Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Point de presse de la cour des Comptes sur le rapport général pour l'année 2015-2016 : Beaucoup d'anomalies et de mauvaises pratiques décelées par la Cour


piont-de-prsseLa Cour des Comptes a produit le rapport général public pour l'année 2015-2016 conformément à la loi qui lui fait obligation d'en établir chaque année. Après l'avoir présenté aux plus hautes autorités du pays, la Cour des comptes se devait de le rendre public. C'est dans cet esprit légal et par devoir de transparence qu'elle a animé un point de presse hier 25 juin à son siège à Niamey.

Il s'est agi pour le Premier président de la cour des comptes, M. Seydou Sidibé ainsi que tous les autres membres de la cour et/ou leurs représentants, par la présente sortie médiatique, de présenter les points saillants de ce rapport général public pour l'année 2015-2016, compilé dans un document de 102 pages. La Cour des compte qui est une institution de la République avec pour mission principale de promouvoir la bonne gouvernance financière et la transparence dans la gestion des ressources publiques, exerce un contrôle sur les utilisations des ressources publiques. Cette année encore, elle n'a pas dérogé à cette exigence de rendre public le rapport général. En effet, le rapport général public traite de toutes les opérations publiques de l'Etat, des collectivités territoriales, des établissements publics à caractère industriel et commercial, des sociétés d'Etat, sociétés d'économie mixte. Le rapport concerne également les activités des partis politiques bénéficiant des subventions du contribuable mais aussi les projets et ONG.
La cour des comptes reçoit et examine également les déclarations des biens des personnalités investies des pouvoirs publics assujetties. Dans un exposé préliminaire à l'occasion du point de presse, le premier président de la Cour des comptes a souligné que l'exercice 2015-2016 a fait ressortir une timide mise en œuvre des recommandations formulées par elle en matière de tenue, de suivi de la comptabilité, d'élaboration et de présentation des comptes de l'Etat, les comptes de gestion, le compte général de l'administration des finances et la loi de règlement. Cependant, le président de la Cour des comptes a indiqué qu'elle a constaté un non-respect de certaines dispositions législatives et réglementaires en termes d'exécution des dépenses publiques au cours de l'année 2015-2016 ; objet dudit rapport.
S'agissant des collectivités territoriales, le constat de la Cour des comptes est sans équivoque. Elle souligne un non-respect des textes législatifs et réglementaires notamment le règlement général de la comptabilité publique, le code général des impôts et celui des collectivités territoriales ainsi que des marchés publics. Quant aux collectivités, la Cour relève qu'elles n'ont pas en outre appliqué certaines dispositions des lois et règlements fixant les principes fondamentaux de l'urbanisme et de l'aménagement urbain. Concernant les établissements publics, à caractère industriel et commercial, les sociétés d'Etat et sociétés d'économie mixte, la cour a aussi souligné des anomalies. Il s'agit de la non-application des dispositions statutaires et l'ordonnance 88-001 portant régime des établissements publics, des sociétés d'Etat et sociétés d'économie mixte et ses décrets d'applications.
La mauvaise interprétation des dispositions de l'acte uniforme de l'OHADA relativement au droit des sociétés commerciales par ces derniers a été pointée du doigt par la cour des comptes. Le président de la Cour des comptes a indiqué que les contrevenants l'ont fait soit par ignorance soit par choix délibéré. Certains n'ont pas, selon la Cour, respecté les dispositions du code des marchés publics et des délégations de service public et du code général des impôts. Il a été noté la fréquence des réaménagements budgétaires sans autorisation préalable du conseil d'administration. Pour les ONG et projets, la Cour leur a reproché le non-respect des dispositions du manuel de procédure et l'absence de système d'information performant.
Quant aux partis politiques bénéficiant des subventions de l'Etat, de nombreux griefs sont portés à leur encontre et dans leur majorité. Et pour cause, la Cour a souligné entre autres, le non-respect des dispositions de la charte des partis politiques, celui des critères d'attributions de la subvention de l'Etat ou encore de sa répartition et son utilisation. Outre le non-respect du délai du dépôt des comptes annuels, le rapport de la cour des Comptes mentionne l'inexistence des sièges pour certains partis politiques et l'inexistence d'une organisation comptable pour la majorité des partis. S'agissant de la déclaration des biens des personnalités assujetties, la Cour dit avoir constaté le retard de dépôt pour certains et le refus d'autres assujettis à déclarer leurs biens.
C'est pourquoi, comme dans les précédents rapports, la Cour des comptes après avoir constaté toutes les anomalies et autres mauvaises pratiques, a formulé des recommandations qui, dit-elle, feront l'objet d'un suivi régulier. Elle a adressé aussi des référés et des notes administratives aux administrations concernées, a dit le Premier président de la Cour des comptes, soulignant que certains constats ont fait l'objet des rapports administratifs qui sont d'ores et déjà transmis au parquet général.

Zabeirou Moussa(onep)

26/06/18

Société

Atelier de partage du programme de prise en charge de la reddition des éléments de Boko Haram : Vers la répartition des …

Atelier de partage du programme de prise en charge de la reddition des éléments de Boko Haram : Vers la répartition des tâches entre les acteurs pour l'optimisation de l'opération

      Le Ministère de l'Intérieur, de la Sécurité publique, de la Décentralisation et des Affaires coutumières et religieuses organise depuis hier à Niamey, un atelier de partage avec les partenaires du programme de prise en charge des éléments de Boko Haram en reddition. Le but ultime de cette rencontre de deux jours (19 - 20 février), est de contribuer à l'amélioration du programme, à travers une répartition claire d...

Lancement de la 5ème édition du Salon de l'Agriculture, de l'Hydraulique, de l'Environnement et de l'Elevage (SAHEL-Nige…

Lancement de la 5ème édition du Salon de l'Agriculture, de l'Hydraulique, de l'Environnement et de l'Elevage (SAHEL-Niger) : Une vitrine du monde rural nigérien

A la fois un espace de dialogue, d'échange et de partage d'expérience entre la profession agricole, les pouvoirs publics et les partenaires au développement, le Salon de l'Agriculture, de l'Hydraulique, de l'Environnement et de l'Elevage (SAHEL- Niger) constitue un véritable rendez-vous annuel pour le monde rural au regard de l'engouement que suscite chaque édition et au vu de l'amélioration du niveau de créativité et d'innovation des p...

Remise de don OMS au Ministère de la Santé publique : Des kits sanitaires d'urgence, du matériel et équipements pour ren…

Remise de don OMS au Ministère de la Santé publique : Des kits sanitaires d'urgence, du matériel et équipements pour renforcer les capacités des centres de santé

Le directeur de cabinet du ministre de la Santé Publique, M. Anar Zakara Ismaril a réceptionné hier après midi, au magasin dudit Ministère, un don de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), composé de kits sanitaires d'urgence, de matériel et équipements au profit du ministère de la Santé publique. Cette action s'inscrit dans le cadre d'une longue et fructueuse coopération qui lie l'Organisation Mondiale de la Santé et le Niger et co...

Tahoua/Education : 200 tables-bancs remis à l'école nomade Kaou

Tahoua/Education : 200 tables-bancs remis à l'école nomade Kaou

      Le ministre d'Etat, ministre de l'Agriculture et de l'Elevage, M. Albadé Abouba a offert 200 table-bancs à l'école Nomade de Kaou suite à une requête. La remise de ce don s'est déroulée, le lundi 18 février 2019, au siège de la mairie de Kaou, lors d'une cérémonie présidée par le Préfet du département de Tchintabaraden, M. Abankawel Alitinine, et en présence des responsables de l'établissement bénéficiaire.Prenan...

Dosso : Session budgétaire du Conseil régional au titre de l'année 2019

Dosso : Session budgétaire du Conseil régional au titre de l'année 2019

      Le Conseil régional de Dosso tient depuis hier sa session ordinaire dite session budgétaire au titre de l'année 2019. Au cours des travaux qui dureront quatre jours, les conseillers régionaux de Dosso apprécieront l'exécution du budget 2018 ; ils feront aussi la présentation des comptes du Conseil régional et l'examen du projet de budget 2019 ainsi que la synthèse des activités inter session. La cérémonie d'ouver...

DIFFA : Réunion préparatoire en prélude aux assises nationales des Ong/AD

DIFFA : Réunion préparatoire en prélude aux assises nationales des Ong/AD

      En prélude aux assises nationales des ONG et Associations de développement (AD) édition 2019, une réunion préparatoire s'est tenue lundi dernier dans les locaux de l'ONG N'GADA à Diffa dernier sous la présidence du Secrétaire général du Gouvernorat de Diffa M. Yahaya Godi et en présence du (1er ) Vice-président du Conseil régional, du préfet de Diffa, de l'honorable Chef de Canton de la Koumadougou. Cette rencont...

Projet MERIEM : Des réponses innovantes contre la malnutrition au Niger, au Burkina Faso et au Mali

Projet MERIEM : Des réponses innovantes contre la malnutrition au Niger, au Burkina Faso et au Mali

Face à l'insécurité alimentaire récurrente dans les pays du Sahel avec comme corollaire la malnutrition chronique chez les enfants, le projet « Mobiliser des Entreprises Sahéliennes pour des Réponses Innovantes et à large Echelle contre la Malnutrition (MERIEM) » entend s'appuyer sur le secteur privé des trois pays cibles que sont le Niger, le Burkina Faso et le Mali pour apporter des solutions appropriées à la malnutrition. En effet, l...

Caravane de promotion des produits et services Moov-Niger : Autour du slogan «Ne ratez aucun jour de bonus»

Caravane de promotion des produits et services Moov-Niger : Autour du slogan «Ne ratez aucun jour de bonus»

      La société de téléphonie Moov-Niger a organisé, hier mardi 19 février 2019, à Niamey une caravane de promotion de ses produits et services. Cette caravane vise à maintenir le contact avec les clients Moov et à conquérir d'autres clients. C'est le Directeur général de Moov-Niger M. Abdelah El Aider en personne qui était à la tête de cette caravane, qui, une journée durant, a fait le tour de plusieurs carrefours, s...

Lancement de la Journée du Conseil National de la Recherche Agronomique du Niger : Le Premier ministre exprime sa satisf…

Lancement de la Journée du Conseil National de la Recherche Agronomique du Niger : Le Premier ministre exprime sa satisfaction devant l'espoir que suscitent les résultats des recherches

Une importante cérémonie consacrée au lancement de la Journée du Conseil National de la Recherche Agronomique du Niger, s'est déroulée, hier matin au Palais des Congrès de Niamey, sous le haut patronage du Premier ministre, Chef du gouvernement, SEM. Brigi Rafini. On y notait la présence des présidents des institutions, des membres du gouvernement et ceux du Corps diplomatique, ainsi que d'une immense foule d'invités.Cette activité orga...

«Je réaffirme ici, à nouveau, l'engagement du Gouvernement à transformer notre agriculture, à la rendre compétitive grâc…

«Je réaffirme ici, à nouveau, l'engagement du Gouvernement à transformer notre agriculture, à la rendre compétitive grâce à une recherche performante», déclare le Premier ministre

« Mesdames et Messieurs ;J'ai l'honneur et le privilège de vous délivrer ci-après le message que me charge de vous adresser Son Excellence Monsieur Brigi RAFINI, Premier Ministre, Chef du Gouvernement, à l'occasion du lancement de la Journée du Conseil National de la Recherche Agronomique.Je cite :«Pour la première fois, le Conseil National de la recherche Agronomique du Niger (CNRA) s'ouvre au grand public, à travers l'organisation de ...

AG/ONU

Editorial

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

lundi 17 décembre 2018

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Département de Magaria : La préservation de l'envi…

Département de Magaria : La préservation de l'environnement gage de développement durable

Avec une superficie de 7 903 km2, Magaria est l'un des départements les plus riches en mat...

vendredi 15 février 2019

"La sécurité est aujourd'hui garantie dans le…

"La sécurité est aujourd'hui garantie dans le département", affirme le préfet : M. le préfet, pouvez-vous nous faire succinctement la présentation de votre entité administrative ?

Nous vous remercions de l'intérêt que vous accordez à notre département à savoir le départ...

vendredi 15 février 2019

Le numérique au Niger : Promouvoir le numérique et…

Le numérique au Niger : Promouvoir le numérique et accélérer le progrès social

Certes le fossé qui existe entre les pays dits développés et ceux du tiers monde est grand...

mardi 12 février 2019

L'air du temps

Saint Valentin : au cœur de l'espièglerie juvénile

Saint Valentin : au cœur de l'espièglerie juvénile

Hier, jeudi 14 février 2019, les jeunes ont célébré la fête de la Saint-Valentin dédiée au...

vendredi 15 février 2019

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.