Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Editos


DG onepUn Colloque sur la Renaissance culturelle ouvre ses travaux ce matin, au Palais des Congrès de Niamey, sous la présidence du Président de la République, SE. Issoufou Mahamadou. Ce sera l'occasion pour les participants de décortiquer de fonds en comble le concept de la Renaissance culturelle. En effet, second axe prioritaire du second mandat du Président de la République, la Renaissance culturelle a pour objet de nous permettre de renforcer notre identité, de nous forger un destin commun et de donner un sens à notre existence en tant que peuple, en tant que Nation.
Des valeurs comme cultiver le patriotisme et le dévouement à la collectivité ; avoir partout et toujours le sens de l'intérêt général et cultiver le civisme ; rompre avec l'obscurantisme ambiant et tous les autres comportements propres à annihiler chez les Nigériens toute idée d'ouverture, de progrès et d'innovation ; cultiver chez les nigériens la confiance en soi ; créer les conditions d'une rupture avec la mentalité d'assisté et la mendicité sous toutes ses formes ; combattre l'oisiveté, insuffler l'amour du travail; combattre la corruption, la concussion et le népotisme ; promouvoir la solidarité et la responsabilité ; promouvoir l'individu, le détribaliser en le libérant du régionalisme, de l'ethnocentrisme et du sectarisme, doivent être cultivées et acceptées par tous.
Déjà, lors de son discours inaugural du second mandat du CESOC, le Chef de l'Etat a abordé sans complaisance la Renaissance culturelle et la modernisation sociale qu'il entend promouvoir et instaurer dans notre pays. Cette modernisation sociale, a dit le Chef de l'Etat, passe par la culture des valeurs positives à transmettre aux générations futures et le combat contre des contre valeurs. Ainsi, comme l'a si bien dit le Président Issoufou, être père et mère sont des fonctions. « La famille est une institution, la première institution de base de notre organisation sociale. Elle doit servir de vecteur en vue de transmettre les valeurs culturelles et de combattre les contre-valeurs », a souligné le Chef de l'Etat.
Il est de la responsabilité des parents à être des modèles pour leurs enfants. La famille doit être le centre névralgique de l'éducation à la base. Car, la famille, c'est d'abord la première école où l'on doit éduquer l'enfant, le façonner pour en faire un adulte responsable. C'est au sein de la famille que l'enfant s'imprègne des bases du respect, d'obéissance, de tolérance, de pardon, de vivre ensemble, de partage, de solidarité, de fraternité, d'amour du prochain, d'altruisme, du courage, de détermination, d'engagement, de patriotisme, d'honnêteté, de sincérité, de gratitude, d'entraide, de respect de la parole donnée, de respect de la personne humaine, de respect des biens d'autrui, de justice, de crainte de l'illicite, etc.
Or, actuellement cette éducation familiale qui inculque à l'enfant la morale et les bonnes manières de vivre dans la dignité, le don de soi au travail, si indispensable dans une société tend à disparaitre malheureusement. Les enfants sont abandonnés à eux-mêmes et à l'implacable éducation de la rue.
Conscient que ce danger peut mettre en péril notre société, le Président de la République, en bon père de la Nation, exhorte tout un chacun à plus de responsabilité.
Pour lui, en effet, « les valeurs, sur lesquelles l'accent doit être mis, vont du respect de la loi (donc de l'autorité), à la culture d'entretien en passant par la justice, l'égalité y compris celle du genre, la paix, la sécurité, l'unité nationale, le sens du devoir, le patriotisme, la solidarité, la tolérance, le respect des droits humains, le cousinage à plaisanterie, la défense de l'intérêt général, le respect du bien public, le respect des engagements pris et de la parole donnée, la discipline, le courage, la patience, le sens de l'honneur, l'intégrité, la dignité, la persévérance, l'esprit d'initiative, l'esprit de curiosité et la soif du savoir, un niveau d'aspiration élevé, l'esprit de compétition, la recherche de la performance, l'esprit d'épargne, etc. ».
Aussi, le Chef de l'Etat a-t-il invité les conseillers, qui sont imbibés des valeurs de notre société dont ils reflètent toute la diversité, à méditer sur cette liste en vue de son enrichissement.
Le jeu en vaut la chandelle. Car, ne nous voilons pas la face, aujourd'hui, ces valeurs positives si chères à nos parents sont en train d'être érodées et à la place surgissent des contre valeurs comme « le tribalisme, le régionalisme, l'ethnocentrisme, la malhonnêteté, la cupidité, le gain facile, le népotisme, le favoritisme, le recul de l'ardeur au travail, la corruption, l'impunité, l'hypocrisie, etc. ».
Que faire devant cette dégradation de nos valeurs intrinsèques d'honnêteté et de rigueur morale ? Que faire devant ces contre-valeurs qui vont de la vénalité à l'ostentation et au gaspillage en passant par l'égoïsme, le népotisme, le clanisme, le tribalisme, le régionalisme, le communautarisme, le fatalisme, la superstition, les fausses rumeurs, la jalousie, la tromperie, la calomnie, la médisance, l'ingratitude, l'hypocrisie, le mensonge, l'arrogance, l'incivisme, l'oisiveté, la paresse, le parasitisme, la mendicité, la mentalité d'assisté, les mariages précoces ou forcés, la dépravation des mœurs la violence ?
Il y a urgence, car il faut lutter contre le clanisme, le tribalisme, le régionalisme et le communautarisme. Ces idéaux rétrogrades qui constituent un fonds de commerce pour certains compatriotes égarés doivent être combattus sans ménagement.
Au Niger, nous sommes tous des citoyens égaux en droits et en devoirs dans une République une et indivisible. « Les replis identitaires sont non seulement anticonstitutionnels mais aussi contre nature, comme le prouvent les méfaits de l'endogamie liés à la consanguinité et ses incidences sur les maladies génétiques et les malformations. La nature nous recommande, non pas le repli sur soi, mais l'ouverture».
Le débat autour des propos haineux et tendancieux, malheureusement relayés par une certaine presse, faisant ces derniers temps la chronique sur les réseaux sociaux, ne doivent plus être tolérés, ni banalisés. Ils doivent être sanctionnés avec toute la rigueur requise par la loi. Le Niger est notre bien commun et l'unité de notre peuple ne doit jamais être sacrifiée à l'autel des intérêts égoïstes et mesquins.

Mahamadou Adamou( Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. )

15/02/18

Publié dans Editos
Écrit par
En savoir plus...

Société

Atelier sur l'environnement juridique des communications numériques : Des recommandations pertinentes pour une communica…

Atelier sur l'environnement juridique des communications numériques : Des recommandations pertinentes pour une communication électronique responsable

Du 17 au 18 septembre dernier, la Cellule d'Appui au MCA-Niger (Millenium Challenge Account), a organisé au siège de l'ARTP de Niamey un atelier sur l'environnement juridique au Niger des communications électroniques à l'ère du numérique. Après deux jours d'échanges fructueux les participants aux travaux ont élaboré plusieurs recommandations. C'est le ministre Porte-parole du gouvernement M. Abdrahamane Zakaria qui a présidé les travaux...

Foire internationale de la ville de Durban en Afrique du Sud : M. Mouctar Mamoudou et sa délégation participent à l'évén…

Foire internationale de la ville de Durban en Afrique du Sud : M. Mouctar Mamoudou et sa délégation participent à l'événement

Les activités de la foire internationale de Durban en Afrique du Sud ont débuté mardi dernier. La délégation du Niger conduite par le maire Président de la délégation spéciale de Niamey, M. Mouctar Mamoudou a été accueillie par l'ambassadrice du Niger en Afrique du Sud Mme Rakiatou Mayaki, son staff et les autorités de la ville de Durban.Apres une séance de travail autour des questions liées aux attentes des villes de Niamey et Durban l...

Atelier de partage sur l'environnement juridique des communications électroniques : Réflexions des acteurs sur les enjeu…

Atelier de partage sur l'environnement juridique des communications électroniques : Réflexions des acteurs sur les enjeux et les défis du secteur

Le ministre des Postes, des Télécommunications et de l'Economie Numérique, M. Sani Maigochi a présidé lundi dernier à Niamey, l'ouverture de l'atelier sur «l'environnement juridique des communications électroniques à l'ère de la démocratie » organisé par le programme Millennium Challenge Accont (MCA-Niger). L'objectif est de renforcer les capacités du public cible à cerner et à mener des réflexions sur les enjeux et défis de l'environne...

Communication du président du CSC lors de l'atelier : Des échanges enrichissants sur la communication électronique

Communication du président du CSC lors de l'atelier : Des échanges enrichissants sur la communication électronique

Dans le cadre de l'atelier sur l'environnement juridique au Niger des communications électroniques à l'ère du numérique, organisé, du 17 au 18 septembre à Niamey, par la Cellule d'Appui au MCA-Niger (Millenium Challenge Account ), le président du Conseil Supérieur de la Communication (CSC) Dr Sani Kabir a animé une conférence-débat sur les « Enjeux et Défis de l'utilisation des communications à l'ère et pour la promotion de la démocrati...

Visite de travail du ministre de la Défense de la République fédérale du Nigeria : La lutte contre Boko Haram et le band…

Visite de travail du ministre de la Défense de la République fédérale du Nigeria : La lutte contre Boko Haram et le banditisme transfrontalier au centre des échanges

Le ministre de la défense nationale du Nigeria et le commandant de la Force Multinationale Mixte(FMM) de lutte contre le groupe terroriste Boko Haram dans le bassin du Lac Tchad étaient hier en visite de travail à Niamey. Le renforcement de la lutte pour éradiquer le groupe terroriste Boko Haram ainsi que son corollaire de crime organisé transfrontalier et le banditisme dans certaines régions frontalières de la République fédérale du Ni...

Rentrée scolaire : Reprise des cours hier, pour les lycéens

Rentrée scolaire : Reprise des cours hier, pour les lycéens

Après les grandes vacances, les élèves du lycée ont repris hier 17 septembre 2018, le chemin de l'école sur l'ensemble du territoire national. Pour cette rentrée académique 2018-2019, c'est le collège Mariama qui a été choisi par l'autorité de tutelle pour le lancement officiel. Cet établissement scolaire de référence accueille cette année un effectif de 990 lycéens toutes séries confondues. C'est le ministre des Enseignements Secondair...

Zinder/Evaluation à mi-parcours de la campagne agricole : 21% des villages à risque enregistrés dans la région

Zinder/Evaluation à mi-parcours de la campagne agricole : 21% des villages à risque enregistrés dans la région

Les cadres régionaux de l'agriculture de Zinder ont effectué la semaine dernière une évaluation à mi-parcours de la campagne agricole dont les résultats ont été rendus public par une équipe multidisciplinaire venue de Niamey après avoir entrepris des visites de terrain pour constater de visu la situation des cultures et identifier 717 villages à risque dans la région, selon le Directeur Régional de l'Agriculture M. Ibrahim Moussa. A la ...

A la Présidence de la République : Le Président de la république reçoit les 259 élèves lauréats du prix de l'excellence

A la Présidence de la République : Le Président de la république reçoit les 259 élèves lauréats du prix de l'excellence

Vendredi dernier, le Président de la république a offert une réception aux lauréats de la 8ème édition de l'excellence et du mérite 2017-2018, en présence de la marraine de l'excellence, la Première Dame, Hadjia Aïssata Issoufou, présidente de la Fondation ''Guri vie meilleure''.En s'adressant à ces excellents élèves, le Président de la république a rappelé que le Programme de la Renaissance a des grandes ambitions pour notre pays. «Pou...

Cure salée : Le Premier ministre visite un site de vaccination du bétail et échange avec les chefs traditionnels, les ca…

Cure salée : Le Premier ministre visite un site de vaccination du bétail et échange avec les chefs traditionnels, les cadres régionaux et les femmes leaders

Après la cérémonie d'ouverture de la 54ème édition de la Cure Salée qu'il a présidée dans la matinée, le Premier ministre, Chef du gouvernement SE. Brigi Rafini a rencontré dans l'après midi, les cadres régionaux, les chefs traditionnels et les leaders d'opinion, avant de visiter un site de vaccination de bétail à quelques encablures du site de la Cure salée. De retour à Ingall, SE Brigi Rafini a rencontré les femmes leaders. Le Premier...

1ère édition du symposium des jeunes de la diaspora nigérienne : Participation des jeunes dans la dynamique du développe…

1ère édition du symposium des jeunes de la diaspora nigérienne : Participation des jeunes dans la dynamique du développement

Le Comité Indépendant des Jeunes de la Diaspora Nigérienne a tenu le weekend dernier au Palais des Congrès de Niamey, la 1ère édition du symposium des jeunes de la diaspora nigérienne. Placé sous le haut patronage de la Première dame Hadja Aissata Issoufou, le forum ayant pour thème « participation réelle et active de la jeunesse de la diaspora aux défis et aux opportunités du développement du Niger » a été présidé à son ouverture par s...

AG/ONU

Editorial

Editorial : Chapeau Nigelec !

lundi 10 septembre 2018

Editorial : Chapeau Nigelec !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Cinquantenaire de la Société Nigérienne d'Electric…

Cinquantenaire de la Société Nigérienne d'Electricité (NIGELEC) : Boukari Kané, une figure marquante de la NIGELEC

Il est incontestablement celui qui a posé les jalons de la Société Nigérienne de l'Electri...

lundi 10 septembre 2018

Les grands projets de la NIGELEC : Environs 552 mi…

Les grands projets de la NIGELEC : Environs 552 milliards FCFA injectés pour améliorer et étendre la fourniture d'électricité

Créée en septembre 1968, la Société Nigérienne d'Électricité (NIGELEC) succède à la Saféle...

lundi 10 septembre 2018

Diner de gala de la Nigelec : La société honore se…

Diner de gala de la Nigelec : La société honore ses anciens dirigeants, ses meilleurs agents et clients

A l'occasion de son cinquantième anniversaire, la Société Nigérienne d'Electricité (Nigele...

lundi 10 septembre 2018

L'air du temps

Tous à la ceinture et au casque !

Tous à la ceinture et au casque !

C'est désormais officiel et c'est d'une grande rigueur : à partir du 1er octobre prochain,...

vendredi 14 septembre 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.