Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Discours du Premier ministre, Chef du gouvernement à l'ouverture de la Table ronde pour le financement du PIC-RS : «Je vous demande, avec insistance, Chers partenaires, de vous engager davantage dans le processus de mise en œuvre du Plan d'investisse


PM• Mesdames et Messieurs les Présidents des Institutions de la République ;
• Mesdames et Messieurs les Ministres des pays membres de la Commission Climat pour la Région du Sahel ;
• Mesdames et Messieurs les Ministres des pays amis et invités;
• Mesdames et Messieurs les Membres du Gouvernement ;
• Mesdames et Messieurs les Députés ;
• Mesdames et Messieurs les Membres du Corps Diplomatique et Représentants des Organisations Internationales ;
• Monsieur le Gouverneur de la Région de Niamey ;
• Monsieur le Président de la Délégation Spéciale de Niamey ;
• Mesdames et Messieurs les Représentants des
Partenaires Techniques et Financiers ;
• Mesdames et Messieurs les Responsables et Experts des organismes de coopération et d'intégration régionale et sous
régionale ;
• Mesdames et Messieurs les Experts du Groupe de Travail Conjoint ;
• Distingués invités;
• Mesdames et Messieurs ;
Je voudrais, tout d'abord, vous transmettre les salutations du Président de la République, Chef de l'Etat, Son Excellence ISSOUFOU MAHAMADOU, Président de la Commission Climat pour la Région du Sahel, et ses vœux de pleins succès à la table ronde pour le financement du Plan d'Investissement Climat pour la Région du Sahel, objet de notre rencontre d'aujourd'hui. Je voudrais également souhaiter la chaleureuse bienvenue à nos hôtes qui ont fait le déplacement de Niamey. Votre présence au Niger est, à nos yeux, le témoignage éloquent de votre engagement à soutenir le combat que nous menons tous pour relever le défi des changements et variabilités climatiques et leurs conséquences pernicieuses sur la vie des populations.
Mesdames et Messieurs,
Les changements climatiques constituent de nos jours l'une des principales préoccupations de l'humanité toute entière en raison des fortes menaces qu'ils font peser sur les sociétés humaines et la survie de notre planète dans son ensemble. La région du Sahel, constituée d'une mosaïque de zones éco-climatiques contrastées et d'écosystèmes soumis à une forte
variabilité climatique, subit malheureusement ces
menaces de manière plus immédiate.
Cette précarité, de plus en plus marquée, est caractérisée notamment par des modifications erratiques des régimes pluviométriques, la survenance de températures extrêmes, des sécheresses à cycles réduits et des inondations récurrentes avecdes effets perceptibles sur les terres agricoles, les pâturages et la disponibilité des ressources en eau.
Mesdames et Messieurs,
II y a urgence à agir pour faire face aux conséquences des changements climatiques sur les conditions de vie de nos communautés et nos écosystèmes. Il y a urgence à faire résolument face à l'insécurité alimentaire croissante, aux migrations écologiques, à la recrudescence de phénomènes violents comme le crime organisé et le terrorisme. Car comme vous le savez, il y a une corrélation intime entre changement climatique et terrorisme comme l'atteste la naissance du groupe terroriste Boko Haram, consécutivement à l'assèchement progressif du lac Tchad.
Il y a également urgence à assurer une plus grande justice climatique dans le monde car l'Afrique qui ne génère les émissions mondiales des Gaz à Effet de Serre qu'à hauteur seulement de 7%, paye paradoxalement le plus lourd tribut des effets des changements climatiques. Mais conscients de leurs responsabilités, les Etats africains se sont engagés à participer à l'effort mondial de réduction des émissions à travers les Contributions Déterminées au niveau National portant essentiellement sur des programmes d'adaptation et d'atténuation. Le coût des Contributions Déterminées de 44 pays africains ayant ratifié l'Accord de Paris sur le Climat est chiffré à quelque 2.500 milliards de dollars US en 2015, traduisant ainsi de manière éloquente, le niveau d'engagement de notre continent.
Mesdames et Messieurs, Chers partenaires,
La volonté des Etats de la Commission Climat pour la Région du Sahel de traduire leurs Contributions Déterminées en plans d'actions concrets a été réaffirmée lors du « Sommet Africain de l'Action pour une co-émergence continentale», tenu à Marrakech, en Novembre 2016, en marge de la COP 22 sur les Changements Climatiques, à l'initiative de Sa Majesté Mohamed VI, Roi du Maroc.
Au cours de cette rencontre, faut-il le rappeler, trois Commissions Climat ont été mises en place dont celle de la Région du Sahel, placée sous le leadership du Président de la République du Niger. Ses orientations avisées ont abouti, dans une démarche participative et inclusive de tous les Etats membres, à l'élaboration du Plan d'investissement Climat pour la Région du Sahel 2018-2030. C'est ce Plan que nous soumettons aujourd'hui à votre attention, au nom de tous les pays de la bande sahélienne climatique. L'objectif global du Plan d'Investissement Climat est de contribuer à l'effort planétaire d'atténuation des émissions de Gaz à Effet de Serre d'une part, et d'accroitre les capacités d'adaptation et de résilience de la Région du Sahel aux changements climatiques d'autre part.
Mesdames et Messieurs,
Le coût du Plan d'investissement Climat pour la Région du Sahel est estimé à un peu moins de 400 milliards de dollars US dont 48 milliards d'initiatives déjà en cours au niveau de la région. Ce Plan dont l'importance n'est plus à démontrer est décliné en six (6) axes stratégiques à
savoir :
- La restauration et la réhabilitation des terres dégradées;
- La gestion intégrée des ressources en eau ;
- La gestion durable des systèmes agricoles et pastoraux;
- L'amélioration de l'efficacité énergétique et de l'accès à l'énergie propre ;
- Le développement de la communication et du plaidoyer ; Le renforcement des capacités.
Pour opérationnaliser ce Plan, un Programme Régional Prioritaire (2018-2020) a été élaboré sur la base d'actions identifiées comme urgentes au niveau de chaque axe thématique pour un coût d'environ 32 milliards de dollars américains. Néanmoins, face aux urgences et tenant compte de l'évolution des négociations mondiales sur le climat et en vue d'une mise en œuvre immédiate et efficace du Plan d'investissement Climat pour la Région du Sahel, un premier Programme Prioritaire pour catalyser les investissements a été élaboré avec l'appui de la Banque Africaine de Développement. Il constitue, en effet, un portefeuille de six projets régionaux d'un montant de 1,32 milliards de dollars et vise à créer et à mettre en place les
conditions optimales du démarrage du Plan d'investissement Climat pour la Région du Sahel.
Je voudrais, ici, au nom du Président de la République, Président de la Commission Climat pour la Région du Sahel et à celui de tous les pays membres, remercier la Banque Africaine de Développement pour tout son accompagnement et le plaidoyer pertinent auprès des partenaires de la Région du Sahel. J'associe à ces remerciements, tous les partenaires techniques et financiers présents ou qui ont manifesté un intérêt à ce programme majeur de développement. Je vous demande, avec insistance, Chers partenaires, de vous engager davantage dans le processus de mise en œuvre du Plan d'investissement Climat pour la Région du Sahel et de contribuer au financement du Programme Prioritaire, pour un Sahel plus résilient.

Vive la Coopération climatique régionale et internationale.
Je vous remercie.

Onep

27/02/19

Société

SERVICE DE CONSULTANTS : Recrutement d’une Assistance technique à la Société Sahélienne de Financement (SAHFI SA)

SERVICE DE CONSULTANTS : Recrutement d’une Assistance technique à la Société Sahélienne de Financement (SAHFI SA)

REPUBLIQUE DU NIGERMINISTERE DU PLANDIRECTION GENERALE DE LA PROGRAMMATION DU DEVELOPPEMENTProjet d'appui au Climat des Affaires et à la Compétitivité (PCA/C)ACCORD DE DON N°TFOA0809Unité d'Exécution du ProjetSERVICE DE CONSULTANTS :Recrutement d'une Assistance technique à laSociété Sahélienne de Financement (SAHFI SA)SOLLICITATION DE MANIFESTATIONS D'INTERETLa République du Niger a obtenu un Don de l'Agence Danoise de Développement (DA...

Assemblée nationale : Adoption de la loi sur le régime général des Etablissements publics à caractères scientifique, cul…

Assemblée nationale : Adoption de la loi sur le régime général des Etablissements publics à caractères scientifique, culturel et technique

Le président de l'Assemblée nationale, SE Ousseini Tinni, a présidé hier à l'hémicycle de l'Assemblée nationale la poursuite des travaux de la séance plénière de la première session ordinaire au titre de l'année 2019 dite session des lois. La journée d'hier a été consacrée à l'examen et à l'adoption du projet de loi modifiant l'ordonnance n°2010-77 du 09 décembre 2010 portant régime général des Etablissements publics à caractères scient...

Fin du Sommet Régional sur l'Initiative de Financement en faveur des Femmes Entrepreneures (WE-FI), à Abidjan (Côte d'Iv…

Fin du Sommet Régional sur l'Initiative de Financement en faveur des Femmes Entrepreneures (WE-FI), à Abidjan (Côte d'Ivoire) : SE. Brigi Rafini a regagné Niamey, hier

Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, SE. Brigi Rafini, a regagné Niamey, hier en début d'après-midi, en provenance d'Abidjan en Côte d'Ivoire où il a représenté le Président de la République, SE Issoufou Mahamadou, au Sommet Régional sur l'Initiative de Financement en faveur des Femmes Entrepreneures (WE-FI) du 17 au 18 avril dernier. A sa descente d'avion, le Premier ministre a été accueilli par le ministre Directeur de Cabinet d...

Le Premier ministre a pris part au Sommet Régional sur l'Initiative de Financement en faveur des Femmes Entrepreneures (…

Le Premier ministre a pris part au Sommet Régional sur l'Initiative de Financement en faveur des Femmes Entrepreneures (WE-FI), à Abidjan (Côte d'Ivoire) : Des réformes pour soutenir et promouvoir les PME dirigées par des femmes en Afrique de l'Ouest

Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, SE. Brigi Rafini, a regagné Niamey, hier en début d'après midi, en provenance d'Abidjan en Côte d'Ivoire où il a représenté le Président de la République, SE Issoufou Mahamadou, au Sommet Régional sur l'Initiative de Financement en faveur des Femmes Entrepreneures (WE-FI) du 17 au 18 avril dernier. A sa descente d'avion, le Premier ministre a été accueilli par le ministre Directeur de Cabinet d...

Point de presse du procureur de la République relatif à la manifestation des scolaires : Les parents des élèves interpel…

Point de presse du procureur de la République relatif à la manifestation des scolaires : Les parents des élèves interpellés assument leurs responsabilités et versent intégralement 7 325 000 FCFA en réparation des dégâts commis

Suite à la manifestation des scolaires dans les rues de Niamey, ayant provoqué le saccage des biens publics et privés, une centaine d'élèves ont été interpelés. Au titre du dédommagement des préjudices causés, enregistrés et évalués par la justice à 7 725 000 FCFA, la somme versée par les parents des élèves s'élève à 7 325 000 FCFA. A cet effet, lors du point de presse qu'il a animé, hier matin à son bureau, le Procureur Général de la R...

Visite du Président de la République sur le chantier de rénovation et de modernisation de l'Aéroport international Diori…

Visite du Président de la République sur le chantier de rénovation et de modernisation de l'Aéroport international Diori Hamani de Niamey : «Je suis totalement satisfait de l'évolution des travaux», déclare SE Issoufou Mahamadou

Le Président de la République, SE Issoufou Mahamadou, a effectué hier très tôt le matin, une visite sur le chantier de rénovation et de modernisation de l'Aéroport International Diori Hamani de Niamey. L'objectif de cette visite est d'aller s'enquérir l'état d'avancement des travaux qui ont été lancés par lui-même, le 5 Juillet 2018. Le Chef de l'Etat était accompagné dans cette visite par le ministre Directeur de Cabinet du Président d...

Assemblée nationale : Adoption de l'ordre du jour et du calendrier modifiés de la première session ordinaire

Assemblée nationale : Adoption de l'ordre du jour et du calendrier modifiés de la première session ordinaire

Les travaux de la 1ère session ordinaire de l'Assemblée nationale dite session des lois se poursuivent à l'hémicycle Place de la concertation à Niamey. Au cours de la plénière d'hier, présidée par SE. Ousseini Tinni, président de l'Institution, les députés ont examiné et adopté les modifications apportées à l'ordre du jour et au calendrier des travaux de cette session.Il faut rappeler que peu après la plénière, s'est tenue toujours sous...

Atelier de lancement de la cartographie des voies de recours et mécanisme de plaintes ouverts aux usagers du service pub…

Atelier de lancement de la cartographie des voies de recours et mécanisme de plaintes ouverts aux usagers du service public : Outiller les participants pour recevoir, écouter et traiter les plaintes des usagers en cas d'abus par le personnel des inst

Le Centre de Genève pour la gouvernance du secteur de la Sécurité ( DCAF) a organisé, hier matin à Niamey, un atelier de lancement de la cartographie des voies de recours et mécanisme de plaintes ouverts aux usagers du service public en cas d'abus par le personnel des institutions de sécurité. C'est le Médiateur de la République, Me Ali Sirfi Maiga, qui a procédé, l'ouverture de cet atelier en présence du Médiateur de Togo, Mme Nana Hou...

Pose de la Première Pierre de la Construction des Nouveaux Bureaux de la Direction de la Surveillance du Territoire : Am…

Pose de la Première Pierre de la Construction des Nouveaux Bureaux de la Direction de la Surveillance du Territoire : Améliorer le cadre du travail et renfoncer les capacités opérationnelles de la Police nationale

La Direction de la Surveillance du Territoire (DST) aura bientôt un nouveau siège. La cérémonie de lancement des travaux dudit siège s'est déroulé hier matin au niveau du commissariat de troisième arrondissement sous les auspices du ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, de la Sécurité publique, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses, M. Bazoum Mohamed. La construction de ce bâtiment s'inscrit dans le cadre...

Poursuite de la campagne de vaccination contre la méningite à méningocoque A : La Fondation Tattali Iyali organise une s…

Poursuite de la campagne de vaccination contre la méningite à méningocoque A : La Fondation Tattali Iyali organise une séance de rattrapage à Niamey

La Première Dame, Dr Lalla Malika Issoufou, présidente de la Fondation Tattali Iyali a procédé hier matin à l'école primaire du quartier Abidjan, la poursuite de la campagne de vaccination contre la méningite à méningocoque A au Niger, entamée depuis le 5 mars dernier à Niamey. L'objectif de l'activité est de toucher certains enfants qui n'ont pas été vaccinés lors de la campagne générale. Ce soutien de la fondation Tattali Iyali est oc...

AG/ONU

Editorial

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

lundi 17 décembre 2018

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Tresses traditionnelles nigériennes : Derrière la …

Tresses traditionnelles nigériennes : Derrière la beauté, se cache toute une symbolique

Au-delà de la beauté artistique et visuelle, la tresse symbolise une forme d'expression po...

jeudi 18 avril 2019

Tresse traditionnelle

Tresse traditionnelle

La tresse traditionnelle a longtemps été un des métiers les plus reconnus à la femme nigér...

jeudi 18 avril 2019

Santé et sécurité au travail : Peu d'importance ac…

Santé et sécurité au travail : Peu d'importance accordée à la question

La problématique traite de la protection des travailleurs contre les maladies, les acciden...

jeudi 4 avril 2019

L'air du temps

Endiguer le banditisme urbain

Endiguer le banditisme urbain

Il y a environ une semaine, la Police Nationale a une fois de plus mis hors d'état de nuir...

jeudi 18 avril 2019

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.