Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Side Event UNFPA-Fondation Tattali Iyali/73ème Assemblée générale de l'ONU : Dr Lalla Malika Issoufou plaide pour la mobilisation en faveur de la scolarisation des filles et l'autonomisation des femmes au Niger


Dr-MalikaEn marge de la 73ème Assemblée générale des Nations, la Fondation Tattali Iyali et le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) ont organisé, un ''Side event'' (un panel) sur la Scolarisation et le maintien de la jeune fille à l'école et lutte contre le mariage précoce et ses conséquences néfastes. L'événement qui s'est tenu le mercredi 26 septembre 2018 à l'hôtel West-in de New York, sous les auspices de la Première Dame Dr Lalla Malika Issoufou, présidente de la Fondation Tattali Iyali, a vu la participation d'une dizaine de Premières Dames, de la Vice Secrétaire générale de l'ONU Mme Amina Mohamed, des Directeurs généraux de l'UNFPA et l'OMS, de la Secrétaire générale de l'OIF Michaelle Jean et de plusieurs autres personnalités.
Avec cette initiative, la Première Dame Dr Lalla Malika Issoufou porte ainsi sur un autre palier, le combat que mène sa fondation pour l'autonomisation des femmes et des jeunes filles ; l'amélioration du statut de la femme en particulier et celle des conditions de vie des couches vulnérables et des populations en général.Dans son intervention à l'ouverture de ce panel, la présidente de la Fondation Tattali Iyali a tenu à rendre un hommage mérité au Secrétaire général de l'ONU M. Antonio GUTERESS, et à la Secrétaire générale adjointe des Nations Unies, Mme Amina Mohamed, qui a récemment effectué une visite de travail au Niger à la tête d'une mission conjointe de haut niveau composée des Nations Unies, de l'Union Africaine et de la Suède. Elle a également salué l'engagement toujours renouvelé des partenaires du Niger, notamment l'UNFPA, en faveur des couches les plus vulnérables que sont les femmes et les enfants.
Dr Lalla Malika Issoufou a ensuite abordé les défis qui se posent au Niger, relativement à la thématique du panel. « Les statistiques sont alarmantes avec 76,3% des filles mariées avant l'âge de 18 ans, et 28,8% avant 15 ans. La non- scolarisation et la déscolarisation prématurée des jeunes filles entrainent les maternités
précoces ayant pour conséquences les fistules obstétricales dommageables pour leur santé et leur réinsertion socioéconomique » a souligné la Première Dame. A cela, il faut ajouter le poids des fortes pesanteurs socioculturelles qui entravent l'autonomisation des femmes et des jeunes fillesphoto-de-famille.Une situation que l'Etat du Niger a priseà bras le corps avec un engagement et des mesures ardues en vue d'inverser les tendances pour une amélioration quantitative et qualitative des différents indicateurs sociaux.
Très attachée à tout ce qui touche à la situation de couches vulnérables, la Première Dame a engagé sa Fondation Tattali Iyali pour accompagner le Gouvernement nigérien dans ses efforts en vue d'améliorer les conditions de vie des populations. Pour ce faire plusieurs actions sont menées pour s'attaquer aux causes structurelles de la pauvreté notamment en zones rurales. Ces efforts conjugués ont permis selon Dr Lalla Malika d'enregistrer des avancées importantes dans le domaine de la santé de la reproduction et de l'Indice Synthétique de Fécondité qui passe de 7,6 enfants par femme en 2012 à 6 enfants par femme en 2017. « L'autonomisation des femmes et le leadership féminin constituent également des axes sur lesquels nous travaillons sans répit. Un accent particulier est mis à ce niveau sur la scolarisation de la jeune fille et son maintien à l'école » a déclaré la présidente de la Fondation Tattali Iyali.
A la suite de la Première Dame, trois membres du gouvernement, le chef de canton de Tessaoua et l'imam Cheikh Ben Salah Hamouda ont intervenu à ce panel. C'est ainsi que le Ministre de l'Enseignement Primaire, de l'Alphabétisation et de la Promotion des Langues Nationales, M. Daouda Mamadou Marthé a parlé des mesures prises par le gouvernement dans le secteur éducatif en vue de favoriser la scolarisation et le maintien de la jeune fille à l'école. Il s'agit notamment de l'attribution des bourses aux filles et l'adoption le 5 décembre 2017 de la loi portant protection, soutien et accompagnement de la jeune fille en cours de scolarisation. Ainsi en janvier 2018 quelques 11.719 filles (sur 7400 prévues) des classes de CM1, CM2, 6ème et 5ème ont bénéficié de bourses à travers les filets sociaux. De même des kits scolaires et d'hygiène sont distribués aux filles en milieu scolaire. Cependant malgré, ces efforts, environ 700.000filles ne sont pas scolarisées au Niger. Et il faut 291 dollars US pour scolariser une fille jusqu'à l'âge de 16 ans. Sur la base de ces prévisions, il faut pour le Niger, mobiliser 119 milliards 595 millions 575 mille francs (soit 20% du budget national) pour scolariser ses 683.409 filles.
Quant au ministre de la Santé publique, Dr Idi Illiassou Maïnassara, il a axé son intervention sur certains indicateurs clés. Ainsi a-t-il souligné, le taux de couverture sanitaire est de 50% ; le taux d'accouchement assisté est de 29% pendant que 76,3% de filles sont mariées avant 18 ans et la prévalence contraceptive est de seulement 29% et 756 cas de fistule sont enregistrés chaque année. Face à cette situation, l'Etat a pris des mesures dont le redéploiement 1234 des agents de santé en milieu rural ; le recrutement de 4965 agents de santé dont 41% SFE ; le renforcement des capacités de 5960 prestataires ; la gratuité de la césarienne et de la prise en charge de la FO. A cela s'ajoute la prise en charge gratuite de la fistule, l'insertion socioéconomique des femmes fistuleuses soignées ; la sensibilisation, etc.
Pour sa part, la ministre de la Promotion de la Femme et de la Protection de l'Enfant, Mme Elback Zeinabou Tari Bako, est revenue les actions menées par le gouvernement pour réduire la pression des pesanteurs socioculturelles sur les efforts de développement de manière générale, ainsi que sur des initiatives communautaires qui ont permis d'améliorer les indicateurs dans les domaines de la Santé de la reproduction, de la Protection Sociale et particulièrement de l'éducation de la jeune fille. Elle a cité entre autres actions la construction de 1358 espaces surs par les communautés, la capacitation 132.715 adolescentes en compétence de vie courante et capacité financière ; l'organisation 4858 dialogues communautaires depuis 2013 sur des thématiques comme la scolarisation de la jeune fille, le mariage précoce, la planification familiale, les violences basées sur le genre, etc. Dans le domaine de l'amélioration l'autonomisation économique de la femme, 26445 groupements féminins ont été créés et équipements ; une maison de la femme et un centre multimédias ont été créés dans chacune des huit régions du pays. Pour toutes ces actions plus de 155 millions de dollars ont été investis par l'Etat et les partenaires.
Quant à l'honorable chef de Canton de Tessaoua, Mr Mansour Kané Maiguizo a partagé l'expérience sur le rôle des leaders communautaires, tandis que le Cheikh Ben Salah Hamouda a abordé le rôle des leaders religieux. A l'issue de ces présentations, la Vice Secrétaire générale de l'ONU Mme Amina Mohamed, le Directeur régional Afrique de l'UNFPA et la Secrétaire générale de l'OIF ont intervenu pour relever les défis qui se posent au Niger et au-delà à la région du Sahel. Ils ont souligné la pertinence des actions engagées par le gouvernement pour inverser la tendance. Ces personnalités ont par ailleurs salué les initiatives de la Première Dame Dr Lalla Malika à travers sa Fondation.
Tirant les conclusions de ce panel, la présidente de la Fondation Tattali Iyali a indiqué que l'objectif général de son action est de mettre l'accent sur la prévention en mettant fin aux mariages précoces à travers la scolarisation et l'appui au maintien des filles à l'école, l'accès et l'offre des services de santé de la reproduction de qualité à tous les niveaux et l'autonomisation des femmes et des filles. Dr Lalla Malika Issoufou a rendu un hommage mérité à l'UNFPA notamment le bureau régional de l'Afrique de l'Ouest et du centre ainsi que le bureau national qui accompagne sa Fondation dans l'atteinte de ses objectifs. « J'en appelle à tous pour une mobilisation plus accrue en faveur du Niger qui a fait la preuve de sa détermination à inverser radicalement les tendances négatives enregistrées ».
Siradji Sanda(onep)
03/10/18

Société

38ème Edition de la Journée Mondiale de l'Alimentation : Divers produits alimentaires nationaux valorisés et exposés à l…

38ème Edition de la Journée Mondiale de l'Alimentation : Divers produits alimentaires nationaux valorisés et exposés à l'INRAN

Dans le cadre de la célébration de la 38ème Journée Mondiale de l'Alimentation, le Ministère de l'Agriculture et de l'Elevage, en collaboration avec le Programme Alimentaire Mondial (PAM), la FAO et le FIDA, a organisé hier 16 octobre une exposition-vente des produits alimentaires dans l'enceinte du Centre Régional de Recherche Agricole de l'Institut National de Recherche Agronomique du Niger (INRAN) de Gamkallé. C'est le ministre d'Eta...

Communiqué de décès : La grande famille Samna Karhé Tounkara à Tibiri Doutchi et ailleurs

Communiqué de décès : La grande famille Samna Karhé Tounkara à Tibiri Doutchi et ailleurs

Le Chef de Canton de Tibiri, Samna Boubacar Marafa à Tibiri DoutchiLa grande famille Kiémou Gaoh à Doutchi et ailleursEt alliés ont le profond regret de vous annoncer le dècès de M. Amadou Ousmane, Journaliste-écrivain, survenu à Niamey le 16 octobre 2018.La levée du corps aura lieu incha Alla le mercredi 17 octobre 2018 à 14H30mn à la morgue de l'hôpital national de Niamey, suivi de l'enterrement au cimétière musulman de Yantala.Que la...

11ème réunion du Comité technique spécialisé sur la Défense, la Sureté et la Sécurité Addis-Abeba (Ethiopie) : Le Niger …

11ème réunion du Comité technique spécialisé sur la Défense, la Sureté et la Sécurité Addis-Abeba (Ethiopie) : Le Niger propose le principe du volontariat pour constituer la Capacité de Déploiement Rapide (CDR) de l'Union Africaine

Le ministre de la Défense nationale, M. Kalla Moutari a conduit la délégation nigérienne ayant pris part le 12 octobre dernier à Addis-Abeba en Ethiopie à la 11ème réunion du Comité technique spécialisé sur la Défense, la Sureté et la Sécurité. Au cours de ces assises qui regroupe les ministres en charge de la Défense et de la Sécurité des pays membres de l'Union Africaine ainsi que leurs services chargés des questions de sécurité, le m...

Visite du ministre de l'Equipement sur le chantier de la voie express : Apprécier l'avancement des travaux

Visite du ministre de l'Equipement sur le chantier de la voie express : Apprécier l'avancement des travaux

Le ministre de l'Equipement M. Kadi Abdoulaye a effectué hier matin une visite sur le chantier de construction de la voie express qui reliera l'Aéroport international Diori Hamani de Niamey au Centre-ville. Il est accompagné au cours de cette visite par le ministre Conseiller à la Présidence, Directeur Général de l'Agence UA-Niger 2019, M. Mohamed Saïdil Moctar ainsi que par plusieurs cadres du Ministère de l'Equipement et ceux de l'Age...

Rencontre entre la mission du Parlement de la CEDEAO au Niger et le ministre d'Etat en charge de l'intérieur : Echanges …

Rencontre entre la mission du Parlement de la CEDEAO au Niger et le ministre d'Etat en charge de l'intérieur : Echanges sur la libre circulation des personnes et la lutte contre les trafics illicites

Le Ministre d'État, Ministre de l'Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires coutumières et religieuses, M. Bazoum Mohamed, a rencontré hier en fin d'après-midi dans la salle de banquets de la Primature, une délégation du Parlement de la CEDEAO conduite SE. Moustapha Cissé Lo, président dudit parlement. Il s'est agi pour le Ministre d'État, Bazoum Mohamed, au nom du Premier Ministre et Chef du Gouvernemen...

Célébration de la Journée Mondiale de l'Alimentation : ''Gaspiller moins, manger mieux et adopter un mode de vie durable…

Célébration de la Journée Mondiale de l'Alimentation : ''Gaspiller moins, manger mieux et adopter un mode de vie durable'', une trilogie pour bâtir un monde libéré de la faim, selon le ministre Albadé Abouba

À l'instar d'autres pays du monde, le Niger célèbre ce mardi 16 octobre 2018, la 38ème édition de la Journée Mondiale de l'Alimentation (JMA). L'accent est mis cette année sur la lutte contre l'insécurité alimentaire à travers le thème retenu : « Agir pour l'Avenir, la Faim Zéro en 2030 est possible ». A l'occasion de cette célébration, le ministre d'Etat, ministre de l'Agriculture et de l'Elevage, M. Albadé Abouba a livré, hier 15 octo...

Réunion d'échanges autour de la convention collective pour les médias : Prendre contact avec les acteurs et relancer le …

Réunion d'échanges autour de la convention collective pour les médias : Prendre contact avec les acteurs et relancer le processus

Les membres du Comité chargé de l'élaboration des textes régissant la convention collective des journalistes au Niger se sont réunis hier matin autour du Ministre de la Communication, M. Habi Mahamadou Salissou. L'objectif de la rencontre était d'informer le ministre sur le niveau d'avancement des travaux du comité et de recueillir son point de vue afin de relancer le processus. Une fois actée, entre le Gouvernement et les promoteurs de...

Fin de la visite du Ministre en charge de l'Intérieur dans la Région de Maradi : Un bataillon avec trois postes avancés …

Fin de la visite du Ministre en charge de l'Intérieur dans la Région de Maradi : Un bataillon avec trois postes avancés sera installé à Madarounfa

Après quatre jours de visite de travail dans les communes de la région de Maradi frontalières avec le Nigéria, le ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, de la Sécurité publique, de la Décentralisation et des Affaires coutumières et religieuses, M. Bazoum Mohamed a animé un point de presse le samedi 13 octobre dernier à Maradi. Cette visite intervient au moment où la région de Maradi fait face à la réapparition des problèmes sécuritai...

Journée mondiale de lavage des mains au savon : Le ministre de l'Hydraulique et de l'Assainissement invite les communaut…

Journée mondiale de lavage des mains au savon : Le ministre de l'Hydraulique et de l'Assainissement invite les communautés à adopter cette pratique en tout lieu

A l'instar de beaucoup de pays de par le monde, le Niger célèbre ce jour 15 octobre 2018, la Journée Mondiale de Lavage des Mains au Savon avec pour thème «Mains Propres, une recette pour la santé». Dans le message qu'il a prononcé à cette occasion, le ministre de l'Hydraulique et de l'Assainissement, Pr Issoufou Katambé a rappelé les bienfaits de cette pratique si simple et anodine ainsi que les actions menées par le gouvernement dans ...

Zinder : Les leaders religieux la région en Atelier de formation sur le dividende démographique

Zinder : Les leaders religieux la région en Atelier de formation sur le dividende démographique

Le Secrétaire Général de la Région de Zinder, M. Maman Harou a présidé le samedi 13 octobre dernier dans la matinée, la cérémonie inaugurale d'un Atelier de formation des leaders religieux de la région sur le dividende démographique. Organisé par le Ministère de la Population avec l'appui technique et financier du Royaume du Luxembourg et de l'UNFPA, cet atelier de formation qui durera trois jours permettra aux leaders religieux de renf...

AG/ONU

Editorial

Editorial : Chapeau Nigelec !

lundi 10 septembre 2018

Editorial : Chapeau Nigelec !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Le mariage des enfants dans la région de Tahoua : …

Le mariage des enfants dans la région de Tahoua : Grande mobilisation pour éradiquer le phénomène

Avec plus de 58% de la population constituée de jeunes, autant dire que la jeunesse est l'...

jeudi 11 octobre 2018

Portrait du chef de Canton d' Illela : L'honorable…

Portrait du chef de Canton d' Illela : L'honorable Yacouba Habibou Oumani est en train de mettre fin au mariage des enfants dans son entité coutumière

Le partenariat entre la chefferie traditionnelle et l'UNICEF et l'UNFPA se porte bien. Il ...

jeudi 11 octobre 2018

Interview d'une enseignante engagée pour les fille…

Interview d'une enseignante engagée pour les filles, Mme Omar Hajia Hassia SCOFI Tahoua: « Quand on est décidé et mobilisé, on obtient les meilleurs résultats »

Mme, vous êtes agent de la Direction départementale des Enseignements Secondaires (DDES) T...

jeudi 11 octobre 2018

L'air du temps

La langue française en plein naufrage

La langue française en plein naufrage

A l'heure où la grande messe du monde francophone bat son plein à Erevan, en Arménie, qui ...

jeudi 11 octobre 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.