Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Maman Bachir Abdou, maire de la Commune Urbaine de Mirriah : «Nous remercions le Président de la République et le Gouvernement pour avoir fait de la question du changement de comportement une priorité nationale»


inviteM. le maire, comment se présente la commune de Mirriah ?
La Commune Urbaine de Mirriah a été créée le 27 juin 1988 ; c'est une Commune qui a trente (30) ans d'existence. Pour ce qui est de la population, au dernier recensement général de la population et de l'habitat, la Commune a compté
80 126 habitants. Si on travaille avec le taux d'accroissement, on peut l'estimer à 90 000 voir
100 000 habitants. La commune a une superficie de 621 Km2. En ce qui concerne la situation géographique, la commune est limitée à l'Est par la Commune Rurale de Hamdara, au Nord par la Commune Rurale de Zarmou et celle de Gafati, à l'Ouest par la Commune Rurale de Kolaram, au Sud la Commune Rurale de Gouna et celle de Wacha dans le département de Magaria. Pour ce qui est de la composition ethnique, la commune compte des Haoussa, des Zarma, des Peul, des Béribéri et des touareg. L'agriculture est la principale activité économique. A ce niveau, il y a deux formes de cultures : la culture pluviale et la culture de contre saison à travers les différents sites comme celui de Falki qui couvre environ 800 hectares, les sites de Koutaro Haoussa et Bougajé qui couvrent respectivement 75 et 50 hectares et plusieurs autres petits sites, à Gatchira, Gagouram et Jan-Kaya.
Notre Conseil Municipal est composé d'un conseil élu et un conseil de droit, dont les membres sont désignés de droit. Le Conseil élu compte 14 membres (des conseillers élus), dont deux femmes. Le conseil de droit est composé du chef de Canton de
Mirriah, du Chef du Groupement Touareg, du Chef du Groupement Peul et quatre (4) députés nationaux.
Pour ce qui est des documents de travail, la mairie dispose de son plan de développement communal (PDC) réactualisé en 2015 et il est à moins d'une année de son terme. La Mairie est dirigée par un exécutif composé du Maire et de son Adjoint.

Au mois de septembre 2017, l'Etat a consacré le transfert de compétence aux collectivités dans un certain nombre de domaines. Quelle lecture faites-vous de cette nouvelle étape dans la décentralisation ?
Effectivement, tout le monde a témoigné de ce transfert de compétences et de ressources de l'Etat aux Collectivités Territoriales dans les secteurs concernés. Il s'agit du secteur de l'éducation, de la santé, de l'hydraulique et de l'environnement. Par rapport à cette question, il y a eu trois réunions : celle du lancement, la réunion de notification des actes et dernièrement la réunion de mise en œuvre.
Pour certains secteurs comme l'éducation, la mise en œuvre est effective. Pour les autres secteurs, nous avons besoin d'accompagnement des services techniques pour mener à bien cette mission. Surtout le soutien de l'Etat au niveau central pour qu'il nous aide à réussir la mission confiée désormais aux collectivités. Cette affaire concerne tout le monde : l'Etat et les citoyens doivent chacun en ce qui le concerne apporter son appui.

Monsieur le maire, les collectivités territoriales, au Niger, d'une manière générale, font face à des difficultés dans la mobilisation des ressources internes. Est-ce que dans votre commune les administrés arrivent à satisfaire leurs obligations fiscales ?
Les difficultés dans la mobilisation des ressources internes comme vous l'avez dit est un problème d'ordre général, qui ne nous épargne pas. C'est un problème que nous connaissons ici. Mais, nous sommes en train de faire un travail à la base pour améliorer cette situation. Les principales actions que nous faisons sont de la sensibilisation et des actions que l'Etat est en train de mener. Nous organisons aussi des voyages d'étude dans les pays voisins, au profit des agents de mobilisation des impôts et taxes et les contribuables. Ces voyages ont pour objectif de stimuler les différents acteurs et de leur permettre de voir comment ce travail se fait dans ces pays. Je pense que la gestion de la Commune est une affaire de tous et chacun doit jouer sa partition pour que nous réussissions le développement commun ensemble. Pour que les communes marchent bien, il faut que des solutions soient trouvées face à l'incivisme fiscal.

Monsieur le Maire, quelles sont les potentialités de la Commune de Mirriah ?
Comme je l'ai dit tantôt, l'agriculture est une grande potentialité de la commune. Parce que les sites de cultures de contre saison retiennent une grande partie de notre population dont en majorité les jeunes. Parce que, à Falki, qui occupe environ 800 hectares, il y a plus de 3 000 producteurs. Au regard de leur nombre, nous sommes en train de les aider à s'organiser, à travers une coopérative qui regroupe 5 Organisations des producteurs.
Aussi, la commune dispose d'un grand marché à bétail et la Mairie est en train de structurer la gestion pour qu'elle en tire plus de bénéfices. A travers le PRODAF, nous bénéficions de la construction d'un marché de demi-gros, qui va permettre à la Mairie de bénéficier de beaucoup d'avantages. Il y a aussi le grand marché hebdomadaire de Mirriah, qui est fréquenté par des commerçants des autres localités du Niger et ceux des pays voisins comme le Nigéria. Nous avons des gares routières et un abattoir. Tout cela constitue des atouts pour la commune.

Quelles sont les difficultés auxquelles vous êtes confrontées dans l'exécution de vos missions ?
Les principaux problèmes, c'est la mobilisation des ressources internes. L'autre défi, c'est la sécurité même si chez nous, nous ne connaissons pas de difficultés majeures sur cette question. Mais, je pense que le changement des mentalités est la plus grosse difficulté à laquelle nous faisons face. Nous remercions le Président de la République et le Gouvernement pour avoir fait de cette question du changement de comportement une priorité nationale. Sans changement des mentalités, on ne va nulle part. Il faut que les uns et les autres le comprennent et acceptent de changer.

Propos recueillis par Ali Maman(onep)

Société

Poursuite des travaux en séance plénière à l'Assemblée nationale : Adoption de trois projets de loi relatifs à l'amélior…

Poursuite des travaux en séance plénière à l'Assemblée nationale : Adoption de trois projets de loi relatifs à l'amélioration du climat des affaires au Niger

Les travaux en séance plénière de la première session ordinaire de l'Assemblée nationale au titre de l'année 2019 dite session des lois se poursuivent activement à l'hémicycle Place de la Concertation à Niamey. Au cours de la plénière du mardi 23 avril 2019, les députés ont, à l'unanimité, adopté trois projets de loi visant à améliorer le climat des affaires au Niger. C'est le président du parlement nigérien, SE Ousseini Tinni qui a pré...

Célébration, hier, de la Journée de la Concorde : Le Premier ministre préside les manifestations officielles à Tchintaba…

Célébration, hier, de la Journée de la Concorde : Le Premier ministre préside les manifestations officielles à Tchintabaraden

Notre pays a célébré, hier, la Journée de la Concorde. Cette édition 2019, placée sous le haut patronage du Premier ministre, Chef du Gouvernement, SEM. Brigi Rafini, a été célébrée à Tchintabaraden, à l'emblématique ''Place de la Paix'', sous le thème : ''Takeyte n'alkher'' qui signifie en langue Tamatcheq "débat entre les autorités et les populations sur la consolidation de la paix". On y notait la présence de plusieurs personnalités ...

Célébration de la Journée Mondiale de lutte contre le Paludisme(JMP) 2019 : Le ministre de la Santé publique appelle à p…

Célébration de la Journée Mondiale de lutte contre le Paludisme(JMP) 2019 : Le ministre de la Santé publique appelle à plus d'engagement dans la lutte

Le Niger se joint, aujourd'hui 25 Avril, à la Communauté Internationale pour célébrer la Journée Mondiale de Lutte contre le Paludisme (JMP) 2019 sous le signe « zéro palu ! Je m'engage». Cette journée instituée par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a pour but de redynamiser le mouvement général vers un monde sans paludisme, car le paludisme est une maladie évitable qui continue de tuer un enfant toutes les deux minutes dans le ...

Sommet UA Niger 2019 : Lancement de la campagne d'assainissement et de salubrité de la Ville de Niamey

Sommet UA Niger 2019 : Lancement de la campagne d'assainissement et de salubrité de la Ville de Niamey

Le Comité technique assainissement et salubrité de l'Agence UA 2019 a procédé, le lundi 22 avril, à la Place de la Concertation, au lancement d'une vaste campagne d'assainissement et de salubrité de la Ville de Niamey. La cérémonie, placée sous le haut patronage du ministre Directeur de cabinet du Président de la République, M. Mahamadou Ouhoumoudou, par ailleurs président du Conseil d'orientation et de contrôle de l'Agence Nationale po...

Décès du Grand Chancelier des Ordres Nationaux du Niger : Le Chef de l'Etat assiste aux obsèques de feu Boulama Manga

Décès du Grand Chancelier des Ordres Nationaux du Niger : Le Chef de l'Etat assiste aux obsèques de feu Boulama Manga

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE. Issoufou Mahamadou, a assisté dimanche 21 Avril 2019 à la levée du corps du Colonel Boulama Manga Mamane Ouadaî, Grand chancelier des Ordres Nationaux du Niger, décédé le Samedi 20 Avril 2019 à Niamey. Les obsèques de l'illustre disparu, se sont déroulées au palais de la Présidence de la République du Niger. Ont pris part à cette cérémonie, aux côtés du Président de la République, le Pr...

Protocole d'accord entre le Gouvernement et les BEN/ SUSAS et SYNPHAMED : Les deux parties s'engagent à respecter le con…

Protocole d'accord entre le Gouvernement et les BEN/ SUSAS et SYNPHAMED : Les deux parties s'engagent à respecter le contenu dudit protocole

Après trois préavis de grèves du syndicat Unique de la Santé et de l'Action Sociale (SUSAS) et du Syndicat des Pharmaciens, Médecins et Chirurgiens-Dentistes (SYNPHAMED) intervenus respectivement les 21 et 22 mars 2019 ; les 28 et 29 mars 2019 et les 3, 4, et 5 avril 2019, les deux structures syndicales ont suspendu leur mouvement de grève depuis le 4 avril 2019 à la faveur des négociations enclenchées avec le gouvernement. Ces négociat...

Communiqué du Secrétariat général du Gouvernement : Promotion d'Officiers Généraux des Forces Armées Nigériennes et de l…

Communiqué du Secrétariat général du Gouvernement : Promotion d'Officiers Généraux des Forces Armées Nigériennes et de la Gendarmerie Nationale

Le Président de la République, Chef de l'Etat, Son Excellence Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU, a signé le vendredi 19 avril 2019, un décret portant promotion d'Officiers Généraux des Forces Armées Nigériennes et de la Gendarmerie Nationale.Aux termes de ce décret, sont promus au grade supérieur au titre de l'avancement normal, les Officiers des Forces Armées Nigériennes et de la Gendarmerie Nationale dont les noms suivent, pour compter du 1...

Village ‹›moderne›› de Bargo-Darey : Inauguration d'un complexe de 100 villas sur le modèle Rohama

Village ‹›moderne›› de Bargo-Darey : Inauguration d'un complexe de 100 villas sur le modèle Rohama

L'ONG Qatar Charity a inauguré le samedi 20 avril dernier, le village modèle Rohama de Bargo-Darey dans le département de Balléyara (région de Tillabéri). Il s'agit d'un complexe composé de 100 villas dotées de tous les équipements sociaux de base. La cérémonie d'inauguration du projet s'est déroulée sous le parrainage du ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, de la Sécurité publique, de la Décentralisation et des Affaires coutumière...

Réunion du Comité Défense et Sécurité de la Force Multinationale Mixte (FMM) : Renforcer la paix et la stabilité dans le…

Réunion du Comité Défense et Sécurité de la Force Multinationale Mixte (FMM) : Renforcer la paix et la stabilité dans le bassin du lac Tchad

Le comité défense et sécurité de la Force Multinationale Mixte (FMM) a tenu le samedi 20 avril dernier sa réunion à Niamey. C'est le Chef d'Etat-major des FAN, le Général de corps d'Armées Ahmed Mohamed, représentant le ministre de la Défense Nationale qui a présidé l'ouverture et la clôture des travaux. Cette réunion qui a regroupé les chefs d'Etat-major des pays membres de la Commission du Bassin du Lac Tchad (CBLT) à savoir le Nigeri...

Interpellation du ministre de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'innovation à l'Assemblée nationale : M. …

Interpellation du ministre de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'innovation à l'Assemblée nationale : M. Yahouza Sadissou fait un diagnostic édifiant de la situation des Universités publiques du Niger

Les travaux en séance plénière de la première session ordinaire au titre de l'année 2019 de l'Assemblée nationale se poursuivent à l'hémicycle de ladite institution. Au cours de la plénière du samedi dernier, les parlementaires ont interpellé le ministre de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche de l'Innovation, sur la crise qui secoue les Universités publiques née des différents mouvements de grève observés par le Syndicat National ...

AG/ONU

Editorial

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

lundi 17 décembre 2018

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Tresses traditionnelles nigériennes : Derrière la …

Tresses traditionnelles nigériennes : Derrière la beauté, se cache toute une symbolique

Au-delà de la beauté artistique et visuelle, la tresse symbolise une forme d'expression po...

jeudi 18 avril 2019

Tresse traditionnelle

Tresse traditionnelle

La tresse traditionnelle a longtemps été un des métiers les plus reconnus à la femme nigér...

jeudi 18 avril 2019

Santé et sécurité au travail : Peu d'importance ac…

Santé et sécurité au travail : Peu d'importance accordée à la question

La problématique traite de la protection des travailleurs contre les maladies, les acciden...

jeudi 4 avril 2019

L'air du temps

Endiguer le banditisme urbain

Endiguer le banditisme urbain

Il y a environ une semaine, la Police Nationale a une fois de plus mis hors d'état de nuir...

jeudi 18 avril 2019

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.