Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Séminaire régional sur la lutte contre le Cancer en Afrique à Ouagadougou (Burkina Faso)Dr Lalla Malika Issoufou plaide pour l'équipement du Centre National de Lutte Contre le Cancer de Niamey



photo-de-familleUn séminaire régional de Haut niveau sur la sensibilisation à la lutte contre le Cancer et les Programmes de Plaidoyer dans les Etats membres du Groupe Afrique de l'Organisation de la Coopération Islamique (OCI) s'est tenu du 1er au 2 août dernier à Ouagadougou, au Burkina Faso. La Première Dame Dr Lalla Malika Issoufou a pris part à ce séminaire, où elle a présenté la situation au Niger, ainsi que les actions que mènent l'Etat et la Fondation Tatali Iyali, avant de lancer un vibrant plaidoyer pour l'équipement du Centre national de lutte contre le Cancer de Niamey. Organisée en collaboration avec l'OCI et la Banque Islamique de Développement (BID), la rencontre de Ouaga qui a pour thème « Un engagement solidaire pour lutter contre le Cancer », se veut une suite à l'engagement pris par les Premières Dames en avril 2016, à İstanbul, en Turquie, où, en marge du 13ème Sommet de l'OCI, s'est tenue une session spéciale sur le leadership des Premières Dames dans le domaine de contrôle du cancer dans les Etats membres.
Intervenant à cette rencontre de haut niveau, la Première Dame a qualifié le cancer de ''problème majeur de santé publique, qui suscite à la fois inquiétude et désarroi, un
phénomène insidieux, multiforme et ravageur''. C'est pourquoi, elle a salué l'initiative de la rencontre et a remercié la Première Dame du Faso Mme Sika Kaboré, l'OCI et la BID pour l'appui à cette initiative. Médecin de formation, Dr Lalla Malika Issoufou sait mieux que quiconque, les ravages que cause cette maladie. « Le cancer est insidieux parce qu'il gangrène dans le plus grand silence l'organisme humain ; dans de nombreux cas, le patient s'en rend compte tardivement, lorsqu'il n'y a pratiquement pas de chance de survie. Il est insidieux parce qu'il n'épargne aucun organe» a-t-elle relevé.Dr-Malika

Présentant la situation de notre pays, la Première Dame a souligné qu'au Niger, les cancers les plus fréquents sont ceux du foie, du sein, du col utérin, de la vessie, de la prostate, les lymphomes non hodgkinien et la leucémie. Citant des statistiques officielles, Dr Lalla Malika a précisé que la progression de l'incidence au Niger, fait ressortir, selon l'OMS : 56,3 cas pour 100.000 femmes en 2008 ; 71 cas pour 100.000 femmes en 2012, avec 4.600 décès en 2014. Par ailleurs, il est à noter que 52 % de ces décès concernent les femmes. Pire, « la seule évocation du cancer au Niger réduit le patient et sa famille à la fatalité » déplore la Première Dame qui a tenu à exprimer sa solidarité à l'endroit de tous ceux qui souffrent en silence des affres de cette maladie.
Face à la maladie, le Gouvernement du Niger a, sous l'impulsion du Président de la République, Chef de l'Etat,
Issoufou Mahamadou, pris diverses mesures visant à inverser radicalement la tendance et donner espoir aux patients et à leurs familles. Dr Lalla Malika Issoufou, cite entre autres mesures, le programme de lutte contre les maladies non transmissibles; la création d'un centre national de lutte contre le cancer ; la gratuité des prestations liées aux cancers féminins et des enfants de 0 à 5 ans ; l'adoption de la loi anti-tabac et son décret d'application ; la création au niveau communautaire du cadre «Ecole des maris » qui est un espace de réflexions et de décisions pour des maris modèles désireux d'entrainer d'autres maris à favoriser l'accès des femmes aux soins, conseil et assistance professionnelle dans le domaine de la santé et améliorer la fréquentation des structures sanitaires pour elles et leurs enfants.

La Fondation Tattali Iyali de la Première Dame s'est aussi engagée à accompagner le Gouvernement dans cette lutte noble. C'est ainsi qu'elle a initié un Plan Cancer 2017-2021 ;
l'organisation des campagnes de sensibilisation et de dépistage des cancers, principalement ceux du col de l'utérus et du sein, sur l'ensemble du territoire national ; l'introduction du vaccin contre le virus de l'hépatite B et le HPV chez les jeunes filles ; le don d'un célioscope et la formation des formateurs sur la prise en charge du cancer avec l'appui de la Fondation Lalla Salma du Maroc. La Première Dame s'est félicité du fait que les campagnes de sensibilisation ont eu un fort impact car elles ont permis d'améliorer significativement la prise en charge et de réduire conséquemment la prévalence du cancer. « L'ambition du Niger est d'accélérer le démarrage effectif du Centre National de Lutte contre le Cancer, non seulement pour renforcer le dispositif de prise en charge mais aussi pour réduire les coûts des évacuations sanitaires qui s'élèvent aujourd'hui à plus de 8 milliards de FCFA par an » a précisé Dr Lalla Malika Issoufou.

Mais pour y arriver, un certain nombre de défis doivent être relevés, estime la Première Dame. Ils sont liés aux ressources humaines qualifiées pour une prise en charge plus efficace du cancer, des ressources financières pour la mise en œuvre des programmes de lutte contre cette pathologie et notamment l'acquisition de matériels adéquats de colposcopie pour rendre efficace l'approche «dépister- traiter» pour certains types de cancer du col utérin dans les principaux centres de santé du pays. «Je profite également de l'opportunité qu'offre cette tribune, pour lancer un appel pressant à l'endroit des partenaires pour que le Centre National de Lutte contre le Cancer créé par le Niger soit équipé afin que le Cancer ne soit plus perçu par les populations comme une fatalité, une condamnation à mort certaine» a-t-elle déclaré.

Pour rappel, les Premières Dames se sont engagées, à travers la Déclaration issue de la session d'İstanbul, à encourager et à participer activement à la promotion des programmes de sensibilisation au cancer dans leurs pays respectifs. Elles se sont également engagées à donner la priorité à la prévention et au contrôle du cancer dans les programmes de santé, aux côtés de leurs époux aux niveaux national et international, à travers une approche multisectorielle.

Siradji Sanda(onep)

07/08/18

Société

Atelier de partage du programme de prise en charge de la reddition des éléments de Boko Haram : Vers la répartition des …

Atelier de partage du programme de prise en charge de la reddition des éléments de Boko Haram : Vers la répartition des tâches entre les acteurs pour l'optimisation de l'opération

      Le Ministère de l'Intérieur, de la Sécurité publique, de la Décentralisation et des Affaires coutumières et religieuses organise depuis hier à Niamey, un atelier de partage avec les partenaires du programme de prise en charge des éléments de Boko Haram en reddition. Le but ultime de cette rencontre de deux jours (19 - 20 février), est de contribuer à l'amélioration du programme, à travers une répartition claire d...

Lancement de la 5ème édition du Salon de l'Agriculture, de l'Hydraulique, de l'Environnement et de l'Elevage (SAHEL-Nige…

Lancement de la 5ème édition du Salon de l'Agriculture, de l'Hydraulique, de l'Environnement et de l'Elevage (SAHEL-Niger) : Une vitrine du monde rural nigérien

A la fois un espace de dialogue, d'échange et de partage d'expérience entre la profession agricole, les pouvoirs publics et les partenaires au développement, le Salon de l'Agriculture, de l'Hydraulique, de l'Environnement et de l'Elevage (SAHEL- Niger) constitue un véritable rendez-vous annuel pour le monde rural au regard de l'engouement que suscite chaque édition et au vu de l'amélioration du niveau de créativité et d'innovation des p...

Remise de don OMS au Ministère de la Santé publique : Des kits sanitaires d'urgence, du matériel et équipements pour ren…

Remise de don OMS au Ministère de la Santé publique : Des kits sanitaires d'urgence, du matériel et équipements pour renforcer les capacités des centres de santé

Le directeur de cabinet du ministre de la Santé Publique, M. Anar Zakara Ismaril a réceptionné hier après midi, au magasin dudit Ministère, un don de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), composé de kits sanitaires d'urgence, de matériel et équipements au profit du ministère de la Santé publique. Cette action s'inscrit dans le cadre d'une longue et fructueuse coopération qui lie l'Organisation Mondiale de la Santé et le Niger et co...

Tahoua/Education : 200 tables-bancs remis à l'école nomade Kaou

Tahoua/Education : 200 tables-bancs remis à l'école nomade Kaou

      Le ministre d'Etat, ministre de l'Agriculture et de l'Elevage, M. Albadé Abouba a offert 200 table-bancs à l'école Nomade de Kaou suite à une requête. La remise de ce don s'est déroulée, le lundi 18 février 2019, au siège de la mairie de Kaou, lors d'une cérémonie présidée par le Préfet du département de Tchintabaraden, M. Abankawel Alitinine, et en présence des responsables de l'établissement bénéficiaire.Prenan...

Dosso : Session budgétaire du Conseil régional au titre de l'année 2019

Dosso : Session budgétaire du Conseil régional au titre de l'année 2019

      Le Conseil régional de Dosso tient depuis hier sa session ordinaire dite session budgétaire au titre de l'année 2019. Au cours des travaux qui dureront quatre jours, les conseillers régionaux de Dosso apprécieront l'exécution du budget 2018 ; ils feront aussi la présentation des comptes du Conseil régional et l'examen du projet de budget 2019 ainsi que la synthèse des activités inter session. La cérémonie d'ouver...

DIFFA : Réunion préparatoire en prélude aux assises nationales des Ong/AD

DIFFA : Réunion préparatoire en prélude aux assises nationales des Ong/AD

      En prélude aux assises nationales des ONG et Associations de développement (AD) édition 2019, une réunion préparatoire s'est tenue lundi dernier dans les locaux de l'ONG N'GADA à Diffa dernier sous la présidence du Secrétaire général du Gouvernorat de Diffa M. Yahaya Godi et en présence du (1er ) Vice-président du Conseil régional, du préfet de Diffa, de l'honorable Chef de Canton de la Koumadougou. Cette rencont...

Projet MERIEM : Des réponses innovantes contre la malnutrition au Niger, au Burkina Faso et au Mali

Projet MERIEM : Des réponses innovantes contre la malnutrition au Niger, au Burkina Faso et au Mali

Face à l'insécurité alimentaire récurrente dans les pays du Sahel avec comme corollaire la malnutrition chronique chez les enfants, le projet « Mobiliser des Entreprises Sahéliennes pour des Réponses Innovantes et à large Echelle contre la Malnutrition (MERIEM) » entend s'appuyer sur le secteur privé des trois pays cibles que sont le Niger, le Burkina Faso et le Mali pour apporter des solutions appropriées à la malnutrition. En effet, l...

Caravane de promotion des produits et services Moov-Niger : Autour du slogan «Ne ratez aucun jour de bonus»

Caravane de promotion des produits et services Moov-Niger : Autour du slogan «Ne ratez aucun jour de bonus»

      La société de téléphonie Moov-Niger a organisé, hier mardi 19 février 2019, à Niamey une caravane de promotion de ses produits et services. Cette caravane vise à maintenir le contact avec les clients Moov et à conquérir d'autres clients. C'est le Directeur général de Moov-Niger M. Abdelah El Aider en personne qui était à la tête de cette caravane, qui, une journée durant, a fait le tour de plusieurs carrefours, s...

Lancement de la Journée du Conseil National de la Recherche Agronomique du Niger : Le Premier ministre exprime sa satisf…

Lancement de la Journée du Conseil National de la Recherche Agronomique du Niger : Le Premier ministre exprime sa satisfaction devant l'espoir que suscitent les résultats des recherches

Une importante cérémonie consacrée au lancement de la Journée du Conseil National de la Recherche Agronomique du Niger, s'est déroulée, hier matin au Palais des Congrès de Niamey, sous le haut patronage du Premier ministre, Chef du gouvernement, SEM. Brigi Rafini. On y notait la présence des présidents des institutions, des membres du gouvernement et ceux du Corps diplomatique, ainsi que d'une immense foule d'invités.Cette activité orga...

«Je réaffirme ici, à nouveau, l'engagement du Gouvernement à transformer notre agriculture, à la rendre compétitive grâc…

«Je réaffirme ici, à nouveau, l'engagement du Gouvernement à transformer notre agriculture, à la rendre compétitive grâce à une recherche performante», déclare le Premier ministre

« Mesdames et Messieurs ;J'ai l'honneur et le privilège de vous délivrer ci-après le message que me charge de vous adresser Son Excellence Monsieur Brigi RAFINI, Premier Ministre, Chef du Gouvernement, à l'occasion du lancement de la Journée du Conseil National de la Recherche Agronomique.Je cite :«Pour la première fois, le Conseil National de la recherche Agronomique du Niger (CNRA) s'ouvre au grand public, à travers l'organisation de ...

AG/ONU

Editorial

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

lundi 17 décembre 2018

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Département de Magaria : La préservation de l'envi…

Département de Magaria : La préservation de l'environnement gage de développement durable

Avec une superficie de 7 903 km2, Magaria est l'un des départements les plus riches en mat...

vendredi 15 février 2019

"La sécurité est aujourd'hui garantie dans le…

"La sécurité est aujourd'hui garantie dans le département", affirme le préfet : M. le préfet, pouvez-vous nous faire succinctement la présentation de votre entité administrative ?

Nous vous remercions de l'intérêt que vous accordez à notre département à savoir le départ...

vendredi 15 février 2019

Le numérique au Niger : Promouvoir le numérique et…

Le numérique au Niger : Promouvoir le numérique et accélérer le progrès social

Certes le fossé qui existe entre les pays dits développés et ceux du tiers monde est grand...

mardi 12 février 2019

L'air du temps

Saint Valentin : au cœur de l'espièglerie juvénile

Saint Valentin : au cœur de l'espièglerie juvénile

Hier, jeudi 14 février 2019, les jeunes ont célébré la fête de la Saint-Valentin dédiée au...

vendredi 15 février 2019

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.