Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Atelier du lancement officiel du Projet « 50 millions de femmes ont la parole » : Renforcer l'autonomisation des femmes à travers le réseautage



photo-de-familleAprès le Sénégal, le Mali et le Burkina Faso, c'est au tour du Niger de recevoir la mission d'installation officielle du « Projet 50 millions de femmes ont la parole », mis en œuvre par les quinze pays de la Communauté Economique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO). Ce projet, financé par la Banque Africaine de Développement (BAD) est une plateforme virtuelle de rencontres et d'échanges conçue pour permettre aux femmes africaines de se mettre en réseaux, afin que les Technologies de l'Information et de la Communication contribuent à promouvoir l'entreprenariat et l'autonomisation des Femmes en Afrique. C'est le ministre de l'Emploi, du Travail et la Protection sociale, M. Ben Omar Mohamed, assurant l'intérim du ministre de la Promotion de la Femme et de la Protection de l'Enfant, qui a lancé hier matin les activités du Projet en présence de la Représentante de la Commission Chargée des Affaires sociales et du Genre de la Commission de la CEDEAO, Mme Thiam Salimata, du Directeur du Bureau National CEDEAO Niger M. Boubacar Seyni et des membres de l'équipe de pays projet.
L'objectif de ce projet est de renforcer l'autonomisation des femmes du continent Africain à travers la création d'une plateforme virtuelle pour le réseautage, le partage et l'accès aux informations financières et non financières en vue de la création et du développement de leurs entreprises. Les membres de l'équipe pays vont au cours de ces assises, renforcer leurs capacités sur les modalités et le mécanisme de mise en œuvre du projet au niveau national ; les procédures de recrutement du personnel d'appui et sur les procédures d'achat et de mise en œuvre des activités. En lançant les activités du projet, le ministre de la Promotion de la Femme et de la Protection de l'Enfant par intérim, M. Ben Omar Mohamed a présenté toute sa déférence à la CEDEAO et à la BAD pour avoir initié ce projet dont la mise en œuvre permettra d'améliorer sensiblement les conditions de vie des femmes de l'espace communautaire. Le ministre Ben Omar a expliqué que la faiblesse d'instruction et de formation entrepreneuriale des femmes, leur faible accès à la propriété, les barrières juridiques ainsi que culturelles, l'accès difficile aux services financiers et non financiers constituent des facteurs qui entravent les femmes dans les affaires et la prospérité des entreprises qu'elles initient. C'est au regard de ces différents constats, que la BAD en partenariat avec la CEDEAO, le Marché Commun de l'Afrique Orientale et Australe (COMESA) et la Communauté d'Afrique de l'Est (EAC), a lancé en 2017, le projet « 50millions de femmes ont la parole ».
Pour sa part, la Représentante de la Commission aux Affaires Sociales et Genres de la CEDEAO Mme Thiam Salimata, s'est appesantie sur la parité hommes–femmes dans le domaine de l'entreprenariat. Selon elle, les femmes entrepreneures demeurent confrontées à certains obstacles liés au genre, notamment la faiblesse d'instruction et de formation entrepreneuriale, des barrières juridiques qui compromettent leurs activités économiques ou encore des barrières culturelles qui entravent leur avancée dans les affaires. En somme, il est difficile aux femmes du fait de ces contraintes, a-t-elle fait comprendre, d'accéder aux services financiers et non financiers. Ce qui affecte énormément la taille et la prospérité des entreprises initiées par les femmes sur le continent. Dans un récent rapport, la Banque Mondiale a estimé que 70% des PME détenues par les femmes dans les pays en développement ne bénéficient pas ou suffisamment des services qu'offrent les institutions financières, d'où un déficit de financement de 285 milliards de Dollars.
En Afrique subsaharienne, le déficit financier en ce qui concerne les femmes est estimé à plus de 20 milliards de Dollars et il est probablement plus accentué au niveau des plus jeunes femmes entrepreneures et des débutantes. Ce projet «50 millions de femmes ont la parole» s'inscrit dans la droite ligne de l'agenda 2063 de l'Union Africaine et des buts des ODD des Nations Unies et entre parfaitement dans le cadre du programme sur le genre de la CEDEAO, renforcé en 2005 par les Autorité des Chefs d'Etat et de Gouvernements à travers l'adoption du Document de politique du Genre. Mme Thiam Salimata a expliqué que cette rencontre marque le point de départ des activités opérationnelles de ce projet qui fait des membres de l'équipe pays des Ambassadeurs pour la visibilité de la République du Niger sur cette plateforme et dans le monde entier.
«Votre principale mission sera entre autres de coordonner la collecte et la transmission de toutes les informations pouvant aider et encourager les femmes et les jeunes filles à entreprendre au Niger, d'une part, mais surtout encourager les femmes et les jeunes filles de ce pays à faire de cette plateforme, leur principal outil de réseautage et d'accès aux opportunités de financement local, national et continental. Vous comprenez donc que le défi qui vous attend est énorme et que vous avez la mission de faire de la République du Niger sur cette plateforme, une destination attractive et une référence en matière de l'entreprenariat des femmes et du cyberbussiness. Mais je reste convaincue que vous ne ménagerez aucun effort pour la réussite de cette noble mission » a-t-elle dit à l'adresse des membres de l'équipe pays du projet.
De son côté, le Directeur du Bureau national CEDEAO Niger, M. Boubacar Seyni a affirmé qu'en plus de ce projet, la CEDEAO à travers son centre pour le développement du Genre basé à Dakar apporte déjà son appui aux femmes dans le cadre d'autres programmes visant la promotion du Genre dans des domaines tels que la santé, l'éducation et l'autonomisation économique et financière. Il s'agit, a-t-il dit, des programmes : appui aux femmes souffrant de la Fistule Obstétricale dans
l'espace CEDEAO pour les soins médicaux afin d'assurer leur réinsertion sociale et économique, l'octroi des bourses d'excellence aux jeunes filles, l'appui
technique et financiers aux mécanismes nationaux de promotion de l'égalité du Genre, l'appui aux réseaux des Femmes et appui au programme Genre et Migration en Afrique de l'Ouest.
Ces programmes démontrent, selon lui, la volonté et la détermination de cette Organisation d'intégration régionale de faire de la promotion des femmes, acteurs essentiels pour le développement de toute société, un axe prioritaire de ses interventions dans les Etats membres. Il a vivement invité les femmes nigériennes à saisir toutes les opportunités que leur offre cette plateforme d'échanges, de réseautage et d'accès aux opportunités de financement de leur business pour améliorer leur conditions de vie à travers leur autonomisation économique et financière.

Aïssa Abdoulaye Alfary(onep)
26/09/18

Société

Réunion du comité de pilotage du Projet AJUSEN-Sécurité : Etat des lieux des activités menées et examen de celles propos…

Réunion du comité de pilotage du Projet AJUSEN-Sécurité : Etat des lieux des activités menées et examen de celles proposées pour les deux prochaines années

Le Comité de pilotage du projet ''Appui à la justice, à la sécurité et à la gestion des frontières au Niger'' (AJUSEN-Sécurité) a tenu sa réunion, hier, à Niamey. C'est le ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, de la Sécurité publique, de la Décentralisation et des Affaires coutumières et religieuses, M. Mohamed Bazoum, qui a présidé l'ouverture des travaux en présence de l'Ambassadeur, Chef de la Délégation de l'Union européenne au ...

Journée africaine de la sécurité routière édition 2018 : Respecter les règles du code de la route pour arrêter l'hécatom…

Journée africaine de la sécurité routière édition 2018 : Respecter les règles du code de la route pour arrêter l'hécatombe

La communauté africaine célèbre le dimanche 18 novembre prochain, la journée africaine de la sécurité routière couplée à celle mondiale de souvenir des victimes des accidents de la route. A l'occasion de cette 7ème édition célébrée à Zinder la capitale du Damagaram et qui porte sur le thème « le non-respect des règles du code de la route peut coûter la vie», le ministre des transports a livré un message. M. Karidio Mahamadou, s'est appe...

Lancement du Centre Régional d'Excellence ENSP et de la filière Master Gynécologie-Obstétricale : Un Centre Régional pou…

Lancement du Centre Régional d'Excellence ENSP et de la filière Master Gynécologie-Obstétricale : Un Centre Régional pour accueillir des étudiants de six pays du SWEDD

Sous le haut patronage de la Première Dame Hadjia Aissata Issoufou, le ministre de la Santé Publique, Dr Idi Illiassou Mainassara, a procédé au lancement du Centre Régional d'Excellence de l'Ecole Nationale de la Santé Publique et du lancement de la filière Master Gynécologie-Obstétricale. C'est dire que l'école va dorénavant former les étudiants en Master Option Sciences Infirmiers et Obstétriques et l'école mais aussi pouvoir abriter ...

Ouverture, hier à Niamey, du 2ème forum de la CEDEAO sur l'éducation à la culture de la paix : Deux jours d'échanges pou…

Ouverture, hier à Niamey, du 2ème forum de la CEDEAO sur l'éducation à la culture de la paix : Deux jours d'échanges pour renforcer l'implication des jeunes à la culture de la paix à travers le dialogue intra et inter religieux

Les travaux du 2ème forum de la CEDEAO sur l'éducation à la paix à travers le dialogue intra et inter religieux, ont commencé depuis hier matin à Niamey. Pendant deux jours, les participants aux travaux tenteront de trouver des mécanismes de dialogue entre les communautés religieuses de la CEDEAO afin de cultiver l'esprit de tolérance et de coexistence pacifique. Cette 2ème édition du forum co-organisé par la République du Niger et la C...

«Il s'agira de renforcer, au sein de cette jeunesse, les mécanismes de dialogue et de cultiver la compréhension mutuelle…

«Il s'agira de renforcer, au sein de cette jeunesse, les mécanismes de dialogue et de cultiver la compréhension mutuelle, l'esprit de tolérance et de coexistence pacifique entre les religions, par l'éducation à la culture de la paix », déclare SEM. B

« Mesdames et Messieurs ;Je voudrais d'abord vous transmettre les salutations fraternelles du Président de la République, Chef de l'Etat, Son Excellence Monsieur Issoufou Mahamadou, et ses souhaits de plein succès à ce forum sur l'Education à la Culture de la Paix à travers le Dialogue Intra et Interreligieux, dont il a personnellement présidé la cérémonie d'ouverture de la première édition en novembre 2016.Je voudrais ici féliciter et ...

2ème forum du programme West Africa Food Markets (WAFM) : Contribution à l'amélioration de la production et à la commerc…

2ème forum du programme West Africa Food Markets (WAFM) : Contribution à l'amélioration de la production et à la commercialisation des produits alimentaires

Pour contribuer au développement et combattre la crise alimentaire dans les pays du Sahel, le gouvernement britannique a initité, à travers son Département de Développement International, un programme dénommé «West Africa Food Markets ». Pour dévoiler les opportunités liées à cette initiative, le programme, « West Africa Food Markets » a organisé hier matin à Niamey, le 2ème forum sur le commerce transfrontalier. L'objectif de ce progra...

Message du Ministre de la Santé Publique à l'occasion de la Journée Mondiale de lutte contre le Diabète : Dr Idi Illiass…

Message du Ministre de la Santé Publique à l'occasion de la Journée Mondiale de lutte contre le Diabète : Dr Idi Illiassou Maïnassara invite les populations à se faire dépister

A l'instar des autres pays du monde, le Niger célèbre aujourd'hui 14 novembre, la Journée mondiale de lutte contre le Diabète. A cette occasion, le ministre de la Santé publique, Dr Idi Illiassou Mainassara a livré hier matin, un message dans lequel il a invité toute la population à se mobiliser pour se faire dépister dans les différents sites prévus à cet effet. Le thème retenu pour cette journée est : « Famille et Diabète ».Dans son m...

Santé : L'angine de poitrine

Santé : L'angine de poitrine

Au nombre des maladies du cœur et des vaisseaux, il y a ce qu'on appelle l'angine de poitrine. C'est une affection cardiaque à ne pas confondre, bien entendu, avec l'angine tout court qui, elle, est une inflammation de la gorge.L'angine de poitrine que les spécialistes des maladies du cœur appellent aussi ''angor'', est un syndrome caractérisé par des crises douloureuses d'origine cardiaque, que la personne ressent au niveau de la poitr...

Réception d'un don algérien au Ministère des Affaires étrangères : Cinq Bus flambant neufs pour appuyer le programme ''Z…

Réception d'un don algérien au Ministère des Affaires étrangères : Cinq Bus flambant neufs pour appuyer le programme ''Zinder Saboua''

La ministre déléguée auprès du ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur, Mme Lamido Ousseini Salamatou Bala Goga a réceptionné hier des mains de l'Ambassadeur de la République démocratique et populaire d'Algérie au Niger, SE. Baallal Azzouz, un don de cinq bus offerts par le gouvernement algérien au Niger pour accompagner l'organisation des festivités du 60ème anniver...

Semaine mondiale de l'Entreprenariat des jeunes Edition 2018 : Le Premier ministre encourage les jeunes entrepreneurs à …

Semaine mondiale de l'Entreprenariat des jeunes Edition 2018 : Le Premier ministre encourage les jeunes entrepreneurs à persévérer dans le domaine

Les activités entrant dans le cadre de la 11ème édition de la Semaine mondiale de l'Entreprenariat ont été lancées hier matin au Palais des Sports de Niamey sous le patronage du Premier Ministre, Chef du Gouvernement SE Brigi Rafini. Des activités qui visent à explorer les opportunités et à identifier les obstacles auxquels sont confrontés les jeunes entrepreneurs afin de leur trouver des solutions idoines à travers des échanges et des ...

AG/ONU

Editorial

Editorial : Chapeau Nigelec !

lundi 10 septembre 2018

Editorial : Chapeau Nigelec !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Ingall : Entre cauchemars de la route et ambiances…

Ingall : Entre cauchemars de la route et ambiances de la Cure salée

Dans le langage des routiers nigériens, l'expression ''éviter les nids de poule'' est bien...

vendredi 26 octobre 2018

Yashi à Ingall : Une pratique ancestrale qui perdu…

Yashi à Ingall : Une pratique ancestrale qui perdure encore !

7 heures le matin au quartier Aghafey de Ingall. Les visiteurs sont curieux d'assister à u...

vendredi 26 octobre 2018

La Cure salée : Un véritable espace marchand aussi

La Cure salée : Un véritable espace marchand aussi

La Cure Salée ne se limite pas seulement à la jouissance culturelle des communautés nomade...

vendredi 26 octobre 2018

L'air du temps

Grosse arnaque à Niamey

Grosse arnaque à Niamey

Des centaines de millions envolées dans la nature dans le ciel gris de Niamey, plusieurs c...

vendredi 16 novembre 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.