Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Point de presse de la cour des Comptes sur le rapport général pour l'année 2015-2016 : Beaucoup d'anomalies et de mauvaises pratiques décelées par la Cour


piont-de-prsseLa Cour des Comptes a produit le rapport général public pour l'année 2015-2016 conformément à la loi qui lui fait obligation d'en établir chaque année. Après l'avoir présenté aux plus hautes autorités du pays, la Cour des comptes se devait de le rendre public. C'est dans cet esprit légal et par devoir de transparence qu'elle a animé un point de presse hier 25 juin à son siège à Niamey.

Il s'est agi pour le Premier président de la cour des comptes, M. Seydou Sidibé ainsi que tous les autres membres de la cour et/ou leurs représentants, par la présente sortie médiatique, de présenter les points saillants de ce rapport général public pour l'année 2015-2016, compilé dans un document de 102 pages. La Cour des compte qui est une institution de la République avec pour mission principale de promouvoir la bonne gouvernance financière et la transparence dans la gestion des ressources publiques, exerce un contrôle sur les utilisations des ressources publiques. Cette année encore, elle n'a pas dérogé à cette exigence de rendre public le rapport général. En effet, le rapport général public traite de toutes les opérations publiques de l'Etat, des collectivités territoriales, des établissements publics à caractère industriel et commercial, des sociétés d'Etat, sociétés d'économie mixte. Le rapport concerne également les activités des partis politiques bénéficiant des subventions du contribuable mais aussi les projets et ONG.
La cour des comptes reçoit et examine également les déclarations des biens des personnalités investies des pouvoirs publics assujetties. Dans un exposé préliminaire à l'occasion du point de presse, le premier président de la Cour des comptes a souligné que l'exercice 2015-2016 a fait ressortir une timide mise en œuvre des recommandations formulées par elle en matière de tenue, de suivi de la comptabilité, d'élaboration et de présentation des comptes de l'Etat, les comptes de gestion, le compte général de l'administration des finances et la loi de règlement. Cependant, le président de la Cour des comptes a indiqué qu'elle a constaté un non-respect de certaines dispositions législatives et réglementaires en termes d'exécution des dépenses publiques au cours de l'année 2015-2016 ; objet dudit rapport.
S'agissant des collectivités territoriales, le constat de la Cour des comptes est sans équivoque. Elle souligne un non-respect des textes législatifs et réglementaires notamment le règlement général de la comptabilité publique, le code général des impôts et celui des collectivités territoriales ainsi que des marchés publics. Quant aux collectivités, la Cour relève qu'elles n'ont pas en outre appliqué certaines dispositions des lois et règlements fixant les principes fondamentaux de l'urbanisme et de l'aménagement urbain. Concernant les établissements publics, à caractère industriel et commercial, les sociétés d'Etat et sociétés d'économie mixte, la cour a aussi souligné des anomalies. Il s'agit de la non-application des dispositions statutaires et l'ordonnance 88-001 portant régime des établissements publics, des sociétés d'Etat et sociétés d'économie mixte et ses décrets d'applications.
La mauvaise interprétation des dispositions de l'acte uniforme de l'OHADA relativement au droit des sociétés commerciales par ces derniers a été pointée du doigt par la cour des comptes. Le président de la Cour des comptes a indiqué que les contrevenants l'ont fait soit par ignorance soit par choix délibéré. Certains n'ont pas, selon la Cour, respecté les dispositions du code des marchés publics et des délégations de service public et du code général des impôts. Il a été noté la fréquence des réaménagements budgétaires sans autorisation préalable du conseil d'administration. Pour les ONG et projets, la Cour leur a reproché le non-respect des dispositions du manuel de procédure et l'absence de système d'information performant.
Quant aux partis politiques bénéficiant des subventions de l'Etat, de nombreux griefs sont portés à leur encontre et dans leur majorité. Et pour cause, la Cour a souligné entre autres, le non-respect des dispositions de la charte des partis politiques, celui des critères d'attributions de la subvention de l'Etat ou encore de sa répartition et son utilisation. Outre le non-respect du délai du dépôt des comptes annuels, le rapport de la cour des Comptes mentionne l'inexistence des sièges pour certains partis politiques et l'inexistence d'une organisation comptable pour la majorité des partis. S'agissant de la déclaration des biens des personnalités assujetties, la Cour dit avoir constaté le retard de dépôt pour certains et le refus d'autres assujettis à déclarer leurs biens.
C'est pourquoi, comme dans les précédents rapports, la Cour des comptes après avoir constaté toutes les anomalies et autres mauvaises pratiques, a formulé des recommandations qui, dit-elle, feront l'objet d'un suivi régulier. Elle a adressé aussi des référés et des notes administratives aux administrations concernées, a dit le Premier président de la Cour des comptes, soulignant que certains constats ont fait l'objet des rapports administratifs qui sont d'ores et déjà transmis au parquet général.

Zabeirou Moussa(onep)

26/06/18

Société

Décès du Capitaine Mamane Laouali Robert, chef sécurité à la Présidence de la République : Le défunt a été élevé, à titr…

Décès du Capitaine Mamane Laouali Robert, chef sécurité à la Présidence de la République : Le défunt a été élevé, à titre posthume, à la dignité de Grand Officier dans l'Ordre du Mérite du Niger

Le Président de la République, Chef de l'Etat, Issoufou Mahamadou a assisté, hier 21 octobre 2018 à la Morgue de l'Hôpital National de Niamey, à la levée de corps du Capitaine de la Garde Nationale du Niger Mamane Laouali Robert chef sécurité à la Présidence de la République. Feu Mamane Laouali Robert est décédé le 20 octobre dernier. On notait la présence à cette cérémonie funèbre, du Président de l'Assemblée Nationale, SE Tinni Ouseïn...

Dividende démographique : Les députés Juniors en formation à Maradi

Dividende démographique : Les députés Juniors en formation à Maradi

Sous le financement du l'UNFPA, le Réseau nigérien des Jeunes Ambassadeurs du dividende Démographique, en collaboration avec le réseau AFRIYAN- Niger a organisé du 18 au 20 octobre 2018 à Maradi, un séminaire de formation à l'intention des députés Juniors sur le Dividende Démographique. Cette formation a concerné 80 jeunes parlementaires et a pour objectif, de contribuer au renforcement des capacités des députés Juniors sur les enjeux e...

Signature de Protocole d'accord entre le Gouvernement et l 'Intersyndicale des Travailleurs du Niger (ITN) : Les négocia…

Signature de Protocole d'accord entre le Gouvernement et l 'Intersyndicale des Travailleurs du Niger (ITN) : Les négociations ont porté sur 29 points de revendications

Suite à la soumission au Gouvernement du cahier de doléances du 1er mai 2017 en vingt-neuf (29) points, par les Centrales syndicales regroupées au sein de l'Intersyndicale des Travailleurs du Niger (ITN), à savoir la CDTN, la CGSL-Niger, la CNT, l'UGTN, l'USPT, l'USTN et l'UGSEIN, les négociations se sont ouvertes officiellement le mardi 10 novembre 2017, à 16 heures 30 mn, dans la Salle des Banquets du Cabinet du Premier Ministre, entr...

Présentation de trophées d'athlétisme au Directeur de la SEEN par la GNN : 5 trophées ramenés de France par 4 athlètes d…

Présentation de trophées d'athlétisme au Directeur de la SEEN par la GNN : 5 trophées ramenés de France par 4 athlètes de la Garde Nationale du Niger

Partie en France grâce à l'appui de la SEEN pour participer au Marathon International de la ville de Toulouse, l'équipe de quatre athlètes de la Garde Nationale du Niger revient au bercail avec cinq trophées dans ses valises. Sous la conduite du Lieutenant-colonelAbdoul Azizou Balla, directeur de l'information et des relations publiques et sportives de la Garde Nationale du Niger, les athlètes se sont rendus hier matin au siège de la So...

Obsèques de notre confrère Amadou Ousmane : SE Issoufou Mahamadou honore la presse nationale

Obsèques de notre confrère Amadou Ousmane : SE Issoufou Mahamadou honore la presse nationale

Le mardi 16 octobre dernier, la grande famille de la presse nationale a perdu un de ses dignes fils en la personne de Amadou Ousmane. Le lendemain, une foule immense composée des confrères de la presse publique et privée, des parents, amis et connaissances de l'illustre disparu, a tenu à l'accompagner à sa dernière demeure. Le Président de la République, Chef de l'Etat, SEM Issoufou Mahamadou a marqué de sa présence la cérémonie de levé...

Dîner de gala

Dîner de gala

Le président de l'Assemblée Nationale, SE Ousseini Tinni a offert le mercredi dernier un diner de gala à la délégation du parlement de la CEDEAO conduite par son président, M. Moustapha Cissé Lo, en mission de travail dans notre pays. C'était en présence du ministre chargé des Relations avec les Institutions, M. Issouf Barkaï.Onep19/10/18

Célébration du soixantième (60ème) anniversaire de la Voix du Sahel : Dans la cohésion et la convivialité

Célébration du soixantième (60ème) anniversaire de la Voix du Sahel : Dans la cohésion et la convivialité

La Radio Nationale, jadis Radio Niger, puis Voix du Sahel depuis le 7 mai 1974, a célébré hier son soixantième (60ème) anniversaire. C'est le ministre de la Communication, M. Habi Mahamadou Salissou, qui a procédé au lancement des activités entrant dans le cadre de cette commémoration. Ont pris part à cette cérémonie le directeur général de l'Office de Radiodiffusion et Télévision du Niger (ORTN), M. Seydou Ousmane ; les anciens directe...

Atelier sur la révision de la Politique Nationale pour l'Education et la Formation des Filles (PONEFF) : Un instrument p…

Atelier sur la révision de la Politique Nationale pour l'Education et la Formation des Filles (PONEFF) : Un instrument pour insuffler une nouvelle dynamique en matière de scolarisation des filles

Un atelier axé sur la Révision Politique Nationale pour l'Education et la Formation des Filles (PONEFF) s'est déroulé, le mercredi 10 Octobre à Niamey, à l'initiative de l'UNICEF Niger. Cette rencontre, qui a vu la présence de trois ministres en charge du secteur de l'Education, a regroupé les cadres des Ministères concernés, de l'Unicef, ainsi que les représentants des PTF, des ONGs et des OSC intervenant dans le secteur Education.Il s...

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat assiste à la levée des corps de Sidi Maliki et de Amadou Ousmane

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat assiste à la levée des corps de Sidi Maliki et de Amadou Ousmane

Le Président de la République, Chef de l'Etat SE. Issoufou Mahamadou a pris part, hier après-midi, à la levée des corps de M. Sidi Maliki (de son vivant en service au Commissariat chargé de l'organisation du Hadj et de la Oumra -COHO-) et de Amadou Ousmane, journaliste et écrivain décédé le 16 octobre dernier à Niamey. Plusieurs autres hautes personnalités parmi lesquelles le président de l'Assemblée nationale, SE. Ousseini Tinni ; des ...

Construction du Troisième pont de Niamey : Les travaux avancent normalement dix mois après leur lancement

Construction du Troisième pont de Niamey : Les travaux avancent normalement dix mois après leur lancement

Les travaux de construction du troisième pont de Niamey dit « Pont Seyni Kountché » ont démarré en décembre 2017 après la pose de la première pierre par le Président de la République Issoufou Mahamadou. Dix mois après ce lancement, la cellule de communication de la Présidence de la République a organisé une visite de presse pour faire rendre compte à l'opinion de l'évolution du plus grand projet qu'exécute la Chine au Niger sous forme d...

AG/ONU

Editorial

Editorial : Chapeau Nigelec !

lundi 10 septembre 2018

Editorial : Chapeau Nigelec !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Le mariage des enfants dans la région de Tahoua : …

Le mariage des enfants dans la région de Tahoua : Grande mobilisation pour éradiquer le phénomène

Avec plus de 58% de la population constituée de jeunes, autant dire que la jeunesse est l'...

jeudi 11 octobre 2018

Portrait du chef de Canton d' Illela : L'honorable…

Portrait du chef de Canton d' Illela : L'honorable Yacouba Habibou Oumani est en train de mettre fin au mariage des enfants dans son entité coutumière

Le partenariat entre la chefferie traditionnelle et l'UNICEF et l'UNFPA se porte bien. Il ...

jeudi 11 octobre 2018

Interview d'une enseignante engagée pour les fille…

Interview d'une enseignante engagée pour les filles, Mme Omar Hajia Hassia SCOFI Tahoua: « Quand on est décidé et mobilisé, on obtient les meilleurs résultats »

Mme, vous êtes agent de la Direction départementale des Enseignements Secondaires (DDES) T...

jeudi 11 octobre 2018

L'air du temps

Quand l'ostentation saborde le mariage

Quand l'ostentation saborde le mariage

Si les difficultés se trouvaient enfouies à mille pieds sous terre, to Incha Allahou, l'êt...

jeudi 18 octobre 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.