Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Editos


DG onep«J'ai l'impression qu'il y a une insouciance et une indifférence des responsables locaux, cette insouciance et cette indifférence sont incompréhensibles. J'ai appris qu'hier, nuitamment, des travaux de nettoyage ont été effectués, parce que les autorités locales ont été informées de la présente visite. Je dois leur dire que ce n'est pas le Président de la République qu'il faut servir, ce sont les populations de Niamey qu'il faut servir. Les autorités locales ne sont pas au service du Président de la République, elles sont au service des citoyens de Niamey. Et pour cela, il faut nettoyer la ville de manière permanente, chaque jour».
C'est le Président de la République, SEM. Issoufou Mahamadou, en personne, excédé et révolté par ce qu'il a vu, lors de sa visite vendredi dernier, à Niamey, qui a prononcé ces mots dans une colère à peine contenue. Il était en colère à juste titre, car, trop c'est trop. Ne nous voilons pas la face, les gens, en l'occurrence nos services municipaux, ne travaillent pas ! À la limite, on peut même penser que certains jouent à saboter les investissements colossaux consentis par l'Etat pour donner à la capitale l'image digne d'une cité vitrine.
En s'arcboutant tout le temps derrière l'éternel manque de moyens, en n'ayant aucune initiative, certains responsables de la capitale, à l'image du comportement de certains de leurs administrés sont responsables de l'état de déliquescence de notre capitale.
Une capitale pourrie, sale, mal entretenue et délaissée, pendant que l'Etat, sous la houlette du Président de la République, investi, des centaines de milliards de FCFA pour rendre la ville de Niamey plus coquette et digne d'un pays renaissant.
«Aujourd'hui, la ville de Niamey étouffe sous les déchets (voir nos reportages photos réalisés hier matin). Il y a des ordures un peu partout, des caniveaux bouchés, ce qui provoque un mauvais drainage des eaux de pluies, des inondations avec effondrement des maisons, des pertes en vies humaines», a indiqué le Président Issoufou. «Depuis 2012, il y a eu près de 30 victimes liées aux inondations. Cela n'est pas acceptable ».
Cela est inacceptable et il faut que ça change. Ce genre de visites doit être permanent et une synergie d'actions s'impose entre les trois Ministères concernés, le Programme Niamey Nyala et les municipalités de Niamey.
Insouciance, indifférence, irresponsabilité et inconscience sont des termes à bannir au niveau de chaque responsable. Il en est de même du comportement incivique de certains habitants de la capitale. En appelant les citoyens de la ville de Niamey à se soucier de leur cadre de vie, le Président de la République a touché du doigt l'une des plaies béantes de la capitale, l'incivisme et la malpropreté de certains dont les comportements frisent la morale. « Nous sommes tous des croyants et il est dit que la propreté c'est 50 % de la foi. Je lance un appel aux citoyens de Niamey pour qu'ils se ressaisissent, pour qu'ils contribuent à l'assainissement de leur cadre de vie».
C'est dire que si les responsables locaux, les municipalités, les collectivités ont «d'immenses responsabilités» dans l'amélioration du cadre de vie des populations de Niamey, ces dernières doivent aussi se comporter en dignes habitants d'une ville moderne. Les déversements des eaux usées n'importe où et n'importent comment, les soulagements à l'air libre et sur la voie publique, le rejet des déchets partout, etc doivent être bannis et sanctionnés.
Pour chasser les tas d'ordures de nos villes, l'instauration d'actions d'envergure et d'autres opérations périodiques de salubrité ne sera pas de trop. Nous avons idée ici l'organisation d'opérations de salubrité publique au niveau des communes, voire des quartiers. Dans la foulée, pour créer une saine émulation, on pourrait même songer à instaurer un concours de coquetterie entre les communes, et au sein des communes, entre les quartiers.
De même, il faudra un plan de communication pour mener des campagnes de sensibilisation soutenues en direction des citoyens pour l'adoption de comportements favorables, mais également créer les conditions adéquates pour endiguer le phénomène de l'ensablement de nos routes par le pavage des accotements des voies principales.
Toujours est-il qu'aujourd'hui, «l'Etat central a donc pris ses responsabilités, il faut que les autres acteurs aussi prennent leurs responsabilités », et toutes leurs responsabilités. On ne peut faire des omelettes sans casser des œufs.
Face à la déliquescence de la situation, le Chef de l'Etat qui, quiconque le sait, n'est pas du genre à s'énerver à tout-va, est sorti de son mutisme. Aussi, doit-on s'attendre à ce que des mesures idoines soient prises pour amener les autorités municipales à comprendre l'importance de leurs responsabilités et surtout à s'acquitter convenablement des missions qui leur incombent. «J'ai demandé au ministre de l'Intérieur et à toutes les autorités concernées de me faire des propositions urgentes pour améliorer la situation au niveau de la ville de Niamey, pour mieux assainir la ville. Dans les prochains jours, dans les prochaines semaines, nous serons obligés de prendre nos responsabilités », a clairement prévenu le Président Issoufou.
A bons entendeurs....

Mahamadou Adamou( Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. )
17/07/17

En savoir plus...

Société

Le Président de la République procède à l'inauguration des routes Balleyara-Filingué et Filingué-Abala-Sanam : Fin de ca…

Le Président de la République procède à l'inauguration des routes Balleyara-Filingué et Filingué-Abala-Sanam : Fin de calvaire pour les populations de cette zone totalement enclavée

Le Président de la République, Chef de l'Etat, S.E Issoufou Mahamadou, a procédé hier jeudi 25 avril 2019, à Filingué (région de Tillabéri), à l'inauguration officielle de la route Balleyara-Filingué réhabilitée et celle de Filingué-Abala-Sanam construite. Les deux ouvrages (la route Balleyara-Filingué et Filingué-Abala-Sanam), qui ont été réceptionnés par le Chef de l'Etat en présence du président de l'Assemblée Nationale, des députés ...

Ouverture de la session ordinaire du conseil supérieur de la communication au titre du mois de mars 2019 : Sept (7) poin…

Ouverture de la session ordinaire du conseil supérieur de la communication au titre du mois de mars 2019 : Sept (7) points sont inscrits à l'ordre du jour

Le président du Conseil Supérieur de la Communication, Dr. Sani Kabir, a procédé hier matin à l'ouverture de la session ordinaire de l'institution au titre du mois d'Avril 2019 en présence des membres dudit conseil. Le projet d'ordre du jour de la session ordinaire comporte sept points, à savoir : examen et adoption du procès-verbal de la session ordinaire du mois de mars 2019 ; examen et adoption du procès-verbal de la session extraord...

2ème édition du Festival de l'Organisation de la Coopération Islamique (OCI), à Abu Dhabi (Emirats Arabes Unis) : La Pre…

2ème édition du Festival de l'Organisation de la Coopération Islamique (OCI), à Abu Dhabi (Emirats Arabes Unis) : La Première Dame Dr Lalla Malika Issoufou, distinguée pour ses efforts dans le domaine du bien-être de la femme et de la jeune fille

La 2ème édition du Festival de l'OCI se tient depuis le 24 et ce jusqu'au 27 avril, à Abu Dhabi, la capitale des Emirats Arabes Unis (E.A.U). Le thème de cette édition est « Une seule Oummah unie par les liens de la coopération au service du bien, de la justice et de la tolérance ». Spécialement invitée à cette occasion, la Première Dame Dr Lalla Malika Issoufou a reçu une distinction de l'OCI, « pour ses efforts dans le cadre de sa Fon...

Exercice de saut au parachute : Les parachutistes nigériens reprennent du service

Exercice de saut au parachute : Les parachutistes nigériens reprennent du service

Après une dizaine d'années de suspension des exercices, les parachutistes nigériens ont repris du service. La cérémonie de cette reprise du saut au parachute a été présidée, hier 25 avril 2019, par le ministre de la Défense nationale, M. Kalla Moutari, en présence des responsables des Forces de défense et de sécurité, dont le Chef d'Etat-major des Armées, le Chef d'Etat-Major de l'Armée de Terre et le Chef d'Etat-major adjoint de l'Armé...

Poursuite des travaux en séance plénière à l'Assemblée nationale : Adoption de trois projets de loi relatifs à l'amélior…

Poursuite des travaux en séance plénière à l'Assemblée nationale : Adoption de trois projets de loi relatifs à l'amélioration du climat des affaires au Niger

Les travaux en séance plénière de la première session ordinaire de l'Assemblée nationale au titre de l'année 2019 dite session des lois se poursuivent activement à l'hémicycle Place de la Concertation à Niamey. Au cours de la plénière du mardi 23 avril 2019, les députés ont, à l'unanimité, adopté trois projets de loi visant à améliorer le climat des affaires au Niger. C'est le président du parlement nigérien, SE Ousseini Tinni qui a pré...

Célébration, hier, de la Journée de la Concorde : Le Premier ministre préside les manifestations officielles à Tchintaba…

Célébration, hier, de la Journée de la Concorde : Le Premier ministre préside les manifestations officielles à Tchintabaraden

Notre pays a célébré, hier, la Journée de la Concorde. Cette édition 2019, placée sous le haut patronage du Premier ministre, Chef du Gouvernement, SEM. Brigi Rafini, a été célébrée à Tchintabaraden, à l'emblématique ''Place de la Paix'', sous le thème : ''Takeyte n'alkher'' qui signifie en langue Tamatcheq "débat entre les autorités et les populations sur la consolidation de la paix". On y notait la présence de plusieurs personnalités ...

Célébration de la Journée Mondiale de lutte contre le Paludisme(JMP) 2019 : Le ministre de la Santé publique appelle à p…

Célébration de la Journée Mondiale de lutte contre le Paludisme(JMP) 2019 : Le ministre de la Santé publique appelle à plus d'engagement dans la lutte

Le Niger se joint, aujourd'hui 25 Avril, à la Communauté Internationale pour célébrer la Journée Mondiale de Lutte contre le Paludisme (JMP) 2019 sous le signe « zéro palu ! Je m'engage». Cette journée instituée par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a pour but de redynamiser le mouvement général vers un monde sans paludisme, car le paludisme est une maladie évitable qui continue de tuer un enfant toutes les deux minutes dans le ...

Sommet UA Niger 2019 : Lancement de la campagne d'assainissement et de salubrité de la Ville de Niamey

Sommet UA Niger 2019 : Lancement de la campagne d'assainissement et de salubrité de la Ville de Niamey

Le Comité technique assainissement et salubrité de l'Agence UA 2019 a procédé, le lundi 22 avril, à la Place de la Concertation, au lancement d'une vaste campagne d'assainissement et de salubrité de la Ville de Niamey. La cérémonie, placée sous le haut patronage du ministre Directeur de cabinet du Président de la République, M. Mahamadou Ouhoumoudou, par ailleurs président du Conseil d'orientation et de contrôle de l'Agence Nationale po...

Décès du Grand Chancelier des Ordres Nationaux du Niger : Le Chef de l'Etat assiste aux obsèques de feu Boulama Manga

Décès du Grand Chancelier des Ordres Nationaux du Niger : Le Chef de l'Etat assiste aux obsèques de feu Boulama Manga

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE. Issoufou Mahamadou, a assisté dimanche 21 Avril 2019 à la levée du corps du Colonel Boulama Manga Mamane Ouadaî, Grand chancelier des Ordres Nationaux du Niger, décédé le Samedi 20 Avril 2019 à Niamey. Les obsèques de l'illustre disparu, se sont déroulées au palais de la Présidence de la République du Niger. Ont pris part à cette cérémonie, aux côtés du Président de la République, le Pr...

Protocole d'accord entre le Gouvernement et les BEN/ SUSAS et SYNPHAMED : Les deux parties s'engagent à respecter le con…

Protocole d'accord entre le Gouvernement et les BEN/ SUSAS et SYNPHAMED : Les deux parties s'engagent à respecter le contenu dudit protocole

Après trois préavis de grèves du syndicat Unique de la Santé et de l'Action Sociale (SUSAS) et du Syndicat des Pharmaciens, Médecins et Chirurgiens-Dentistes (SYNPHAMED) intervenus respectivement les 21 et 22 mars 2019 ; les 28 et 29 mars 2019 et les 3, 4, et 5 avril 2019, les deux structures syndicales ont suspendu leur mouvement de grève depuis le 4 avril 2019 à la faveur des négociations enclenchées avec le gouvernement. Ces négociat...

AG/ONU

Editorial

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

lundi 17 décembre 2018

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Canicule : Les effets de la chaleur sur l'organism…

Canicule : Les effets de la chaleur sur l'organisme et les aliments à privilégier

Un corps en bonne santé maintient sa température interne autour de 37 degrés Celsius. Cepe...

jeudi 25 avril 2019

Planification familiale au Niger : Des avancées, m…

Planification familiale au Niger : Des avancées, malgré quelques insuffisances

Le séjour au Niger de la caravane des bailleurs du Partenariat de Ouagadougou (PO) prend f...

jeudi 25 avril 2019

Tresses traditionnelles nigériennes : Derrière la …

Tresses traditionnelles nigériennes : Derrière la beauté, se cache toute une symbolique

Au-delà de la beauté artistique et visuelle, la tresse symbolise une forme d'expression po...

jeudi 18 avril 2019

L'air du temps

Chassez le naturel, il revient au galop...

Chassez le naturel, il revient au galop...

Ce n'est pas de gaité de cœur de le constater et de le dire. Hélas, tout semble montrer qu...

jeudi 25 avril 2019

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.