Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Session du Comité de Concertation sur la Décentralisation (CCD) : Etat de lieu sur la conduite du processus de transferts des compétences aux collectivités territoriales, au centre des échanges


rencontreLe Ministre d'Etat, Ministre de l'Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation, des Affaires Coutumières et Religieuses, M. Bazoum Mohamed, a présidé, hier après-midi, dans la salle du conseil de la Primature, la Réunion du Comité de Concertation sur la Décentralisation (CCD). Le processus de transferts des compétences aux collectivités territoriales était au centre des échanges. La réunion s'est déroulée en présence de l'Ambassadeur de France au Niger, Chef de File des PTF Décentralisation et Développement Local, des représentants des partenaires techniques et financiers du Niger intervenant dans ce processus, des membres du gouvernement, du Président de l'Association des Municipalités du Niger et des représentants des ministères et autres institutions membres du comité.
A cette occasion, le Ministre d'Etat, Ministre de l'Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses, M. Bazoum Mohamed, Président dudit comité, s'est, tout d'abord réjoui de la tenue de l'assise mais aussi de la disponibilité des partenaires techniques et financiers, ainsi que des autres acteurs concerné par la question.
Il a profité aussi, pour souligner toute l'importance de cette rencontre pour notre pays qui s'est résolument engagé dans le processus de la décentralisation, qui bénéficie d'un consensus général et qui se poursuit normalement malgré les graves crises sécuritaires que traverse la sous-région.
Il n'a pas manqué à cet effet de notifier les progrès enregistrés par le Niger dans ce processus de réforme structurelle de portée politique majeure sous la haute autorité de SE Issoufou Mahamadou, Président de la République, Chef del'Etat, et l'impulsion de SE Brigi Rafini, Premier Ministre, Chef du Gouvernement. Le Ministre d'Etat, Président dudit comité a cité les avancées les plus récentes enregistrées dont entre autres : l'adoption, en 2016 par le Gouvernement, de deux (2) décrets portant transfert des compétences et des ressources de l'Etat aux communes et aux régions dans quatre (4) domaines correspondant aux secteurs sociaux de base dans lesquels les besoins essentiels des populations sont les plus couramment exprimés. Il s'agit notamment des secteurs de la santé, de l'hydraulique, de l'assainissement, de l'éducation dans toutes ses composantes (primaire, secondaire et professionnelle) et de l'environnement ; l'adoption en 2017, de neuf (9) arrêtés conjoints relatifs aux cahiers des charges précisant les conditions et les modalités d'exercice des compétences et des ressources transférées par l'Etat aux communes et aux régions collectivités territoriales dans les quatre domaines retenus ;l'organisation, les 6 et 7 septembre 2017, d'une cérémonie officielle de notification aux représentants des collectivités territoriales des actes portant transfert des compétences, consacrant ainsi de manière solennelle le lancement du processus de responsabilisation des communes et des régions dans les quatre domaines retenus par la directive n° 104/2014/CAB/PM en date du 11 août 2014 du Premier Ministre ; l'adoption en janvier 2018 d'un plan quadriennal (2018-2021) de transfert, assorti d'une feuille de route, devant servir de tableau de bord au Gouvernement et à ses partenaires pour mieux suivre la progressivité des transferts et d'apprécier l'effectivité de la mise en œuvre des compétences transférées et des ressources mises à la disposition des collectivités territoriales.
« Il me plaît au passage de réitérer mes plus vifs remerciements aux partenaires qui ont appuyé le Gouvernement lors de la récente campagne de vulgarisation de ce plan de transfert à travers l'organisation de sept (7) ateliers régionaux. Il s'agit notamment de la Banque Mondiale à travers le PGRC-DU, du PNUD et du ProDEC-GIZ », a indiqué M. Bazoum Mohamed
Il a aussi dit que la principale leçon à retenir à partir de ce cadre normatif est que dorénavant, toute réalisation d'infrastructure par l'Etat ou ses partenaires dans les domaines ayant fait l'objet de transfert aux collectivités, s'inscrira dans le cadre de leur planification, Plan de Développement Communal (PDG) ou Plan de Développement Régional (PDR), et se fera sous maîtrise d'ouvrage communale ou régionale selon le cas.
Les actes préparatoires étant ainsi posés, a-t-il dit, il reste maintenant à organiser l'accompagnement des collectivités territoriales dans la perspective de l'exercice effectif de leurs responsabilités et de leur montée en puissance.
C'est pourquoi, et pour mieux tirer avantage des acquis de l'existant, le Ministre d'Etat, Ministre de l'Intérieur, a invité les parties prenantes à inscrire leurs actions d'accompagnement dans une démarche d'apprentissage collectif. Autrement dit, construire des complémentarités d'actions avec l'Etat à travers les services déconcentrés, comme avec les organisations communautaires de base et la société civile locale, conformément au système d'administration territoriale de notre pays qui procède de l'articulation entre décentralisation et déconcentration. Pour cela, le Ministre président du Comité a mentionné qu'il y a lieu de prendre sérieusement en mains le problème du personnel propre des collectivités territoriales. En effet, précise-t-il, au moment où le transfert des compétences prend forme dans les textes, sur le terrain, le personnel administratif et technique nécessaire au pilotage, à l'animation de l'administration locale et à la mise en œuvre des projets et programmes de développement des collectivités territoriales est quasi inexistant au niveau de la plupart des communes et des régions.
« C'est donc pour permettre aux collectivités territoriales de disposer d'une administration locale animée par des agents publics qualifiés, aux compétences diversifiées, et sécurisés dans leurs emplois et leurs carrières, que mon département, en rapport avec les autres ministères concernés, envisage l'élaboration d'un statut général des personnels des collectivités territoriales et la formation progressive d'un vivier de compétences parmi les jeunes diplômés sans emploi, auxquels serait assurée une formation professionnalisée et adaptée, au niveau de l'ENAM, pour élargir les possibilités de recrutement par les collectivités territoriales et de mise à disposition par l'Etat », a-t-il dit.
C'est dans ce sens qu'il a invité, les partenaires, pour qu'ils appuient notre pays pour faire des communes et des régions, des institutions locales crédibles, capables de devenir des espaces porteurs de dynamiques de développement local, au sens de l'ambition définie par le Document cadre de politique nationale de décentralisation (DCPND).
C'est ce qui constitue les conditions essentielles pour une meilleure prise en charge par les collectivités territoriales des compétences qui leur sont transférées, mais aussi, pour réussir le développement local, renforcer l'assise sociale de l'État au niveau local, et mieux faire face au défi de la stabilité, de la sécurité et de la migration.
« Je vous invite à nous accompagner dans les réformes des finances locales que nous avons engagées, dans la perspective de la mise en conformité de la gestion financière des collectivités territoriales avec les Directives de l'UEMOA, tout comme, nous attendons aussi votre appui technique et financier dans le cadre de l'exercice d'évaluation de la politique de décentralisation que nous comptons conduire au cours de cette année, dans la perspective d'une meilleure préparation de la prochaine mandature des organes délibérants et exécutifs des collectivités territoriales », a indiqué le ministre d'Etat.
Il a enfin adressé, au nom du Gouvernement, sa gratitude à l'endroit de l'ensemble des partenaires techniques et financiers qui ne cessent d'appuyer le Niger dans la mise en œuvre du processus de décentralisation. Il a souhaité la continuation de ces efforts tout en espérant que la présente session constitue la relance et la tenue régulière des autres sessions du Comité de notre CCD pour permettre de mieuxpartager l'information, harmoniser les interventions et mieux organiser l'accompagnement technique et financier des collectivités territoriales et de la décentralisation en général.
Pour sa part, M. Marcel Escure Ambassadeur de France au Niger, Chef de file des partenaires techniques et financiers, a dans l'intervention qu'il a prononcée à cette occasion, exprimé toute sa satisfaction pour la forte mobilisation des PTF auprès de l'Agence nationale de financement des collectivités territoriales (ANFICT). Il a indiqué que cette mobilisation a pour objectif d'augmenter les moyens dédiés au développement local sous maitrise d'ouvrage territorial, dont les engagements s'élèvent à plus de 13 milliards de FCFA en 2018, avec la perspective de gestion de nouvelles ressources financières, notamment à travers le Fonds Commun Sectoriel de l'Education (FCSE). Marcel Escure a souligné que ces ressources s'ajouteront au fonds d'appui à la décentralisation et au fonds de péréquation.
Il a saisi cette occasion pour souligner le souci de renforcer le dialogue politique entre les PTF et les autorités nigériennes, toute chose qui permet de mieux accompagner le processus de décentralisation et travailler au plus près des besoins des collectivités territoriales, des organisations faîtières et des agences en charge des transferts de compétences et de ressources.
Il a réitéré l'engagement des PTF à accompagner l'Etat nigérien et toutes les structures en charge de la décentralisation.
Au cours de cette importante session, les participants ont suivi plusieurs communications sur : le mécanisme opératoire sur le transfert des ressources budgétaires aux collectivités ; les activités de l'Agence Nationale de Financement des Collectivités Territoriales ( ANFICT) et sur l'état de lieu de la question au niveau du Ministère des Enseignements Primaires. A l'issu des échanges qui ont eu lieu suite aux différentes communications, le Ministre d'Etat a clôturé la session sur une note d'espoir et de satisfaction générale.
Ali Maman(onep)

06/07/18

Société

Présentation de trophées d'athlétisme au Directeur de la SEEN par la GNN : 5 trophées ramenés de France par 4 athlètes d…

Présentation de trophées d'athlétisme au Directeur de la SEEN par la GNN : 5 trophées ramenés de France par 4 athlètes de la Garde Nationale du Niger

Partie en France grâce à l'appui de la SEEN pour participer au Marathon International de la ville de Toulouse, l'équipe de quatre athlètes de la Garde Nationale du Niger revient au bercail avec cinq trophées dans ses valises. Sous la conduite du Lieutenant-colonelAbdoul Azizou Balla, directeur de l'information et des relations publiques et sportives de la Garde Nationale du Niger, les athlètes se sont rendus hier matin au siège de la So...

Obsèques de notre confrère Amadou Ousmane : SE Issoufou Mahamadou honore la presse nationale

Obsèques de notre confrère Amadou Ousmane : SE Issoufou Mahamadou honore la presse nationale

Le mardi 16 octobre dernier, la grande famille de la presse nationale a perdu un de ses dignes fils en la personne de Amadou Ousmane. Le lendemain, une foule immense composée des confrères de la presse publique et privée, des parents, amis et connaissances de l'illustre disparu, a tenu à l'accompagner à sa dernière demeure. Le Président de la République, Chef de l'Etat, SEM Issoufou Mahamadou a marqué de sa présence la cérémonie de levé...

Dîner de gala

Dîner de gala

Le président de l'Assemblée Nationale, SE Ousseini Tinni a offert le mercredi dernier un diner de gala à la délégation du parlement de la CEDEAO conduite par son président, M. Moustapha Cissé Lo, en mission de travail dans notre pays. C'était en présence du ministre chargé des Relations avec les Institutions, M. Issouf Barkaï.Onep19/10/18

Célébration du soixantième (60ème) anniversaire de la Voix du Sahel : Dans la cohésion et la convivialité

Célébration du soixantième (60ème) anniversaire de la Voix du Sahel : Dans la cohésion et la convivialité

La Radio Nationale, jadis Radio Niger, puis Voix du Sahel depuis le 7 mai 1974, a célébré hier son soixantième (60ème) anniversaire. C'est le ministre de la Communication, M. Habi Mahamadou Salissou, qui a procédé au lancement des activités entrant dans le cadre de cette commémoration. Ont pris part à cette cérémonie le directeur général de l'Office de Radiodiffusion et Télévision du Niger (ORTN), M. Seydou Ousmane ; les anciens directe...

Atelier sur la révision de la Politique Nationale pour l'Education et la Formation des Filles (PONEFF) : Un instrument p…

Atelier sur la révision de la Politique Nationale pour l'Education et la Formation des Filles (PONEFF) : Un instrument pour insuffler une nouvelle dynamique en matière de scolarisation des filles

Un atelier axé sur la Révision Politique Nationale pour l'Education et la Formation des Filles (PONEFF) s'est déroulé, le mercredi 10 Octobre à Niamey, à l'initiative de l'UNICEF Niger. Cette rencontre, qui a vu la présence de trois ministres en charge du secteur de l'Education, a regroupé les cadres des Ministères concernés, de l'Unicef, ainsi que les représentants des PTF, des ONGs et des OSC intervenant dans le secteur Education.Il s...

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat assiste à la levée des corps de Sidi Maliki et de Amadou Ousmane

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat assiste à la levée des corps de Sidi Maliki et de Amadou Ousmane

Le Président de la République, Chef de l'Etat SE. Issoufou Mahamadou a pris part, hier après-midi, à la levée des corps de M. Sidi Maliki (de son vivant en service au Commissariat chargé de l'organisation du Hadj et de la Oumra -COHO-) et de Amadou Ousmane, journaliste et écrivain décédé le 16 octobre dernier à Niamey. Plusieurs autres hautes personnalités parmi lesquelles le président de l'Assemblée nationale, SE. Ousseini Tinni ; des ...

Construction du Troisième pont de Niamey : Les travaux avancent normalement dix mois après leur lancement

Construction du Troisième pont de Niamey : Les travaux avancent normalement dix mois après leur lancement

Les travaux de construction du troisième pont de Niamey dit « Pont Seyni Kountché » ont démarré en décembre 2017 après la pose de la première pierre par le Président de la République Issoufou Mahamadou. Dix mois après ce lancement, la cellule de communication de la Présidence de la République a organisé une visite de presse pour faire rendre compte à l'opinion de l'évolution du plus grand projet qu'exécute la Chine au Niger sous forme d...

Visite du Directeur général de l'Agence UA 2019 au niveau des chantiers des Hôtels Royal Continental et Noom : S'enquéri…

Visite du Directeur général de l'Agence UA 2019 au niveau des chantiers des Hôtels Royal Continental et Noom : S'enquérir de l'état d'avancement des travaux

Poursuivant ses activités en prélude au 33ème Sommet de l'Union Africaine que le Niger a l'honneur d'abriter en 2019, le ministre Conseiller Spécial du Président de la République, et Directeur général de l'Agence UA 2019, M. Mohamed Saïdil Moctar a visité hier matin les chantiers de construction de l'Hôtel Royal Continental et de l'hôtel Noom pour, dit-on, s'enquérir de l'état d'avancement des travaux.C'est pour s'assurer de l'état d'av...

38ème Edition de la Journée Mondiale de l'Alimentation : Divers produits alimentaires nationaux valorisés et exposés à l…

38ème Edition de la Journée Mondiale de l'Alimentation : Divers produits alimentaires nationaux valorisés et exposés à l'INRAN

Dans le cadre de la célébration de la 38ème Journée Mondiale de l'Alimentation, le Ministère de l'Agriculture et de l'Elevage, en collaboration avec le Programme Alimentaire Mondial (PAM), la FAO et le FIDA, a organisé hier 16 octobre une exposition-vente des produits alimentaires dans l'enceinte du Centre Régional de Recherche Agricole de l'Institut National de Recherche Agronomique du Niger (INRAN) de Gamkallé. C'est le ministre d'Eta...

Communiqué de décès : La grande famille Samna Karhé Tounkara à Tibiri Doutchi et ailleurs

Communiqué de décès : La grande famille Samna Karhé Tounkara à Tibiri Doutchi et ailleurs

Le Chef de Canton de Tibiri, Samna Boubacar Marafa à Tibiri DoutchiLa grande famille Kiémou Gaoh à Doutchi et ailleursEt alliés ont le profond regret de vous annoncer le dècès de M. Amadou Ousmane, Journaliste-écrivain, survenu à Niamey le 16 octobre 2018.La levée du corps aura lieu incha Alla le mercredi 17 octobre 2018 à 14H30mn à la morgue de l'hôpital national de Niamey, suivi de l'enterrement au cimétière musulman de Yantala.Que la...

AG/ONU

Editorial

Editorial : Chapeau Nigelec !

lundi 10 septembre 2018

Editorial : Chapeau Nigelec !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Le mariage des enfants dans la région de Tahoua : …

Le mariage des enfants dans la région de Tahoua : Grande mobilisation pour éradiquer le phénomène

Avec plus de 58% de la population constituée de jeunes, autant dire que la jeunesse est l'...

jeudi 11 octobre 2018

Portrait du chef de Canton d' Illela : L'honorable…

Portrait du chef de Canton d' Illela : L'honorable Yacouba Habibou Oumani est en train de mettre fin au mariage des enfants dans son entité coutumière

Le partenariat entre la chefferie traditionnelle et l'UNICEF et l'UNFPA se porte bien. Il ...

jeudi 11 octobre 2018

Interview d'une enseignante engagée pour les fille…

Interview d'une enseignante engagée pour les filles, Mme Omar Hajia Hassia SCOFI Tahoua: « Quand on est décidé et mobilisé, on obtient les meilleurs résultats »

Mme, vous êtes agent de la Direction départementale des Enseignements Secondaires (DDES) T...

jeudi 11 octobre 2018

L'air du temps

Quand l'ostentation saborde le mariage

Quand l'ostentation saborde le mariage

Si les difficultés se trouvaient enfouies à mille pieds sous terre, to Incha Allahou, l'êt...

jeudi 18 octobre 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.