Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

L'inquiétude des populations riveraines de la ceinture verte



Ceinture Verte Niamey 2Le phénomène de la criminalité prend de plus en plus de l'ampleur à Niamey. Ces derniers temps, les actes criminels sont monnaie courantes dans notre capitale. En effet, nombreux sont les paisibles citoyens qui ont été dépossédés de leurs biens ; certains blessés et évacués d'urgence aux services sanitaires, tandis que d'autres perdent carrément leur vie. Les actes criminels qui se succèdent se passent malheureusement dans la ceinture verte de Niamey, devenue le coin le moins sécurisé de la ville. Face à la gravité de ces actes, les populations expriment leur raz-bol en appelant l'Etat à une intensification des patrouilles de jour comme de nuit dans cette zone de prédilection pour les criminels.
Certains citoyens ont été rackettés, d'autres blessés ou assassinés, plongeant des familles dans le deuil. Malgré les arrestations et la mise hors d'état de nuire de plusieurs réseaux de malfrats et groupes des gangs (voleurs et criminels) par la Police en étroite collaboration avec les autres forces et la population, le phénomène est loin d'être éradiqué. « Pourquoi les Forces de défense et de sécurité n'arrivent pas au bout de ce phénomène ? » se demandent tous les citoyens interrogés sur la criminalité à Niamey. Une source policière rétorque en ces termes « la Police fait un travail formidable. Tous les efforts et les résultats obtenus par la police témoignent de sa ferme détermination et sa volonté à sécuriser les personnes et leurs biens conformément à la mission qui est la sienne ». Pour cette même source, le problème de l'insécurité autour de la ceinture s'explique par les squatters et autres formes habitations qui s'y trouvent.
« Il faut chasser tous ces gens. Il est inconcevable de croiser les bras et laisser continuer ces genres de pratiques dans une capitale. Nous avons à plusieurs reprises pourchassé lors de nos patrouilles des gens qui finissent par trouver refuge dans ces habitations inappropriées. Avec la complicité de leurs parents qui ne les dénoncent pas, il est difficile de mettre la main sur ces individus sans foi ni loi. Ils sont là comme des mendiants, mais en réalité ils ne le sont pas. Les autorités doivent donner l'ordre de déguerpir ces gens sinon le problème va continuer», a averti un policier qui a préféré garder l'anonymat. Le même agent de police ajoute que suite à l'assassinat d'un jeune homme, une opération coup de poing a été menée. A l'issue de cette opération, plus de 600 personnes ont été interpelées.
Pour leur part, les chefs de quartiers de Tallagué et de Bassora, les deux quartiers les plus touchés par ce phénomène, ont exprimé indignation. Pour Hassane Soumana, chef de quartier de Tallagué, la situation qui prévaut ces derniers temps est extrêmement préoccupante. « Nous ne pouvons continuer à accepter cela. C'est pourquoi nous préconisons à l'Etat de prendre des mesures nécessaires pour sécuriser la ceinture verte en construisant un mur de clôture. Sinon, nous irons même plus loin en demandant de faire disparaitre la ceinture verte devenue le lieu des crimes abominables. Si on ne peut pas assurer la sécurité des populations environnantes dans cette zone ; il vaut mieux la lotir et permettre à ceux qui veulent construire d'occuper cet espace », a proposé le Chef de quartier de Tallagué. Toutefois, M. Hassane Soumana devait saluer les efforts des Forces de défense et de sécurité avec qui il collabore dans la gestion de la sécurité de cette zone.
Il a par ailleurs souligné que plusieurs initiatives ont été entreprises en vue d'appuyer les FDS dans leur mission. « La population apporte sa contribution en dénonçant tous cas suspects aux FDS tout en leur demandant de renforcer la vigilance » ajoute ce chef de quartier. Selon une victime de ces agressions dans la ceinture verte, il faut éviter cette zone. « C'est un endroit où tout le monde sait qu'il y a de l'insécurité. Donc la population doit être vigilante. Il y a plus de 4 ans, j'ai été victime d'attaque dans cette zone. Mais depuis cette date, j'ai cessé de traverser la ceinture verte. Pour moi c'est la population elle-même qui s'expose au danger au lieu de l'éviter », a témoigné la victime, un habitant de Tallagué.
D'après M. Hima Hamani, chef de quartier de Bassora, les criminels changent d'endroit aussitôt qu'ils accomplissent leur acte abominable. Il ajoute que les individus qui commettent ces actes sont généralement dissimilés dans plusieurs quartiers de Niamey, notamment, Tallagué, Aéroport, Koira Tégui, Lazaret, Bassora et Gamkallé. Ils appartiennent en général à un même réseau. M. Hima Hamani dit avoir saisi à plusieurs reprises le commissariat de Saga Gorou et de Sari Koubou pour leur indiquer les endroits où se cachent ces individus et là où ils achètent à manger. « Nous avons dit et répété que ces gens sont dans les cases et les squattes de la ceinture verte. Il suffit tous simplement de les surprendre pendant les heures de repos » préconise-t-il.

Ali Maman(onep)

Société

Le PADA/ITA, un véritable outil de lutte contre l'insécurité alimentaire au Niger : ''L'irrigation c'est la technique la…

Le PADA/ITA, un véritable outil de lutte contre l'insécurité alimentaire au Niger : ''L'irrigation c'est la technique la plus sûre pour l'atteinte de l'objectif faim zéro d'ici 2021'', estime le Coordonnateur Moussa Kabou

Projet agropastoral visant à contribuer à la sécurité alimentaire durable en développant des systèmes d'irrigation dans les zones désertiques de la région d'Agadez, le Projet d'Appui au Développement Agricole de l'Irhazer, du Tamesna et de l'Aïr (PADA/ITA), a plusieurs objectifs dont celui, de ''contribuer à la sécurité alimentaire durable par le développement de l'agriculture irriguée en y intégrant l'élevage'' . Pour les objectifs spé...

Lancement de la première édition du Festival International du Mil (FESTIMIL) : Promouvoir l'alimentation saine et équili…

Lancement de la première édition du Festival International du Mil (FESTIMIL) : Promouvoir l'alimentation saine et équilibrée à travers la production et la consommation du mil

La Première Dame Dr Lalla Malika, Issoufou, Présidente de la Fondation Tatali Iyali, a parrainé hier à l'Académie des Arts Martiaux (ACAM) de Niamey, le lancement officiel de la première édition du Festival International du Mil (FESTIMIL). Cette édition est placée sous le thème de : « Défis et perspectives de la culture du mil au Niger ». L'objectif du FESTIMIL est de promouvoir l'alimentation saine et équilibrée de la famille particuli...

Journée d'information et d'échanges avec les médias sur la médiatisation des affaires judiciaires : Échanges fructueux e…

Journée d'information et d'échanges avec les médias sur la médiatisation des affaires judiciaires : Échanges fructueux entre les hommes des médias et les différentes professions judiciaires

Le Ministère de la justice et le Haut-commissariat à la modernisation de l'Etat ont conjointement organisé, hier à la Maison de la Presse de Niamey, une journée d'information et d'échanges avec les médias sur la médiatisation des affaires judiciaires. Le thème est : « rôles et responsabilités ». La rencontre a réuni les hommes des médias et les différentes professions judiciaires du Niger pour échanger sur la médiatisation des affaires ...

Conférence de presse du ministre de l'Environnement de la Salubrité urbaine et du Développement durable : Le ministre Al…

Conférence de presse du ministre de l'Environnement de la Salubrité urbaine et du Développement durable : Le ministre Almoustapha Garba annonce une série d'activités dans le cadre du sommet sur le climat

Le ministre de l'Environnement, de la Salubrité urbaine et du Développement durable M. Almoustapha Garba, a animé, hier après-midi, une conférence relative aux activités qui se dérouleront très prochainement à Niamey dans le cadre du Sommet des Chefs d'Etat sur le Climat. Il s'agissait pour le conférencier d'attirer l'attention du public nigérien sur l'importance de ce Sommet, mais aussi sur les actions qui sont en cours dans le cadre d...

Lancement officiel de formation des Agents du Protocole du Ministère des Affaires étrangères (MAE) : Pour l'acquisition …

Lancement officiel de formation des Agents du Protocole du Ministère des Affaires étrangères (MAE) : Pour l'acquisition des compétences nécessaires à l'organisation de la conférence UA à Niamey

L'Agence UA Niger 2019 a lancé officiellement, hier 20 février, dans l'auditorium Sani Bako du Ministère des Affaires Etrangères, une formation de renforcement des capacités des agents du protocole. Cette formation, qui entre dans le cadre des préparatifs de la 33ème Conférence des Chefs d'Etat et de Gouvernement de l'Union Africaine, prévue en juillet 2019 à Niamey, concerne 60 agents du protocole dudit Ministère. Etaient présents à ce...

Visite de chantier de construction de la Cité de l'Union Africaine : Le taux d'exécution est à 76,2 % et les travaux fin…

Visite de chantier de construction de la Cité de l'Union Africaine : Le taux d'exécution est à 76,2 % et les travaux finiront, au plus tard, le 31 mai 2019

Dans le cadre de sa campagne d'information du public sur l'état d'avancement des projets d'infrastructures, initiés en prélude à la 33ème Conférence de l'UA, l'Agence UA Niger 2019 a organisé, hier matin, une visite guidée sur le chantier de construction de la Cité Futura. La visite a été conjointement conduite par le Ministre des Domaines, de l'Urbanisme et Logement M. Waziri Maman, le Directeur général de l'Agence UA Niger 2019, M. Mo...

Niamey/Rencontre entre le président de la Délégation spéciale de la Ville de Niamey et les représentants des ONG : Les p…

Niamey/Rencontre entre le président de la Délégation spéciale de la Ville de Niamey et les représentants des ONG : Les problèmes relatifs à la vie urbaine au centre des échanges

Le Secrétaire général du Ministère du Développement communautaire et de l'Aménagement du territoire M. Ibrahim Adamou et le président de la Délégation spéciale de la Ville de Niamey, M. Mamoudou Mouctar, ont co-présidé une rencontre avec les représentants des ONG, hier matin dans la salle de conférence de la communauté urbaine de Niamey. Il s'est agi à travers cette rencontre d'échanges d'aboutir à un plan d'actions prenant en compte de...

1ère édition du Festival international du Mil (FESTIMIL) : Zoom sur le mil, indispensable céréale

1ère édition du Festival international du Mil (FESTIMIL) : Zoom sur le mil, indispensable céréale

Comme pour talonner l'évènement annuel du monde rural nigérien qu'est le Salon de l'Agriculture, de l'Hydraulique, de l'Environnement et de l'Elevage (SAHEL- Niger), un autre événement s'ouvre ce matin 21 février toujours à Niamey. Il s'agit de la 1ère édition du Festival international du Mil (FESTIMIL). Organisé conjointement par le ministère de l'Agriculture et de l'Elevage et la Fondation Tattali Iyali de la Première Dame Dr Lalla Ma...

Atelier de partage du programme de prise en charge de la reddition des éléments de Boko Haram : Vers la répartition des …

Atelier de partage du programme de prise en charge de la reddition des éléments de Boko Haram : Vers la répartition des tâches entre les acteurs pour l'optimisation de l'opération

      Le Ministère de l'Intérieur, de la Sécurité publique, de la Décentralisation et des Affaires coutumières et religieuses organise depuis hier à Niamey, un atelier de partage avec les partenaires du programme de prise en charge des éléments de Boko Haram en reddition. Le but ultime de cette rencontre de deux jours (19 - 20 février), est de contribuer à l'amélioration du programme, à travers une répartition claire d...

Lancement de la 5ème édition du Salon de l'Agriculture, de l'Hydraulique, de l'Environnement et de l'Elevage (SAHEL-Nige…

Lancement de la 5ème édition du Salon de l'Agriculture, de l'Hydraulique, de l'Environnement et de l'Elevage (SAHEL-Niger) : Une vitrine du monde rural nigérien

A la fois un espace de dialogue, d'échange et de partage d'expérience entre la profession agricole, les pouvoirs publics et les partenaires au développement, le Salon de l'Agriculture, de l'Hydraulique, de l'Environnement et de l'Elevage (SAHEL- Niger) constitue un véritable rendez-vous annuel pour le monde rural au regard de l'engouement que suscite chaque édition et au vu de l'amélioration du niveau de créativité et d'innovation des p...

AG/ONU

Editorial

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

lundi 17 décembre 2018

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Département de Gouré : Entre volonté de développem…

Département de Gouré : Entre volonté de développement et lutte contre les aléas climatiques

      Une terre de contrastes entre les plaines, les hauts plateaux du M...

vendredi 22 février 2019

Interview du maire de la commune rurale de Guidigu…

Interview du maire de la commune rurale de Guidiguir M. Ari Jarami : « Nous menons des campagnes de sensibilisation pour freiner le déboisement, la coupe abusive du bois, la fixation des dunes »

Du point de vue géologique, le territoire communal est essentiellement rattaché à la régio...

vendredi 22 février 2019

Département de Magaria : La préservation de l'envi…

Département de Magaria : La préservation de l'environnement gage de développement durable

Avec une superficie de 7 903 km2, Magaria est l'un des départements les plus riches en mat...

vendredi 15 février 2019

L'air du temps

Sus à la publication des images des victimes !

Sus à la publication des images des victimes !

Décidément les effets dévastateurs des réseaux sociaux sur nos valeurs sociales est sans l...

vendredi 22 février 2019

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.