Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat assiste à la levée des corps de Sidi Maliki et de Amadou Ousmane


leve-des-corpsLe Président de la République, Chef de l'Etat SE. Issoufou Mahamadou a pris part, hier après-midi, à la levée des corps de M. Sidi Maliki (de son vivant en service au Commissariat chargé de l'organisation du Hadj et de la Oumra -COHO-) et de Amadou Ousmane, journaliste et écrivain décédé le 16 octobre dernier à Niamey. Plusieurs autres hautes personnalités parmi lesquelles le président de l'Assemblée nationale, SE. Ousseini Tinni ; des présidents de plusieurs autres institutions de la République ; des membres du gouvernement ainsi que les familles, amis et proches des défunts étaient aux côtés du Chef de l'Etat. Avec la décès de Amadou Ousmane, c'est une grande plume qui se range définitivement laissant un grand vide non seulement pour sa famille, mais aussi pour la grande famille de la presse et celle des écrivains nigériens. Au cours de cette cérémonie funéraire, une oraison funèbre à été prononcée par M. Idimama Kotoudi à travers laquelle, il a rappelé le parcours et les qualités de Amadou Ousmane. Peu après la prière rituelle, les corps des deux illustres disparus ont été accompagnés puis inhumés au cimetière musulman de Yantala. (Lire ci-dessous l'oraison funèbre de Amadou Ousmane).
«Monsieur Amadou Ousmane,
Cher Collègue,Cher Grand frère,
J'ai redouté cet instant de toutes mes forces, mais il est arrivé. Car nul ne peut rien contre la volonté de Dieu. J'ai donc la lourde responsabilité, aujourd'hui, d'évoquer votre passage ici-bas. Et parler de vous, c'est devoir parler en peu de mots d'un homme exceptionnel, un journaliste et écrivain émérite, dont le parcours et les multiples expériences ont peu d'égal dans nos carrières. Parler de vous, c'est d'abord révéler le cheminement atypique d'un élève de l'ENA tombé dans le journalisme et devenu amoureux de l'écriture.
Le journalisme et la communication, vous en avez fait vos métiers pendant 50 ans, et vous les avez aimés, ces métiers. Qui eux-mêmes vous l'ont bien rendu car, dans l'administration des medias, vous avez gravi tous les échelons, passant de chef de desk à rédacteur en chef du quotidien national, puis directeur de de la presse écrite et des publications et directeur général de l'ANP. Vous avez également été l'attaché de presse du Président Kountché, Conseiller en communication de plusieurs gouvernements de la République et Directeur de cabinet adjoint du Président Baré. Vous avez, enfin, mené une expérience de travail international, au sein du NDI et des Nations unies. Ce parcours a été sanctionné par plusieurs distinctions nationales et internationales, qui n'en finissent pas de pleuvoir d'ailleurs, puisque cette année encore, précisément le 15
janvier 2018, le Président de la République a signé un décret vous nommant au grade de Commandeur dans l'Ordre national, à titre exceptionnel. Les Autorités nationales ont décidé dans le même temps de vous rendre un Hommage appuyé pendant la célébration de la Fête du 18 décembre 2018.
Mr Amadou Ousmane,
Cher Collègue, Cher Grand frère,
De votre riche carrière, nous journalistes, retiendrons surtout l'image du reporter intransigeant sur l'éthique et la déontologie, qui a installé les faits de société dans les contenus des medias publics, et qui a promu les reportages de terrain, entre une interview du légendaire BaouraBawa de Bagagi et un focus sur les orpailleurs de Komabangou, les féticheurs de Wanzerbé ou encore les rites pratiqués dans les cours des sultans du Damagaram ou de l'Aïr.
Vous avez été ce journaliste fécond en idées, qui a lancé la Revue Nigerama et l'hebdomadaire Sahel Dimanche, et qui a été le premier Directeur général de l'Agence nigérienne de presse ; l'on retiendra aussi que c'est depuis votre passage dans ces lieux que la communication présidentielle est chapeautée par le Directeur de cabinet adjoint du Président de la République.
Nous n'oserons oublier aussi qu'en créateur permanent, vous avez lancé et animé de célèbres rubriques, telles que l'Audience est ouverte, ou encore et surtout, les Propos d'Arbi, dont tous les agents de l'Etat des années 80 se souviennent qu'elle fut, de manière informelle et efficace, une aide précieuse à la prise de décision gouvernementale, et d'un apport significatif au changement du rapport au travail des fonctionnaires nigériens.
Mr Amadou Ousmane,
Cher Collègue,Cher Grand frère,
De journaliste à écrivain, c'est un pas que beaucoup n'ont pas franchi. Mais vous, vous l'avez fait. Devenant, Dieu merci, un écrivain à succès, qui nous laisse un patrimoine littéraire varié, allant du roman aux récits en passant par les autobiographies. Qui ne se souvient du fameux Quinze ans ça suffit, porté au cinéma sous le titre de Pétanqui ? Ou encore du Témoin gênant, de Chronique judiciaire, des portraits de Kountché et de Kérékou, par leurs proches ; ou tout récemment, de la publication en deux tomes des Propos d'Arbi qui, avec le recul, peuvent apparaître comme un appel avant-gardiste à la Renaissance culturelle ? C'est du moins ma conviction lorsque nous en discutions, car vous m'avez fait l'honneur d'être, depuis plusieurs décennies, votre relecteur ; tout comme dans les années 80, vous m'avez fait l'honneur redoutable d'assurer, rarement il est vrai, l'intérim des Propos d'Arbi. Ce qui m'a d'ailleurs causé souvent des problèmes car, si je pouvais prétendre à l'impertinence, je n'avais pas votre finesse de langage, celle qui permettait d'assurer les arrières.
Nous avons toutefois continué à partager cette conviction que le bon journaliste n'est pas celui qui est régulièrement jeté en prison, mais bien celui qui sait utiliser les mots de manière suffisamment adroite pour rester libre et écrire pour son public.
Cela nous paraissait nécessaire, dans un environnement médiatique et politique mouvant, marqué par une terrible
incompréhension de la communication, considérée tantôt comme la source de tous les maux, tantôt comme la clef conduisant à tous les succès. Alors qu'elle n'est rien de tout cela...
M. Amadou Ousmane,
En nous quittant ce 16 octobre 2018, vous manquerez d'abord à votre famille, pour laquelle, en bon époux, en père et grand'père, vous étiez le pilier ; vous manquerez à vos amis d'enfance et promotionnaires de l'école primaire de Tibiri tels que Oumarou Djibril et Amadou Zimraou ; vous manquerez à vos collègues de la première grande génération des journalistes nigériens, tels que Harouna Niandou, Ibricheik, Maman Sidikou ; puis à la deuxième, celle des Soumaré Boubacar, Bory Seyni, Adamou Mahaman, Lestenau Ibrahim ; à la troisième, la mienne, celles de Kio Koudizé, Aly Adamou, Omar Tiello ; à la quatrième, celles de Abdoulaye Coulibaly, Fogué Aboubacar, Galy Adam Fadjimata, etc. Vous manquerez encore plus aux nouvelles générations de journalistes, qui n'ont pas su venir boire à votre source, et se sont pour beaucoup jetés dans les bras des politiciens et des commerçants, y perdant leur âme et leur déontologie. Pour votre part, vous vous êtes toujours méfié des milieux politiques, considérant qu'ils ne faisaient pas bon ménage avec l'éthique du métier ; et si par deux fois, des années 90 à maintenant, vous êtes clairement apparu dans des cabinets de hautes personnalités politiques, cela a toujours été pour des raisons d'amitié personnelle. Car, vous ne refusiez rien à ceux que vous considériez comme de vrais amis.
En vous conduisant à votre dernière demeure, ces amis et vos parents sont inconsolables certes, mais ils se soumettent à la loi divine.
Reposez en paix, Amine

Signé : Idimama Kotoudi »

18/10/18

Société

Réunion des cadres du Ministère des Domaines, de l'Urbanisme et du Logement : Bilan des activités menées en 2018 et dota…

Réunion des cadres du Ministère des Domaines, de l'Urbanisme et du Logement : Bilan des activités menées en 2018 et dotation du ministère d'un plan de mise en œuvre pour l'année 2019

Le Ministre des Domaines, de l'Urbanisme et du Logement, M. Waziri Maman a présidé, hier matin (dans la salle de réunion du Ministère de l'Hydraulique) la réunion des cadres de son ministère. Cette rencontre annuelle qui durera deux jours a pour objectif de faire le bilan des activités réalisées par ledit ministère au cours de l'année 2018 et de faire des projetions sur celles à exécuter au courant de l'année 2019.A l'entame de son disc...

Conférence de presse du Directeur général de NIGER TELECOMS : « La Société a enregistré, en 2018, un chiffre d'affaires …

Conférence de presse du Directeur général de NIGER TELECOMS : « La Société a enregistré, en 2018, un chiffre d'affaires de 39,593 milliards de FCFA contre 33 milliards de FCFA en 2017 » déclare Dr Abdou Harouna

Le Directeur général de la Société de Télécommunication NIGER TELECOMS, Dr Abdou Harouna a animé, hier après midi, une conférence de presse au cours de laquelle il a présenté le bilan des activités réalisées en 2018, et dégagé les perspectives de l'année 2019. Il a également répondu aux questions qui concernent la société Niger Télécoms.A l'entame de ses propos, le Directeur général de NIGER TELECOMS a d'abord rappelé qu'il est une trad...

Zinder : Secrétaire général de la région apprécie les réalisations du PAC3 dans les départements de Kantché et de Magari…

Zinder : Secrétaire général de la région apprécie les réalisations du PAC3 dans les départements de Kantché et de Magaria

      Le Secrétaire Général de la région de Zinder, M. Maman Harou qu'accompagnent le Vice-président du Conseil Régional de Zinder, le Coordonnateur régional du Projet PAC 3, M. Mahaman Abatcha Madaï, a effectué une série de visites le jeudi 10 janvier dernier sur les réalisations du Programmes d'Actions Communautaires (PAC 3) dans les départements de Kantché et Magaria. A travers ces visites, il s'agit, pour les autor...

Présentation des vœux du nouvel An au Ministère du Pétrole : « En 2019, les partenaires seront diversifiés et les recher…

Présentation des vœux du nouvel An au Ministère du Pétrole : « En 2019, les partenaires seront diversifiés et les recherches boostées dans le domaine pétrolier », selon le ministre Foumakoye Gado

Le personnel du Ministère du Pétrole a présenté, le 10 janvier dernier, ses vœux du nouvel An au ministre Foumakoye Gado, qui en retour leur a aussi souhaité ses vœux de bonheur, de prospérité et de réussite. On notait à cette cérémonie la présence du Directeur général de la CNPC et des représentants de la SORAZ.Dans son intervention au nom de l'ensemble du personnel, le Secrétaire Général du Ministère du Pétrole, M Issa Maïdagi, a prés...

Signature de protocole d'accord entre la DGI et le SNAI : Le SNAI suspend son mot d'ordre de grève de 72 heures

Signature de protocole d'accord entre la DGI et le SNAI : Le SNAI suspend son mot d'ordre de grève de 72 heures

      La salle de réunion de la Direction générale des Impôts (DGI) a servi hier après-midi, de cadre pour la signature d'un protocole d'accord entre la Direction Générale des Impôts et le Syndicat National des Agents des Impôts (SNAI). C'est le Directeur Général des Impôts, M. Assane N'Diaye et le Secrétaire Général du SNAI, M. Moussa Oumarou qui ont paraphé le document.Cet accord qui est intervenu entre les deux part...

Elevage à Magaria (région de Zinder) : La problématique de l'alimentation du bétail

Elevage à Magaria (région de Zinder) : La problématique de l'alimentation du bétail

Le département de Magaria est une zone essentiellement agricole qui dispose d'un nombre important d'animaux, selon le directeur départemental de l'Elevage de Magaria, M. Adamou Manzo. Les enclaves pastorales encore disponibles ont du mal à satisfaire les besoins en alimentation du cheptel dans cette zone d'agriculture par excellence. Les animaux sont pour l'essentiel nourrit à base des résidus des récoltes eux-mêmes de plus en plus conv...

Communique du Secrétariat Général du Gouvernement : Promotion et nomination d'Officiers au sein des Forces Armées Nigéri…

Communique du Secrétariat Général du Gouvernement : Promotion et nomination d'Officiers au sein des Forces Armées Nigériennes et de la Gendarmerie Nationale,

Le Président de la République, Chef de l'Etat, Son Excellence Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU a signé trois (3) décrets, portant promotion et nomination d'Officiers au sein des Forces Armées Nigériennes et de la Gendarmerie Nationale, au titre de l'avancement normal pour l'année 2019, promotion d'un Officier et inscription et nomination d'un Aspirant.Aux termes du premier décret, sont promus et nommés au grade supérieur au titre de l'avance...

Déclaration de presse du cadre de concertation des associations, syndicats et groupements de femmes de Zinder : Ferme so…

Déclaration de presse du cadre de concertation des associations, syndicats et groupements de femmes de Zinder : Ferme soutien au Président de la République

Le cadre de concertation des associations, syndicats et groupements de femmes de Zinder, a rendu publique, une déclaration, le samedi 13 janvier 2019 à Zinder. A travers cette déclaration lue en présence de M. Abdrahamane Zakaria, ministre Porte-parole du Gouvernement, le cadre de concertation a rendu hommage au Président de la République, chef de l'Etat SE. Issoufou Mahamadou pour les importantes réalisations faites au profit des popul...

Mission humanitaire du Président du CICR au Niger : Placer les crises humanitaires au cœur des préoccupations internatio…

Mission humanitaire du Président du CICR au Niger : Placer les crises humanitaires au cœur des préoccupations internationales

Le Président du Comité International de la Croix Rouge, M. Peter Maurer, a entamé depuis le 11 janvier dernier une visite de travail au Niger. En plus de plusieurs rencontres et entretiens qui figurent sur son agenda, le président du CICR effectuera lors de cette mission humanitaire, des visites sur le terrain, notamment dans les régions d'Agadez et de Diffa. Il a rencontré dès son premier jour de travail, les responsables et les volont...

25ème anniversaire de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) : M. Bazoum Mohamed parraine le lancement …

25ème anniversaire de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) : M. Bazoum Mohamed parraine le lancement de deux nouveaux programmes initiés par le CCT et REFELA

A l'occasion du 25ème anniversaire de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) qui a eu lieu, le jeudi 10 janvier dernier à Ouagadougou, deux nouveaux programmes initiés par le Conseil des collectivités territoriales (CCT) et le Réseau des femmes élues locales d'Afrique (REFELA) ont été officiellement parrainé par le Ministre d'Etat Mohamed Bazoum. Il s'agit du Programme régional d'appui à la décentralisation financière e...

AG/ONU

Editorial

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

lundi 17 décembre 2018

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Tillabéri, la capitale du fleuve : Terre propice a…

Tillabéri, la capitale du fleuve : Terre propice aux cultures de contre saison et au pâturage

La région de Tillabéri compte 31 aménagements hydro agricoles dont 30 pour la production d...

vendredi 11 janvier 2019

Au bord du Djoliba : Les riverains menacés par la …

Au bord du Djoliba : Les riverains menacés par la crue

De l'autre côté de la rive, qui sert comme une sorte de gare fluviale reliant les localité...

vendredi 11 janvier 2019

La gomme arabique du Niger : Vers la relance de la…

La gomme arabique du Niger : Vers la relance de la filière

La filière de la gomme arabique a connu dans les années 60 et ce jusqu'en 1980, un essor s...

jeudi 10 janvier 2019

L'air du temps

Notre identité, nos valeurs ancestrales

Notre identité, nos valeurs ancestrales

«Un peuple sans culture est un peuple sans âme », disait l'écrivain nigérian Anthony Biako...

vendredi 11 janvier 2019

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.