Le Sahel

Register Login

Niamey, la métamorphose

Assane Soumana Assane Soumana

Un échangeur à la Place de la Bienvenue appelée Rond point des Armées, un autre au Rond Point Lako, et encore un autre à la Place des Martyrs ou Rond point Kennedy. Voilà la bonne nouvelle que nous retenons des conclusions du dernier Conseil des ministres tenu le vendredi 14 décembre 2013. Autant dire que, dans quelques années, la ville de Niamey va absolument se métamorphoser pour afficher l'allure d'une vraie capitale, une ville dotée de toutes les commodités nécessaires pour en faire une cité moderne. Pour tout Nigérien animé d'un brin de fierté nationale, l'annonce de telles réalisations doit être accueillie avec un réel enthousiasme. Car, ces infrastructures viendront non seulement contribuer à donner une allure plus citadine à notre capitale, mais aussi et surtout, elles régleront l'essentiel des problèmes en matière de circulation dans la ville de Niamey, avec tout le désordre que les usagers endurent ces dernières années dans les rues de Niamey inondées de voitures et de deux roues. En contribuant à filtrer de manière significative le trafic routier, ces infrastructures feront le grand bonheur des usagers.

S'ajoutent également le confort de la route et l'amélioration des conditions sécuritaires dans cette jungle de la circulation où ces derniers temps, chaque jour apporte son lot de désolation du fait la fréquence des accidents tragiques.
Dans tous les cas, avec ces infrastructures modernes, les Nigériens trouveront matière à exalter leur orgueil en constatant qu'enfin les choses bougent. ''Niamey Nyala'' n'a rien d'un vain mot....Car, depuis les grandes réalisations qui remontent au boom de l'uranium, avec la construction de grands édifices comme le Palais des Congrès, le Stade Général Seyni Kountché, le Gawèye, les immeubles ONAREM, Ex-BDRN et CNSS, on a attendu longtemps, très longtemps, au Niger, pour assister à l'édification de grandes infrastructures dignes de ce nom. Ajoutées au 2ème pont qui a eu le mérite de désengorger le trafic sur le vieux pont Kennedy, et à l'échangeur du Boulevard Mali Béro qui vient d'être récemment inauguré, ces nouveaux échangeurs vont assurément changer positivement la vie des Niaméens.
Aux mauvaises langues qui penseront que ces grandes réalisations relèveraient du superflu, nous répondrons simplement que nous ne sommes pas de ceux qui refusent le progrès. Car, au-delà des commodités qu'elles offriront aux usagers, ces routes modernes serviront, à coup sûr, d'outil adéquat pour propulser la machine du développement de notre pays.
Assane Soumana

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.

Top Desktop version