout le potentiel dont disposent les personnes vivant avec l'albinisme, parce qu'il ne faut pas seulement voir l'aspect négatif des choses.

Quelles sont vos attentes à l'issue de ces activités ?
Notre première attente, c'est d'abord d'amener l'Etat, à travers tous les ministères en charge de la question (ministères de la Santé ; de la Population ; de la Justice ; de l'Education et de la Formation professionnelle) ; les organismes des Nations Unies dont l'OMS, l'UNICEF, l'UNFPA, l'UNICEF ainsi que les ONGs internationales et tous les acteurs intervenant dans le domaine du handicap, à s'intéresser à la question de l'albinisme. Nous espérons amener tous ces acteurs à prendre en compte la promotion et la protection des personnes atteintes d'albinisme au Niger. Notre objectif, est d'avoir une société inclusive, une société qui prend en compte la question des droits des personnes atteintes d'albinisme en vue de leur inclusion sociale.

Réalisée par Siradji Sanda,(onep)

15/06/18

Société

5ème semaine de l'aviation civile à Niamey : «Je voudrais saluer ici l'accompagnement exemplaire de l'OACI à travers son…

5ème semaine de l'aviation civile à Niamey : «Je voudrais saluer ici l'accompagnement exemplaire de l'OACI à travers son Bureau régional accrédité qui travaille en harmonie avec l'ANAC du Niger dans la mise en œuvre des plans d'actions correctrices c

Niamey accueille, depuis le 16 et ce jusqu'au 20 juillet prochain, les activités entrant dans le cadre de la 5ème semaine de l'aviation civile dans la région Afrique et océan indien (AFI). Le lancement de ces activités qui s'est déroulé le lundi 16 juin au Palais des Congrès, a été présidé par le Premier ministre, Chef du gouvernement SE. Brigi Rafini en présence de la Secrétaire générale de l'Organisation de l'aviation civile (OACI) Dr...

Sixième session ordinaire du comité bilatéral frontalier (CBF) Niger-Algérie : Le ministre d'Etat Bazoum Mohamed dresse …

Sixième session ordinaire du comité bilatéral frontalier (CBF) Niger-Algérie : Le ministre d'Etat Bazoum Mohamed dresse un bilan de la mise en œuvre des recommandations de la dernière session ordinaire du CBF

Le ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, de la sécurité publique, de la décentralisation et des affaires coutumières et religieuses, M Bazoum Mohamed conduisant une importante délégation, a participé aux travaux de la 6ème session ordinaire du comité bilatéral frontalier Niger-Algérie, tenue à Alger, les 15 et 16 juillet dernier. Le ministre d'Etat était aux côtés de son homologue algérien M Nouredine Bedoui.La session ordinaire du ...

6ème session du Comité bilatéral frontalier algéro-nigérien : Les questions de développement, de sécurité et de gestion …

6ème session du Comité bilatéral frontalier algéro-nigérien : Les questions de développement, de sécurité et de gestion des frontières au menu des travaux

Les travaux de la 6ème session du Comité bilatéral frontalier algéro-nigérien (CBF) ont débuté dimanche au Centre international des conférences Abdelatif Rehal (CIC) à Alger, pour discuter plusieurs dossiers relatifs au renforcement de la coopération sécuritaire et socio-économique au niveau des zones frontalières. La rencontre est présidée par le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Nour...

Remise de distinction à l'ONG Jeunesse-Enfance-Migration-Développement : Une reconnaissance des actions de l'organisatio…

Remise de distinction à l'ONG Jeunesse-Enfance-Migration-Développement : Une reconnaissance des actions de l'organisation en matière de lutte contre la migration irrégulière

Le président de l'ONG Jeunesse-Enfance-Migration-Développement, M. Manou Nabara Hamidou a reçu une distinction des mains de l'ambassadeur de la Délégation l'Union Européenne en République du Niger. C'était hier au cours d'une cérémonie organisée par l'Union Européenne à travers sa délégation au Niger. Cette cérémonie coïncidant avec la célébration de la Journée Mondiale des Compétences des Jeunes, est une manière pour l'UE d'encourager ...

Rapport d'évaluation intégrée de l'infrastructure nucléaire du Niger en Phase 1 : Une étape supplémentaire vers la concr…

Rapport d'évaluation intégrée de l'infrastructure nucléaire du Niger en Phase 1 : Une étape supplémentaire vers la concrétisation du Programme électronucléaire du pays

La Ministre de l'Energie, Mme Amina Moumouni a reçu hier matin, des mains du Directeur général Adjoint de l'Agence Internationale de l'Energie Atomique (AIEA), M. Miktail Chudakov, le Rapport d'évaluation intégrée de l'infrastructure nucléaire (INIR) du Niger en Phase 1. La cérémonie s'est déroulée en présence de la présidente de la Haute Autorité Nigérienne à l'Energie Atomique (HANEA). Ce rapport contient des recommandations et des su...

Encombrement au niveau de l'échangeur Diori Hamani : "Il ne faut pas exclure des mesures coercitives pour faire rég…

Encombrement au niveau de l'échangeur Diori Hamani : "Il ne faut pas exclure des mesures coercitives pour faire régner l'ordre au niveau de certains carrefours de la capitale", déclare le président de la Délégation spéciale de la Ville de Niamey

Baptisé du nom du premier Président de la République du Niger, et père de l'indépendance du pays, Diori Hamani, le troisième échangeur de Niamey est un méga projet structurant. Il a été inauguré le 3 avril 2018 par le Président de la République Issoufou Mahamadou qui en avait lancé les travaux le 26 juin 2015. La construction de cet échangeur rentre dans le cadre du programme "Niamey Nyala", ou Niamey la coquette. Sa réalisation, comme ...

Atelier national de réflexion et d'échange sur la migration des jeunes et la nutrition: Motiver les jeunes à rester et t…

Atelier national de réflexion et d'échange sur la migration des jeunes et la nutrition: Motiver les jeunes à rester et travailler chez eux

Le Centre de formation en agro-écologie de Winditan accueille, du 14 au 18 juillet 2018, un atelier national de réflexions et d'échanges sur l'immigration des jeunes. Cette rencontre qui regroupe une centaine de personnes, venant de toutes les régions du Niger est organisée par la Plateforme Paysanne du Niger (PFPN). Plusieurs membres du gouvernement dont, le ministre d'Etat, ministre de l'Agriculture et de l'Elevage, celui de l'Entrepr...

Mise en service des Postes de Contrôle Juxtaposés de Malanville : Faciliter la libre circulation des biens et des person…

Mise en service des Postes de Contrôle Juxtaposés de Malanville : Faciliter la libre circulation des biens et des personnes

Les Postes de Contrôle Juxtaposés de Malanville ont été mis en service le jeudi 12 juillet dernier lors d'une cérémonie présidée par le représentant du président de la Commission de l'UEMOA, M. Ibrahim Diémé. Il s'est agi à travers la construction de cet important patrimoine sous-régional de contribuer entre autres à l'amélioration de la libre circulation des biens et des personnes, et de booster le développement socio-économique de l'e...

Réunion des membres du Comité Zinder Saboua : Faire l'état d'avancement des travaux

Réunion des membres du Comité Zinder Saboua : Faire l'état d'avancement des travaux

La réunion des membres du comité Zinder Saboua, chargé de l'organisation du 60ème anniversaire de la proclamation de la République du Niger, qui aura lieu le 18 décembre 2018 à Zinder, s'est tenue hier, au siège dudit comité sis dans les locaux de l'ex Direction du Matériel des Travaux Publics. Il s'agit de faire le point avec les présidents des Commissions Spécialisées sur l'état d'avancement des travaux ; les activités des Commissions...

Visite de l'usine de production d'eau potable de Goudel : Des progrès et des efforts pour répondre aux attentes des cons…

Visite de l'usine de production d'eau potable de Goudel : Des progrès et des efforts pour répondre aux attentes des consommateurs

La société en charge de l'exploitation des eaux du Niger (SEEN) et son partenaire principal, la SPEN, ont invité hier matin la presse au niveau de l'usine de traitement d'eau de Goudel. L'objectif de cette rencontre était pour les responsables des deux sociétés de partager avec l'ensemble de la population sur les progrès techniques réalisés et ceux qui sont en cours, sur les qualités des prestations, les systèmes de contrôle et de surve...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Ramadan 2018 /Denrées alimentaires : Disponibilité…

Ramadan 2018 /Denrées alimentaires : Disponibilité des produits et stabilité des prix sur tous les marchés de la capitale

Le mois béni de Ramadan est un mois pendant lequel, la consommation alimentaire est élevée...

vendredi 18 mai 2018

Ramadan 2018 : Prix du sucre en baisse, attention …

Ramadan 2018 : Prix du sucre en baisse, attention à la surconsommation

Le prix du sucre connait cette année une forte baisse par rapport au Ramadan 2017. Le cart...

vendredi 18 mai 2018

Prix des légumes sur les marchés : A la limite de …

Prix des légumes sur les marchés : A la limite de la flambée

Les musulmans du Niger, à l'instar de ceux des autres pays, ont entamé à partir du mercred...

vendredi 18 mai 2018

L'air du temps

Les candidats à l'heure de vérité

Les candidats à l'heure de vérité

Depuis mercredi dernier, les candidats aux examens du Baccalauréat se creusent la cervelle...

vendredi 13 juillet 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.