Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Au Centre National d'Etudes Stratégiques et de Sécurité (CNESS) : Remise officielle d'une Etude approfondie sur les facteurs de radicalisation des jeunes en milieu rural, urbain, universitaire et carcéral au Niger


remise1Le Ministre directeur de cabinet du Président de la République, président du Conseil d'Orientation du CNESS, M. Ouhoumoudou Mahamadou, a reçu officiellement, des mains du directeur sortant du CNESS, le Général de Brigade Ibra Boulama Issa, Chef d'Etat-major Adjoint des Armées, le Rapport d'Etude approfondie sur les facteurs de radicalisation des jeunes en milieu rural, urbain, universitaire et carcéral au Niger. Cette cérémonie s'est déroulée hier dans l'enceinte dudit Centre en présence du directeur entrant du CNESS, le Colonel Mahamadou Seidou Magagi, du Directeur Pays de NDI, des professeurs membres du Conseil Scientifique du CNESS et de plusieurs invités.
Cette étude fait partie de quatre activités majeures qui ont fait l'objet d'un mémorandum d'accord de partenariat signé en mars dernier entre le CNESS et le NDI et rentre dans le cadre de la mise en œuvre du programme de lutte contre la radicalisation et l'extrémisme violent au Niger et dans la sous-région de manière générale. Elle fait également partie des études complémentaires importantes qui conduiront à l'élaboration de la future stratégie nationale de lutte contre l'extrémisme violent au Niger et a concerné soixante-dix (70) villages, cinq (5) Chefs-lieux de région à savoir Diffa, Niamey, Tahoua, Tillabéry et Zinder, cinq (5) Universités publiques d'enseignement classique, deux universités privées d'enseignement arabe de Niamey, l'Université Islamique de Say et cinq (5) centres pénitentiaires dont la prison de haute sécurité de Koutoukalé.
Selon les explications données par le directeur sortant du CNESS, le Général de Brigade Ibra Boulama Issa, 2.376 jeunes âgés de 18 à 40 ans ont été interviewés à travers des fiches individuelles et 250 personnes composées de leaders religieux, des Chefs coutumiers et des personnes ressources interviewées lors de 25 focus groupes et entretiens informels. En effet souligne-t-il, l'étude a relevé quatre (4) principaux facteurs de vulnérabilité qui favoriseraient la radicalisation des jeunes en milieu rural et urbain qui sont : la méconnaissance des Lois de la République avec un taux de 95% en milieu rural et 76% en milieu urbain ; la méconnaissance des préceptes du Coran de manière approfondie parmi ceux qui l'ont étudié, et selon les régions dont le taux allant de 93 à 96% en milieu rural et de 80 à 97% en milieu urbain ; le chômage et le manque de perspectives d'emploi qui sont aussi le facteur de vulnérabilité pour les jeunes et selon les régions avec un taux de 48 à 72% en milieu rural et de 12 à 45% en milieu urbain. A cela s'ajoute l'analphabétisme et le faible niveau scolaire des jeunes, selon les régions dont le taux varie entre 58 et 63% en milieu rural et 25 à 46% en milieu urbain. Soumis aux mêmes facteurs, les jeunes en milieu rural sont plus vulnérables que leurs frères vivant en ville.remise2 S'agissant des facteurs de radicalisation en milieu universitaire, le directeur du CNESS a noté que dans les universités d'enseignement en Français, les résultats ont montré que les facteurs de vulnérabilité des jeunes étudiants sont essentiellement dus à leur dépendance vis-à-vis des allocations de l'Etat (plus de 80% des étudiants en dépendent) ; les étudiants qui cumulent de la connaissance approfondie du savoir coranique et du savoir moderne varient de 2 à 8% selon les universités. Dans les Universités d'enseignement Arabe, les étudiants se sentent discriminés par le système francophone ou anglophone selon leurs pays d'origine avant même de faire face à la réalité de l'emploi, a-t-il indiqué. Aussi, ajoute-t-il, le manque de perspective et le sentiment de discrimination vis-à-vis de leurs diplômes peuvent les pousser à emprunter la voie de l'extrémisme pour valoriser ce qu'ils ont étudié.
En ce qui concerne les centres carcéraux, les erreurs judiciaires et le retard dans les jugements crée, a dit le Général de Brigade Ibra Boulama Issa, un sentiment de frustration et d'injustice au niveau des détenus. De surcroit, précise-t-il, la cohabitation entre les détenus de droits communs et les détenus djihadistes ou présumés djihadistes reste un facteur non moins important de basculement et de radicalisation.
«Ce rapport servira également de base pour l'élaboration du document de projet de l'Observatoire National sur les risques sécuritaires et continuera d'être exploité dans le cadre de la stratégie nationale de lutte contre l'extrémisme. De plus, au-delà de l'exploitation interne, le document sera vulgarisé auprès des différentes institutions de l'Etat, des Organisations non gouvernementales et des organisations de la société civile œuvrant dans la prévention de l'extrémisme violent au Niger », a affirmé le directeur sortant du CNESS.

Aïchatou Hamma Wakasso(onep)

27/0718

Société

Réunion du comité de pilotage du Projet AJUSEN-Sécurité : Etat des lieux des activités menées et examen de celles propos…

Réunion du comité de pilotage du Projet AJUSEN-Sécurité : Etat des lieux des activités menées et examen de celles proposées pour les deux prochaines années

Le Comité de pilotage du projet ''Appui à la justice, à la sécurité et à la gestion des frontières au Niger'' (AJUSEN-Sécurité) a tenu sa réunion, hier, à Niamey. C'est le ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, de la Sécurité publique, de la Décentralisation et des Affaires coutumières et religieuses, M. Mohamed Bazoum, qui a présidé l'ouverture des travaux en présence de l'Ambassadeur, Chef de la Délégation de l'Union européenne au ...

Journée africaine de la sécurité routière édition 2018 : Respecter les règles du code de la route pour arrêter l'hécatom…

Journée africaine de la sécurité routière édition 2018 : Respecter les règles du code de la route pour arrêter l'hécatombe

La communauté africaine célèbre le dimanche 18 novembre prochain, la journée africaine de la sécurité routière couplée à celle mondiale de souvenir des victimes des accidents de la route. A l'occasion de cette 7ème édition célébrée à Zinder la capitale du Damagaram et qui porte sur le thème « le non-respect des règles du code de la route peut coûter la vie», le ministre des transports a livré un message. M. Karidio Mahamadou, s'est appe...

Lancement du Centre Régional d'Excellence ENSP et de la filière Master Gynécologie-Obstétricale : Un Centre Régional pou…

Lancement du Centre Régional d'Excellence ENSP et de la filière Master Gynécologie-Obstétricale : Un Centre Régional pour accueillir des étudiants de six pays du SWEDD

Sous le haut patronage de la Première Dame Hadjia Aissata Issoufou, le ministre de la Santé Publique, Dr Idi Illiassou Mainassara, a procédé au lancement du Centre Régional d'Excellence de l'Ecole Nationale de la Santé Publique et du lancement de la filière Master Gynécologie-Obstétricale. C'est dire que l'école va dorénavant former les étudiants en Master Option Sciences Infirmiers et Obstétriques et l'école mais aussi pouvoir abriter ...

Ouverture, hier à Niamey, du 2ème forum de la CEDEAO sur l'éducation à la culture de la paix : Deux jours d'échanges pou…

Ouverture, hier à Niamey, du 2ème forum de la CEDEAO sur l'éducation à la culture de la paix : Deux jours d'échanges pour renforcer l'implication des jeunes à la culture de la paix à travers le dialogue intra et inter religieux

Les travaux du 2ème forum de la CEDEAO sur l'éducation à la paix à travers le dialogue intra et inter religieux, ont commencé depuis hier matin à Niamey. Pendant deux jours, les participants aux travaux tenteront de trouver des mécanismes de dialogue entre les communautés religieuses de la CEDEAO afin de cultiver l'esprit de tolérance et de coexistence pacifique. Cette 2ème édition du forum co-organisé par la République du Niger et la C...

«Il s'agira de renforcer, au sein de cette jeunesse, les mécanismes de dialogue et de cultiver la compréhension mutuelle…

«Il s'agira de renforcer, au sein de cette jeunesse, les mécanismes de dialogue et de cultiver la compréhension mutuelle, l'esprit de tolérance et de coexistence pacifique entre les religions, par l'éducation à la culture de la paix », déclare SEM. B

« Mesdames et Messieurs ;Je voudrais d'abord vous transmettre les salutations fraternelles du Président de la République, Chef de l'Etat, Son Excellence Monsieur Issoufou Mahamadou, et ses souhaits de plein succès à ce forum sur l'Education à la Culture de la Paix à travers le Dialogue Intra et Interreligieux, dont il a personnellement présidé la cérémonie d'ouverture de la première édition en novembre 2016.Je voudrais ici féliciter et ...

2ème forum du programme West Africa Food Markets (WAFM) : Contribution à l'amélioration de la production et à la commerc…

2ème forum du programme West Africa Food Markets (WAFM) : Contribution à l'amélioration de la production et à la commercialisation des produits alimentaires

Pour contribuer au développement et combattre la crise alimentaire dans les pays du Sahel, le gouvernement britannique a initité, à travers son Département de Développement International, un programme dénommé «West Africa Food Markets ». Pour dévoiler les opportunités liées à cette initiative, le programme, « West Africa Food Markets » a organisé hier matin à Niamey, le 2ème forum sur le commerce transfrontalier. L'objectif de ce progra...

Message du Ministre de la Santé Publique à l'occasion de la Journée Mondiale de lutte contre le Diabète : Dr Idi Illiass…

Message du Ministre de la Santé Publique à l'occasion de la Journée Mondiale de lutte contre le Diabète : Dr Idi Illiassou Maïnassara invite les populations à se faire dépister

A l'instar des autres pays du monde, le Niger célèbre aujourd'hui 14 novembre, la Journée mondiale de lutte contre le Diabète. A cette occasion, le ministre de la Santé publique, Dr Idi Illiassou Mainassara a livré hier matin, un message dans lequel il a invité toute la population à se mobiliser pour se faire dépister dans les différents sites prévus à cet effet. Le thème retenu pour cette journée est : « Famille et Diabète ».Dans son m...

Santé : L'angine de poitrine

Santé : L'angine de poitrine

Au nombre des maladies du cœur et des vaisseaux, il y a ce qu'on appelle l'angine de poitrine. C'est une affection cardiaque à ne pas confondre, bien entendu, avec l'angine tout court qui, elle, est une inflammation de la gorge.L'angine de poitrine que les spécialistes des maladies du cœur appellent aussi ''angor'', est un syndrome caractérisé par des crises douloureuses d'origine cardiaque, que la personne ressent au niveau de la poitr...

Réception d'un don algérien au Ministère des Affaires étrangères : Cinq Bus flambant neufs pour appuyer le programme ''Z…

Réception d'un don algérien au Ministère des Affaires étrangères : Cinq Bus flambant neufs pour appuyer le programme ''Zinder Saboua''

La ministre déléguée auprès du ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur, Mme Lamido Ousseini Salamatou Bala Goga a réceptionné hier des mains de l'Ambassadeur de la République démocratique et populaire d'Algérie au Niger, SE. Baallal Azzouz, un don de cinq bus offerts par le gouvernement algérien au Niger pour accompagner l'organisation des festivités du 60ème anniver...

Semaine mondiale de l'Entreprenariat des jeunes Edition 2018 : Le Premier ministre encourage les jeunes entrepreneurs à …

Semaine mondiale de l'Entreprenariat des jeunes Edition 2018 : Le Premier ministre encourage les jeunes entrepreneurs à persévérer dans le domaine

Les activités entrant dans le cadre de la 11ème édition de la Semaine mondiale de l'Entreprenariat ont été lancées hier matin au Palais des Sports de Niamey sous le patronage du Premier Ministre, Chef du Gouvernement SE Brigi Rafini. Des activités qui visent à explorer les opportunités et à identifier les obstacles auxquels sont confrontés les jeunes entrepreneurs afin de leur trouver des solutions idoines à travers des échanges et des ...

AG/ONU

Editorial

Editorial : Chapeau Nigelec !

lundi 10 septembre 2018

Editorial : Chapeau Nigelec !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Ingall : Entre cauchemars de la route et ambiances…

Ingall : Entre cauchemars de la route et ambiances de la Cure salée

Dans le langage des routiers nigériens, l'expression ''éviter les nids de poule'' est bien...

vendredi 26 octobre 2018

Yashi à Ingall : Une pratique ancestrale qui perdu…

Yashi à Ingall : Une pratique ancestrale qui perdure encore !

7 heures le matin au quartier Aghafey de Ingall. Les visiteurs sont curieux d'assister à u...

vendredi 26 octobre 2018

La Cure salée : Un véritable espace marchand aussi

La Cure salée : Un véritable espace marchand aussi

La Cure Salée ne se limite pas seulement à la jouissance culturelle des communautés nomade...

vendredi 26 octobre 2018

L'air du temps

Grosse arnaque à Niamey

Grosse arnaque à Niamey

Des centaines de millions envolées dans la nature dans le ciel gris de Niamey, plusieurs c...

vendredi 16 novembre 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.