Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Rencontre d'échanges entre les membres d'une mission de la Banque Mondiale et les bénéficiaires du PRODEC : Le Projet réalise les rêves de plusieurs jeunes entrepreneurs nigériens à travers la formation


ProdecEn mission de travail à Niamey, le Directeur principal en Education de la Banque Mondiale, M. Jaime Saavedra multiplie les rencontres. C'est ainsi qu'après avoir rencontré les autorités nigériennes, il a tenu à échanger lundi dernier dans les locaux de la Chambre de Commerce avec les bénéficiaires du Projet de Développement des Compétences pour la Croissance (PRODEC), un projet sous tutelle du Ministère de la Formation Professionnelle et qui est financé par la Banque Mondiale. La rencontre d'échanges s'est déroulée en présence du Secrétaire général du Ministère des Enseignements professionnels et techniques ; de la Représentante résidente de la Banque Mondiale au Niger ; du Secrétaire général adjoint de la Chambre de Commerce et d'Industrie du Niger (CCIN), et du coordonnateur du PRODEC, M. Aoula Yahaya.

A travers cette rencontre d'échanges, la mission de la Banque Mondiale a voulu s'imprégner des impacts réels de l'action du Projet de Développement des Compétences pour la Croissance (PRODEC), sur le terrain après qu'il ait sollicité et obtenu auprès de la Banque Mondiale un financement additionnel pour engranger plus de résultats. En effet, dès le démarrage des activités du PRODEC 2004, la Chambre de commerce et d'industrie du Niger est désignée comme agence d'exécution de la composante 2.3 qui consiste à faire la promotion de la formation en entreprenariat et cela au regard du rôle important que joue cette institution consulaire dans l'écosystème de la formation et du renforcement des capacités des entreprises et des jeunes entrepreneurs.
C'est pourquoi, le Secrétaire général adjoint de la Chambre de commerce, M. Daouda Moussa a précisé que de 2014 à 2018, la CCIN a formé 2044 jeunes de l'enseignement professionnel et technique de niveau moyen et supérieur dont 30,38% de femmes ; 3012 jeunes déscolarisés et non scolarisés dont 80% de femmes. Ainsi, après trois (3) ans d'activités concluantes, il a été jugé nécessaire par les deux parties prenantes de se pencher sur le devenir des bénéficiaires de ces formations en entreprenariat à travers un suivi post formation. C'est dans cette optique, a dit le Secrétaire général adjoint de la Chambre de commerce qu'un cabinet a été recruté pour conduire une enquête sur le devenir de tous les jeunes ayant reçu une formation en entreprenariat par la CCIN. Ainsi, en 2018 la Chambre de commerce avec l'appui du PRODEC par le truchement de ce cabinet, a mené une enquête portant sur le devenir des bénéficiaires des formations en entreprenariat de la CCIN au titre des exercices 2014, 2015 et 2016.
M. Daouda Moussa a relevé que cette enquête a permis non seulement de suivre la trajectoire des bénéficiaires de la formation en entreprenariat mais aussi de recueillir l'appréciation des jeunes et des femmes sur la qualité des formations ainsi que l'accompagnement post formation sur l'ensemble des huit (8) régions du pays. Elle a également permis d'obtenir des informations fiables sur l'insertion en emploi et la création d'activités, le nombre de jeunes ayant pu créer leurs entreprises, le niveau de satisfaction des bénéficiaires et les sources de financement. Il ressort des résultats de l'enquête que le taux d'insertion en emploi est de 71,5% et 7,80% des bénéficiaires ont pu créer leurs propres entreprises alors qu'ils n'ont pas bénéficié d'un accompagnement formel et conséquent. Ce qui justifie, à juste titre, la nécessité d'accompagner davantage ces jeunes. C'est la raison pour laquelle le Secrétaire général adjoint de la Chambre de commerce a salué au passage les résultats significatifs obtenus par le PRODEC. Ces résultats ont permis d'ailleurs d'obtenir un financement additionnel afin d'accompagner les jeunes porteurs de meilleures idées de création d'entreprise.

Financement additionnel de la sous composante 2.3 du PRODEC

Dans le cadre du financement additionnel de la sous composante 2.3 du PRODEC, il est prévu l'organisation de compétitions des plans d'affaires (CPA) destinée aux jeunes diplômés de niveau moyen et supérieur afin de leur offrir une alternative crédible au financement du démarrage et du développement de meilleurs projets. Toutefois, l'un des maillons faibles dans la création d'entreprises par les jeunes reste les difficultés d'accès aux financement du fait qu'ils remplissent difficilement les conditions d'intervention des banques dont notamment l'absence de garantie ou d'apport personnel suffisant. En effet, sur la base de la cible des jeunes diplômés des niveaux supérieur et moyen au titre du financement additionnel au nombre de 3000, la Chambre de Commerce se propose d'accompagner 500 d'entre eux pour la finalisation de leurs plans d'affaires et de primer 300 jeunes parmi les 500 dont les plans d'affaires auront été retenus lauréats à travers une compétition.
Le coordonnateur du PRODEC, M. Aoula Yahaya a souligné qu'a travers cette série de rencontres que la mission de la Banque mondiale a eue avec l'ensemble des acteurs et bénéficiaires des interventions du PRODEC, on se rend compte que les indicateurs de performance notamment en termes d'insertion des jeunes dans le tissu économique se passent de tout commentaire. « Nous aurions bien souhaité que cette rencontre avec les jeunes entrepreneurs se déroule dans leur milieu naturel, c'est-à-dire dans leurs sociétés, mais les contingences de la mission ne nous ont pas permis cela », a-t-il dit.
La parole a été ensuite donnée aux bénéficiaires des interventions du PRODEC pour qu'ils puissent témoigner. C'est ainsi que Halimatou Marwana ; Issoufou Madougou ; Mano Anza Ibrahim ; Ramatoulaye Cissé et Boubacar Niandou Chaibou ont exprimé leur joie pour avoir reçu l'accompagnement du PRODEC à travers les séances de formation en entreprenariat. Ces séances leur ont permis de bien comprendre certains aspects de l'entreprenariat. Chacun de ces jeunes entrepreneurs dispose aujourd'hui d'une entreprise qui lui permet d'être autonome. Les métiers dans lesquels évoluent ces jeunes entrepreneurs sont entre autres la couture ; le travail et sécurité ; la soudure ; la santé et la fabrication des chaussures en cuir à travers une usine de production.
A l'issue de ces témoignages, le Directeur principal en éducation de la Banque Mondiale, M. Jaime Saavedra a félicité les jeunes entrepreneurs pour leur esprit de créativité. « Les compétences que le PRODEC vous a transmises à travers la formation ont été d'une grande utilité dans la vie professionnelle de chacune et de chacun de vous. Il faut vous battre parce que c'est la seule condition pour être autonome dans la vie. Le PRODEC est là pour vous accompagner. Mais cet accompagnement ne sera bénéfique pour vous que lorsque vous mettiez du vôtre pour la réussite de vos projets», a conclu le Directeur principal en éducation de la Banque Mondiale. Avec le PRODEC, les jeunes entrepreneurs du Niger réalisent leurs rêves.

Hassane Daouda (ONEP)
07/03/19

Société

SERVICE DE CONSULTANTS : Recrutement d’une Assistance technique à la Société Sahélienne de Financement (SAHFI SA)

SERVICE DE CONSULTANTS : Recrutement d’une Assistance technique à la Société Sahélienne de Financement (SAHFI SA)

REPUBLIQUE DU NIGERMINISTERE DU PLANDIRECTION GENERALE DE LA PROGRAMMATION DU DEVELOPPEMENTProjet d'appui au Climat des Affaires et à la Compétitivité (PCA/C)ACCORD DE DON N°TFOA0809Unité d'Exécution du ProjetSERVICE DE CONSULTANTS :Recrutement d'une Assistance technique à laSociété Sahélienne de Financement (SAHFI SA)SOLLICITATION DE MANIFESTATIONS D'INTERETLa République du Niger a obtenu un Don de l'Agence Danoise de Développement (DA...

Assemblée nationale : Adoption de la loi sur le régime général des Etablissements publics à caractères scientifique, cul…

Assemblée nationale : Adoption de la loi sur le régime général des Etablissements publics à caractères scientifique, culturel et technique

Le président de l'Assemblée nationale, SE Ousseini Tinni, a présidé hier à l'hémicycle de l'Assemblée nationale la poursuite des travaux de la séance plénière de la première session ordinaire au titre de l'année 2019 dite session des lois. La journée d'hier a été consacrée à l'examen et à l'adoption du projet de loi modifiant l'ordonnance n°2010-77 du 09 décembre 2010 portant régime général des Etablissements publics à caractères scient...

Fin du Sommet Régional sur l'Initiative de Financement en faveur des Femmes Entrepreneures (WE-FI), à Abidjan (Côte d'Iv…

Fin du Sommet Régional sur l'Initiative de Financement en faveur des Femmes Entrepreneures (WE-FI), à Abidjan (Côte d'Ivoire) : SE. Brigi Rafini a regagné Niamey, hier

Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, SE. Brigi Rafini, a regagné Niamey, hier en début d'après-midi, en provenance d'Abidjan en Côte d'Ivoire où il a représenté le Président de la République, SE Issoufou Mahamadou, au Sommet Régional sur l'Initiative de Financement en faveur des Femmes Entrepreneures (WE-FI) du 17 au 18 avril dernier. A sa descente d'avion, le Premier ministre a été accueilli par le ministre Directeur de Cabinet d...

Le Premier ministre a pris part au Sommet Régional sur l'Initiative de Financement en faveur des Femmes Entrepreneures (…

Le Premier ministre a pris part au Sommet Régional sur l'Initiative de Financement en faveur des Femmes Entrepreneures (WE-FI), à Abidjan (Côte d'Ivoire) : Des réformes pour soutenir et promouvoir les PME dirigées par des femmes en Afrique de l'Ouest

Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, SE. Brigi Rafini, a regagné Niamey, hier en début d'après midi, en provenance d'Abidjan en Côte d'Ivoire où il a représenté le Président de la République, SE Issoufou Mahamadou, au Sommet Régional sur l'Initiative de Financement en faveur des Femmes Entrepreneures (WE-FI) du 17 au 18 avril dernier. A sa descente d'avion, le Premier ministre a été accueilli par le ministre Directeur de Cabinet d...

Point de presse du procureur de la République relatif à la manifestation des scolaires : Les parents des élèves interpel…

Point de presse du procureur de la République relatif à la manifestation des scolaires : Les parents des élèves interpellés assument leurs responsabilités et versent intégralement 7 325 000 FCFA en réparation des dégâts commis

Suite à la manifestation des scolaires dans les rues de Niamey, ayant provoqué le saccage des biens publics et privés, une centaine d'élèves ont été interpelés. Au titre du dédommagement des préjudices causés, enregistrés et évalués par la justice à 7 725 000 FCFA, la somme versée par les parents des élèves s'élève à 7 325 000 FCFA. A cet effet, lors du point de presse qu'il a animé, hier matin à son bureau, le Procureur Général de la R...

Visite du Président de la République sur le chantier de rénovation et de modernisation de l'Aéroport international Diori…

Visite du Président de la République sur le chantier de rénovation et de modernisation de l'Aéroport international Diori Hamani de Niamey : «Je suis totalement satisfait de l'évolution des travaux», déclare SE Issoufou Mahamadou

Le Président de la République, SE Issoufou Mahamadou, a effectué hier très tôt le matin, une visite sur le chantier de rénovation et de modernisation de l'Aéroport International Diori Hamani de Niamey. L'objectif de cette visite est d'aller s'enquérir l'état d'avancement des travaux qui ont été lancés par lui-même, le 5 Juillet 2018. Le Chef de l'Etat était accompagné dans cette visite par le ministre Directeur de Cabinet du Président d...

Assemblée nationale : Adoption de l'ordre du jour et du calendrier modifiés de la première session ordinaire

Assemblée nationale : Adoption de l'ordre du jour et du calendrier modifiés de la première session ordinaire

Les travaux de la 1ère session ordinaire de l'Assemblée nationale dite session des lois se poursuivent à l'hémicycle Place de la concertation à Niamey. Au cours de la plénière d'hier, présidée par SE. Ousseini Tinni, président de l'Institution, les députés ont examiné et adopté les modifications apportées à l'ordre du jour et au calendrier des travaux de cette session.Il faut rappeler que peu après la plénière, s'est tenue toujours sous...

Atelier de lancement de la cartographie des voies de recours et mécanisme de plaintes ouverts aux usagers du service pub…

Atelier de lancement de la cartographie des voies de recours et mécanisme de plaintes ouverts aux usagers du service public : Outiller les participants pour recevoir, écouter et traiter les plaintes des usagers en cas d'abus par le personnel des inst

Le Centre de Genève pour la gouvernance du secteur de la Sécurité ( DCAF) a organisé, hier matin à Niamey, un atelier de lancement de la cartographie des voies de recours et mécanisme de plaintes ouverts aux usagers du service public en cas d'abus par le personnel des institutions de sécurité. C'est le Médiateur de la République, Me Ali Sirfi Maiga, qui a procédé, l'ouverture de cet atelier en présence du Médiateur de Togo, Mme Nana Hou...

Pose de la Première Pierre de la Construction des Nouveaux Bureaux de la Direction de la Surveillance du Territoire : Am…

Pose de la Première Pierre de la Construction des Nouveaux Bureaux de la Direction de la Surveillance du Territoire : Améliorer le cadre du travail et renfoncer les capacités opérationnelles de la Police nationale

La Direction de la Surveillance du Territoire (DST) aura bientôt un nouveau siège. La cérémonie de lancement des travaux dudit siège s'est déroulé hier matin au niveau du commissariat de troisième arrondissement sous les auspices du ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, de la Sécurité publique, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses, M. Bazoum Mohamed. La construction de ce bâtiment s'inscrit dans le cadre...

Poursuite de la campagne de vaccination contre la méningite à méningocoque A : La Fondation Tattali Iyali organise une s…

Poursuite de la campagne de vaccination contre la méningite à méningocoque A : La Fondation Tattali Iyali organise une séance de rattrapage à Niamey

La Première Dame, Dr Lalla Malika Issoufou, présidente de la Fondation Tattali Iyali a procédé hier matin à l'école primaire du quartier Abidjan, la poursuite de la campagne de vaccination contre la méningite à méningocoque A au Niger, entamée depuis le 5 mars dernier à Niamey. L'objectif de l'activité est de toucher certains enfants qui n'ont pas été vaccinés lors de la campagne générale. Ce soutien de la fondation Tattali Iyali est oc...

AG/ONU

Editorial

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

lundi 17 décembre 2018

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Tresses traditionnelles nigériennes : Derrière la …

Tresses traditionnelles nigériennes : Derrière la beauté, se cache toute une symbolique

Au-delà de la beauté artistique et visuelle, la tresse symbolise une forme d'expression po...

jeudi 18 avril 2019

Tresse traditionnelle

Tresse traditionnelle

La tresse traditionnelle a longtemps été un des métiers les plus reconnus à la femme nigér...

jeudi 18 avril 2019

Santé et sécurité au travail : Peu d'importance ac…

Santé et sécurité au travail : Peu d'importance accordée à la question

La problématique traite de la protection des travailleurs contre les maladies, les acciden...

jeudi 4 avril 2019

L'air du temps

Endiguer le banditisme urbain

Endiguer le banditisme urbain

Il y a environ une semaine, la Police Nationale a une fois de plus mis hors d'état de nuir...

jeudi 18 avril 2019

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.