Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

7ème forum sino-africain de think-tanks et des médias, à Beijing (Chine) : Réflexions autour des opportunités et des grandes orientations du partenariat Chine-Afrique


chine-2En prélude au Forum de coopération sino-africain (FOCAC), qui se tiendra au début du mois de septembre prochain à Beijing, s'est tenue, les 4 et 5 juillet derniers, dans la capitale chinoise, la 7ème réunion du Forum Chine-Afrique des Think-tanks ayant regroupé plus de 350 participants, dont des experts et des représentants des médias de la Chine et de presque tous les pays africains. Placée sous le thème « la politique de réforme et d'ouverture et les relations sino-africaines », cette rencontre a permis aux participants d'engager une réflexion stratégique visant à développer les relations sino-africaines, au moment où la Chine souffle les bougies du 40ème anniversaire du lancement de la réforme et de l'ouverture sur l'extérieur.
La cérémonie d'ouverture de ce forum, qui a vu la présence du ministre adjoint des Affaires étrangères de la Chine, M. Chen Xiadong, entouré des ambassadeurs de plusieurs pays d'Afrique accrédités en Chine, dont l'ambassadeur de notre pays, SE. Inoussa Moustapha, a permis de donner un ton à l'intensité des débats. En effet, les différentes allocutions ont été très riches aussi bien en renseignements qu'en propositions sur la nouvelle dynamique qu'il convient d'insuffler aux relations sino-africaines.
C'est ainsi que le ministre adjoint des Affaires étrangères de la Chine, M. Chen Xiadong, qui présidait l'ouverture solennelle de la rencontre, après avoir dressé la situation sur les 40 années de coopération, tout aussi fructueuse que solidaire, entre son pays et ceux du continent africain, s'est prêté au jeu de la réflexion en esquissant des propositions et
suggestions sur les voies et moyens d'insuffler un souffle nouveau à la coopération entre la Chine et l'Afrique.
Se référant aux orientations données par le Président Xi Jinping dans un discours qu'il a prononcé en avril dernier, M, Chen Xiaodong a indiqué que le partenariat sino-africain, basé sur la sincérité et les intérêts communs, évolue vers une transformation encourageante, l'objectif étant de contribuer davantage au développement durable en Afrique.
Aussi, a-t-il poursuivi, en 40 ans de coopération, le volume des échanges commerciaux sino-africains a été multiplié par plus de 200 en passant de 765 millions de dollars en 1978 à 170 milliards de dollars en 2017. Ce qui, a-t-il dit, fait de la Chine le premier partenaire commercial de l'Afrique, depuis plusieurs années consécutives. « Le stock d'investissements chinois en Afrique, partant de zéro, s'élève aujourd'hui à 110 milliards de dollars», a précisé M. Chen.
Sur un tout autre plan, le ministre chinois a loué l'apport considérable des échanges culturels et humains qui sont devenus une source de vitalité pour l'amitié sino-africaine, soulignant que les deux parties ont connu un élargissement régulier avec près de deux millions de déplacements entre la Chine et l'Afrique chaque année, tandis que le nombre de jumelages entre les collectivités locales s'élève à 133. « Rien qu'en 2017, plus de 100 événements ont été organisés et plus de 200 projets ont été mis en œuvre par la Chine et l'Afrique dans le cadre de leur coopération socioculturelle », a-t-il dit à titre illustratif. Dans cette même lancée, il a ajouté que la Chine a ouvert plus de 80 instituts et classes Confucius dans 41 pays africains, et 27 pays africains ont des correspondants de presse en Chine.
Sur le plan diplomatique, a-t-il relevé pour s'en réjouir, la Chine et l'Afrique ont travaillé en étroite coopération dans les affaires internationales et régionales pour défendre fermement leurs intérêts communs. C'est dans ce sens, note-t-il, que la Chine s'est toujours exprimée en faveur des pays africains au sein du Conseil de Sécurité des Nations Unies et dans d'autres enceintes multilatérales. S'y ajoute le soutien de la Chine aux problèmes sécuritaires africains en mobilisant plus de 2 000 Casques bleus chinois dans cinq opérations onusiennes de maintien de la paix en Afrique.
Aussi, a-t-il estimé, en septembre prochain, de nombreux dirigeants africains prendront part au Forum de la coopération Chine-Afrique qui ouvrira d'autres opportunités pour l'Afrique, notamment à travers l'initiative de la Route de la soie. Ce pour quoi, il a d'ailleurs invité les think-tanks à approfondir leurs réflexions sur ces nouvelles opportunités de partenariat.
Joignant sa voix à celle du ministre adjoint de la Chine, le directeur adjoint du bureau des conseillers du Conseil des affaires d'État, M. Zhang Yangtong, a assuré que le socialisme à la chinoise, basé sur la réforme et l'ouverture, va se poursuivre car c'est le moyen pour éradiquer la pauvreté. Il a ajouté que la Chine, parce que soucieuse d'inspirer l'Afrique, a décidé de lui consacrer une part importante de sa coopération, dans un esprit de partenariat gagnant-gagnant.
Pour sa part, le doyen du corps diplomatique africain à Beijing et ambassadeur de Madagascar, SE. Victor Sikonina, a indiqué que, depuis 2011, la réflexion des think-tanks a joué un grand rôle dans l'identification des centres d'intérêt, permettant ainsi de jeter les jalons d'un modèle de coopération gagnant-gagnant. Faisant constater que les retombées de la coopération sino-africaine ont surtout touché les grandes villes du continent, Victor Sikonina a estimé qu'il faudrait désormais faire en sorte qu'elles atteignent les campagnes, grâce à l'électricité, l'eau et l'internet.
Plusieurs autres intervenants qui se sont relayés à la tribune ont souligné la nécessité de promouvoir le transfert des compétences en Afrique, mais aussi l'industrialisation de l'Afrique, chantiers à travers lequel la Chine est appelée à jouer un rôle prépondérant, notamment par le biais des délocalisations des unités industrielles.
Au terme de deux jours de réflexions, les participants qui étaient repartis dans trois groupes selon les thèmes, ont conclu que la coopération sino-africaine est basée sur des principes clairs et est motivée par un esprit pionnier. «Les concepts et pratiques de la coopération sino-africaine sont surtout caractérisés par les trois principes, à savoir l'esprit d'égalité, le développement autonome local et intensif », a affirmé M. Gaston Hakiza, président du groupe qui avait travaillé sur le thème ''expérience et inspiration de la Chine et de l'Afrique dans la recherche de leur voie de développement''.
De même, les participants étaient unanimes à admettre que l'interdépendance entre l'économie chinoise et celle de l'Afrique est devenue un fait dont il faut dorénavant tenir compte. De même, ils ont préconisé la recherche, par l'Afrique, de son propre modèle de développement, tout en invitant la Chine à l'accompagner dans la transformation, sur place, de ses matières premières, mais aussi à développer le commerce électronique avec les pays africains.
Les participants au forum ont également invité la Chine à s'investir dans le transfert des compétences vers l'Afrique par le renforcement de la formation des jeunes techniciens capables d'assurer un suivi efficace des infrastructures construites avec le soutien de la Chine.
Enfin, aux médias chinois et africains, il leur a été recommandé « de s'affranchir des informations souvent tronquées fournies par la presse sur l'Afrique et la Chine et de nouer un partenariat leur permettant une meilleure connaissance mutuelle des peuples et de se donner une plus forte voix sur le plan international ».

Assane Soumana, envoyé spécial

13/07/18

Société

Visite du ministre de l'Hydraulique et de l'Assainissement sur les chantiers du château R16 de Saga-gorou et de l'usine …

Visite du ministre de l'Hydraulique et de l'Assainissement sur les chantiers du château R16 de Saga-gorou et de l'usine de traitement d'eau de Goudel : « Bientôt, dans la ville de Niamey, quelle qu'en soit la période, il n'y aura plus de problème d'e

Dans le cadre du projet de renforcement du système d'alimentation en eau potable de la ville de Niamey, le ministre de l'Hydraulique et de l'Assainissement, M. Issoufou Katambé a visité, hier matin, deux des quatre composantes du programme à savoir le château R16 de Saga Gorou et l'usine de traitement d'eau de Goudel VI tous deux en construction. Dans ce déplacement, le ministre était accompagné de son directeur de cabinet, des cadres d...

Fin de la campagne de pose totale de prothèses des hanches et des genoux à l'Hôpital Général de Référence de Niamey : 41…

Fin de la campagne de pose totale de prothèses des hanches et des genoux à l'Hôpital Général de Référence de Niamey : 41 patients ont bénéficié gratuitement de l'opération

L'Hôpital Général de Référence (HGR) a organisé du 6 au 16 janvier 2019 une campagne de pose totale de prothèse des hanches et des genoux. Cette campagne a été menée par des médecins nigériens et étrangers, notamment des Indiens, venus spécialement pour cette cause. Elle a permis de prendre en charge 41 patients. Les responsables des services en charge de cette opération ont convié la presse nationale afin de porter à la connaissance de...

Fin de la visite du Président du Conseil Italien à Niamey : S.E Giuseppe Conte a visité les centres de prise en charge d…

Fin de la visite du Président du Conseil Italien à Niamey : S.E Giuseppe Conte a visité les centres de prise en charge de migrants et refugiés à Niamey

Après des entretiens approfondis avec le Chef de l'Etat SEM Issoufou Mahamadou, le Président du Conseil italien S.E Giuseppe Conte a effectué une visite marathon dans la capitale. C'est ainsi que dans la même journée, il s'est rendu successivement à l'ambassade de son pays sis en face du Lycée Issa Beri ; au centre du mécanisme de ressource et réponse pour les migrants de l'OIM et au Haut commissariat des Nations Unies pour les Refugiés...

Cérémonie officielle de présentation du Groupe d'action rapide de surveillance et d'intervention (GAR-SI Niger) : Une no…

Cérémonie officielle de présentation du Groupe d'action rapide de surveillance et d'intervention (GAR-SI Niger) : Une nouvelle unité spéciale anti terroristes et anti crimes organisés, opérationnelle

      Le Ministre de la Défense Nationale, M. Kalla Moutari a présidé, hier matin, à l'école de la Gendarmerie Nationale, la cérémonie officielle de présentation de l'Unité du Groupe d'Action Rapide de Surveillance et d'Intervention (GAR-SI Niger). Cette cérémonie s'est déroulée en présence des députés nationaux membres de la Commission Défense et Sécurité de l'Assemblée Nationale, du Chef d'Etat-major Adjoint des Armé...

Maradi : Le marché demi-gros de légumes de Djirataoua relance ses activités

Maradi : Le marché demi-gros de légumes de Djirataoua relance ses activités

      Réceptionné le mardi 19 juillet 2016 par le ministre délégué au près du ministre d'Etat, Ministre de l'Agriculture et de l'élevage, chargé de l'élevage, M. Mohamed Boucha, le marché demi-gros de légumes de Djirataoua a eu du mal à décoller. En effet, les habitants de cette commune rurale ont préféré utiliser d'autres marchés pour écouler leurs marchandises. La situation est en passe d'évoluer avec le redémarrage,...

Zinder: Bonne couverture en chimio- prophylaxie contre le paludisme et situation nutritionnelle calme à Dungass

Zinder: Bonne couverture en chimio- prophylaxie contre le paludisme et situation nutritionnelle calme à Dungass

Le District sanitaire de Dungass a été créé récemment afin d'assurer et de renforcer la couverture médicale des populations de la commune urbaine et des localités environnantes. Le District compte 12 Centres de Santé Intégrée (CSI) fonctionnels et 48 Cases de Santé fonctionnelles. Selon le Médecin Chef dudit district sanitaire, Dr Mossi Abdoulaye, le centre assure la prise en charge sanitaire des populations, notamment la prise en charg...

Adoption de la Politique Pétrolière Nationale par le gouvernement : L'association des femmes nigériennes intervenant dan…

Adoption de la Politique Pétrolière Nationale par le gouvernement : L'association des femmes nigériennes intervenant dans le domaine pétrolier salue la décision

Le gouvernement a adopté lors du conseil des ministres du vendredi 11 janvier 2019, le projet de décret portant approbation de la Politique Pétrolière Nationale qui fixe une vision et des axes de développement clairs pour le secteur. Cette décision prise par l'Etat du Niger a été appréciée par plusieurs acteurs du secteur. C'est le cas de l'Association des femmes nigériennes dans le domaine pétrolier ''Niger's Women in Oil and Gas''(NIW...

Réunion des cadres du Ministère des Domaines, de l'Urbanisme et du Logement : Bilan des activités menées en 2018 et dota…

Réunion des cadres du Ministère des Domaines, de l'Urbanisme et du Logement : Bilan des activités menées en 2018 et dotation du ministère d'un plan de mise en œuvre pour l'année 2019

Le Ministre des Domaines, de l'Urbanisme et du Logement, M. Waziri Maman a présidé, hier matin (dans la salle de réunion du Ministère de l'Hydraulique) la réunion des cadres de son ministère. Cette rencontre annuelle qui durera deux jours a pour objectif de faire le bilan des activités réalisées par ledit ministère au cours de l'année 2018 et de faire des projetions sur celles à exécuter au courant de l'année 2019.A l'entame de son disc...

Conférence de presse du Directeur général de NIGER TELECOMS : « La Société a enregistré, en 2018, un chiffre d'affaires …

Conférence de presse du Directeur général de NIGER TELECOMS : « La Société a enregistré, en 2018, un chiffre d'affaires de 39,593 milliards de FCFA contre 33 milliards de FCFA en 2017 » déclare Dr Abdou Harouna

Le Directeur général de la Société de Télécommunication NIGER TELECOMS, Dr Abdou Harouna a animé, hier après midi, une conférence de presse au cours de laquelle il a présenté le bilan des activités réalisées en 2018, et dégagé les perspectives de l'année 2019. Il a également répondu aux questions qui concernent la société Niger Télécoms.A l'entame de ses propos, le Directeur général de NIGER TELECOMS a d'abord rappelé qu'il est une trad...

Zinder : Secrétaire général de la région apprécie les réalisations du PAC3 dans les départements de Kantché et de Magari…

Zinder : Secrétaire général de la région apprécie les réalisations du PAC3 dans les départements de Kantché et de Magaria

      Le Secrétaire Général de la région de Zinder, M. Maman Harou qu'accompagnent le Vice-président du Conseil Régional de Zinder, le Coordonnateur régional du Projet PAC 3, M. Mahaman Abatcha Madaï, a effectué une série de visites le jeudi 10 janvier dernier sur les réalisations du Programmes d'Actions Communautaires (PAC 3) dans les départements de Kantché et Magaria. A travers ces visites, il s'agit, pour les autor...

AG/ONU

Editorial

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

lundi 17 décembre 2018

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Tillabéri, la capitale du fleuve : Terre propice a…

Tillabéri, la capitale du fleuve : Terre propice aux cultures de contre saison et au pâturage

La région de Tillabéri compte 31 aménagements hydro agricoles dont 30 pour la production d...

vendredi 11 janvier 2019

Au bord du Djoliba : Les riverains menacés par la …

Au bord du Djoliba : Les riverains menacés par la crue

De l'autre côté de la rive, qui sert comme une sorte de gare fluviale reliant les localité...

vendredi 11 janvier 2019

La gomme arabique du Niger : Vers la relance de la…

La gomme arabique du Niger : Vers la relance de la filière

La filière de la gomme arabique a connu dans les années 60 et ce jusqu'en 1980, un essor s...

jeudi 10 janvier 2019

L'air du temps

Notre identité, nos valeurs ancestrales

Notre identité, nos valeurs ancestrales

«Un peuple sans culture est un peuple sans âme », disait l'écrivain nigérian Anthony Biako...

vendredi 11 janvier 2019

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.