Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Point de presse du ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses : M. Mohamed Bazoum rend un vibrant hommage à la Police nationale


bazoumIls s'appelaient Salissou Moussane né vers 1981 à Zinder ; Hadi Nouhou né vers 1985 à Niamey ; et Abass Hamidou, Technicien informaticien à la RTT. Ils ont tous été froidement assassinés par des bandes de criminels sévissant, ces trois derniers mois à Niamey, précisément au quartier Kalley-Est et dans la Ceinture verte. Leurs meurtriers n'ont pas encore fini de savourer leur macabre victoire que les services de la Police Judiciaire de Niamey, sous la conduite du Commissaire Rabiou Daddy Gaoh, sont parvenus de fort belle manière à les mettre hors d'état de nuire. Ils ont été présentés à la presse nationale dans les locaux de la Police Judiciaire. C'est pour célébrer cette prouesse de la Police Nationale sur les semeurs de la mort, que le ministre d'Etat en charge de l'Intérieur et de la Sécurité Publique, M. Mohamed Bazoum, s'est rendu en personne, vendredi dernier, dans les locaux de la Direction Générale de la Police Nationale (DGPN) pour louer les mérites de nos bérets noirs et leur rendre un vibrant hommage. Dans un point de presse qu'il a animé à cette occasion, M. Mohamed Bazoum a fait la genèse de ces trois crimes, avant de se pencher sur la criminalité en général à Niamey, et les moyens mis à la disposition de la Police Nationale pour la combattre efficacement.
Selon le ministre d'Etat, la Police Judiciaire après plusieurs mois de travail inlassable a pu mettre la main sur les meurtriers des trois personnes citées plus haut, et a pu démanteler les réseaux qui sont à la base de ces activités criminelles. « La ville de Niamey est en train de se développer géographiquement, elle est en train de s'étendre considérablement, et il se pose un grand défi auquel nous ne pouvons répondre que par l'accroissement des moyens que nous sommes en mesure de donner à la Police ainsi que l'accroissement de ses effectifs. Et à cet égard, je peux donner un certain nombre de chiffres qui peuvent indiquer l'évolution qu'il y a eu.
S'agissant des moyens roulants, la DPCU ne disposait, il y a dix ans de cela, que de trois (3) véhicules ; aujourd'hui elle dispose de plus de soixante (60) véhicules. C'est parce que nous avons pu accroître les moyens, peut-être pas à la hauteur de l'accroissement de la ville et des défis sécuritaires qui se posent à nous, mais de façon conséquente, que la Police Judicaire est à mesure de se projeter et faire en sorte qu'on mette la main sur des meurtriers. Nous avons pu faire en sorte que les réseaux des criminels soient démantelés, les criminels sont à la Police Judiciaire et vont bientôt être déférés en justice pour aller très certainement en prison.malfrat-1 Ce dont nous nous réjouissons», a ajouté M. Mohamed Bazoum.
Le ministre d'Etat a souligné que ces derniers mois, ont été aussi marqués par d'autres formes d'agissements criminels, d'autres formes de criminalités. Il a particulièrement cité deux. «Les agressions avec coupe-coupe sur les motos ; entre les mois de janvier et d'août, pas moins de 1116 motos ont été volées et le plus souvent à l'issue d'agressions violentes notamment l'utilisation d'armes. Cela concerne tout le territoire de Niamey, mais en particulier la zone de la Ceinture verte et tous les quartiers périphériques où nous n'avons pas une alimentation suffisante en électricité. Il y a aussi plusieurs cas de vols à l'arrachée de portables et de sacs sur les femmes et les personnes vulnérables aux alentours du Grand marché, et dans le centre de la ville en particulier. Et là également, la Police Judiciaire vient d'avoir des résultats qui méritent d'être portés à la connaissance de l'opinion. C'est ainsi que nous avons aujourd'hui plus de vingt (20) personnes qui ont été arrêtées et qui participaient des réseaux des voleurs qui opèrent aux alentours de la Ceinture verte et dans les quartiers Niamey 2.000, et Bassora. Ce sont vingt sept (27) motos qui ont pu être retrouvées, dont sept avaient été l'objet de déclaration de la part de leurs propriétaires, et qui tous ont dit à la Police que ces motos leur ont été arrachées à la suite d'agressions. Il ne s'agit pas de vols perpétrés dans des circonstances où le propriétaire de la moto n'est pas présent, ou des vols ordinaires. Mais il s'agit de vols avec actes d'agression et utilisation d'une violence qui conduit au meurtre», a dit M. Mohamed Bazoum.
Le ministre d'Etat a ajouté que si la Police Nationale a eu ces résultats, c'est parce que le gouvernement a amélioré de façon substantielle les capacités d'opération de la Police avec les moyens de déplacement mis à sa disposition. «Nous sommes passés en dix ans de 3 véhicules à 60 véhicules, c'est un accroissement de 15 fois des capacités de la Police en particulier. Nous avons sur les six premiers mois de l'année déployé 1984 patrouilles et 301 opérations coup de poing qui ont permis l'arrestation de 5.145 individus pour vérification d'identité, et l'arrestation de 746 individus interpelées et déférées au Parquet, car impliquées dans plusieurs affaires de délinquance», a indiqué M. Mohamed Bazoum.
v-3Revenant sur le cas des meurtres, le ministre d'Etat a dit que la première personne tuée au quartier Kalley-Est était intervenu pour sauver une vie humaine objet d'agression de la part de ceux qui se sont par la suite retournés contre elle pour la tuer. Il a ajouté que les deux autres sont des cadres.
«L'un est un Appelé du service civique national, un étudiant de l'université qui prépare un Master, un jeune qui a tout son avenir devant lui et qui s'est retrouvé sur sa moto à aller d'un quartier à un autre dans la ville de Niamey ; entre Talladjé et le centre de la ville. Ce n'est pas un endroit où à priori, on aurait pu penser pouvoir faire l'objet d'une agression qui vous emporte tout simplement la vie ; et l'autre, qui est un cadre de la Radio Télévision Ténéré, un de vos confrères par conséquent, et nous avons-nous aussi été particulièrement affectés par l'émoi ressenti par la population, et nous avons été sous la pression de la demande de sécurité des populations. malfrat-2Je suis très heureux de pouvoir dire que pour ces cas symboliques nous avons pu avoir des résultats. Et la Police va continuer à faire son travail.
Même sur les autres cas de meurtres qui n'ont pas la même portée symbolique que ces trois là, et ce travail va se poursuivre avec l'engagement du Président de la République, du Premier ministre et du gouvernement» a dit le ministre d'Etat. Il a relevé avec regret que sur ces trois cas de meurtres, les criminels ont pu écouler les motos des victimes. Toutes ces motos ont été récupérées aux mains des receleurs. «La conviction des services de sécurité est que tous ces jeunes qui tuent facilement et de façon si cruelle, agissent sous l'emprise de la drogue. Ce qui nous ramène à l'autre aspect de la mission de la Police. C'est l'occasion pour moi de réitérer l'hommage que j'avais déjà rendu au service en charge de la lutte contre les trafics, l'OCRITIS, en particulier. Ce combat pour la sécurisation de la ville de Niamey est un combat que la Police mène de front avec la lutte contre la drogue et les trafics connexes», a conclu M. Mohamed Bazoum.
Oumarou Moussa(onep)
10/09/18

Société

Le Chef de l'Etat préside une réunion sur la sécurité et la lutte contre le terrorisme : Renforcement de la coopération …

Le Chef de l'Etat préside une réunion sur la sécurité et la lutte contre le terrorisme : Renforcement de la coopération sécuritaire avec la France et les USA

Le Président de la République, Chef de l'Etat, Chef Suprême des Armées, SE Issoufou Mahamadou a présidé, hier matin, une réunion sur la sécurité. Ont pris part à cette réunion, le Premier ministre, SE Brigi Rafini, le ministre d'Etat en charge de l'Intérieur et de la Sécurité Publique, M. Bazoum Mohamed, le ministre de la Défense Nationale, M. Kalla Moutari, le ministre en charge des Affaires Etrangères M. Kalla Ankouraou, les ambassade...

Rupture collective de jeûne à la Présidence de la République : Les associations de jeunesse, les artistes, les écrivains…

Rupture collective de jeûne à la Présidence de la République : Les associations de jeunesse, les artistes, les écrivains et les hommes de média invités au palais présidentiel

Débutées il y a deux semaines, les séances de rupture collective de jeûne à la Présidence de la République, initiées par le Chef de l'Etat, SEM. Issoufou Mahamadou, se poursuivent. C'est ainsi qu'hier 22 mai 2019, le Chef de l'Etat a reçu comme invités à prendre part à l'Iftar, les représentants des Organisations des jeunes, ceux des artistes, des écrivains, des sportifs et ceux des médias. Peu avant l'appel du muezzin, le Président Iss...

Validation technique d'une étude pour la réhabilitation de l'Agence Nigérienne de Presse (ANP) : Un plan d'urgence de 54…

Validation technique d'une étude pour la réhabilitation de l'Agence Nigérienne de Presse (ANP) : Un plan d'urgence de 542 millions de FCFA pour sauver l'Agence

Une étude pour la réhabilitation de l'Agence Nigérienne de Presse (ANP) qui prévoit un plan d'urgence (2019-2020) de quelque 542 millions de FCFA a été validée au cours d'un atelier technique tenu le mardi 21 mai à la Maison de la presse à Niamey.Le document dresse un diagnostic exhaustif des difficultés de l'Agence Nigérienne de presse (ANP) qui font obstacle à sa mission de'' porter loin la voix du Niger'' et propose des mesures d'urg...

Dosso : Lancement d'une vaste opération de salubrité dans la ville

Dosso : Lancement d'une vaste opération de salubrité dans la ville

Le maire de la commune urbaine de Dosso, M. Idrissa Issoufou a procédé le samedi 18 mai dernier au niveau de la direction régionale de l'hydraulique au lancement d'une vaste opération de salubrité qui se poursuivra dans les 9 quartiers de la cité des Djermakoye. On se rappelle que lors de sa visite à l'occasion de la fête de la concorde le 24 avril dernier à Dosso, le Premier ministre S.E Brigi Rafini a déploré l'insalubrité qui règne d...

Portait/Hadjia Aldjouma Mahamane Delley Secrétaire Générale Adjointe du Gouvernorat d'Agadez : Le Commandement se conjug…

Portait/Hadjia Aldjouma Mahamane Delley Secrétaire Générale Adjointe du Gouvernorat d'Agadez : Le Commandement se conjugue aussi au féminin

Les femmes nigériennes ont osé, et elles ont gagné le pari politique depuis les premières heures de la conférence nationale. Sans trop d´écorchures elles exercent aujourd'hui dans un milieu où le monopole masculin avait voulu continuer à s´imposer. C'est un vrai défi qui a été relevé par nos sœurs, qui exercent aujourd'hui, autant que les hommes, dans tous les secteurs socioéconomiques du pays. Mieux elles ont réussi à s'impliquer durab...

Salubrité à Niamey : La présidente de l'Association des Sages femmes du Niger invite les agents de santé à une mobilisat…

Salubrité à Niamey : La présidente de l'Association des Sages femmes du Niger invite les agents de santé à une mobilisation constante

Il y a quelques jours, les autorités de la Ville de Niamey ont lancé le programme de salubrité dans la communauté urbaine de Niamey. A travers ce programme, des vastes campagnes de salubrité seront organisées le premier dimanche de chaque mois. Certaines structures se sont déjà appropriées de ce programme. C'est le cas de l'Association des sages femmes du Niger qui, à l'occasion de la célébration de la Journée internationale de la Sage ...

À la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat préside la réunion du Conseil national de sécurité

À la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat préside la réunion du Conseil national de sécurité

Le Président de la République, Chef de l'Etat, Chef Suprême des Armées, SE Issoufou Mahamadou a présidé, hier matin au Palais de la présidence, la réunion du Conseil National de Sécurité. Cette instance réunit, autour du Président de la République, le Premier ministre, Chef du gouvernement, les ministres en charge de la Sécurité publique ; de la Défense nationale ; des Affaires étrangères ; de la Justice et des Finances ainsi que des ha...

Communiqué du ministre de la Défense Nationale : Le ministre de la Défense nationale décide de saisir le procureur de la…

Communiqué du ministre de la Défense Nationale : Le ministre de la Défense nationale décide de saisir le procureur de la république en vue de l'ouverture d'une enquête pour «propos diffamatoires et de nature à porter atteinte au moral et à la cohésio

Depuis 2011, suite aux événements intervenus en Libye, les pays du Sahel vivent sous la menace permanente des organisations terroristes et criminelles, dont on constate ces derniers temps une recrudescence des actes avec des enlèvements de personnes, des meurtres, des poses d'engins explosifs, des attaques de positions des forces de défense et de sécurité.Durant toutes ces années, grâce aux moyens mis à la disposition de nos forces de d...

A Présidence de la République : Rupture collective de jeûne avec les personnes vulnérables et celles en situation de han…

A Présidence de la République : Rupture collective de jeûne avec les personnes vulnérables et celles en situation de handicap

Le Président de la république, Chef de l'Etat poursuit la traditionnelle rupture collective de jeûne avec les différentes couches socioprofessionnelles du pays. Hier SE Issoufou Mahamadou a partagé, dans la convivialité et la fraternité, le repas de rupture de jeûne avec les personnes en situation de handicap et celles vulnérables réunies autour de leurs leaders. Ce fut l'occasion pour cette frange de notre société d'échanger avec le Ch...

Lancement du Projet Régional « Améliorer la GIRE, la gestion et la gouvernance sur le bassin du Niger et du Système Aqui…

Lancement du Projet Régional « Améliorer la GIRE, la gestion et la gouvernance sur le bassin du Niger et du Système Aquifère d'Iullemeden-Taoudeni-Tanezrouft (ITTAS) » : 14 millions de dollars pour renforcer la résilience de la population

Le ministre de l'Hydraulique et de l'Assainissement, Pr Issoufou Katambé a présidé le 20 mai dernier à Niamey, l'atelier du lancement du Projet Régional « Améliorer la GIRE, la gestion et la gouvernance sur le Bassin du Niger et du Système Aquifère d'Iullemeden-Taoudeni-Tanezrouft (ITTAS) ». Financé à hauteur de 14 millions de Dollars américains par le Fonds pour l'Environnement Mondial (FEM) et les agences d'exécution dont le PNUD, le ...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Le coût du hadj 2019 : Le pèlerinage aux lieux sai…

Le coût du hadj 2019 : Le pèlerinage aux lieux saints de l'Islam, de plus en plus un fardeau pour les fidèles

« L'Etat n'invente pas le prix du Hadj mais étudie toutes les dépenses par rubrique, fait ...

jeudi 16 mai 2019

Les structures syndicales des agences de pèlerinag…

Les structures syndicales des agences de pèlerinage reclament la dépolitisation de l'organisation du Hadj au Niger

Chaque année, la traditionnelle organisation du pèlerinage à la Mecque connait quelques pé...

jeudi 16 mai 2019

Témoignage d'un pèlerin VIP sur le coût du hadj au…

Témoignage d'un pèlerin VIP sur le coût du hadj au Niger

Face au coût de plus en plus élevé du hadj, certains citoyens nigériens choisissent les vo...

jeudi 16 mai 2019

L'air du temps

Ramadan : dévotion et métamorphose

Ramadan : dévotion et métamorphose

Vous l'avez sans doute déjà remarqué : depuis quelques jours, par la grâce du mois béni du...

jeudi 16 mai 2019

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.