Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Réunion des Ministres chargés de l'Agriculture et de l'Elevage dans l'espace UEMOA: Des propositions pour éloigner le spectre de la famine dans l'espace communautaire



reunionEn prélude à la 7ème réunion du comité de Haut niveau sur la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle dans l'espace de l'Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), les Ministres en charge des secteurs de l'Agriculture et de l'Elevage se sont réunis hier à l'Hôtel Sofitel Gaweye de Niamey. Ils sont venus des huit pays de l'Union pour réfléchir sur les voies et moyens qui permettront de garantir une sécurité alimentaire et nutritionnelle pour les populations de cet espace.

En ouvrant les travaux de la rencontre, le Ministre d'Etat, ministre de l'Agriculture et de l'Elevage, M. Albadé Abouba, a rendu un hommage mérité au Président de la République, SE Issoufou Mahamadou, Président du
Comité de haut niveau sur la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle, pour sa vision en la matière et pour son brillant leadership dans le cadre de l'animation dudit comité. En effet, c'est sous sa conduite très pragmatique et assidue que le contenu du Programme
Communautaire Décennal de Transformation de l'Agriculture pour la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle 2016-2025 doit se concrétiser progressivement afin d'éloigner, de manière définitive, le spectre de l'insécurité alimentaire et nutritionnelle de notre région.
Pour le Ministre d'Etat, les informations issues du dispositif régional commun qu'est le Réseau de Prévention des Crises Alimentaires au Sahel et en Afrique de l'Ouest, indiquent que la situation alimentaire et nutritionnelle s'améliore peu dans la région, sinon qu'elle stagne dans certains Etats. Il en ressort que, pendant la présente période de soudure qui va de juin à Août, près de 3,5 millions de personnes sont touchées par des formes de risques d'insécurité alimentaire et nutritionnelle dans la zone UEMOA. La situation resterait encore plus difficile au Burkina Faso, au Mali, au Niger et au Sénégal.
En outre, la campagne agricole 2017-2018 écoulée s'est caractérisée par des productions fourragères inferieures à celle de l'année antérieure. Cet important déficit fourrager constaté, associé à une faible capacité d'accueil dans les parties sahéliennes a provoqué un départ précoce et massif des animaux transhumants vers des régions plus propices. Ce phénomène a eu comme corollaire, l'exacerbation de conflits entre agriculteurs et éleveurs dans les zones d'accueil. M.
Albadé Abouba a relevé que le Niger dispose d'une expérience très enrichissante à partager et qui pourrait inspirer notre région notamment, sur la prise en charge des questions de résilience des populations, d'insécurité alimentaire et
nutritionnelle mais aussi, de conseils et de services agricoles. Tout en rappelant les cinq axes stratégiques que couvre l'Initiative 3N, le
ministre d'Etat en charge de l'Agriculture a attiré l'attention des participants sur le fait que les enjeux sont multiples et importants pour la recherche de la sécurité alimentaire et nutritionnelle de nos populations.
« Nous avons l'obligation de maintenir et consolider les acquis, mais surtout de poursuivre les missions du chantier conformément, aux orientations de la 6ème session du Comité, tenue en 2017, consistant à soutenir substantiellement la mise en œuvre des plans de réponses des Etats, à renforcer les systèmes de production des informations et à appuyer les Etats dans leurs efforts de contrôle des maladies et des ravageurs émergents », a souligné auparavant le Président de la Commission de l'UEMOA, M. Abdallah Boureima dans son intervention.
Dans cette optique, a-t-il indiqué, la Commission a poursuivi l'exécution de l'ensemble de ses programmes en matière de lutte contre l'insécurité alimentaire nonobstant le contexte de rationalisation qui s'est traduit par une réduction des ressources propres de l'Union. Les interventions ont
notamment visé à renforcer l'accroissement des productions et de la productivité de l'Agriculture ; l'amélioration de l'accès aux marchés sous régional et international ; l'amélioration de l'accès des acteurs professionnels agricoles et l'amélioration de l'accès des acteurs professionnels aux innovations et aux technologies modernes. Selon le Président de la Commission de l'UEMOA, les analyses approfondies confirment qu'en période de pré-soudure, plus de trois millions de nos citoyens
comptent sur une assistance alimentaire pour se nourrir convenablement.
« C'est une réelle interpellation et nous devons l'avoir à l'esprit tout au long de nos travaux», a-t-il dit avant d'estimer que les acteurs doivent explorer les
implications des questions de sécurité alimentaire et nutritionnelle sur les autres secteurs connexes comme l'environnement. «Une des voies durables de résolution des problèmes récurrents d'extrêmes variations des productions agricoles et de famine dans notre région demeure l'intensification des investissements dans le secteur agricole, seule option, osons-nous croire, qui permettra à notre agriculture d'être encore plus résiliente et capable de remplir les fonctions essentielles au rang desquelles, l'alimentation humaine et du bétail et les possibilités d'emplois notamment en faveur des jeunes qui constituent la majorité de notre population », a estimé le président de la Commission de l'UEMOA.
A l'issue de la réunion, les
ministres ont dans un communiqué final formulé des recommandations à l'endroit des Etats membres, des organisations régionales et des partenaires techniques et financier. Ainsi, les ministres ont recommandé aux Etats d'améliorer les mécanismes de suivi de la mise en œuvre des recommandations des réunions du Comité, d'accélérer la mise en œuvre des plans de réponses et d'urgences d'assistance alimentaire de protection des moyens d'existence et de réduction de la malnutrition aigüe en faveur des populations
en insécurité alimentaire (3.485.081 personnes) principalement concentrées au Burkina Faso (27,4%) au Mali (26,8%) au Niger (23,0%) et au Sénégal(21, 6%), de poursuivre les efforts de renforcement et de promotion durable des systèmes de gestion des informations agricoles et sur la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle.....
A l'endroit de la CEDEAO, de l'UEMOA et du CILSS, la réunion recommande de poursuivre les actions de renforcement des capacités techniques et institutionnelles des acteurs pour une meilleure prise en compte des enjeux environnementaux dans les instruments stratégiques et opérationnels de développement agricole et de promotion de la sécurité alimentaire et nutritionnelle, de veiller à la coordination des interventions au niveau régional et dans les pays y compris l'alignement des interventions des partenaires techniques et
financiers et d'organiser une réunion de haut niveau sur la chenille légionnaire.
A l'endroit des partenaires techniques et financiers, la réunion recommande de soutenir les efforts des Etats dans la mise en œuvre rapide des
réponses en faveur des populations vulnérables et de renforcer l'accompagnement des pays membres et du CILSS dans le développement, la mise en œuvre et la promotion du cadre harmonisé et le renforcement du dispositif de veille informationnel sur le déroulement de la campagne agropastorale dans la région pour aider à la prise de décisions.
Aïssa Abdoulaye Alfary(onep)

Société

Fin de la visite du Ministre en charge de l'Intérieur dans la Région de Maradi : Un bataillon avec trois postes avancés …

Fin de la visite du Ministre en charge de l'Intérieur dans la Région de Maradi : Un bataillon avec trois postes avancés sera installé à Madarounfa

Après quatre jours de visite de travail dans les communes de la région de Maradi frontalières avec le Nigéria, le ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, de la Sécurité publique, de la Décentralisation et des Affaires coutumières et religieuses, M. Bazoum Mohamed a animé un point de presse le samedi 13 octobre dernier à Maradi. Cette visite intervient au moment où la région de Maradi fait face à la réapparition des problèmes sécuritai...

Journée mondiale de lavage des mains au savon : Le ministre de l'Hydraulique et de l'Assainissement invite les communaut…

Journée mondiale de lavage des mains au savon : Le ministre de l'Hydraulique et de l'Assainissement invite les communautés à adopter cette pratique en tout lieu

A l'instar de beaucoup de pays de par le monde, le Niger célèbre ce jour 15 octobre 2018, la Journée Mondiale de Lavage des Mains au Savon avec pour thème «Mains Propres, une recette pour la santé». Dans le message qu'il a prononcé à cette occasion, le ministre de l'Hydraulique et de l'Assainissement, Pr Issoufou Katambé a rappelé les bienfaits de cette pratique si simple et anodine ainsi que les actions menées par le gouvernement dans ...

Zinder : Les leaders religieux la région en Atelier de formation sur le dividende démographique

Zinder : Les leaders religieux la région en Atelier de formation sur le dividende démographique

Le Secrétaire Général de la Région de Zinder, M. Maman Harou a présidé le samedi 13 octobre dernier dans la matinée, la cérémonie inaugurale d'un Atelier de formation des leaders religieux de la région sur le dividende démographique. Organisé par le Ministère de la Population avec l'appui technique et financier du Royaume du Luxembourg et de l'UNFPA, cet atelier de formation qui durera trois jours permettra aux leaders religieux de renf...

Visite du Président de la République en Arménie : Le Chef de l'Etat reçoit la lauréate de la jeune femme entrepreneure f…

Visite du Président de la République en Arménie : Le Chef de l'Etat reçoit la lauréate de la jeune femme entrepreneure francophone

En mission à Erevan, la capitale arménienne où il prend part au XVIIème sommet de l'organisation Internationale de la Francophonie (OIF), le Président de la République, Chef de l'Etat SE.Issoufou Mahamadou a reçu, mercredi dernier, en audience la lauréate du concours international de l'entrepreneuriat des jeunes francophones, notre compatriote, Mlle Aissata Noma Adamou. Elle a remporté le premier prix de la plus jeune femme entrepreneur...

Visite du ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, dans la Région de Maradi : La question sécuritaire à l'ordre du jour

Visite du ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, dans la Région de Maradi : La question sécuritaire à l'ordre du jour

Le ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, de la sécurité publique, de la Décentralisation et des affaires religieuses et coutumières, M. Bazoum Mohamed, a entamé une tournée le mercredi 10 septembre 2018 dans les communes de Maradi, frontalières avec le Nigéria. L'objectif est de s'enquérir de la situation sécuritaire et s'entretenir avec les populations sur des sujets de l'heure, notamment la cohabitation entre agriculteurs et éleve...

Cérémonie de clôture de la 2ème session ordinaire du CESOC au titre de l'année 2018:D'importantes recommandations adopté…

Cérémonie de clôture de la 2ème session ordinaire du CESOC au titre de l'année 2018:D'importantes recommandations adoptées

Le Conseil Économique, Social et Culturel (CESOC) a clos, hier après-midi à Niamey, les travaux de sa seconde session ordinaire au titre de l'année 2018. Pendant quinze jours, les conseillers se sont penchés sur de nombreuses problématiques touchant à la vie économique, sociale et culturelle de la nation. Le CESOC a invité, au cours de cette seconde session, des responsables gouvernementaux et administratifs à partager avec lui sur cert...

Conférence régionale du G5 Sahel : Soutenir la feuille de route du président en exercice du G5 Sahel, SE Issoufou Mahama…

Conférence régionale du G5 Sahel : Soutenir la feuille de route du président en exercice du G5 Sahel, SE Issoufou Mahamadou

La salle Margou de l'Hôtel Gaweye accueille, du 10 au 11 octobre, une conférence régionale sur le G5 Sahel. Placée sous le thème « G5 Sahel : états des lieux et perspectives», cette rencontre est organisée par le Centre National d'Etude Stratégique et de la Sécurité (CNESS) et la Fondation allemande Konrad Adenauer. Des députés nationaux, des membres du gouvernement et ceux du Corps diplomatique et consulaire, des responsables des Force...

Atelier de formation sur le budget programme : Les cadres du Ministère de la Justice et les responsables des programmes …

Atelier de formation sur le budget programme : Les cadres du Ministère de la Justice et les responsables des programmes planchent sur les reformes budgétaires

Un atelier marquant le début d'une série de trois sessions de formation sur la mise en œuvre des reformes budgétaires en cours au Niger a débuté hier matin à Niamey. Cet atelier organisé avec l'assistance technique de l'Union Européenne, concerne les cadres du Ministère de la Justice et les responsables des programmes vise à mieux comprendre l'enjeu des réformes, procédures d'élaboration, d'exécution et de suivi évaluation du budget pro...

Atelier national de formation PASEC : Les cadres et partenaires du projet à l'école de l'outil EX-ANTE Carbonne balance …

Atelier national de formation PASEC : Les cadres et partenaires du projet à l'école de l'outil EX-ANTE Carbonne balance Tool (Ex-ACT)

Dosso abrite, depuis le mardi 9 octobre dernier, un atelier national de formation des cadres et partenaires du (PASEC) à l'outil EX ACT d'évaluation de la contribution des projets de développement dans l'émission des gaz à effets de serres (GES). Organisé par le Projet d'Appui à l'agriculture Sensible au Climat (PASEC) en collaboration avec la FAO, cet atelier vise comme objectif de sensibiliser et de renforcer les capacités des cadres ...

Réunion des experts de la Plateforme des Femmes du G5 Sahel : Plusieurs points à l'ordre du jour dont la finalisation du…

Réunion des experts de la Plateforme des Femmes du G5 Sahel : Plusieurs points à l'ordre du jour dont la finalisation du document cadre

La Ministre de la Promotion de la Femme et de la Protection de l'Enfant, Mme Elback Zeinabou Tari Bako, présidente en exercice de la plateforme des Femmes du G5 Sahel, a ouvert hier dans la salle Dounia de l'Hôtel Ténéré de Niamey, les travaux de la réunion des experts de la Plateforme des Femmes du G5 Sahel. Cette réunion de deux jours, enregistre la participation des femmes membres de la plateforme du Burkina Faso, du Mali, de la Maur...

AG/ONU

Editorial

Editorial : Chapeau Nigelec !

lundi 10 septembre 2018

Editorial : Chapeau Nigelec !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Le mariage des enfants dans la région de Tahoua : …

Le mariage des enfants dans la région de Tahoua : Grande mobilisation pour éradiquer le phénomène

Avec plus de 58% de la population constituée de jeunes, autant dire que la jeunesse est l'...

jeudi 11 octobre 2018

Portrait du chef de Canton d' Illela : L'honorable…

Portrait du chef de Canton d' Illela : L'honorable Yacouba Habibou Oumani est en train de mettre fin au mariage des enfants dans son entité coutumière

Le partenariat entre la chefferie traditionnelle et l'UNICEF et l'UNFPA se porte bien. Il ...

jeudi 11 octobre 2018

Interview d'une enseignante engagée pour les fille…

Interview d'une enseignante engagée pour les filles, Mme Omar Hajia Hassia SCOFI Tahoua: « Quand on est décidé et mobilisé, on obtient les meilleurs résultats »

Mme, vous êtes agent de la Direction départementale des Enseignements Secondaires (DDES) T...

jeudi 11 octobre 2018

L'air du temps

La langue française en plein naufrage

La langue française en plein naufrage

A l'heure où la grande messe du monde francophone bat son plein à Erevan, en Arménie, qui ...

jeudi 11 octobre 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.