Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Formation aux techniques de lutte contre la corruption, le blanchiment, l'identification et la confiscation des avoirs criminels : Renforcement des capacités des éléments des FDS impliqués dans la lutte contre la corruption



jrneUne session de formation consacrée aux « techniques de lutte contre la corruption, le blanchiment, l'identification et la confiscation des avoirs criminels » a été organisée le 19 juin dernier à Niamey. Avec le soutien financier de l'Union Européenne, cette formation qui durera deux semaines renforcera les capacités des différents acteurs impliqués dans la lutte contre la corruption, à savoir le pôle judiciaire spécialisé dans la lutte contre les infractions économiques et financières, la police, la gendarmerie, la douane et la Haute Autorité à la Lutte contre les Infractions Assimilées (HALCIA).
En ouvrant les travaux de la formation, le Vice-Président de la Haute Autorité à la Lutte contre les Infractions Assimilées (HALCIA), M. Salissou Oubandoma, a souligné que le blanchiment d'argent, la corruption et la saisie des avoirs criminels, sont des thèmes assez complexes, qu'ils constituent un savoir dont le fossé est inépuisable. C'est pourquoi, il a salué cette formation qui vient à point nommé, car elle participe sans doute au renforcement des capacités des différents acteurs concernées par la question. Pour Salissou Oubandoma, la corruption est un phénomène mondial qui se caractérise par des facettes multiples et se manifeste sur plusieurs échelles. La corruption implique un comportement de la part d'un agent public qui s'enrichit de manière illicite en détournant un pouvoir qui lui a été confié. La corruption implique également le comportement d'un acteur économique qui utilise des pratiques diverses pour contourner la règlementation.
Quant au blanchiment d'argent, il est l'action de dissimuler la provenance d'argent acquis de manière illégale (spéculations illégales, activités mafieuses, trafic de drogue, d'armes, extorsion, corruption, fraude fiscale etc. afin de le réinvestir dans les activités légales. A ce titre, le Vice-Président de la HALCIA a dit que le blanchiment d'argent favorise la corruption et déstabilise l'économie des pays vulnérables comme les nôtres. De plus, il compromet l'intégrité des Institutions et des systèmes financiers légitimes et procure au crime organisé les fonds nécessaires pour entreprendre d'autres activités criminelles.
De son côté, l'Ambassadeur de l'Union Européenne au Niger, SE Paula Mateus Raul se réjouit de la place de la lutte contre le crime organisé et la criminalité financière dans l'agenda national des autorités politiques du Niger (PDES 2017-2021) et dans le cadre législatif et juridique en vigueur. Il salue l'adoption récente de la stratégie nationale de lutte contre la corruption et des infractions assimilées par le Gouvernement. Le blanchiment des capitaux et plus généralement la criminalité financière ainsi que le crime organisé constituent aujourd'hui de grands défis qui exigent, en plus d'un engagement ferme à l'image de celui dont font montre les autorités nigériennes à tous les niveaux, beaucoup de rigueur technique et professionnelle pour y faire face. Ils sont néfastes pour la croissance économique et un obstacle au développement durable.
Selon l'Ambassadeur, pour accompagner les autorités nationales dans la mise en œuvre de leurs politiques et stratégies en la matière, l'UE a mis en place un nouvel instrument financier qui est le fonds fiduciaire d'urgence pour l'Afrique. C'est dans ce cadre que le projet Appui à la Justice, à la Sécurité et à la Gestion des Frontières au Niger (AJUSEN) a été formulé et approuvé en 2016. L'objectif de cet important appui de l'Union Européenne en faveur du Niger est d'accompagner les efforts des autorités nigériennes visant à doter les acteurs du secteur des capacités à la hauteur des défis actuels notamment la lutte contre les crimes organisés, le terrorisme et les différents trafics. Son institution reste disposée aux cotés de l'Etat du Niger pour l'accompagner dans sa volonté de relever les défis du développement et de la sécurité, condition nécessaire pour assurer le bien-être des populations dans un Etat de droit.
Le Chef de projet, M. François Dupin, a mis l'accent sur les grandes lignes des différents programmes du Projet. Il a présenté ses remerciements aux différentes partenaires qui appuient le projet, avant d'étaler succinctement les différentes phases du projet et d'identifier les acteurs de la chaine pénale. Il a parlé du travail des magistrats, des forces sécuritaires et leurs équipes pour l'atteinte des objectifs. S'agissant du volet sécuritaire, l'AJUSEN a pour objectif principal de renforcer les capacités de la sécurité intérieure notamment la douane, la police judiciaire, les magistrats et les agents de la HALCIA.
L'Expert formation projet, M. Valero Pierre, a défini, quant à lui la formation comme étant axée sur le renforcement des capacités et le développement des compétences du volet sécurité du Projet AJUSEN au profit des forces de sécurité intérieure. Cette session devrait leur permettre d'améliorer leur performance, sur le terrain du travail quotidien et aussi leurs interventions dans la chaine pénale. Cette formation est en phase avec cette dynamique de renforcement de leur capacité à répondre efficacement aux demandes du public en termes de sécurité dans le respect de l'éthique et de la déontologie.
Aïssa Abdoulaye Alfary(onep)
21/06/18

Société

5ème semaine de l'aviation civile à Niamey : «Je voudrais saluer ici l'accompagnement exemplaire de l'OACI à travers son…

5ème semaine de l'aviation civile à Niamey : «Je voudrais saluer ici l'accompagnement exemplaire de l'OACI à travers son Bureau régional accrédité qui travaille en harmonie avec l'ANAC du Niger dans la mise en œuvre des plans d'actions correctrices c

Niamey accueille, depuis le 16 et ce jusqu'au 20 juillet prochain, les activités entrant dans le cadre de la 5ème semaine de l'aviation civile dans la région Afrique et océan indien (AFI). Le lancement de ces activités qui s'est déroulé le lundi 16 juin au Palais des Congrès, a été présidé par le Premier ministre, Chef du gouvernement SE. Brigi Rafini en présence de la Secrétaire générale de l'Organisation de l'aviation civile (OACI) Dr...

Sixième session ordinaire du comité bilatéral frontalier (CBF) Niger-Algérie : Le ministre d'Etat Bazoum Mohamed dresse …

Sixième session ordinaire du comité bilatéral frontalier (CBF) Niger-Algérie : Le ministre d'Etat Bazoum Mohamed dresse un bilan de la mise en œuvre des recommandations de la dernière session ordinaire du CBF

Le ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, de la sécurité publique, de la décentralisation et des affaires coutumières et religieuses, M Bazoum Mohamed conduisant une importante délégation, a participé aux travaux de la 6ème session ordinaire du comité bilatéral frontalier Niger-Algérie, tenue à Alger, les 15 et 16 juillet dernier. Le ministre d'Etat était aux côtés de son homologue algérien M Nouredine Bedoui.La session ordinaire du ...

6ème session du Comité bilatéral frontalier algéro-nigérien : Les questions de développement, de sécurité et de gestion …

6ème session du Comité bilatéral frontalier algéro-nigérien : Les questions de développement, de sécurité et de gestion des frontières au menu des travaux

Les travaux de la 6ème session du Comité bilatéral frontalier algéro-nigérien (CBF) ont débuté dimanche au Centre international des conférences Abdelatif Rehal (CIC) à Alger, pour discuter plusieurs dossiers relatifs au renforcement de la coopération sécuritaire et socio-économique au niveau des zones frontalières. La rencontre est présidée par le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Nour...

Remise de distinction à l'ONG Jeunesse-Enfance-Migration-Développement : Une reconnaissance des actions de l'organisatio…

Remise de distinction à l'ONG Jeunesse-Enfance-Migration-Développement : Une reconnaissance des actions de l'organisation en matière de lutte contre la migration irrégulière

Le président de l'ONG Jeunesse-Enfance-Migration-Développement, M. Manou Nabara Hamidou a reçu une distinction des mains de l'ambassadeur de la Délégation l'Union Européenne en République du Niger. C'était hier au cours d'une cérémonie organisée par l'Union Européenne à travers sa délégation au Niger. Cette cérémonie coïncidant avec la célébration de la Journée Mondiale des Compétences des Jeunes, est une manière pour l'UE d'encourager ...

Rapport d'évaluation intégrée de l'infrastructure nucléaire du Niger en Phase 1 : Une étape supplémentaire vers la concr…

Rapport d'évaluation intégrée de l'infrastructure nucléaire du Niger en Phase 1 : Une étape supplémentaire vers la concrétisation du Programme électronucléaire du pays

La Ministre de l'Energie, Mme Amina Moumouni a reçu hier matin, des mains du Directeur général Adjoint de l'Agence Internationale de l'Energie Atomique (AIEA), M. Miktail Chudakov, le Rapport d'évaluation intégrée de l'infrastructure nucléaire (INIR) du Niger en Phase 1. La cérémonie s'est déroulée en présence de la présidente de la Haute Autorité Nigérienne à l'Energie Atomique (HANEA). Ce rapport contient des recommandations et des su...

Encombrement au niveau de l'échangeur Diori Hamani : "Il ne faut pas exclure des mesures coercitives pour faire rég…

Encombrement au niveau de l'échangeur Diori Hamani : "Il ne faut pas exclure des mesures coercitives pour faire régner l'ordre au niveau de certains carrefours de la capitale", déclare le président de la Délégation spéciale de la Ville de Niamey

Baptisé du nom du premier Président de la République du Niger, et père de l'indépendance du pays, Diori Hamani, le troisième échangeur de Niamey est un méga projet structurant. Il a été inauguré le 3 avril 2018 par le Président de la République Issoufou Mahamadou qui en avait lancé les travaux le 26 juin 2015. La construction de cet échangeur rentre dans le cadre du programme "Niamey Nyala", ou Niamey la coquette. Sa réalisation, comme ...

Atelier national de réflexion et d'échange sur la migration des jeunes et la nutrition: Motiver les jeunes à rester et t…

Atelier national de réflexion et d'échange sur la migration des jeunes et la nutrition: Motiver les jeunes à rester et travailler chez eux

Le Centre de formation en agro-écologie de Winditan accueille, du 14 au 18 juillet 2018, un atelier national de réflexions et d'échanges sur l'immigration des jeunes. Cette rencontre qui regroupe une centaine de personnes, venant de toutes les régions du Niger est organisée par la Plateforme Paysanne du Niger (PFPN). Plusieurs membres du gouvernement dont, le ministre d'Etat, ministre de l'Agriculture et de l'Elevage, celui de l'Entrepr...

Mise en service des Postes de Contrôle Juxtaposés de Malanville : Faciliter la libre circulation des biens et des person…

Mise en service des Postes de Contrôle Juxtaposés de Malanville : Faciliter la libre circulation des biens et des personnes

Les Postes de Contrôle Juxtaposés de Malanville ont été mis en service le jeudi 12 juillet dernier lors d'une cérémonie présidée par le représentant du président de la Commission de l'UEMOA, M. Ibrahim Diémé. Il s'est agi à travers la construction de cet important patrimoine sous-régional de contribuer entre autres à l'amélioration de la libre circulation des biens et des personnes, et de booster le développement socio-économique de l'e...

Réunion des membres du Comité Zinder Saboua : Faire l'état d'avancement des travaux

Réunion des membres du Comité Zinder Saboua : Faire l'état d'avancement des travaux

La réunion des membres du comité Zinder Saboua, chargé de l'organisation du 60ème anniversaire de la proclamation de la République du Niger, qui aura lieu le 18 décembre 2018 à Zinder, s'est tenue hier, au siège dudit comité sis dans les locaux de l'ex Direction du Matériel des Travaux Publics. Il s'agit de faire le point avec les présidents des Commissions Spécialisées sur l'état d'avancement des travaux ; les activités des Commissions...

Visite de l'usine de production d'eau potable de Goudel : Des progrès et des efforts pour répondre aux attentes des cons…

Visite de l'usine de production d'eau potable de Goudel : Des progrès et des efforts pour répondre aux attentes des consommateurs

La société en charge de l'exploitation des eaux du Niger (SEEN) et son partenaire principal, la SPEN, ont invité hier matin la presse au niveau de l'usine de traitement d'eau de Goudel. L'objectif de cette rencontre était pour les responsables des deux sociétés de partager avec l'ensemble de la population sur les progrès techniques réalisés et ceux qui sont en cours, sur les qualités des prestations, les systèmes de contrôle et de surve...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Ramadan 2018 /Denrées alimentaires : Disponibilité…

Ramadan 2018 /Denrées alimentaires : Disponibilité des produits et stabilité des prix sur tous les marchés de la capitale

Le mois béni de Ramadan est un mois pendant lequel, la consommation alimentaire est élevée...

vendredi 18 mai 2018

Ramadan 2018 : Prix du sucre en baisse, attention …

Ramadan 2018 : Prix du sucre en baisse, attention à la surconsommation

Le prix du sucre connait cette année une forte baisse par rapport au Ramadan 2017. Le cart...

vendredi 18 mai 2018

Prix des légumes sur les marchés : A la limite de …

Prix des légumes sur les marchés : A la limite de la flambée

Les musulmans du Niger, à l'instar de ceux des autres pays, ont entamé à partir du mercred...

vendredi 18 mai 2018

L'air du temps

Les candidats à l'heure de vérité

Les candidats à l'heure de vérité

Depuis mercredi dernier, les candidats aux examens du Baccalauréat se creusent la cervelle...

vendredi 13 juillet 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.