Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Interview du Secrétaire Général de l'Union des Syndicats des Travailleurs du Niger : «Je ne pense pas qu'il y'ait un objectif politique derrière les élections professionnelles autre que celui de déterminer la représentativité des différentes organisa


USTNMonsieur le Secrétaire Général que faut-il comprendre par élections professionnelles ?
J'aimerai par un rappel pour dire que c'est depuis la Conférence nationale que le Niger avait opté pour une démocratie multipartite. Résultat : il ya une floraison de partis politiques. Alors l'USTN incontestablement, était la seule centrale syndicale, l'unique interlocuteur pour défendre les intérêts matériels et moraux des travailleurs ; aussi bien au niveau des autorités que des employeurs privés ou publics. Avec les évolutions et soubresauts politiques qu'a connus le pays, l'on a assisté pour diverses raisons à la création de plusieurs centrales syndicales constituées de multiples syndicats dans presque tous les secteurs d'activité socio-économiques.
Cette situation bien-entendue aura pour conséquence la déliquescence du mouvement syndical à la périphérie de laquelle, se sont développés des querelles de leadership et des interlocuteurs multiples pour l'Etat et les employeurs. Aussi, pour déterminer les syndicats les plus représentatifs qui seront de véritables représentants des travailleurs il y'a lieu de procéder à des élections professionnelles.

Pourquoi ces élections, aujourd'hui et pas hier ?
Un adage dit : mieux vaut tard que jamais. Il faut reconnaître que cette situation arrangeait le pouvoir qui redoutait le mouvement syndical pour avoir été le vecteur du changement dans notre pays mais aussi dans plusieurs autres pays en Afrique. En outre le mouvement syndical a été aussi une entrave à la mise en œuvre des programmes antisociaux édictés par les institutions de Brettonwoods. La détermination de la représentativité au sein des organisations syndicales des travailleurs et des employeurs est consacrée par plusieurs dispositions du code du travail et le respect de ce code est un impératif.

Concrètement, monsieur le Secrétaire Général, quels sont les objectifs assignés à cette initiative, à travers laquelle d'aucuns pensent percevoir un caractère politique ?
Je ne pense pas qu'il y'ait un objectif politique derrière les élections professionnelles autre que celui de déterminer la représentativité des différentes organisations. De toutes les façons, si quelqu'un pense pouvoir manipuler ces élections pour offrir une fausse victoire à des organisations non véritablement représentatives, il trouvera les travailleurs en face de lui et il en assumera les conséquences. Incontestablement.

Quel est l'impact de ces élections dans le contexte politique et syndical national actuel ?
Ici une précision s'impose: ces élections permettront au Niger de se conformer à la réglementation internationale du travail, mais évidemment elles permettront aussi d'accroitre la crédibilité des organisations qui seront en tête après proclamation des résultats.

Quelles sont les sources de financement (personnes morales comme physiques) de l'organisation de ces élections ?
C'est le budget de l'Etat et personne d'autre.

Avez-vous avez une idée globale du coût de ces élections professionnelles ?
Je n'ai aucune idée de ce que cela coûtera à l'Etat. Tout ce que je peux vous dire c'est que le montant initialement prévu a été largement dépassé du fait que le processus ait pris plus de temps que prévu.

Dans le cadre de l'organisation de ces élections, peut-on savoir justement la participation des centrales syndicales ?
Notre participation en tant que centrales syndicales est effective sur le plan organisationnel puisque selon le code électoral nous sommes représentés dans toutes les structures de la Commission d'organisation de ces élections (CONEP).

Comment seront les rapports entre les centrales syndicales, une fois les résultats des élections connus et que la représentativité de chacun ait été établie ?
Je ne pense pas que les rapports puissent changer entre les centrales. Ceci, dit, convenez avec moi, que le leadership ne souffrira d'aucune ambiguïté. L'Etat saura qui sera son interlocuteur et ceux qui seront au second plan auront la latitude de se battre pour renaître et retrouver une place aux élections à venir.

Monsieur le Secrétaire Général, au regard du chronogramme, pensez-vous réellement, que ces élections auront bel et bien lieu à la date indiquée ?
Cette question doit être posée au président de la CONEP ou au gouvernement. Tout ce que je peux vous dire c'est qu'il y'a un code électoral à respecter.

Au cas contraire quelle sera votre réaction, disons l'attitude syndicale de l'USTN vis-à-vis du pouvoir, bailleur de fonds incontestés de l'organisation de ces élections ?
Nous n'avons aucun complexe vis-à-vis de qui que ce soit. L'USTN a une ligne de conduite légendaire qui ne dépend d'aucun gouvernement.

Monsieur le Secrétaire Général, une fois terminées les élections professionnelles, comment seront les rapports entre les centrales syndicales et le pouvoir en place?
La renaissance du mouvement syndical nigérien s'impose car nous avons tout essayé dans ce pays et on s'est rendu à l'évidence qu'il n'y a pas de solution pour les travailleurs que de rester unis et solidaires face aux problèmes qui les assaillent notamment le non-respect de protocoles d'accord avec les partenaires, la précarité et j'en passe.

Et comment l'USTN s'engagera-t-elle pour consolider cette unité et cette solidarité au sein de l'Intersyndicale des travailleurs du Niger (ITN) surtout que la plupart des dirigeants syndicaux naviguent au sein des formations politiques actuelles ?
Sans pour autant rentrer dans les dérives socio-politiques, sachez simplement que chaque dirigeant syndical est libre d'avoir sa sensibilité politique. Cependant nous à l'USTN nous plaçons les intérêts des travailleurs au-dessus de tout car c'est le travail qui nous garantit notre pain quotidien et assure le développement du pays. De la conférence nationale à cette date, les travailleurs ont fait beaucoup de sacrifices mais hélas ces sacrifices n'ont pas été reconnus pour être récompensés à la hauteur de leur juste valeur dans l'intérêt et la grande satisfaction des travailleurs. C'est pour tous ces paramètres et bien d'autres encore que nous sommes condamnés à rester unis afin que nous menions des réflexions pour dégager de nouvelles orientations de lutte pour le mouvement syndical nigérien.

Correspondance particulière
Dubois Touraoua
(11/04/2019)

Société

Poursuite de la Caravane Ramadan Kareem : Plus de 400 kits alimentaires distribués par la Fondation Tattali Iyali de Dr …

Poursuite de la Caravane Ramadan Kareem : Plus de 400 kits alimentaires distribués par la Fondation Tattali Iyali de Dr Lalla Malika Issoufou

La Présidente de la Fondation Tattali Iyali, la Première Dame Dr Lalla Malika Issoufou, a supervisé le vendredi 24 mai dernier, une nouvelle séance de distribution de plus de 400 kits alimentaires en faveur des couches vulnérables dans la communauté urbaine de Niamey. Cette œuvre de bienfaisance s'inscrit dans le cadre de la poursuite de la campagne « Ramadan Kareem » au cours de laquelle plus de 15.000 kits alimentaires seront distribu...

Visite du ministre de la Défense nationale au détachement de l'armée française basé à Niamey : Renforcer la collabaratio…

Visite du ministre de la Défense nationale au détachement de l'armée française basé à Niamey : Renforcer la collabaration avec les FAN dans la lutte contre le terrorisme et le crime organisé

Le ministre de la Défense nationale M. Kalla Moutari, accompagné des hauts responsables des Forces armées nigériennes (FAN), a visité le vendredi 24 mai dernier, le détachement de l'armée française basé à Niamey sis à la base aérienne. Le ministre Kalla Moutari est allé visiter le dispositif de l'armée française sur place et échanger avec les responsables français sur le renforcement de la coopération dans la lutte contre le terrorisme....

Recrutement à la CENI : 6510 opérateurs d'enrôlement seront recrutés à l'issue des tests

Recrutement à la CENI : 6510 opérateurs d'enrôlement seront recrutés à l'issue des tests

Le Président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), Me Issaka Souna, a procédé le 25 mai dernier à Niamey, au lancement du test de recrutement des opérateurs d'enrôlement dans le cadre de la confection du fichier biométrique électoral. Le week-end passé, 11.730 jeunes candidats ont passé le test pour 6.510 postes disponibles. Les épreuves se sont déroulées simultanément dans les chefs-lieux des huit régions du Niger....

Conférence de Presse du président de la Commission Electorale Nationale Indépendante : «Les formalités administratives e…

Conférence de Presse du président de la Commission Electorale Nationale Indépendante : «Les formalités administratives et techniques préparatoires à l'élaboration du fichier biométrique sont quasiment achevées», annoncent la CENI et l'opérateur techn

Après le lancement du test de recrutement des opérateurs d'enrôlement, le président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), Me Issaka Souna, a animé le samedi 25 mai dernier à Niamey une conférence de presse. Il s'agissait pour le président de la CENI de faire le point sur l'avancement du processus de la confection du fichier électoral biométrique. La Conférence de presse s'est déroulée en présence de M. Jean Michel D...

Rupture collective de jeûne à la Présidence de la République : Retrouvailles entre le Chef de l'Etat et ses promotionnai…

Rupture collective de jeûne à la Présidence de la République : Retrouvailles entre le Chef de l'Etat et ses promotionnaires, du primaire à l'université

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE Issoufou Mahamadou, a, dans le cadre de son initiative d'invitation à la rupture du jeûne, accueilli, hier soir, ses promotionnaires du primaire, du collège, du lycée et de l'université.Les anciens élèves et étudiants promotionnaires du Président de la République, SE Issoufou Mahamadou sont venus de Niamey et de l'intérieur du pays sur invitation de leur ancien camarade, aujourd'hui prés...

9ème Réunion du Comité de pilotage de la mission Eucap-Sahel Niger : Faire le bilan des résultats obtenus et dégager les…

9ème Réunion du Comité de pilotage de la mission Eucap-Sahel Niger : Faire le bilan des résultats obtenus et dégager les perspectives

Le ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, de la Sécurité publique, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses, assurant l'intérim du Premier ministre, a présidé, hier jeudi 23 mai, dans la salle de banquet de la Primature, la 9ème réunion du comité de pilotage de la mission Eucap-Sahel Niger. Les membres du gouvernement, l'Ambassadrice, chef de la délégation de l'Union Européenne au Niger, Dr Denisa-Elena Ionet...

Gouvernement / SNECS : Signature d'un protocole d'accord pour le retour à la sérénité dans les universités publiques

Gouvernement / SNECS : Signature d'un protocole d'accord pour le retour à la sérénité dans les universités publiques

Le ministre de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, M. Yahouza Sadissou, et le Secrétaire Général du Syndicat National des Enseignants-Chercheurs et Chercheurs du Supérieur (SNECS), Dr Naballa Adaré, ont signé hier matin un protocole d'accord afin de ramener la sérénité dans les universités publiques du Niger. Le paraphe de cet important document par les deux parties vient mettre fin à la série de grèves répétit...

Réunion extraordinaire du Comité de Pilotage du Registre Social Unifié : Adoption du compte rendu précédent et mise en p…

Réunion extraordinaire du Comité de Pilotage du Registre Social Unifié : Adoption du compte rendu précédent et mise en place du Comité technique du RSU

Le directeur de Cabinet du Premier ministre et président du Dispositif National de Prévention et de Gestion des Crises Alimentaires (DNPGCA), M. Hamadou Adamou Souley, a présidé hier matin, dans la salle de banquet de la Primature, une réunion extraordinaire du Comité de Pilotage du Registre Social Unifié (RSU). Objectif de la rencontre est d'adopter le compte rendu de la réunion précédente et mettre en place le Comité technique du RSU....

Zinder-Média : Les installations techniques de la Radio Alternative de Zinder ravagées par un incendie dans la nuit de m…

Zinder-Média : Les installations techniques de la Radio Alternative de Zinder ravagées par un incendie dans la nuit de mardi à mercredi

Les installations techniques de la Radio Alternative FM de Zinder, créée par le Groupe Alternative Espace Citoyen depuis une dizaine d'années, ont été détruites par un incendie dont l'origine reste encore inconnue dans la nuit de mardi à mercredi aux environs de 2h du matin, a déclaré mercredi en fin de matinée le responsable de ce média, M. Magagi Moutari. Il s'agit de la cabine technique et du Studio qui sont entièrement ravagés par l...

Le Chef de l'Etat préside une réunion sur la sécurité et la lutte contre le terrorisme : Renforcement de la coopération …

Le Chef de l'Etat préside une réunion sur la sécurité et la lutte contre le terrorisme : Renforcement de la coopération sécuritaire avec la France et les USA

Le Président de la République, Chef de l'Etat, Chef Suprême des Armées, SE Issoufou Mahamadou a présidé, hier matin, une réunion sur la sécurité. Ont pris part à cette réunion, le Premier ministre, SE Brigi Rafini, le ministre d'Etat en charge de l'Intérieur et de la Sécurité Publique, M. Bazoum Mohamed, le ministre de la Défense Nationale, M. Kalla Moutari, le ministre en charge des Affaires Etrangères M. Kalla Ankouraou, les ambassade...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Consommation des arômes et sels artificiels : Des …

Consommation des arômes et sels artificiels : Des additifs alimentaires pas toujours bénéfiques pour notre santé

Communément appelés «arôme Maggi», les exhausteurs de goût ou additifs alimentaires envahi...

jeudi 23 mai 2019

Témoignages de certaines ménagères sur l'effet des…

Témoignages de certaines ménagères sur l'effet des arômes industriels ou « bouillon » sur la santé

Les arômes importés constituent un problème sanitaire important. En effet, il n'est pas ra...

jeudi 23 mai 2019

Le coût du hadj 2019 : Le pèlerinage aux lieux sai…

Le coût du hadj 2019 : Le pèlerinage aux lieux saints de l'Islam, de plus en plus un fardeau pour les fidèles

« L'Etat n'invente pas le prix du Hadj mais étudie toutes les dépenses par rubrique, fait ...

jeudi 16 mai 2019

L'air du temps

Et bientôt la frénésie des préparatifs de la fête

Et bientôt la frénésie des préparatifs de la fête

Jour ''J'' moins 28 ; - 27 ;... -11 ; -10 ; -9, etc. Le compte à rebours est en marche, no...

jeudi 23 mai 2019

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.