Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Dossier


d-3Le hadj est ce rite religieux pour lequel les autorités nigériennes s'investissent chaque année à créer les conditions d'une bonne organisation. C'est d'ailleurs ce souci principal qui a motivé la création d'une structure dédiée à l'organisation de ce rite annuel qui est l'un des piliers de l'Islam. Les préparatifs de l'édition 2018 vont bon train comme nous l'atteste le Secrétaire Général par intérim du Commissariat en charge de l'Organisation du Hadj et de la Oumra
M. Mani Mahaman Sanoussi.
Selon lui, les préparatifs du hadj, édition 2018 sont avancés. Les inscriptions et les enregistrements sont clôturés depuis 12 juillet 2018. Les formations des candidats au hadj continuent normalement au niveau des différents centres retenus à cet effet par les agences. En effet, les agents du COHO chargés du département Formation et Encadrement suivent régulièrement la tenue de ces séances de formation. Dans le même sens, le Commissaire à l'Organisation du Hadj et de la Oumra M. Boukari Djibrilla se trouve actuellement en Arabie Saoudite pour les dernières retouches liées à l'organisation du Hadj conformément à la mission qui lui a été confiée par les autorités nigériennes. Les chefs d'agences, pour la plupart sont aussi en Arabie Saoudite pour la signature des différents contrats. Bref, le niveau des préparatifs est satisfaisant et le COHO espère être dans le délai. S'agissant du quota de notre pays cette année, le secrétaire général du COHO a expliqué qu'il est de 15.891 pèlerins. Le niveau des inscriptions se situe dans l'ordre de 12.300 pèlerins. C'est dire qu'il reste un nombre important du quota qu'on n'a pas pu consommer. Cependant, le secrétaire général du COHO estime que franchir le cap de 12.300 pèlerins est déjà une prouesse compte tenu des difficultés économiques que connaissent les populations nigériennes en général et particulièrement les pèlerins.
Par rapport aux informations que les agences de pèlerinage devraient transmettre au COHO, les services en charge de l'organisation du hadj précisent que toutes les agences s'attèlent à finaliser cette liste là. Certaines d'entre elles ont déjà commencé à transmettre au COHO les listes provisoires. '' Dans notre système de Gestion Hadj et Oumra communément appelé le GAO, les passeports sont enregistrés au fur et à mesure que les informations nous sont transmises. Quant au calendrier, nous avons reçu le planning de la compagnie de transport désignée. Cette compagnie est Niger Airways. Elle est chargée d'acheminer les pèlerins vers les lieux saints. Le premier vol est prévu en principe le 30 juillet 2018. Tel que le planning a été présenté, nous n'avons pas de souci dans la mesure où il permet aux pèlerins d'avoir le début des rites. Le choix de cette compagnie se justifie par le fait qu'elle avait transporté les pèlerins l'année passée à la grande satisfaction de l'ensemble des organisateurs du hadj'' a relevé M. Mani Mahaman Sanoussi.
Par ailleurs, le secrétaire général du COHO a confirmé l'information selon laquelle tous les pèlerins ayant l'habitude d'effectuer le pèlerinage doivent impérativement payer plus de 3 millions de FCFA. C'est une décision émanant des autorités saoudiennes et elle concerne tous les pèlerins qui vont en Arabie Saoudite pour leur deuxième ou troisième pèlerinage. '' Lorsque cette information est parvenue au COHO, nous avons tenté de négocier pour que les autorités saoudiennes intercèdent en faveur de nos pèlerins. Malheureusement, c'est une décision qui concerne tous les pays.
Cette année, l'innovation majeure introduite par le Commissariat à l'Organisation du Hadj et de la Oumra concerne les vols spéciaux. Cette innovation consiste à réduire le délai de séjour pour une catégorie de Nigériens notamment les fonctionnaires ; les hommes d'affaires etc. qui ont des contraintes liées au temps. Ces personnes ont cette option d'aller à la Mecque dans les derniers vols. Au retour, elles viendront par les premiers vols. Ce qui va réduire leur séjour en Arabie Saoudite. Ce séjour ne va excéder au maximum trois semaines. D'ores et déjà, il y a des candidats qui ont choisi l'option des vols spéciaux soit au niveau individuel ou auprès des agences. ''C'est une expérimentation qui commence cette année et nous pensons qu'elle va être concluante dans la mesure où elle est moins coûteuse que les vols sur les compagnies de transport ordinaire. A titre d'exemple, dans les compagnies de transport ordinaire, les prix ont flambé pour atteindre la barre de 1.200.000F le billet d'avion tandis qu'avec l'option de vol spécial, les pèlerins payent moins d'un (1) million'', a expliqué le secrétaire général par intérim du COHO.

Hassane Daouda(onep)

20/07/18

Publié dans Dossier
Écrit par
En savoir plus...

Société

Proclamation des résultats de l'examen unique de certification en santé : Un taux global de réussite de 63,46%

Proclamation des résultats de l'examen unique de certification en santé : Un taux global de réussite de 63,46%

Après deux mois d'intenses travaux, la commission nationale en charge de l'organisation de l'examen unique de certification en santé, session 2018, vient de proclamer les résultats définitifs. Au total, ce sont 2.756 candidats qui ont été évalués par les membres de cette commission, avec l'expertise du Haut-Commissariat à la modernisation de l'État (HCME) et celle de la Haute Autorité de Lutte contre la Corruption et les Infractions Ass...

Crise universitaire : La CNDH offre sa médiation et appelle les parties à un dialogue constructif

Crise universitaire : La CNDH offre sa médiation et appelle les parties à un dialogue constructif

La Commission Nationale des Droits Humains (CNDH) a rendu public hier matin une déclaration relative à la crise qui prévaut au niveau des Universités publiques du pays suite aux mouvements de grève entamés par le Syndicat National des Enseignants-Chercheurs et Chercheurs du Supérieur (SNECS) depuis le 3 septembre dernier. Dans cette déclaration lue par la Vice-présidente de la CNDH, Mme, Sidikou Fatouma, l'Institution, qui a proposé sa ...

Activités du projet PASEC dans la région de Maradi : Le président du Comité de pilotage visite les réalisations du Proje…

Activités du projet PASEC dans la région de Maradi : Le président du Comité de pilotage visite les réalisations du Projet

Dans le cadre de la supervision des activités du projet d'Appui à l'Agriculture sensible aux risques climatiques (PASEC) dans la région de Maradi, le président du Comité de pilotage du projet, Directeur de Cabinet du ministre d'Etat en charge de l'Agriculture et de l'Elevage, M. Mahamadou Aoudi Diallo a effectué une visite des sites de récupération de terres, de récupération d'aire de pâturage dans la commune rurale de Gabi (Madarounfa)...

Secrétariat Général du Gouvernement : Nominations et affectations des magistrats

Secrétariat Général du Gouvernement : Nominations et affectations des magistrats

Le Conseil Supérieur de la Magistrature s'est réuni à Niamey, le 21 septembre 2018, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur Issoufou Mahamadou, Président de la République, Président du Conseil Supérieur de la Magistrature, dans la salle de réunion de la Présidence.Après examen des points inscrits à son ordre du jour, le Conseil a procédé aux nominations et affectations ci-après :COUR DE CASSATION :- Madame Maïga Zeinabou Labo, Ma...

Maradi/Deuxième session ordinaire du CNOP 2018 du PASEC : Mieux comprendre les difficultés afin de leur apporter des sol…

Maradi/Deuxième session ordinaire du CNOP 2018 du PASEC : Mieux comprendre les difficultés afin de leur apporter des solutions

Le Directeur de Cabinet du ministre d'Etat en charge de l'Agriculture et de l'Elevage, président du Comité National d'Orientation et de Pilotage du Projet PASEC, M. Mahamadou Aoudi Diallo a présidé, vendredi 7 septembre dernier à Maradi, l'ouverture de la deuxième session ordinaire du Comité d'Orientation et de Pilotage du Projet d'Appui à l'Agriculture sensible au climat (PASEC). Une session qui vise essentiellement à apprécier la révi...

Cure Salée édition 2018: Le PNUD sur le site de la Tinekert à In'Gall : Une soupape de sécurité dans le domaine du dével…

Cure Salée édition 2018: Le PNUD sur le site de la Tinekert à In'Gall : Une soupape de sécurité dans le domaine du développement durable dans le nord-Niger

Le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), réseau mondial de développement du Système des Nations Unies, a participé à la cure salée édition 2018 sous la conduite de M. Abdou Soumaila, chef de délégation (Team Leader Résilience PNUD). Le PNUD est bien connu des communautés pastorales grâce aux activités qu'il mène depuis plusieurs années dans le nord-Niger. Les agro-pasteurs ayant fait le déplacement de In'Gall n'ont p...

L'UNHCR d'Agadez anime un stand d'exposition sur le site de la Tinekert à In'Gall : Le Haut Commissariat des Nations Uni…

L'UNHCR d'Agadez anime un stand d'exposition sur le site de la Tinekert à In'Gall : Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés explique ses missions aux communautés nomades

Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés a clairement expliqué ses missions humanitaires aux communautés nomades. Pour plus de lisibilité de ses actions et de sa raison d'être dans le nord –Niger, l'agence du Système des Nations Unies a animé un stand d'exposition dédié à la présentation de ses services, un outil de communication qui a amené des centaines de visiteurs à mieux connaître le Programme onusien au pied de la ...

L'UNHCR d'Agadez anime un stand d'exposition sur le site de la Tinekert à In'Gall : Le Haut Commissariat des Nations Uni…

L'UNHCR d'Agadez anime un stand d'exposition sur le site de la Tinekert à In'Gall : Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés explique ses missions aux communautés nomades

Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés a clairement expliqué ses missions humanitaires aux communautés nomades. Pour plus de lisibilité de ses actions et de sa raison d'être dans le nord –Niger, l'agence du Système des Nations Unies a animé un stand d'exposition dédié à la présentation de ses services, un outil de communication qui a amené des centaines de visiteurs à mieux connaître le Programme onusien au pied de la ...

Visite de travail et d'amitié du président de la Délégation spéciale de Niamey, à Durban, (Afrique du Sud) : Signature d…

Visite de travail et d'amitié du président de la Délégation spéciale de Niamey, à Durban, (Afrique du Sud) : Signature d'une convention de jumelage entre Niamey et la ville de Durban

Le Maire, président de la Délégation spéciale de Niamey, M. Mouctar Mamoudou, poursuit sa mission de travail et d'amitié à Durban, en Afrique du Sud où il a procédé, hier, à la signature d'une convention de jumelage entre la ville de Niamey et la ville sud-africaine de Durban.Mercredi soir, le Niger a été à l'honneur dans la grande salle de la ville de Durban où était organisée une grande soirée consacrée à la remise de prix aux lauréat...

1ère réunion du Comité Multisectoriel de Pilotage du Programme Stratégique 12 de l'I3N : Asseoir une gouvernance efficac…

1ère réunion du Comité Multisectoriel de Pilotage du Programme Stratégique 12 de l'I3N : Asseoir une gouvernance efficace et inclusive du secteur

Le Haut Commissaire à l'Initiative 3N, M. Ali Bety, a présidé hier matin à Niamey, les travaux de la première réunion du comité multisectoriel de pilotage du programme stratégique de coordination de la mise en œuvre de l'Initiative 3N. Cette réunion est un cadre qui permet non seulement de présenter aux partenaires techniques et financiers le nouveau mécanisme de gouvernance mais également de faire le point sur les récentes réformes et ...

AG/ONU

Editorial

Editorial : Chapeau Nigelec !

lundi 10 septembre 2018

Editorial : Chapeau Nigelec !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Cinquantenaire de la Société Nigérienne d'Electric…

Cinquantenaire de la Société Nigérienne d'Electricité (NIGELEC) : Boukari Kané, une figure marquante de la NIGELEC

Il est incontestablement celui qui a posé les jalons de la Société Nigérienne de l'Electri...

lundi 10 septembre 2018

Les grands projets de la NIGELEC : Environs 552 mi…

Les grands projets de la NIGELEC : Environs 552 milliards FCFA injectés pour améliorer et étendre la fourniture d'électricité

Créée en septembre 1968, la Société Nigérienne d'Électricité (NIGELEC) succède à la Saféle...

lundi 10 septembre 2018

Diner de gala de la Nigelec : La société honore se…

Diner de gala de la Nigelec : La société honore ses anciens dirigeants, ses meilleurs agents et clients

A l'occasion de son cinquantième anniversaire, la Société Nigérienne d'Electricité (Nigele...

lundi 10 septembre 2018

L'air du temps

L'IDH en questions

L'IDH en questions

Le verdict du rapport sur le rapport mondial de développement humain pour l'année 2017 est...

vendredi 21 septembre 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.