Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Audiences foraines dans le cadre de l'élaboration du fichier électoral biométrique : 985.000 actes délivrés sur les 6 millions prévus au 2ème mois de la campagne



FB-1Les préparatifs des élections générales de 2021 se poursuivent activement. Aussi après l'installation en novembre 2017 de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), cette institution s'est véritablement attelée au travail. Le lancement de la campagne des audiences foraines pour la délivrance d'actes de naissances, de mariages et de décès, en juin dernier, a été l'un des points marquants des activités de la CENI. Ces audiences ont pour objectifs de permettre aux Nigériens qui ne disposent pas ces pièces d'état civil d'en avoir afin d'être enregistré sur le fichier électoral biométrique. Deux mois après le début de l'opération (soit à fin juillet), quelques 985 000 ont été déjà délivrés selon les statistiques de la CENI. Au regard de ces résultats, l'espoir est permis, estime-t-on à la CENI, qui s'est fixée pour objectifs de délivrer 6 millions d'actes d'états civil à la fin du mois d'octobre 2018.
On se rappelle qu'en juin dernier, alors qu'il lançait cette campagne d'audiences foraines, dans la commune rurale de Kourtey, le Président de la CENI, Maitre Issaka Sounna, indiquait que le fichier biométrique requiert la détention de pièces d'état civil. Il a ajouté que ces audiences foraines devraient permettre de délivrer six millions (6.000.000) d'actes de naissances, un
million (1.000.000) d'actes de mariage et un million (1.000.000) d'actes de décès. Selon toujours Maître Issaka Sounna, cette opération vise, entre autres, à réduire le nombre d'électeurs fictifs, ainsi que le chiffre des électeurs virtuels. Pour faciliter le bon déroulement de l'opération, les cahiers de jugements déclaratifs ont été mis à la disposition de tous les arrondissements communaux, les villages, tribus et quartiers à travers le pays. La CENI a estimé le nombre d'électeurs attendus pour les élections à venir, à 8 millions, dans le futur fichier électoral biométrique.
A ce jour, l'opération se poursuit activement sur toute l'étendue du territoire national, selon le 2ème rapporteur de la CENI, membre du comité de suivi des audiences foraines, M. Moussa Ladan. Le 2ème rapporteur de la CENI a souligné que sur la base du rapport du mois de juillet, 985.000 actes ont été déjà délivrés. « A son début, cette opération a connu quelques difficultés qui ont été rattrapées très rapidement »FB-2 a rassuré M. Moussa Ladan. Les difficultés relevées dit-il sont d'ordre communicationnel et d'incompréhension. A titre d'exemple : certains agents (les préposés pour l'enregistrement) et certains chefs de village, prenaient de l'argent auprès des demandeurs d'actes. «Nous avons réglé ce problème en collaboration avec les procureurs qui ont été saisis pour arrêter cela. Nous avons attiré l'attention de toutes ces personnes que l'acquisition de ces actes est gratuite et ils ont compris », a-t-il notifié.
Le 2ème rapporteur de la CENI a aussi signalé qu'au début il y a eu de problèmes des supports. «Les documents des jugements déclaratifs, étaient soit insuffisants dans certaines localités, soit non arrivés à destination à temps» rappelle-t-il. Là aussi le problème a été décanté en collaboration avec la direction générale de l'état civil qui a instruit les directions régionales des localités qui n'en n'ont pas de mettre à leur disposition ces supports. M. Mousa Ladan n'a pas manqué d'évoquer la distance et l'inaccessibilité de certaines localités, dans les régions de Diffa et d'Agadez. «Toutes ces difficultés ont été résolues», a-t-il assuré. En outre, une campagne de communication sur les médias, en langues nationales, est en cours, pour expliquer tout le processus de ces audiences foraines. Selon les informations dans toutes les localités l'opération se poursuit activement.
En effet, ici à Niamey l'opération se poursuit normalement au niveau des sites identifiés. Le mercredi 29 août 2018, nous sommes rendus dans plusieurs quartiers de région de Niamey où nous avons trouvé les chefs des villages et des quartiers aux côtés des agents en charge des enregistrements. La plus part des enregistrements se font à la résidence des chefs ou dans des lieux publics bien connus des habitants des villages ou quartiers. A titre d'illustration, au quartier Lamordé dans le 5ème arrondissement communal, l'équipe a installé son quartier général sous un hangar du marché, lieu fréquenté par tous les résidents du quartier. A Banga Bana, toujours dans le 5ème arrondissement, l'équipe se trouve dans l'enceinte de l'école primaire Banga Bana. Et à Kirkissoye elle s'est installée sous le hangar de la grande mosquée du vendredi dudit quartier. «Nous travaillons six (6) jours sur sept (7) de 8 heures 30 mn à 18 heures», a indiqué le Chefs de quartier de Banga Bana M. Soumana Sambo. La plus part des agents sont des retraités ou des élèves du niveau Lycée.
Cependant dans la plupart des points visités (sauf Lamordé où à notre arrivée l'équipe est allée en pause), il est observé une arrivée timide des demandeurs. A Kirkissoye par exemple nous avons trouvé trois (3) femmes et un homme tous venus pour enregistrer leurs enfants, tandis qu'à Banga Bana, seulement une femme se présenta pour elle aussi enregistrer son enfant. Le chef de quartier de Banga Bana M. Soumana Sambo et le représentant de celui de Kirkissoye M. Boubacar Hama ont tous souligné que cette timidité s'explique par plusieurs raisons. La première, disent-ils est la plupart des femmes de la commune accouchent dans les maternités, et les naissances sont directement enregistrées à ce niveau. La deuxième raison, dont ils se réjouissent d'ailleurs, est la création des services d'état civil dans toutes les maternités de la Commune qui prennent en charge l'inscription directe des naissances dans les cahiers du Jugement déclaratif.
«Donc il est rare de voir une femme accoucher dans ce quartier sans que l'enfant ne soit déclaré et inscrit dans les cahiers du jugement déclaratif de la mairie», a indiqué le chef de quartier Banga Bana. A la date de 29 août 2018 les quartiers Banga Bana et de Kikissoye par exemple sont respectivement à 481 et 206 actes délivrés. Actuellement la moyenne journalière des inscriptions dans ces quartiers tourne autour de 5 à 10 demandes.
En attendant la fin de ces audiences foraines, au mois d'octobre 2018, où le bilan général sera dressé par la CENI, il faut retenir que cette opération vise à élaborer un fichier électoral biométrique «exhaustif, consensuel et crédible». Elle s'étalera sur au moins 5 mois et couvrira 12.214 villages et 6.307 tribus. Il y a encore du temps pour se faire enregistrer pour ceux qui ne l'ont pas encore fait. Les actes délivrés sont des actes de naissance, les certificats de mariage et ceux de décès.

Ali Mamane(onep)

03/09/18

Société

Message du Ministre de la Santé Publique à l'occasion de la Journée Mondiale de lutte contre le Diabète : Dr Idi Illiass…

Message du Ministre de la Santé Publique à l'occasion de la Journée Mondiale de lutte contre le Diabète : Dr Idi Illiassou Maïnassara invite les populations à se faire dépister

A l'instar des autres pays du monde, le Niger célèbre aujourd'hui 14 novembre, la Journée mondiale de lutte contre le Diabète. A cette occasion, le ministre de la Santé publique, Dr Idi Illiassou Mainassara a livré hier matin, un message dans lequel il a invité toute la population à se mobiliser pour se faire dépister dans les différents sites prévus à cet effet. Le thème retenu pour cette journée est : « Famille et Diabète ».Dans son m...

Santé : L'angine de poitrine

Santé : L'angine de poitrine

Au nombre des maladies du cœur et des vaisseaux, il y a ce qu'on appelle l'angine de poitrine. C'est une affection cardiaque à ne pas confondre, bien entendu, avec l'angine tout court qui, elle, est une inflammation de la gorge.L'angine de poitrine que les spécialistes des maladies du cœur appellent aussi ''angor'', est un syndrome caractérisé par des crises douloureuses d'origine cardiaque, que la personne ressent au niveau de la poitr...

Réception d'un don algérien au Ministère des Affaires étrangères : Cinq Bus flambant neufs pour appuyer le programme ''Z…

Réception d'un don algérien au Ministère des Affaires étrangères : Cinq Bus flambant neufs pour appuyer le programme ''Zinder Saboua''

La ministre déléguée auprès du ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur, Mme Lamido Ousseini Salamatou Bala Goga a réceptionné hier des mains de l'Ambassadeur de la République démocratique et populaire d'Algérie au Niger, SE. Baallal Azzouz, un don de cinq bus offerts par le gouvernement algérien au Niger pour accompagner l'organisation des festivités du 60ème anniver...

Semaine mondiale de l'Entreprenariat des jeunes Edition 2018 : Le Premier ministre encourage les jeunes entrepreneurs à …

Semaine mondiale de l'Entreprenariat des jeunes Edition 2018 : Le Premier ministre encourage les jeunes entrepreneurs à persévérer dans le domaine

Les activités entrant dans le cadre de la 11ème édition de la Semaine mondiale de l'Entreprenariat ont été lancées hier matin au Palais des Sports de Niamey sous le patronage du Premier Ministre, Chef du Gouvernement SE Brigi Rafini. Des activités qui visent à explorer les opportunités et à identifier les obstacles auxquels sont confrontés les jeunes entrepreneurs afin de leur trouver des solutions idoines à travers des échanges et des ...

Visite de la ministre de la Défense de la République fédérale d'Allemagne au Niger : Volonté commune de renforcer la coo…

Visite de la ministre de la Défense de la République fédérale d'Allemagne au Niger : Volonté commune de renforcer la coopération dans le domaine de la sécurité

La ministre de la Défense de la République Fédérale d'Allemagne, Mme Ursula Von Der Leyen, est arrivée à Niamey le dimanche 11 novembre dernier pour réaffirmer la volonté de son pays de maintenir une coopération durable avec le Niger dans les domaines de la sécurité et du développement. Elle a été accueillie à sa descente d'avion par le ministre de la Défense Nationale, M. Kalla Moutari. La ministre fédérale a mis à profit cette visite ...

Atelier de validation du Projet des textes relatifs à la qualité de l'enseignement supérieur et de la recherche : Vers l…

Atelier de validation du Projet des textes relatifs à la qualité de l'enseignement supérieur et de la recherche : Vers la mise en place effective d'une Agence Nationale Assurance qualité

Le Ministère de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation a organisé hier au Palais des Congrès de Niamey, en collaboration avec le projet SHENZHEN-UNESCO, un atelier de validation du Projet des textes sur la création d'une Agence Nationale d'Assurance Qualité de l'Enseignement Supérieur et la Recherche (ANAQ EnSuRe). C'est le ministre de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, M. Yahouza Sadisso...

Tahoua : Réception de deux CEG construits par le député Samaila Maïka et les ressortissants de la région dans la commune…

Tahoua : Réception de deux CEG construits par le député Samaila Maïka et les ressortissants de la région dans la commune de Bambèye

Le ministre des Enseignements secondaires M. Sanoussi El hadji Samro a procédé, le vendredi 9 novembre dernier, la réception puis l'ouverture officielle de deux collèges d'enseignements généraux (CEG) à Rididi et à Inkafi Birawa dans la commune de Bambeye, département de Tahoua. Ces infrastructures ont été construites sur fonds propres du député national Samaila Maïka avec la contribution de la diaspora. La cérémonie s'est déroulée en p...

Commémoration du centenaire de l'armistice de la 1ère guerre Mondiale 14-18 : Hommage aux soldats tombés sur les champs …

Commémoration du centenaire de l'armistice de la 1ère guerre Mondiale 14-18 : Hommage aux soldats tombés sur les champs de bataille

Il y a de cela un siècle que la raison triompha sur la guerre avec la signature historique le 11 novembre 1914 par les belligérants, de l'armistice marquant ainsi la fin du premier conflit mondial. A Niamey, la commémoration du centenaire de l'armistice a eu lieu hier à la place du monument (Sis en face de l'ex petit marché) dédié aux Morts de cette horrible guerre. La cérémonie commémorative a été co-présidée par l'Ambassadeur de la Fr...

Séjour du président de l'Assemblée nationale à Abuja : SE. Ousseini Tinni reçoit en audience une délégation de ressortis…

Séjour du président de l'Assemblée nationale à Abuja : SE. Ousseini Tinni reçoit en audience une délégation de ressortissants nigériens au Nigeria

Le Président de l'Assemblée nationale, S.E OUSSEINI Tinni a reçu hier 11 novembre en audience à Abuja où il séjourne, une délégation de ressortissants nigériens vivant au Nigeria conduite par le Vice-président M. Ousmane Mohamed. L'audience s'est déroulée en présence de l'Ambassadeur du Niger au Nigeria, SE. Alat Mogaskiya. A l'issue de leur entretien, le Vice-président des ressortissants nigériens vivant au Nigeria a indiqué avoir écha...

7ème session de l'Assemblée générale de l'Association Professionnelle des Institutions de Garantie d'Afrique (APIGA) : P…

7ème session de l'Assemblée générale de l'Association Professionnelle des Institutions de Garantie d'Afrique (APIGA) : Promouvoir l'inclusion financière à travers le métier de la garantie

Le ministre des Finances, M. Massoudou Hassoumi a présidé le vendredi 9 novembre dernier, dans les locaux du Fonds de Solidarité Africain (FSA) à Niamey, la 7ème session de l'Assemblée générale de l'Association Professionnelle des Institutions de Garantie d'Afrique (APIGA). Cette instance a pour objectif principal d'examiner et adopter le budget de l'exercice 2019 ainsi que le rapport d'activités 2018-2019. L'APIGA est une association q...

AG/ONU

Editorial

Editorial : Chapeau Nigelec !

lundi 10 septembre 2018

Editorial : Chapeau Nigelec !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Ingall : Entre cauchemars de la route et ambiances…

Ingall : Entre cauchemars de la route et ambiances de la Cure salée

Dans le langage des routiers nigériens, l'expression ''éviter les nids de poule'' est bien...

vendredi 26 octobre 2018

Yashi à Ingall : Une pratique ancestrale qui perdu…

Yashi à Ingall : Une pratique ancestrale qui perdure encore !

7 heures le matin au quartier Aghafey de Ingall. Les visiteurs sont curieux d'assister à u...

vendredi 26 octobre 2018

La Cure salée : Un véritable espace marchand aussi

La Cure salée : Un véritable espace marchand aussi

La Cure Salée ne se limite pas seulement à la jouissance culturelle des communautés nomade...

vendredi 26 octobre 2018

L'air du temps

Tenir le cap et aller de l'avant...

Tenir le cap et aller de l'avant...

Pouvait-on rester là et assister, impassible, à la sinistre cascade des pertes en vies hum...

vendredi 9 novembre 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.