Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Mise en service des Postes de Contrôle Juxtaposés de Malanville : Faciliter la libre circulation des biens et des personnes


rencontreLes Postes de Contrôle Juxtaposés de Malanville ont été mis en service le jeudi 12 juillet dernier lors d'une cérémonie présidée par le représentant du président de la Commission de l'UEMOA, M. Ibrahim Diémé. Il s'est agi à travers la construction de cet important patrimoine sous-régional de contribuer entre autres à l'amélioration de la libre circulation des biens et des personnes, et de booster le développement socio-économique de l'espace commun.

La réalisation des Postes de Contrôle Juxtaposés de Malanville est d'une importance capitale du fait qu'ils permettent la fluidification des échanges, la suppression des barrières non tarifaires, et la réduction des coûts de consommation intermédiaire. Les Postes de Contrôle Juxtaposés se veulent une réponse aux longs délais et aux difficultés de passage aux frontières en réunissant sur une zone unique, les administrations des postes frontaliers opérant auparavant de manière isolée et à distance. Elles vont désormais travailler de façon concertée et en toute harmonie afin de réduire le délai dans l'accomplissement des formalités de passages aux frontières. A cela s'ajoute la transparence dans les opérations dont l'impact est de favoriser davantage la dissuasion contre les perceptions illicites.
La mise en service de ces Postes de contrôle Juxtaposés et leur opérationnalisation s'accompagnent d'un certain nombre de mesures au nombre desquelles la mise en place du Comité de gestion du corridor, l'interconnexion du système informatique douanier, le suivi électronique des véhicules à travers un macaron, l'observatoire des Pratiques Anormales suivant le long du corridor, le nombre de postes de contrôle, les perceptions illicites et les retards induits du fait des ces arrêts et le contrôle de la charge à l'essieu et du gabarit des véhicules de transport de marchandises.
Dans le discours qu'il a prononcé au cours de la cérémonie de mise en service des postes de contrôle juxtaposés, le représentant du président de la Commission de l'UEMOA, M. Ibrahim Diémé a rappelé que cet événement est le couronnement d'un long processus dont l'une des étapes majeures a été franchie le 12 avril 2014 par l'inauguration de ces postes par le Chef de l'Etat de la République du Niger et son homologue du Bénin. Cette cérémonie vient amorcer ainsi un autre processus tout aussi important, notamment celui de l'opérationnalisation de ce nœud stratégique dans les échanges entre les deux Etats et au-delà pour toute la zone UEMOA. En effet, c'est le dynamisme de l'économie des Etats directement concernés qui sera impacté par cette plateforme, car elle contribuera de manière significative à améliorer la libre circulation des biens et des personnes qui demeure au cœur du processus d'intégration régionale.
Aussi a relevé le représentant du président de la Commission de l'UEMOA, l'élan d'intégration amorcé tant par les Etats que les communautés économiques régionales est freiné à bien des égards par le dysfonctionnement des corridors routiers assurant plus de 90% des échanges intra-communautaires. C'est pourquoi la Commission de l'UEMOA a fait de la performance de ces corridors l'une de ses priorités, a-t-il dit, avant de préciser que cette volonté s'est traduite par la mise en œuvre des mesures en matière de facilitation des transports et des transits figurant parmi les axes stratégiques de la feuille de route de la nouvelle commission de l'UEMOA. Par ailleurs, M. Ibrahim Diémé a invité l'ensemble des acteurs à s'approprier cet outil d'intégration qui donnera un coup d'accélérateur à l'accroissement des échanges intracommunautaires et à la compétitivité économique de nos Etats.
Le représentant du président de la Commission de l'UEMOA devait également appeler les autorités du Bénin et du Niger à procéder à la sensibilisation des agents pour une meilleure collaboration et une parfaite coopération entre les services en charge des contrôles des deux Etats. Il a notifié que d'ores et déjà des dispositions sont prises au niveau de la Commission de l'UEMOA pour leur offrir des conditions de travail à la hauteur des tâches qu'ils auront à accomplir. M. Ibrahim Diémé a enfin félicité l'union Européenne pour toutes les diligences accomplies dans la réalisation de ce vaste chantier, qui est d'un intérêt stratégique pour les populations, les opérateurs économiques et les administrations.
Pour sa part, le ministre de Transports M. Karidio Mahamadou a saisi cette opportunité pour réitérer la volonté et l'engagement du gouvernement du Niger à soutenir l'ambitieux programme initié par la Commission de l'UEMOA en vue de doter le réseau des corridors routiers inter-états de Postes de Contrôle Juxtaposés. Il a lancé un appel à l'esprit de civisme devant animer les agents commis aux contrôles et à l'accomplissement des formalités administratives aux postes autorisés, ainsi que les usagers afin que disparaissent les pratiques anormales sur les routes. Auparavant, le ministre des Infrastructures et des Transports du Bénin, M. Seïdou Alassane a rappelé que les infrastructures des transports constituent le socle du développement et la base essentielle de l'intégration physique, économique et politique de nos pays. Il a ensuite réaffirmé l'engagement de son pays à œuvrer pour l'atteinte des objectifs assignés aux Postes de Contrôle Juxtaposés dans l'intérêt de nos Etats respectifs.
Le clou de la cérémonie a été un point de presse co-animé par le représentant du président de la Commission de l'UEMOA, les ministres en charge des Transports du Niger et du Bénin. Au cours de ce point de presse, ils ont répondu aux questions des journalistes relativement à l'importance de ce joyau, et sa contribution dans le renforcement de l'intégration sous-régionale, et le développement économique de l'espace UEMOA en général.
Laouali Souleymane (onep)
16/07/18

Société

Visite de travail et d'amitié du président de la Délégation spéciale de Niamey, à Durban, (Afrique du Sud) : Signature d…

Visite de travail et d'amitié du président de la Délégation spéciale de Niamey, à Durban, (Afrique du Sud) : Signature d'une convention de jumelage entre Niamey et la ville de Durban

Le Maire, président de la Délégation spéciale de Niamey, M. Mouctar Mamoudou, poursuit sa mission de travail et d'amitié à Durban, en Afrique du Sud où il a procédé, hier, à la signature d'une convention de jumelage entre la ville de Niamey et la ville sud-africaine de Durban.Mercredi soir, le Niger a été à l'honneur dans la grande salle de la ville de Durban où était organisée une grande soirée consacrée à la remise de prix aux lauréat...

1ère réunion du Comité Multisectoriel de Pilotage du Programme Stratégique 12 de l'I3N : Asseoir une gouvernance efficac…

1ère réunion du Comité Multisectoriel de Pilotage du Programme Stratégique 12 de l'I3N : Asseoir une gouvernance efficace et inclusive du secteur

Le Haut Commissaire à l'Initiative 3N, M. Ali Bety, a présidé hier matin à Niamey, les travaux de la première réunion du comité multisectoriel de pilotage du programme stratégique de coordination de la mise en œuvre de l'Initiative 3N. Cette réunion est un cadre qui permet non seulement de présenter aux partenaires techniques et financiers le nouveau mécanisme de gouvernance mais également de faire le point sur les récentes réformes et ...

Banque Mondiale/Niger : La Banque mondiale approuve une aide de 80 millions de dollars en faveur des réfugiés et des com…

Banque Mondiale/Niger : La Banque mondiale approuve une aide de 80 millions de dollars en faveur des réfugiés et des communautés d'accueil

La Banque mondiale a approuvé un financement de 80 millions de dollars en faveur du Projet d'appui aux réfugiés et aux communautés d'accueil (PARCA). Cette opération a pour objectif d'aider le Niger à améliorer l'accès aux services de base et aux débouchés économiques des réfugiés et des communautés hôtes dans 15 communes des régions de Diffa, Tahoua et Tillabéri, et d'apporter un soutien institutionnel aux autorités locales, régionales...

Atelier sur l'environnement juridique des communications numériques : Des recommandations pertinentes pour une communica…

Atelier sur l'environnement juridique des communications numériques : Des recommandations pertinentes pour une communication électronique responsable

Du 17 au 18 septembre dernier, la Cellule d'Appui au MCA-Niger (Millenium Challenge Account), a organisé au siège de l'ARTP de Niamey un atelier sur l'environnement juridique au Niger des communications électroniques à l'ère du numérique. Après deux jours d'échanges fructueux les participants aux travaux ont élaboré plusieurs recommandations. C'est le ministre Porte-parole du gouvernement M. Abdrahamane Zakaria qui a présidé les travaux...

Foire internationale de la ville de Durban en Afrique du Sud : M. Mouctar Mamoudou et sa délégation participent à l'évén…

Foire internationale de la ville de Durban en Afrique du Sud : M. Mouctar Mamoudou et sa délégation participent à l'événement

Les activités de la foire internationale de Durban en Afrique du Sud ont débuté mardi dernier. La délégation du Niger conduite par le maire Président de la délégation spéciale de Niamey, M. Mouctar Mamoudou a été accueillie par l'ambassadrice du Niger en Afrique du Sud Mme Rakiatou Mayaki, son staff et les autorités de la ville de Durban.Apres une séance de travail autour des questions liées aux attentes des villes de Niamey et Durban l...

Atelier de partage sur l'environnement juridique des communications électroniques : Réflexions des acteurs sur les enjeu…

Atelier de partage sur l'environnement juridique des communications électroniques : Réflexions des acteurs sur les enjeux et les défis du secteur

Le ministre des Postes, des Télécommunications et de l'Economie Numérique, M. Sani Maigochi a présidé lundi dernier à Niamey, l'ouverture de l'atelier sur «l'environnement juridique des communications électroniques à l'ère de la démocratie » organisé par le programme Millennium Challenge Accont (MCA-Niger). L'objectif est de renforcer les capacités du public cible à cerner et à mener des réflexions sur les enjeux et défis de l'environne...

Communication du président du CSC lors de l'atelier : Des échanges enrichissants sur la communication électronique

Communication du président du CSC lors de l'atelier : Des échanges enrichissants sur la communication électronique

Dans le cadre de l'atelier sur l'environnement juridique au Niger des communications électroniques à l'ère du numérique, organisé, du 17 au 18 septembre à Niamey, par la Cellule d'Appui au MCA-Niger (Millenium Challenge Account ), le président du Conseil Supérieur de la Communication (CSC) Dr Sani Kabir a animé une conférence-débat sur les « Enjeux et Défis de l'utilisation des communications à l'ère et pour la promotion de la démocrati...

Visite de travail du ministre de la Défense de la République fédérale du Nigeria : La lutte contre Boko Haram et le band…

Visite de travail du ministre de la Défense de la République fédérale du Nigeria : La lutte contre Boko Haram et le banditisme transfrontalier au centre des échanges

Le ministre de la défense nationale du Nigeria et le commandant de la Force Multinationale Mixte(FMM) de lutte contre le groupe terroriste Boko Haram dans le bassin du Lac Tchad étaient hier en visite de travail à Niamey. Le renforcement de la lutte pour éradiquer le groupe terroriste Boko Haram ainsi que son corollaire de crime organisé transfrontalier et le banditisme dans certaines régions frontalières de la République fédérale du Ni...

Rentrée scolaire : Reprise des cours hier, pour les lycéens

Rentrée scolaire : Reprise des cours hier, pour les lycéens

Après les grandes vacances, les élèves du lycée ont repris hier 17 septembre 2018, le chemin de l'école sur l'ensemble du territoire national. Pour cette rentrée académique 2018-2019, c'est le collège Mariama qui a été choisi par l'autorité de tutelle pour le lancement officiel. Cet établissement scolaire de référence accueille cette année un effectif de 990 lycéens toutes séries confondues. C'est le ministre des Enseignements Secondair...

Zinder/Evaluation à mi-parcours de la campagne agricole : 21% des villages à risque enregistrés dans la région

Zinder/Evaluation à mi-parcours de la campagne agricole : 21% des villages à risque enregistrés dans la région

Les cadres régionaux de l'agriculture de Zinder ont effectué la semaine dernière une évaluation à mi-parcours de la campagne agricole dont les résultats ont été rendus public par une équipe multidisciplinaire venue de Niamey après avoir entrepris des visites de terrain pour constater de visu la situation des cultures et identifier 717 villages à risque dans la région, selon le Directeur Régional de l'Agriculture M. Ibrahim Moussa. A la ...

AG/ONU

Editorial

Editorial : Chapeau Nigelec !

lundi 10 septembre 2018

Editorial : Chapeau Nigelec !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Cinquantenaire de la Société Nigérienne d'Electric…

Cinquantenaire de la Société Nigérienne d'Electricité (NIGELEC) : Boukari Kané, une figure marquante de la NIGELEC

Il est incontestablement celui qui a posé les jalons de la Société Nigérienne de l'Electri...

lundi 10 septembre 2018

Les grands projets de la NIGELEC : Environs 552 mi…

Les grands projets de la NIGELEC : Environs 552 milliards FCFA injectés pour améliorer et étendre la fourniture d'électricité

Créée en septembre 1968, la Société Nigérienne d'Électricité (NIGELEC) succède à la Saféle...

lundi 10 septembre 2018

Diner de gala de la Nigelec : La société honore se…

Diner de gala de la Nigelec : La société honore ses anciens dirigeants, ses meilleurs agents et clients

A l'occasion de son cinquantième anniversaire, la Société Nigérienne d'Electricité (Nigele...

lundi 10 septembre 2018

L'air du temps

L'IDH en questions

L'IDH en questions

Le verdict du rapport sur le rapport mondial de développement humain pour l'année 2017 est...

vendredi 21 septembre 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.