Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Niamey, la métamorphose

Assane Soumana Assane Soumana

Un échangeur à la Place de la Bienvenue appelée Rond point des Armées, un autre au Rond Point Lako, et encore un autre à la Place des Martyrs ou Rond point Kennedy. Voilà la bonne nouvelle que nous retenons des conclusions du dernier Conseil des ministres tenu le vendredi 14 décembre 2013. Autant dire que, dans quelques années, la ville de Niamey va absolument se métamorphoser pour afficher l'allure d'une vraie capitale, une ville dotée de toutes les commodités nécessaires pour en faire une cité moderne. Pour tout Nigérien animé d'un brin de fierté nationale, l'annonce de telles réalisations doit être accueillie avec un réel enthousiasme. Car, ces infrastructures viendront non seulement contribuer à donner une allure plus citadine à notre capitale, mais aussi et surtout, elles régleront l'essentiel des problèmes en matière de circulation dans la ville de Niamey, avec tout le désordre que les usagers endurent ces dernières années dans les rues de Niamey inondées de voitures et de deux roues. En contribuant à filtrer de manière significative le trafic routier, ces infrastructures feront le grand bonheur des usagers.

S'ajoutent également le confort de la route et l'amélioration des conditions sécuritaires dans cette jungle de la circulation où ces derniers temps, chaque jour apporte son lot de désolation du fait la fréquence des accidents tragiques.
Dans tous les cas, avec ces infrastructures modernes, les Nigériens trouveront matière à exalter leur orgueil en constatant qu'enfin les choses bougent. ''Niamey Nyala'' n'a rien d'un vain mot....Car, depuis les grandes réalisations qui remontent au boom de l'uranium, avec la construction de grands édifices comme le Palais des Congrès, le Stade Général Seyni Kountché, le Gawèye, les immeubles ONAREM, Ex-BDRN et CNSS, on a attendu longtemps, très longtemps, au Niger, pour assister à l'édification de grandes infrastructures dignes de ce nom. Ajoutées au 2ème pont qui a eu le mérite de désengorger le trafic sur le vieux pont Kennedy, et à l'échangeur du Boulevard Mali Béro qui vient d'être récemment inauguré, ces nouveaux échangeurs vont assurément changer positivement la vie des Niaméens.
Aux mauvaises langues qui penseront que ces grandes réalisations relèveraient du superflu, nous répondrons simplement que nous ne sommes pas de ceux qui refusent le progrès. Car, au-delà des commodités qu'elles offriront aux usagers, ces routes modernes serviront, à coup sûr, d'outil adéquat pour propulser la machine du développement de notre pays.
Assane Soumana

Société

Le Premier ministre, SE. Brigi Rafini, rencontre le Comité Régional de Paix à Agadez : ''Le Niger n'acceptera pas une dé…

Le Premier ministre, SE. Brigi Rafini, rencontre le Comité Régional de Paix à Agadez : ''Le Niger n'acceptera pas une déstabilisation de la Libye pays frère et ami à partir de son territoire'', déclare SEM Brigi Rafini

Lors de la rencontre qu'il a présidé, mardi dernier, au Conseil régional d'Agadez, le Premier ministre, Chef du gouvernement, SEM. Brigi Rafini, a félicité, en son nom propre et au nom du Président de le République, Chef de l'Etat, SE. Issoufou Mahamadou, le Comité Régional de Paix pour les résultats auxquels sont parvenus les participants en quatre (4) jours d'intenses travaux.Le Chef du gouvernement a salué les efforts des autorités r...

Recommandations du Comité Régional de Paix de la Région d'Agadez

Recommandations du Comité Régional de Paix de la Région d'Agadez

A l'issue de ses travaux le Comité Régional de Paix de la Région d'Agadez qui s'est tenue, dans les locaux du Conseil Régional d'Agadez, les 22, 23, 24, 25 juillet 2015, sur l'analyse de la situation socio économique et sécuritaire de la Région, une préoccupation majeure de la population d'Agadez corollaire de la crise sécuritaire et la guerre intercommunautaire qui prévaut chez le voisin (sud libyen) a fait les recommandations suivante...

Agadez/Conférence de presse du président du Conseil régional, M. Mohamed Anacko : "Nous conjuguons tous nos efforts…

Agadez/Conférence de presse du président du Conseil régional, M. Mohamed Anacko : "Nous conjuguons tous nos efforts pour que Agadez soit un modèle tant en matière de développement que de sécurité et de stabilité"

Au cours de la Conférence de presse tenue, lundi dernier par le président du Conseil régional, M. Mohamed Anacko, a déclaré de prime abord que le Conseil régional et les communes sont l'émanation de la décentralisation. La principale mission assignée au Conseil régional est, selon lui, de promouvoir le développement économique, social, éducatif, sanitaire, et culturel sur le territoire de la région d'Agadez. La région d'Agadez a indiqué...

Tillabéri : Bilan à mi-parcours de la mise en œuvre du programme de la renaissance dans le secteur de l'environnement

Tillabéri : Bilan à mi-parcours de la mise en œuvre du programme de la renaissance dans le secteur de l'environnement

Dans la région de Tillabéri, le bilan à mi-parcours de la mise en œuvre du Programme de la Renaissance dans le secteur de l'environnement a permis la création de 5902 emplois temporaires avec 631 865 863 F CFA engrangés par les populations bénéficiaires des différentes réalisations.Faisant le bilan de Six (6) mois (période allant du 1er janvier au 30 juin 2015) de la mise en œuvre du Programme de la Renaissance, le Directeur Régional de...

Atelier national de préparation du Projet d'appui à l'agriculture sensible aux risques climatiques : Accroître la produc…

Atelier national de préparation du Projet d'appui à l'agriculture sensible aux risques climatiques : Accroître la productivité et la résilience des systèmes de production à la sécheresse

Le Haut Commissariat à l'Initative 3N (HC3N) avec l'appui technique et financier de la Banque mondiale a organisé, hier matin, au Palais des Congrès de Niamey, un atelier national de préparation du Projet d'appui à l'agriculture sensible aux risques climatiques (PASEC). Cette rencontre vise essentiellement le renforcement de la résilience climatique du secteur agricole au Niger. C'est le Haut Commissaire à l'Initiative 3N, Dr. Wandéba B...

Atelier régional sur la gestion coordonnée des frontières au Niger, au Mali, en Mauritanie et au Burkina Faso : Pour une…

Atelier régional sur la gestion coordonnée des frontières au Niger, au Mali, en Mauritanie et au Burkina Faso : Pour une approche concertée des questions liées aux frontières

Niamey, abrite depuis hier, un atelier régional sur la gestion coordonnée des frontières au Niger, au Mali, en Mauritanie et au Burkina Faso. La cérémonie d'ouverture de l'atelier a été présidée par le Secrétaire général adjoint du Ministère de l'Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses, M. Alassane Seyboun en présence de la représentante de la Coopération Japonaise au Niger, ...

Circulation à Niamey en saison pluvieuse : Un calvaire pour les habitants des quartiers périphériques

Circulation à Niamey en saison pluvieuse : Un calvaire pour les habitants des quartiers périphériques

Un véritable calvaire, pour les usagers, la circulation dans beaucoup de quartiers de Niamey par ces temps de pluies ! En effet, les usagers qui sont obligés d'emprunter certaines voies doivent manœuvrer délicatement, dans des crevasses remplies de flaques d'eau boueuses. Ceux qui n'ont d'autres choix que de vivre dans ces quartiers, où pullulent des flaques d'eau ou mares, doivent vivre, la mort dans l'âme cette situation inconfortable...

Rive droite ou Harobanda : L'impasse des eaux stagnantes et la peur des inondations

Rive droite ou Harobanda : L'impasse des eaux stagnantes et la peur des inondations

Située sur le lit d'un ancien bras du fleuve Niger, la Rive droite de Niamey est une zone en proie aux inondations à chaque saison pluvieuse. On se rappelle encore des images du naufrage de plusieurs quartiers de Harobanda, en 2013. Aujourd'hui encore, dans certains quartiers, comme Banga Bana, Gaweye et Kirkissoye., le déplacement est difficile dans les rues et ruelles aussi bien à pied qu'en voiture ou à moto.Des tas d'immondices, des...

Historique du quartier Banga Bana

Historique du quartier Banga Bana

Le nom du quartier Banga Bana est très récent, selon le 2ème chef de quartier, M. Soumana Sambo, le quartier s'appelait dans le temps, Ouro Esso Djétou. Le noyau premier du quartier remonte aux années 1880. Le fondateur s'appelait, Mamane Abdoulaye dit Esso Djétou. Ce dernier avait des terres sur l'actuel emplacement du quartier et à la façade sud du quartier. Esso Djétou en avait aussi à Lontia Béri, un village situé à cinq (5) kilomèt...

Petites activités des jeunes écoliers à Niamey : Meubler les vacances et préparer la rentrée à venir

Petites activités des jeunes écoliers à Niamey : Meubler les vacances et préparer la rentrée à venir

Traditionnellement, les écoliers mettent à profit les vacances soit pour se reposer, soit faire des cours de rattrapage, soit pour s'adonner à des petites activités ponctuelles génératrices de revenus. Cette année encore la tradition est respectée. En effet, ils sont nombreux ces jeunes écoliers Niaméens qui sillonnent les rues de la capitale à s'activer dans la vente à la criée de produits divers : vente de doum, de maïs, de bonbons, d...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Les actions sociétales du Groupe AREVA dans la rég…

Les actions sociétales du Groupe AREVA dans la région d'Agadez/volet santé : D'importantes réalisations au profit des populations

Le Groupe AREVA, principal partenaire industriel du Niger, participe au développement écon...

jeudi 23 juillet 2015

Education : L'école de Tafadek, un engagement en f…

Education : L'école de Tafadek, un engagement en faveur des élèves en milieu nomade

L'engagement sociétal du groupe AREVA répond à une disposition politique industrielle soci...

jeudi 23 juillet 2015

Insalubrité à Niamey : Après la pluie, les rues bo…

Insalubrité à Niamey : Après la pluie, les rues boueuses

Il suffit de quelques millimètres de pluies pour que les rues de Niamey deviennent imprati...

mercredi 15 juillet 2015

L'air du temps

La prudence doit l'emporter sur la curiosité

La prudence doit l'emporter sur la curiosité

On a beau le dire et le redire pour le décrier, rien n'y fait ! Bon Dieu, que les vieilles...

jeudi 23 juillet 2015

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.