Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

L'inquiétude des populations riveraines de la ceinture verte



Ceinture Verte Niamey 2Le phénomène de la criminalité prend de plus en plus de l'ampleur à Niamey. Ces derniers temps, les actes criminels sont monnaie courantes dans notre capitale. En effet, nombreux sont les paisibles citoyens qui ont été dépossédés de leurs biens ; certains blessés et évacués d'urgence aux services sanitaires, tandis que d'autres perdent carrément leur vie. Les actes criminels qui se succèdent se passent malheureusement dans la ceinture verte de Niamey, devenue le coin le moins sécurisé de la ville. Face à la gravité de ces actes, les populations expriment leur raz-bol en appelant l'Etat à une intensification des patrouilles de jour comme de nuit dans cette zone de prédilection pour les criminels.
Certains citoyens ont été rackettés, d'autres blessés ou assassinés, plongeant des familles dans le deuil. Malgré les arrestations et la mise hors d'état de nuire de plusieurs réseaux de malfrats et groupes des gangs (voleurs et criminels) par la Police en étroite collaboration avec les autres forces et la population, le phénomène est loin d'être éradiqué. « Pourquoi les Forces de défense et de sécurité n'arrivent pas au bout de ce phénomène ? » se demandent tous les citoyens interrogés sur la criminalité à Niamey. Une source policière rétorque en ces termes « la Police fait un travail formidable. Tous les efforts et les résultats obtenus par la police témoignent de sa ferme détermination et sa volonté à sécuriser les personnes et leurs biens conformément à la mission qui est la sienne ». Pour cette même source, le problème de l'insécurité autour de la ceinture s'explique par les squatters et autres formes habitations qui s'y trouvent.
« Il faut chasser tous ces gens. Il est inconcevable de croiser les bras et laisser continuer ces genres de pratiques dans une capitale. Nous avons à plusieurs reprises pourchassé lors de nos patrouilles des gens qui finissent par trouver refuge dans ces habitations inappropriées. Avec la complicité de leurs parents qui ne les dénoncent pas, il est difficile de mettre la main sur ces individus sans foi ni loi. Ils sont là comme des mendiants, mais en réalité ils ne le sont pas. Les autorités doivent donner l'ordre de déguerpir ces gens sinon le problème va continuer», a averti un policier qui a préféré garder l'anonymat. Le même agent de police ajoute que suite à l'assassinat d'un jeune homme, une opération coup de poing a été menée. A l'issue de cette opération, plus de 600 personnes ont été interpelées.
Pour leur part, les chefs de quartiers de Tallagué et de Bassora, les deux quartiers les plus touchés par ce phénomène, ont exprimé indignation. Pour Hassane Soumana, chef de quartier de Tallagué, la situation qui prévaut ces derniers temps est extrêmement préoccupante. « Nous ne pouvons continuer à accepter cela. C'est pourquoi nous préconisons à l'Etat de prendre des mesures nécessaires pour sécuriser la ceinture verte en construisant un mur de clôture. Sinon, nous irons même plus loin en demandant de faire disparaitre la ceinture verte devenue le lieu des crimes abominables. Si on ne peut pas assurer la sécurité des populations environnantes dans cette zone ; il vaut mieux la lotir et permettre à ceux qui veulent construire d'occuper cet espace », a proposé le Chef de quartier de Tallagué. Toutefois, M. Hassane Soumana devait saluer les efforts des Forces de défense et de sécurité avec qui il collabore dans la gestion de la sécurité de cette zone.
Il a par ailleurs souligné que plusieurs initiatives ont été entreprises en vue d'appuyer les FDS dans leur mission. « La population apporte sa contribution en dénonçant tous cas suspects aux FDS tout en leur demandant de renforcer la vigilance » ajoute ce chef de quartier. Selon une victime de ces agressions dans la ceinture verte, il faut éviter cette zone. « C'est un endroit où tout le monde sait qu'il y a de l'insécurité. Donc la population doit être vigilante. Il y a plus de 4 ans, j'ai été victime d'attaque dans cette zone. Mais depuis cette date, j'ai cessé de traverser la ceinture verte. Pour moi c'est la population elle-même qui s'expose au danger au lieu de l'éviter », a témoigné la victime, un habitant de Tallagué.
D'après M. Hima Hamani, chef de quartier de Bassora, les criminels changent d'endroit aussitôt qu'ils accomplissent leur acte abominable. Il ajoute que les individus qui commettent ces actes sont généralement dissimilés dans plusieurs quartiers de Niamey, notamment, Tallagué, Aéroport, Koira Tégui, Lazaret, Bassora et Gamkallé. Ils appartiennent en général à un même réseau. M. Hima Hamani dit avoir saisi à plusieurs reprises le commissariat de Saga Gorou et de Sari Koubou pour leur indiquer les endroits où se cachent ces individus et là où ils achètent à manger. « Nous avons dit et répété que ces gens sont dans les cases et les squattes de la ceinture verte. Il suffit tous simplement de les surprendre pendant les heures de repos » préconise-t-il.

Ali Maman(onep)

Société

Célébration de la fête de Mouloud : Les fidèles ont prié pour la paix, la quiétude sociale et la prospérité

Célébration de la fête de Mouloud : Les fidèles ont prié pour la paix, la quiétude sociale et la prospérité

La Oumma Islamique du Niger a célébré la fête de mouloud le lundi 19 nombre dernier. La mosquée des Grandes prières de Niamey communément appelé mosquée Kadhafi est l'un des lieux où le Mouloud a été célébré dans la nuit du lundi au mardi. Plusieurs activités religieuses y ont été organisées, notamment, la présentation de la ''Sira''(la biographie du prophète Mohamed, paix et salut sur lui), son éloge, la lecture du Saint Coran et des H...

Célébration de la 66ème édition du Mouloud de Kiota : La Communauté "Tidjane" du Niger entend renforcer son rô…

Célébration de la 66ème édition du Mouloud de Kiota : La Communauté "Tidjane" du Niger entend renforcer son rôle de promotion du vivre ensemble et de la paix

La communauté Tidjane du Niger a célébré dans la nuit du 19 au 20 novembre dernier, la 66ème édition du Mouloud de Kiota. Des centaines de milliers de fidèles venus de toutes les contrées du Niger, de l'Afrique de l'Ouest et de plusieurs pays du reste du monde ont pris part à la veillée de dévotion pour la célébration de l'anniversaire de la naissance du Prophète Mohamed (PSL). L'État du Niger s'est fait représenter à Kiota par une fort...

Réunion d'échanges entre le Ministère en charge du Développement Communautaire et de celui l'Enseignement primaire avec …

Réunion d'échanges entre le Ministère en charge du Développement Communautaire et de celui l'Enseignement primaire avec les ONG et les fondations arabes : Vers la mise en place d'un partenariat durable au profit de l'enseignement franco arabe

Le Ministre de l'Enseignement primaire, de l'Alphabétisation, de la Promotion des Langues nationales et de l'Education civique, M. Daouda Mamadou Marthé et son collègue du Développement communautaire et de l'Aménagement du territoire, M. Amani Abdou ont co-présidé, lundi matin, la cérémonie d'ouverture d'une réunion d'échanges avec les ONG et fondations Arabes. Une rencontre qui s'inscrit dans le contexte du renforcement du partenariat ...

Remise par le PAM de don aux Ministères en charge de l'Agriculture et de l'Environnement : Du matériel logistique et inf…

Remise par le PAM de don aux Ministères en charge de l'Agriculture et de l'Environnement : Du matériel logistique et informatique aux Chefs des services communaux des deux ministères

Le Programme Alimentaire Mondiale (PAM) a remis, vendredi dernier, aux Ministères de l'Agriculture et de l'Environnement, du matériel roulant et des équipements en Informatique. Ce matériel, d'une valeur de trois cent quarante un million huit mille six cent (341.008.600) FCFA ; soit six cent quinze mille(615.000) dollars US est composé de quatre-vingt-deux motos (82) Motos DT 125 ; quatre-vingt-deux (82) ordinateurs portables, quatre-vi...

Coopération Niger-Ethiopie : Le Président de la République procède à la pose de la première pierre du Complexe de l'Amba…

Coopération Niger-Ethiopie : Le Président de la République procède à la pose de la première pierre du Complexe de l'Ambassade du Niger à Addis-Abéba

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE. Issoufou Mahamadou et son homologue de la République Fédérale et Démocratique d'Ethiopie, SE. Mme Sahel-Work ZEWDE, ont procédé hier à la pose de la première pierre de construction du complexe de l'Ambassade du Niger à Addis-Abéba en Ethiopie. La construction de ce complexe mettra fin désormais au lourd fardeau financier que constitue le loyer supporté par le Niger depuis l'ouverture de...

« Cet investissement permet d'affirmer notre attachement à l'unité éternelle de l'Afrique et à son développement en même…

« Cet investissement permet d'affirmer notre attachement à l'unité éternelle de l'Afrique et à son développement en même temps qu'il exprime notre volonté de consolider les relations bilatérales entre le Niger et l'Ethiopie » déclare SE. Issoufou Mah

«Excellence Madame la Présidente de la République Fédérale Démocratique d'Ethiopie,Messieurs les Ministres,Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs,Mesdames et MessieursC'est un honneur pour moi de vous souhaiter la bienvenue, Madame la Présidente, et vous remercier d'avoir accepté d'assister, en dépit de vos multiples occupations, à cette cérémonie de pose de la première pierre de la construction du complexe de l'Ambassade de la Républiq...

Point de presse du nouveau Secrétaire général de l'Union Parlementaire Africaine (UPA) : M. Idi Gado Boubacar rend homma…

Point de presse du nouveau Secrétaire général de l'Union Parlementaire Africaine (UPA) : M. Idi Gado Boubacar rend hommage aux autorités nigériennes et annonce ses priorités

Le président de l'Assemblée nationale SE. Ousseini Tinni a regagné Niamey le vendredi 16 novembre dernier, en provenance d'Abuja au Nigeria où il a pris part aux travaux de la 41ème conférence de l'Union parlementaire africaine (UPA). A l'issue de la 73ème session du Comité Exécutif de l'Union Parlementaire africaine (UPA), tenue le mardi 8 Novembre à Abuja au Nigeria, en marge des travaux de de cette conférence, notre compatriote Idi G...

Signature de mémorandum d'entente au Ministères des Affaires étrangères : Vers l'exemption de visa entre le Niger et les…

Signature de mémorandum d'entente au Ministères des Affaires étrangères : Vers l'exemption de visa entre le Niger et les Emirats Arabes Unis

Le Niger et les Emirats Arabes Unis s'acheminent vers l'exemption de visa pour certaines catégories de passeports entre les deux pays. C'est en tout cas, l'aboutissement des négociations menées entre les deux parties. Le mémorandum d'entente relatif à cette exemption de visa a été paraphé le vendredi 16 novembre dernier à Niamey par la ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération, de l'Intégration afri...

Réunion du comité de pilotage du Projet AJUSEN-Sécurité : Etat des lieux des activités menées et examen de celles propos…

Réunion du comité de pilotage du Projet AJUSEN-Sécurité : Etat des lieux des activités menées et examen de celles proposées pour les deux prochaines années

Le Comité de pilotage du projet ''Appui à la justice, à la sécurité et à la gestion des frontières au Niger'' (AJUSEN-Sécurité) a tenu sa réunion, hier, à Niamey. C'est le ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, de la Sécurité publique, de la Décentralisation et des Affaires coutumières et religieuses, M. Mohamed Bazoum, qui a présidé l'ouverture des travaux en présence de l'Ambassadeur, Chef de la Délégation de l'Union européenne au ...

Journée africaine de la sécurité routière édition 2018 : Respecter les règles du code de la route pour arrêter l'hécatom…

Journée africaine de la sécurité routière édition 2018 : Respecter les règles du code de la route pour arrêter l'hécatombe

La communauté africaine célèbre le dimanche 18 novembre prochain, la journée africaine de la sécurité routière couplée à celle mondiale de souvenir des victimes des accidents de la route. A l'occasion de cette 7ème édition célébrée à Zinder la capitale du Damagaram et qui porte sur le thème « le non-respect des règles du code de la route peut coûter la vie», le ministre des transports a livré un message. M. Karidio Mahamadou, s'est appe...

AG/ONU

Editorial

Editorial : Chapeau Nigelec !

lundi 10 septembre 2018

Editorial : Chapeau Nigelec !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Ingall : Entre cauchemars de la route et ambiances…

Ingall : Entre cauchemars de la route et ambiances de la Cure salée

Dans le langage des routiers nigériens, l'expression ''éviter les nids de poule'' est bien...

vendredi 26 octobre 2018

Yashi à Ingall : Une pratique ancestrale qui perdu…

Yashi à Ingall : Une pratique ancestrale qui perdure encore !

7 heures le matin au quartier Aghafey de Ingall. Les visiteurs sont curieux d'assister à u...

vendredi 26 octobre 2018

La Cure salée : Un véritable espace marchand aussi

La Cure salée : Un véritable espace marchand aussi

La Cure Salée ne se limite pas seulement à la jouissance culturelle des communautés nomade...

vendredi 26 octobre 2018

L'air du temps

Grosse arnaque à Niamey

Grosse arnaque à Niamey

Des centaines de millions envolées dans la nature dans le ciel gris de Niamey, plusieurs c...

vendredi 16 novembre 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.