Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Conférence de presse de ministre du Tourisme et de l'Artisanat sur l'hôtel Gaweye : « Il s'agit d'une mise en concession de la gestion de l'Hôtel Gawèye au profit du groupe Bravia Hôtel et non d'une vente » a expliqué M. Ahmed Botto


point-de-presseLe ministre du Tourisme et de l'Artisanat M. Ahmed Botto a animé le vendredi 04 janvier dernier, une conférence de presse relative à la future gestion de l'hôtel Gawèye de Niamey. Il s'agit à travers cette sortie médiatique d'apporter des éclaircissements sur la décision de la mise en concession de cet hôtel au profit du groupe indien Bravia Hôtel, prise par le Gouvernement suite au Conseil des ministres du 29 décembre 2018. Une décision que certains mettent à profit pour créer la confusion dans l'esprit des Nigériens
A l'entame de ses propos le ministre en charge du Tourisme et de l'Artisanat a d'abord rappelé que l'hôtel Gawèye est un réceptif hôtelier construit avec un capital de 2 milliards de FCFA, détenu majoritairement par l'Etat nigérien à hauteur de 95,5% et les 4,5% par des Sociétés d'Etat dont la plupart d'entre elles n'existent plus. Il a commencé à fonctionner depuis 1981 sous la bannière de Sofitel (le groupe accord qui avait en gestion l'Hôtel Gawèye jusqu'en 2000). « C'est un établissement a dit M. Ahmed Botto qui fut, plusieurs années durant, un Fleuron de notre industrie touristique et à ce titre il a joué un rôle très important surtout dans le cadre de l'hébergement de nos hôtes lors des grands évènements qui se sont déroulés dans notre pays ». En effet a expliqué le ministre en charge du Tourisme, depuis 1995 l'hôtel Gawèye faisait partie des sociétés qui étaient prévues pour être privatisées du fait des résultats non satisfaisants qu'il affichait depuis sa création.
« A partir de 2000 il y a eu quelques problèmes avec le groupe accord qui n'a malheureusement généré aucune ressource à l'Etat nigérien pendant toute la durée de sa gestion et qui sur fond de contentieux a quitté la gestion, et celle-ci est revenue aux mains de l'Etat avec la nomination d'un certain nombre des Directeurs Généraux qui ont dirigé l'hôtel jusqu'à la date d'aujourd'hui. L'Etat a énormément investi pour sauver cette société mais il se trouve que la situation a continué à être la même. Tous les ans l'hôtel affiche des résultats négatifs. C'est pourquoi, l'Etat a, de façon tout à fait responsable, décidé de changer d'option pour la gestion de cet instrument de souveraineté qui est très important pour le Niger » a soutenu M. Ahmed Botto. Dans les années 2007-2008 a-t-il ajouté, il y a eu un opérateur qui, malgré tout, a accepté avec l'appui d'un groupe européen, de rénover l'hôtel à hauteur de 2 milliards FCFA. Ce qui a permis à l'hôtel d'être un peu dans les normes pour accueillir des évènements de l'époque. Mais a-t-il notifié, la recherche des repreneurs s'était poursuivie, parce que le réceptif était dans un état de délabrement et surtout dans une situation économique qui ne permet pas de continuer à le gérer.
C'est ainsi a poursuivi le ministre en charge du Tourisme, qu'à partir de 2014, l'Etat a décidé de confier cette mission à la BOAD, à travers un mandat de conseil financier qui consiste à rechercher les repreneurs. Aussi, après avoir fait l'état de lieu de l'hôtel, une convention de partenariat d'un montant de 300 millions a été signée entre l'Etat du Niger et la BOAD, pour mener ce processus qui a consisté au recrutement d'un cabinet spécialisé qui fait un état de lieu exhaustif de la situation dudit établissement pendant deux à trois années. « Nous n'avons pu finaliser les études qu'aux environs d'avril 2017 et le processus d'appel d'offre international était lancé, avec comme exigence d'achever les travaux de rénovation avant le Sommet de l'Union Africaine qui se tiendra en juillet 2019 » a souligné M. Ahmed Botto.
Au courant du mois de juin a-t-il fait savoir, la BOAD a reçu les offres de 4 groupes pour la manifestation d'intérêt. Par la suite, deux (2) se sont retirés. Ainsi, le processus a pris fin au mois d'Août avec la sélection du groupe Azalais qui, chemin faisant a désisté vue qu'il ne peut pas achever les travaux de rénovation d'ici juillet 2019. « C'est ainsi que trois (3) autres groupes se sont manifestés à savoir un groupe marocain ; un groupe chinois et le groupe indien Bravia.
« Leurs requêtes ont selon M. Ahmed Botto été étudiées et il a été demandé à ces potentiels repreneurs de venir visiter l'Hôtel, ce qui fût fait au mois de mai. Mais les chinois et les marocains n'ont pas donné suite, donc la proposition du groupe Bravia a été étudiée. Les discussions ont été menées entre le groupe Bravia et le comité mis en place à cet effet, et le comité a estimé qu'il pouvait donner suite à cette requête » a expliqué le ministre en charge du Tourisme. Le montant des investissements a-t-il fait savoir, a été estimé à 17 milliards de FCFA que l'investisseur va lui-même essayer de se faire rembourser dans le cadre de la gestion qu'il fera de l'hôtel. C'est ainsi que le groupe Bravia Hôtel a accepté d'investir et de remettre à l'Etat du Niger l'Hôtel Gawèye tel qu'il a été rénové à condition de le gérer sur une période de trente ans.
« Nous voulons à travers cet accord que l'hôtel Gawèye qui, était un hôtel de luxe (4 étoiles) à sa construction devienne aujourd'hui un hôtel 5 étoiles » a indiqué M. Ahmed Botto. En plus a-t-il notifié le groupe Bravia va payer une redevance de 250 millions par an à l'Etat du Niger à partir de la 7ème année de gestion, après la rénovation jusqu'à la 15ème année. A la 15ème année il y aura comme prévu des réajustements. Pour permettre à ce que la mise en concession se passe dans des bonnes conditions et surtout dans le respect des droits des travailleur l'Etat a, selon le ministre en charge du Tourisme, mis en place pendant toute cette période, un comité de pilotage du processus qui a regroupé tous les acteurs impliqués ainsi que les représentants du personnel de l'hôtel Gawèye, ceux du Syndicat des agents du Ministère du Tourisme et de l'Artisanat et des centrales syndicales. Et toutes les étapes qui régissent le Partenariat Public Privé ont été respectées.

Aïchatou Hamma Wakasso(onep)
07/01/19

Société

Décès du Grand Chancelier des Ordres Nationaux du Niger : Le Chef de l'Etat assiste aux obsèques de feu Boulama Manga

Décès du Grand Chancelier des Ordres Nationaux du Niger : Le Chef de l'Etat assiste aux obsèques de feu Boulama Manga

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE. Issoufou Mahamadou, a assisté dimanche 21 Avril 2019 à la levée du corps du Colonel Boulama Manga Mamane Ouadaî, Grand chancelier des Ordres Nationaux du Niger, décédé le Samedi 20 Avril 2019 à Niamey. Les obsèques de l'illustre disparu, se sont déroulées au palais de la Présidence de la République du Niger. Ont pris part à cette cérémonie, aux côtés du Président de la République, le Pr...

Protocole d'accord entre le Gouvernement et les BEN/ SUSAS et SYNPHAMED : Les deux parties s'engagent à respecter le con…

Protocole d'accord entre le Gouvernement et les BEN/ SUSAS et SYNPHAMED : Les deux parties s'engagent à respecter le contenu dudit protocole

Après trois préavis de grèves du syndicat Unique de la Santé et de l'Action Sociale (SUSAS) et du Syndicat des Pharmaciens, Médecins et Chirurgiens-Dentistes (SYNPHAMED) intervenus respectivement les 21 et 22 mars 2019 ; les 28 et 29 mars 2019 et les 3, 4, et 5 avril 2019, les deux structures syndicales ont suspendu leur mouvement de grève depuis le 4 avril 2019 à la faveur des négociations enclenchées avec le gouvernement. Ces négociat...

Communiqué du Secrétariat général du Gouvernement : Promotion d'Officiers Généraux des Forces Armées Nigériennes et de l…

Communiqué du Secrétariat général du Gouvernement : Promotion d'Officiers Généraux des Forces Armées Nigériennes et de la Gendarmerie Nationale

Le Président de la République, Chef de l'Etat, Son Excellence Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU, a signé le vendredi 19 avril 2019, un décret portant promotion d'Officiers Généraux des Forces Armées Nigériennes et de la Gendarmerie Nationale.Aux termes de ce décret, sont promus au grade supérieur au titre de l'avancement normal, les Officiers des Forces Armées Nigériennes et de la Gendarmerie Nationale dont les noms suivent, pour compter du 1...

Village ‹›moderne›› de Bargo-Darey : Inauguration d'un complexe de 100 villas sur le modèle Rohama

Village ‹›moderne›› de Bargo-Darey : Inauguration d'un complexe de 100 villas sur le modèle Rohama

L'ONG Qatar Charity a inauguré le samedi 20 avril dernier, le village modèle Rohama de Bargo-Darey dans le département de Balléyara (région de Tillabéri). Il s'agit d'un complexe composé de 100 villas dotées de tous les équipements sociaux de base. La cérémonie d'inauguration du projet s'est déroulée sous le parrainage du ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, de la Sécurité publique, de la Décentralisation et des Affaires coutumière...

Réunion du Comité Défense et Sécurité de la Force Multinationale Mixte (FMM) : Renforcer la paix et la stabilité dans le…

Réunion du Comité Défense et Sécurité de la Force Multinationale Mixte (FMM) : Renforcer la paix et la stabilité dans le bassin du lac Tchad

Le comité défense et sécurité de la Force Multinationale Mixte (FMM) a tenu le samedi 20 avril dernier sa réunion à Niamey. C'est le Chef d'Etat-major des FAN, le Général de corps d'Armées Ahmed Mohamed, représentant le ministre de la Défense Nationale qui a présidé l'ouverture et la clôture des travaux. Cette réunion qui a regroupé les chefs d'Etat-major des pays membres de la Commission du Bassin du Lac Tchad (CBLT) à savoir le Nigeri...

Interpellation du ministre de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'innovation à l'Assemblée nationale : M. …

Interpellation du ministre de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'innovation à l'Assemblée nationale : M. Yahouza Sadissou fait un diagnostic édifiant de la situation des Universités publiques du Niger

Les travaux en séance plénière de la première session ordinaire au titre de l'année 2019 de l'Assemblée nationale se poursuivent à l'hémicycle de ladite institution. Au cours de la plénière du samedi dernier, les parlementaires ont interpellé le ministre de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche de l'Innovation, sur la crise qui secoue les Universités publiques née des différents mouvements de grève observés par le Syndicat National ...

Réponse du ministre Yahouza Sadissou aux questions des députés nationaux

Réponse du ministre Yahouza Sadissou aux questions des députés nationaux

Excellence Monsieur le Président de l'Assemblée nationale,Honorables députés ;Il y a exactement un an, le 7 avril 2018, j'étais dans ce même hémicycle pour répondre à une interpellation de la représentation nationale par rapport à une crise qui avait secoué l'Université Abdou Moumouni de Niamey de Niamey. A la suite de cette interpellation, vous avez diligenté une enquête parlementaire dont le rapport a été très constructif dans la réso...

SERVICE DE CONSULTANTS : Recrutement d’une Assistance technique à la Société Sahélienne de Financement (SAHFI SA)

SERVICE DE CONSULTANTS : Recrutement d’une Assistance technique à la Société Sahélienne de Financement (SAHFI SA)

REPUBLIQUE DU NIGERMINISTERE DU PLANDIRECTION GENERALE DE LA PROGRAMMATION DU DEVELOPPEMENTProjet d'appui au Climat des Affaires et à la Compétitivité (PCA/C)ACCORD DE DON N°TFOA0809Unité d'Exécution du ProjetSERVICE DE CONSULTANTS :Recrutement d'une Assistance technique à laSociété Sahélienne de Financement (SAHFI SA)SOLLICITATION DE MANIFESTATIONS D'INTERETLa République du Niger a obtenu un Don de l'Agence Danoise de Développement (DA...

Assemblée nationale : Adoption de la loi sur le régime général des Etablissements publics à caractères scientifique, cul…

Assemblée nationale : Adoption de la loi sur le régime général des Etablissements publics à caractères scientifique, culturel et technique

Le président de l'Assemblée nationale, SE Ousseini Tinni, a présidé hier à l'hémicycle de l'Assemblée nationale la poursuite des travaux de la séance plénière de la première session ordinaire au titre de l'année 2019 dite session des lois. La journée d'hier a été consacrée à l'examen et à l'adoption du projet de loi modifiant l'ordonnance n°2010-77 du 09 décembre 2010 portant régime général des Etablissements publics à caractères scient...

Fin du Sommet Régional sur l'Initiative de Financement en faveur des Femmes Entrepreneures (WE-FI), à Abidjan (Côte d'Iv…

Fin du Sommet Régional sur l'Initiative de Financement en faveur des Femmes Entrepreneures (WE-FI), à Abidjan (Côte d'Ivoire) : SE. Brigi Rafini a regagné Niamey, hier

Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, SE. Brigi Rafini, a regagné Niamey, hier en début d'après-midi, en provenance d'Abidjan en Côte d'Ivoire où il a représenté le Président de la République, SE Issoufou Mahamadou, au Sommet Régional sur l'Initiative de Financement en faveur des Femmes Entrepreneures (WE-FI) du 17 au 18 avril dernier. A sa descente d'avion, le Premier ministre a été accueilli par le ministre Directeur de Cabinet d...

AG/ONU

Editorial

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

lundi 17 décembre 2018

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Tresses traditionnelles nigériennes : Derrière la …

Tresses traditionnelles nigériennes : Derrière la beauté, se cache toute une symbolique

Au-delà de la beauté artistique et visuelle, la tresse symbolise une forme d'expression po...

jeudi 18 avril 2019

Tresse traditionnelle

Tresse traditionnelle

La tresse traditionnelle a longtemps été un des métiers les plus reconnus à la femme nigér...

jeudi 18 avril 2019

Santé et sécurité au travail : Peu d'importance ac…

Santé et sécurité au travail : Peu d'importance accordée à la question

La problématique traite de la protection des travailleurs contre les maladies, les acciden...

jeudi 4 avril 2019

L'air du temps

Endiguer le banditisme urbain

Endiguer le banditisme urbain

Il y a environ une semaine, la Police Nationale a une fois de plus mis hors d'état de nuir...

jeudi 18 avril 2019

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.