Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Atelier de partage du programme de prise en charge de la reddition des éléments de Boko Haram : Vers la répartition des tâches entre les acteurs pour l'optimisation de l'opération

 

 

 


atelierLe Ministère de l'Intérieur, de la Sécurité publique, de la Décentralisation et des Affaires coutumières et religieuses organise depuis hier à Niamey, un atelier de partage avec les partenaires du programme de prise en charge des éléments de Boko Haram en reddition. Le but ultime de cette rencontre de deux jours (19 - 20 février), est de contribuer à l'amélioration du programme, à travers une répartition claire des activités entre les acteurs, sous une coordination plus efficace des entités de l'Etat. Ainsi le partage du contenu du document élargit la participation des partenaires à l'opération engagée par le gouvernement depuis 2016. Ce qui contribuera à l'enrichissement du plan d'action, partant des avis et recommandations qui seront formulés.

Procédant à l'ouverture des travaux, le Directeur de cabinet du ministre de l'Intérieur, de la Sécurité publique, de la Décentralisation et des Affaires coutumières et religieuses, Dr. Abba Issa Alambéji a, dans son discours, passé en revue le fondement du programme ainsi que les actions saillantes intervenues dans sa mise en œuvre. Il a notamment rappelé que, c'est suite à la reddition d'une vingtaine d'éléments de Boko Haram, du fait de la pression militaire de la Force Mixte Multinationale des pays riverains du Lac Tchad, que le Ministre d'Etat Bazoum Mohamed a lancé publiquement cette initiative lors d'un meeting tenu au stade régional de Diffa, le 28 Décembre 2016. A cette occasion, il avait annoncé officiellement la disponibilité des autorités à accueillir tous les fils et toutes les filles de notre pays qui souhaiteraient se rendre, en assurant non seulement leur sécurité mais aussi leur réinsertion socio professionnelle. Dans cette optique, un document intitulé ''Document Cadre de prise en charge de la reddition des éléments de Boko Haram'' a été élaboré pour définir le cadre général et les grandes lignes de l'initiative du gouvernement.
Selon le Directeur de cabinet du ministre de l'Intérieur, le centre de Goudoumaria des repentis, qui est sous la surveillance de la Garde Nationale du Niger (GNN), compte actuellement 233 personnes associées à Boko Haram comprenant des femmes, des enfants et des personnes de nationalité étrangère, toutes prises en charge par l'Etat du Niger et des partenaires du domaine. Dr. Abba Issa Alambéji souligne que le ministère en charge de l'Intérieur a entrepris ces actions sans un cadre légal approprié, ni un plan et un budget préalablement définis et détaillés. Car dit-il, le Document Cadre ne définit que les grandes orientations de l'initiative. D'où la décision de l'élaboration du programme national détaillé, à l'issue d'un atelier tenu en mai 2018 à Diffa. L'opération de prise en charge des ex terroristes, qui est somme toute nouvelle, non seulement dans notre pays mais aussi dans la sous-région, a été pilotée, jusqu'à une période récente, de façon itérative par le gouvernement, accompagné d'un nombre réduit de partenaires. Ce faisant, pour respecter au mieux les standards légaux internationaux, le comité composé des Ministères de l'Intérieur, de la Justice, de la Défense et de la Haute Autorité à la Consolidation de la Paix (HACP), avec l'assistance de l'Organisation Internationale pour les Migrations (OIM), a été mis en place pour formuler le document dudit programme.
Dans cette perspective, il convient de mentionner qu'un système d'enregistrement biométrique a été mis en place, avec l'appui de l'OlM qui a permis de former et d'équiper les agents du Service Central de Lutte Contre le Terrorisme. D'après le Directeur de cabinet du ministre d'Etat, il a été recensé la totalité des personnes associées à Boko Haram résidant au centre de Goudoumaria. Les données ainsi collectées permettront le profilage et le triage des personnes sous la tutelle du pôle judiciaire anti-terroriste. Sur ce même élan, ajoute-t-il, une formation religieuse prolongeant a été initiée par le gouvernement avec la contribution du PNUD. Des infrastructures et équipements de formation professionnelle sont en train d'être mis en place avec le concours de la même agence des Nations Unies. Grâce à cette contribution du PNUD, il est attendu que la formation professionnelle dans cinq filières démarre dans les prochains mois.

En effet, par cette démarche d'atelier de partage, le gouvernement entend rassembler le maximum d'acteurs concernés, dans l'optique de définir clairement toutes les étapes du processus de la gestion des personnes associées à Boko Haram en reddition, afin que chacun identifie de façon précise le rôle qu'il peut assurer. Ce qui permettra d'éviter la duplication des actions et de mettre en lumière les lacunes du processus, pour l'optimisation des efforts de tous les acteurs sous la supervision des entités de l'Etat. Et, à l'issue des travaux, le comité de formulation intégrera les contributions pertinentes pour compléter le document du programme national, qui sera présenté aux autorités régionales et nationales.
Mahamane Chékaré Ismaël(Stagiaire)

20/02/19

 

 

 

Société

SERVICE DE CONSULTANTS : Recrutement d’une Assistance technique à la Société Sahélienne de Financement (SAHFI SA)

SERVICE DE CONSULTANTS : Recrutement d’une Assistance technique à la Société Sahélienne de Financement (SAHFI SA)

REPUBLIQUE DU NIGERMINISTERE DU PLANDIRECTION GENERALE DE LA PROGRAMMATION DU DEVELOPPEMENTProjet d'appui au Climat des Affaires et à la Compétitivité (PCA/C)ACCORD DE DON N°TFOA0809Unité d'Exécution du ProjetSERVICE DE CONSULTANTS :Recrutement d'une Assistance technique à laSociété Sahélienne de Financement (SAHFI SA)SOLLICITATION DE MANIFESTATIONS D'INTERETLa République du Niger a obtenu un Don de l'Agence Danoise de Développement (DA...

Assemblée nationale : Adoption de la loi sur le régime général des Etablissements publics à caractères scientifique, cul…

Assemblée nationale : Adoption de la loi sur le régime général des Etablissements publics à caractères scientifique, culturel et technique

Le président de l'Assemblée nationale, SE Ousseini Tinni, a présidé hier à l'hémicycle de l'Assemblée nationale la poursuite des travaux de la séance plénière de la première session ordinaire au titre de l'année 2019 dite session des lois. La journée d'hier a été consacrée à l'examen et à l'adoption du projet de loi modifiant l'ordonnance n°2010-77 du 09 décembre 2010 portant régime général des Etablissements publics à caractères scient...

Fin du Sommet Régional sur l'Initiative de Financement en faveur des Femmes Entrepreneures (WE-FI), à Abidjan (Côte d'Iv…

Fin du Sommet Régional sur l'Initiative de Financement en faveur des Femmes Entrepreneures (WE-FI), à Abidjan (Côte d'Ivoire) : SE. Brigi Rafini a regagné Niamey, hier

Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, SE. Brigi Rafini, a regagné Niamey, hier en début d'après-midi, en provenance d'Abidjan en Côte d'Ivoire où il a représenté le Président de la République, SE Issoufou Mahamadou, au Sommet Régional sur l'Initiative de Financement en faveur des Femmes Entrepreneures (WE-FI) du 17 au 18 avril dernier. A sa descente d'avion, le Premier ministre a été accueilli par le ministre Directeur de Cabinet d...

Le Premier ministre a pris part au Sommet Régional sur l'Initiative de Financement en faveur des Femmes Entrepreneures (…

Le Premier ministre a pris part au Sommet Régional sur l'Initiative de Financement en faveur des Femmes Entrepreneures (WE-FI), à Abidjan (Côte d'Ivoire) : Des réformes pour soutenir et promouvoir les PME dirigées par des femmes en Afrique de l'Ouest

Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, SE. Brigi Rafini, a regagné Niamey, hier en début d'après midi, en provenance d'Abidjan en Côte d'Ivoire où il a représenté le Président de la République, SE Issoufou Mahamadou, au Sommet Régional sur l'Initiative de Financement en faveur des Femmes Entrepreneures (WE-FI) du 17 au 18 avril dernier. A sa descente d'avion, le Premier ministre a été accueilli par le ministre Directeur de Cabinet d...

Point de presse du procureur de la République relatif à la manifestation des scolaires : Les parents des élèves interpel…

Point de presse du procureur de la République relatif à la manifestation des scolaires : Les parents des élèves interpellés assument leurs responsabilités et versent intégralement 7 325 000 FCFA en réparation des dégâts commis

Suite à la manifestation des scolaires dans les rues de Niamey, ayant provoqué le saccage des biens publics et privés, une centaine d'élèves ont été interpelés. Au titre du dédommagement des préjudices causés, enregistrés et évalués par la justice à 7 725 000 FCFA, la somme versée par les parents des élèves s'élève à 7 325 000 FCFA. A cet effet, lors du point de presse qu'il a animé, hier matin à son bureau, le Procureur Général de la R...

Visite du Président de la République sur le chantier de rénovation et de modernisation de l'Aéroport international Diori…

Visite du Président de la République sur le chantier de rénovation et de modernisation de l'Aéroport international Diori Hamani de Niamey : «Je suis totalement satisfait de l'évolution des travaux», déclare SE Issoufou Mahamadou

Le Président de la République, SE Issoufou Mahamadou, a effectué hier très tôt le matin, une visite sur le chantier de rénovation et de modernisation de l'Aéroport International Diori Hamani de Niamey. L'objectif de cette visite est d'aller s'enquérir l'état d'avancement des travaux qui ont été lancés par lui-même, le 5 Juillet 2018. Le Chef de l'Etat était accompagné dans cette visite par le ministre Directeur de Cabinet du Président d...

Assemblée nationale : Adoption de l'ordre du jour et du calendrier modifiés de la première session ordinaire

Assemblée nationale : Adoption de l'ordre du jour et du calendrier modifiés de la première session ordinaire

Les travaux de la 1ère session ordinaire de l'Assemblée nationale dite session des lois se poursuivent à l'hémicycle Place de la concertation à Niamey. Au cours de la plénière d'hier, présidée par SE. Ousseini Tinni, président de l'Institution, les députés ont examiné et adopté les modifications apportées à l'ordre du jour et au calendrier des travaux de cette session.Il faut rappeler que peu après la plénière, s'est tenue toujours sous...

Atelier de lancement de la cartographie des voies de recours et mécanisme de plaintes ouverts aux usagers du service pub…

Atelier de lancement de la cartographie des voies de recours et mécanisme de plaintes ouverts aux usagers du service public : Outiller les participants pour recevoir, écouter et traiter les plaintes des usagers en cas d'abus par le personnel des inst

Le Centre de Genève pour la gouvernance du secteur de la Sécurité ( DCAF) a organisé, hier matin à Niamey, un atelier de lancement de la cartographie des voies de recours et mécanisme de plaintes ouverts aux usagers du service public en cas d'abus par le personnel des institutions de sécurité. C'est le Médiateur de la République, Me Ali Sirfi Maiga, qui a procédé, l'ouverture de cet atelier en présence du Médiateur de Togo, Mme Nana Hou...

Pose de la Première Pierre de la Construction des Nouveaux Bureaux de la Direction de la Surveillance du Territoire : Am…

Pose de la Première Pierre de la Construction des Nouveaux Bureaux de la Direction de la Surveillance du Territoire : Améliorer le cadre du travail et renfoncer les capacités opérationnelles de la Police nationale

La Direction de la Surveillance du Territoire (DST) aura bientôt un nouveau siège. La cérémonie de lancement des travaux dudit siège s'est déroulé hier matin au niveau du commissariat de troisième arrondissement sous les auspices du ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, de la Sécurité publique, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses, M. Bazoum Mohamed. La construction de ce bâtiment s'inscrit dans le cadre...

Poursuite de la campagne de vaccination contre la méningite à méningocoque A : La Fondation Tattali Iyali organise une s…

Poursuite de la campagne de vaccination contre la méningite à méningocoque A : La Fondation Tattali Iyali organise une séance de rattrapage à Niamey

La Première Dame, Dr Lalla Malika Issoufou, présidente de la Fondation Tattali Iyali a procédé hier matin à l'école primaire du quartier Abidjan, la poursuite de la campagne de vaccination contre la méningite à méningocoque A au Niger, entamée depuis le 5 mars dernier à Niamey. L'objectif de l'activité est de toucher certains enfants qui n'ont pas été vaccinés lors de la campagne générale. Ce soutien de la fondation Tattali Iyali est oc...

AG/ONU

Editorial

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

lundi 17 décembre 2018

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Tresses traditionnelles nigériennes : Derrière la …

Tresses traditionnelles nigériennes : Derrière la beauté, se cache toute une symbolique

Au-delà de la beauté artistique et visuelle, la tresse symbolise une forme d'expression po...

jeudi 18 avril 2019

Tresse traditionnelle

Tresse traditionnelle

La tresse traditionnelle a longtemps été un des métiers les plus reconnus à la femme nigér...

jeudi 18 avril 2019

Santé et sécurité au travail : Peu d'importance ac…

Santé et sécurité au travail : Peu d'importance accordée à la question

La problématique traite de la protection des travailleurs contre les maladies, les acciden...

jeudi 4 avril 2019

L'air du temps

Endiguer le banditisme urbain

Endiguer le banditisme urbain

Il y a environ une semaine, la Police Nationale a une fois de plus mis hors d'état de nuir...

jeudi 18 avril 2019

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.