Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Table ronde sur la qualité de l'éducation au Niger : Les acteurs de l'école se donnent trois jours pour examiner la question



rencontreLe ministère de l'Enseignement primaire, de l'Alphabétisation, de la Promotion des langues nationales et de l'Education civique organise en collaboration avec l'UNICEF et la coopération suisse, du 4 au 6 juillet, une table-ronde sur la qualité de l'éducation au Niger. Le ministre Daouda Mamadou Marthé a présidé la cérémonie d'ouverture de ces assises qui réunissent pendant trois jours à Niamey les acteurs nationaux ainsi que les partenaires techniques et financiers du secteur de l'éducation au Niger. Y étaient présents le ministre des Enseignements supérieurs, de la Recherche et de l'innovation, celui des Enseignements professionnels et techniques ainsi que la cheffe de file des PTF de l'éducation, la représentante résidente de l'UNICEF, Mme Félicité Tchibindat.

Pour le ministre de l'Enseignement primaire, de l'Alphabétisation, de la Promotion des langues nationales et de l'Education civique, Dr Daouda Mamadou l'éducation nigérienne doit être en phase avec les attentes d'une société en perpétuelle mutation dans un contexte de mondialisation marquée par l'émergence des TIC. Soulignant l'importance du choix du thème de la table-ronde, le ministre a rappelé les principes de la CONFEMEN selon lesquels l'école de qualité ne devrait pas occulter le développement du savoir-faire et du savoir-être permanents pour l'autonomisation de l'individu et l'apprentissage tout au long de la vie. Les OMD prônent une éducation de qualité, capable de faire émerger des systèmes éducatifs de « plus en plus performants et susceptibles de pousser les jeunes à des niveaux de compétence plus élevés ».
Le souci de la qualité de l'éducation, objet de ladite table-ronde, découle selon le ministre, du Programme sectoriel de l'éducation et la formation (PSEF 2014-2024) en cours de mise en œuvre par les autorités qui, elles, se sont engagées à assurer une « éducation inclusive et équitable et un apprentissage tout au long de la vie », conformément à l'ODD 4.
Comment améliorer la
qualité de l'éducation ?
C'est à cette question centrale que les participants à l'atelier doivent apporter une réponse afin de proposer au gouvernement et aux partenaires, une feuille de route d'une part et d'autre part pour « identifier, documenter, partager et capitaliser les bonnes pratiques, expériences et stratégies en vue de contribuer à l'amélioration de la qualité des enseignements-apprentissages». Rassurant les participants que cette table-ronde ne sera pas une rencontre de plus dont les conclusions finiront dans les tiroirs, le ministre en charge de l'Enseignement primaire a déclaré qu'elle va permettre de faire le bilan de la mise en œuvre du plan d'actions stratégiques pour prendre en charge les difficultés identifiées après l'évaluation des contractuels de l'éducation l'année dernière mais aussi de stabiliser le cadre logique de la feuille de route qualité 2018-2021.

Simplifier, harmoniser et capitaliser
« Ce triptyque est désormais le leitmotiv qui sera celui du ministère de l'Enseignement primaire », a dit le ministre aux participants à la table-ronde. Parlant de la simplification, Dr Marthé a expliqué que dorénavant l'accent sera mis essentiellement sur « les outils de planification et programmation » car, le système éducatif comporte trop de politiques, stratégies, plans.participants « Nous devons inscrire la totalité des interventions liées à la qualité dans une Feuille de Route Qualité de l'Education unique », a précisé le ministre. Quant à l'harmonisation dont il a fait cas, le ministre a indiqué qu'elle sera axée sur les programmations régionales et nationales expliquant que les acteurs doivent améliorer la communication entre eux et travailler de manière plus efficiente et les régions doivent elle aussi « travailler en étroite relation avec les départements et les inspections et veiller à répondre promptement aux sollicitations de la portion centrale ».
«L'harmonisation est donc une condition sine qua non pour la mise en place d'une dynamique pour atteindre les objectifs», a souligné le ministre tout en se réjouissant que les partenaires ont le regard tourné vers cet objectif commun qu'est la qualité. Evoquant le troisième élément du triptyque qu'est la capitalisation des bonnes pratiques, le ministre Marthé a estimé que tous les diagnostics sont déjà posés s'appuyant sur les nombreuses études réalisées et des assises avec beaucoup de recommandations dont peu sont suivies d'effet. «Il faut sonner le glas des études sur tel ou tel aspect ou réfléchir sur telle ou telle stratégie pour se consacrer à leur mise en œuvre effective », a martelé le ministre Marthé pour qui « l'heure est résolument à un changement profond d'état d'esprit ». De la table-ronde, le ministre de l'Enseignement primaire dit attendre des pistes concrètes pour lancer un cycle de capitalisation de quelques bonnes pratiques que les participants auront retenues.
La cheffe de file des PTF, Mme Félicité Tchibindat a mis en exergue le doublement du nombre d'enfants à l'école au Niger passant de 35% en 2001 à 76% en 2016. Mais ce progrès cache deux autres réalités indéniables : la
qualité de l'éducation et le nombre d'exclusion de l'enseignement primaire ou secondaire. En effet, a dit Mme Félicité, les études ont révélé que 2,6 millions d'enfants de 7 à 16 ans ont été exclus de l'école alors que ceux qui sont restés ont encore du mal à apprendre et abandonnent avant de terminer leurs études. « Cette situation affecte plus les enfants issus des ménages vulnérables en villes comme en zones rurales », a dit la représentante résidente de l'UNICEF qui estime que «derrière ces statistiques, c'est l'avenir de nos enfants et du pays qui est en jeu. Nous risquons de perpétuer le cycle de la pauvreté d'une génération à une autre».
Elle a déclaré que le Niger présente un des défis éducatifs les plus difficiles au monde tout en soulignant que des solutions existent pour les surmonter. Mme Tchibindat a affirmé que tous les partenaires de l'éducation doivent faire en sorte que chaque enfant ait accès à une éducation de qualité tout en réitérant l'engagement de l'UNICEF et de tous les partenaires aux côtés du Niger pour l'accompagner dans ses efforts d'offrir aux enfants un accès à une éducation de qualité.
Zabeirou Moussa(onep)
05/07/18

Société

Rencontre entre la mission du Parlement de la CEDEAO au Niger et le ministre d'Etat en charge de l'intérieur : Echanges …

Rencontre entre la mission du Parlement de la CEDEAO au Niger et le ministre d'Etat en charge de l'intérieur : Echanges sur la libre circulation des personnes et la lutte contre les trafics illicites

Le Ministre d'État, Ministre de l'Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires coutumières et religieuses, M. Bazoum Mohamed, a rencontré hier en fin d'après-midi dans la salle de banquets de la Primature, une délégation du Parlement de la CEDEAO conduite SE. Moustapha Cissé Lo, président dudit parlement. Il s'est agi pour le Ministre d'État, Bazoum Mohamed, au nom du Premier Ministre et Chef du Gouvernemen...

Célébration de la Journée Mondiale de l'Alimentation : ''Gaspiller moins, manger mieux et adopter un mode de vie durable…

Célébration de la Journée Mondiale de l'Alimentation : ''Gaspiller moins, manger mieux et adopter un mode de vie durable'', une trilogie pour bâtir un monde libéré de la faim, selon le ministre Albadé Abouba

À l'instar d'autres pays du monde, le Niger célèbre ce mardi 16 octobre 2018, la 38ème édition de la Journée Mondiale de l'Alimentation (JMA). L'accent est mis cette année sur la lutte contre l'insécurité alimentaire à travers le thème retenu : « Agir pour l'Avenir, la Faim Zéro en 2030 est possible ». A l'occasion de cette célébration, le ministre d'Etat, ministre de l'Agriculture et de l'Elevage, M. Albadé Abouba a livré, hier 15 octo...

Réunion d'échanges autour de la convention collective pour les médias : Prendre contact avec les acteurs et relancer le …

Réunion d'échanges autour de la convention collective pour les médias : Prendre contact avec les acteurs et relancer le processus

Les membres du Comité chargé de l'élaboration des textes régissant la convention collective des journalistes au Niger se sont réunis hier matin autour du Ministre de la Communication, M. Habi Mahamadou Salissou. L'objectif de la rencontre était d'informer le ministre sur le niveau d'avancement des travaux du comité et de recueillir son point de vue afin de relancer le processus. Une fois actée, entre le Gouvernement et les promoteurs de...

Fin de la visite du Ministre en charge de l'Intérieur dans la Région de Maradi : Un bataillon avec trois postes avancés …

Fin de la visite du Ministre en charge de l'Intérieur dans la Région de Maradi : Un bataillon avec trois postes avancés sera installé à Madarounfa

Après quatre jours de visite de travail dans les communes de la région de Maradi frontalières avec le Nigéria, le ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, de la Sécurité publique, de la Décentralisation et des Affaires coutumières et religieuses, M. Bazoum Mohamed a animé un point de presse le samedi 13 octobre dernier à Maradi. Cette visite intervient au moment où la région de Maradi fait face à la réapparition des problèmes sécuritai...

Journée mondiale de lavage des mains au savon : Le ministre de l'Hydraulique et de l'Assainissement invite les communaut…

Journée mondiale de lavage des mains au savon : Le ministre de l'Hydraulique et de l'Assainissement invite les communautés à adopter cette pratique en tout lieu

A l'instar de beaucoup de pays de par le monde, le Niger célèbre ce jour 15 octobre 2018, la Journée Mondiale de Lavage des Mains au Savon avec pour thème «Mains Propres, une recette pour la santé». Dans le message qu'il a prononcé à cette occasion, le ministre de l'Hydraulique et de l'Assainissement, Pr Issoufou Katambé a rappelé les bienfaits de cette pratique si simple et anodine ainsi que les actions menées par le gouvernement dans ...

Zinder : Les leaders religieux la région en Atelier de formation sur le dividende démographique

Zinder : Les leaders religieux la région en Atelier de formation sur le dividende démographique

Le Secrétaire Général de la Région de Zinder, M. Maman Harou a présidé le samedi 13 octobre dernier dans la matinée, la cérémonie inaugurale d'un Atelier de formation des leaders religieux de la région sur le dividende démographique. Organisé par le Ministère de la Population avec l'appui technique et financier du Royaume du Luxembourg et de l'UNFPA, cet atelier de formation qui durera trois jours permettra aux leaders religieux de renf...

Visite du Président de la République en Arménie : Le Chef de l'Etat reçoit la lauréate de la jeune femme entrepreneure f…

Visite du Président de la République en Arménie : Le Chef de l'Etat reçoit la lauréate de la jeune femme entrepreneure francophone

En mission à Erevan, la capitale arménienne où il prend part au XVIIème sommet de l'organisation Internationale de la Francophonie (OIF), le Président de la République, Chef de l'Etat SE.Issoufou Mahamadou a reçu, mercredi dernier, en audience la lauréate du concours international de l'entrepreneuriat des jeunes francophones, notre compatriote, Mlle Aissata Noma Adamou. Elle a remporté le premier prix de la plus jeune femme entrepreneur...

Visite du ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, dans la Région de Maradi : La question sécuritaire à l'ordre du jour

Visite du ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, dans la Région de Maradi : La question sécuritaire à l'ordre du jour

Le ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, de la sécurité publique, de la Décentralisation et des affaires religieuses et coutumières, M. Bazoum Mohamed, a entamé une tournée le mercredi 10 septembre 2018 dans les communes de Maradi, frontalières avec le Nigéria. L'objectif est de s'enquérir de la situation sécuritaire et s'entretenir avec les populations sur des sujets de l'heure, notamment la cohabitation entre agriculteurs et éleve...

Cérémonie de clôture de la 2ème session ordinaire du CESOC au titre de l'année 2018:D'importantes recommandations adopté…

Cérémonie de clôture de la 2ème session ordinaire du CESOC au titre de l'année 2018:D'importantes recommandations adoptées

Le Conseil Économique, Social et Culturel (CESOC) a clos, hier après-midi à Niamey, les travaux de sa seconde session ordinaire au titre de l'année 2018. Pendant quinze jours, les conseillers se sont penchés sur de nombreuses problématiques touchant à la vie économique, sociale et culturelle de la nation. Le CESOC a invité, au cours de cette seconde session, des responsables gouvernementaux et administratifs à partager avec lui sur cert...

Conférence régionale du G5 Sahel : Soutenir la feuille de route du président en exercice du G5 Sahel, SE Issoufou Mahama…

Conférence régionale du G5 Sahel : Soutenir la feuille de route du président en exercice du G5 Sahel, SE Issoufou Mahamadou

La salle Margou de l'Hôtel Gaweye accueille, du 10 au 11 octobre, une conférence régionale sur le G5 Sahel. Placée sous le thème « G5 Sahel : états des lieux et perspectives», cette rencontre est organisée par le Centre National d'Etude Stratégique et de la Sécurité (CNESS) et la Fondation allemande Konrad Adenauer. Des députés nationaux, des membres du gouvernement et ceux du Corps diplomatique et consulaire, des responsables des Force...

AG/ONU

Editorial

Editorial : Chapeau Nigelec !

lundi 10 septembre 2018

Editorial : Chapeau Nigelec !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Le mariage des enfants dans la région de Tahoua : …

Le mariage des enfants dans la région de Tahoua : Grande mobilisation pour éradiquer le phénomène

Avec plus de 58% de la population constituée de jeunes, autant dire que la jeunesse est l'...

jeudi 11 octobre 2018

Portrait du chef de Canton d' Illela : L'honorable…

Portrait du chef de Canton d' Illela : L'honorable Yacouba Habibou Oumani est en train de mettre fin au mariage des enfants dans son entité coutumière

Le partenariat entre la chefferie traditionnelle et l'UNICEF et l'UNFPA se porte bien. Il ...

jeudi 11 octobre 2018

Interview d'une enseignante engagée pour les fille…

Interview d'une enseignante engagée pour les filles, Mme Omar Hajia Hassia SCOFI Tahoua: « Quand on est décidé et mobilisé, on obtient les meilleurs résultats »

Mme, vous êtes agent de la Direction départementale des Enseignements Secondaires (DDES) T...

jeudi 11 octobre 2018

L'air du temps

La langue française en plein naufrage

La langue française en plein naufrage

A l'heure où la grande messe du monde francophone bat son plein à Erevan, en Arménie, qui ...

jeudi 11 octobre 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.