Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

La lutte traditionnelle au Niger : Exaltation des valeurs de fraternité et de solidarité

La lutte, c’est aussi du spectacle La lutte, c’est aussi du spectacle

C'est aujourd'hui que s'ouvre, dans la capitale des Zarmakoye, la 37ème édition du Sabre National de lutte traditionnelle. C'est la sixième fois que la ville de Dosso accueille cet événement, après 1977 qui a consacré le sacre de Kantou de Maradi en finale devant Kadadé de Tahoua ; 1984 qui a vu la victoire de Issoufou Aboubacar devant Kassou Kazouga, tous deux de Tahoua ; 1990 où Mahamadou Idi de Tahoua a arraché le sabre face à Badamassi Alassane de Zinder ; 1999 quand Balla Harouna emporta la victoire face à Badamassi Alassane de Zinder ; et en 2008, année où Harouna Abdou de Tahoua s'imposa face à Oumarou Ali Bindigaou de Maradi.
En rappel, il y a une année de cela, les 80 lutteurs sélectionnés des 8 régions du pays s'étaient donné rendez-vous à Agadez. A l'issue des différentes confrontations, c'est Issaka Issaka de Dosso qui avait remporté le sabre devant Sabo Abdoulaye de Niamey. Chaque année, l'enthousiasme et l'engouement que suscite cet événement ne font que croître, preuve que ce sport - frappé du label de ''Sport Roi'' au Niger - compte des millions d'admirateurs. Mais, il aura fallu beaucoup de temps pour que ce sport, qui tire toute sa popularité des valeurs de fraternité et de solidarité qu'il incarne, soit hissé sur la scène nationale et même internationale. Car, il faut bien le noter, au Niger, la lutte traditionnelle fait partie des valeurs ancestrales les plus profondes. En effet, la plupart des communautés de l'espace nigérien de l'époque pré-coloniale connaissent la pratique ludique de la lutte avec des variantes en fonction des régions.



Les rencontres, qui opposaient les jeunes des quartiers et des villages, se déroulaient sur la place publique ou devant la cour du chef, sous la supervision des responsables de la jeunesse (Maï samari), des commerçants jouant le rôle de managers pour les lutteurs. Le calendrier des rencontres est établi suivant les cycles de moissons ou de transhumance. A l'issue des combats, un ''roi'' ou le champion de la région est désigné. Quand la renommée d'un lutteur dépasse les limites de sa contrée, des tournées sont entreprises pour lui rendre visite, le vaincre ou se faire battre dans une atmosphère de joie et de gaieté. Selon le directeur technique national de la Fédération Nigérienne des Luttes, M. Malam Barka Akoda, auteur d'une étude sur la question, les pouvoirs nationaux issus de l'indépendance dans les années 1960 se sont très peu intéressés au développement des pratiques sportives traditionnelles, les reléguant, comme leurs prédécesseurs, aux oubliettes. Il aura fallu la dernière édition de la semaine de la jeunesse, en 1973, pour que la lutte fasse partie du programme de cette grande manifestation nationale. Il faut dire que la lutte a connu son envol au Niger à partir de 1975, lorsque le gouvernement de l'époque, sous la férule du Conseil Militaire Suprême (CMS), a inséré dans son programme l'organisation successive, dans chaque chef-lieu de département, d'un championnat de lutte traditionnelle. L'objectif recherché par les gouvernants de l'époque était d'abord le renforcement de l'identité et de l'unité nationales et ensuite la cohésion sociale et la mise en place d'infrastructures destinées à la lutte. Pour atteindre ces objectifs, les autorités ont entamé une réforme et la mise en place des instances pouvant prendre, de concert avec le ministère, l'organisation de ces championnats. C'est ainsi qu'une association des lutteurs vit le jour par ordonnance présidentielle N° 7511/PCMS du 13 mars 1975. Cet acte confirme la vision du régime qui veut que la lutte traditionnelle soit un facteur d'unité nationale et de l'affirmation de l'identité culturelle des Nigériens. Elle est devenue une grande manifestation culturelle et sportive qui mobilise tout le pays : les pouvoirs publics, les lutteurs, les différents animateurs, les techniciens, les spectateurs, les auditeurs, les téléspectateurs, les sponsors. Chacune de ces composantes joue un rôle précis et complémentaire.

Oumarou Moussa(onep)
www.lesahel.org

Sport

8èmes de finale de la Coupe du monde U17 /Ghana 2 Niger 0 : Fin de parcours pour le Mena cadet

8èmes de finale de la Coupe du monde U17 /Ghana 2 Niger 0 : Fin de parcours pour le Mena cadet

L'équipe nationale des moins de 17 ans a joué son ultime match de la coupe du monde de cette catégorie hier après midi sur la pelouse du stade de Bombay en Inde contre les Black Starlets du Ghana. Un huitième de finale que les jeunes joueurs ghanéens ont maîtrisé de bout en bout en réussissant à violer à deux reprises les filets de Kaled Lawali, l'excellent portier du Mena.Un premier but de Eric Ayiah à la 45ème minute de jeu sur penalt...

8èmes de finale de la Coupe du monde U17 : Le Mena cadet retrouve les Black Starlets du Ghana

8èmes de finale de la Coupe du monde U17 : Le Mena cadet retrouve les Black Starlets du Ghana

Les cadets Nigériens ont un fois encore rendez-vous avec l'histoire. Etant les premiers footballeurs Nigériens à goûter aux délices d'une phase finale de coupe du monde, ils vont encore être les premiers Nigériens à disputer un deuxième tour de cette prestigieuse compétition, en se mesurant cet après midi en huitièmes de finale aux Black Starlets du Ghana.Cette rencontre entre les deux équipes ouest-africaines a des allures de revanche....

Mondial-U-17 Inde 2017 (Niger 1- 0 RP. Corée ): La Victoire du MENA contée par Abdel-Malik Koudizé

Mondial-U-17 Inde 2017 (Niger 1- 0 RP. Corée ): La Victoire du MENA contée par Abdel-Malik Koudizé

Ce n'est pas la première fois que le Niger joue un match à grands enjeux, mais celui du samedi 7 octobre dernier avait une signification toute particulière. Le pays disputait le premier match de son histoire en Coupe du Monde de football.Samedi 7 Octobre 2017, 20h00. C'est devant 2754 spectateurs au Jawaharlal Nehru International Stadium de KOCHI (Inde) que le Niger a disputé son Premier Match d'une compétition estampillée FIFA à l'occa...

Visite du ministre de la Jeunesse et des Sports au SGSK et au Palais du 29 Juillet : Apprécier l'état d'avancement des t…

Visite du ministre de la Jeunesse et des Sports au SGSK et au Palais du 29 Juillet : Apprécier l'état d'avancement des travaux de réhabilitation

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, M. Moctar Kassoum, a effectué, hier matin, une visite au Stade Général Seyni Kountché (SGSK) de Niamey et au Palais du 29 Juillet. Il est allé constater l'état d'avancement des travaux d'entretien exécutés par des techniciens chinois aux niveaux de ces deux (2) importantes infrastructures sportives et culturelles de notre pays. Le ministre est accompagné dans ce déplacement de ses proches collab...

Coupe UFOA/Ghana – 2017 : Le Mena se classe 3ème

Coupe UFOA/Ghana – 2017 : Le Mena se classe 3ème

Le Tournoi de l'Union des Fédérations Ouest Africaines de Football (Coupe UFOA) s'est achevé le weekend dernier au Ghana. Ce sont finalement les Black stars du pays d'Abédi Pelé qui se sont imposés en finale devant les Green Eagles du Nigeria sur le score de 4 buts à 1. Dans la petite finale, le Mena du Niger a battu les Ecureuils du Bénin sur le score de 2 buts à 1, remportant ainsi la 3ème place de ce tournoi.Ce faisant, le Mena a pri...

Coupe de l'UFOA/Demies Finales : Le Niger face au Ghana, ce soir à 18hGMT

Coupe de l'UFOA/Demies Finales : Le Niger face au Ghana, ce soir à 18hGMT

Le Mena national s'est qualifié mardi dernier pour la demie finale de la coupe de l'UFOA, cela malgré sa défaite (1-2) face au Bénin. Les poulains de François Zawoui ont même fini le match à 9. Mais, même à 9 contre 11 pendant plus d'une heure de jeu, suite à deux cartons jaunes écopés par le Mena et un joueur de champ dans les buts, le Mena a opposé une résistance héroïque face aux Ecureuils qui ont bien eu du mal pour s'imposer.Dans u...

Côte d'Ivoire : Coupe de l'UFOA, Ghana 2017 : Bon parcours pour le MENA, 2-1 contre le Sénégal et 0-0 contre la Côte d'I…

Côte d'Ivoire : Coupe de l'UFOA, Ghana 2017 : Bon parcours pour le MENA, 2-1 contre le Sénégal et 0-0 contre la Côte d'Ivoire

La coupe de l'UFOA (Union des fédérations ouest africaines de football) 2017 se tient du 9 au 24 septembre au Ghana. Huit équipes, dont le MENA national du Niger, reparties dans deux groupes y participent. Après deux journées de compétition, le Niger compte déjà quatre (4) points au compteur, cela après une victoire contre le Sénégal (2-1), et un match nul (0-0) contre la Côte d'Ivoire hier.Les huit équipes qualifiées pour cette phase f...

Football : La FIFA nomme les membres du comité de normalisation de la Fécafoot

Football : La FIFA nomme les membres du comité de normalisation de la Fécafoot

Après la décision du 23 août 2017 d'installer un nouveau comité de normalisation à la tête de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot), la FIFA et la CAF ont rendu officielle la liste de ses membres. Me Dieudonné Happi, avocat, va assurer la présidence dudit comité. Il sera assisté de Me Marcelle Denise Ambono comme Vice-Présidente, de Maurice Samuel Bellet Edimo, du Dr Abdou Oumerou et de Kevin Njomo Kamdem. Cette équipe a dés...

Tournoi des grandes vacances de Birni N'Gaouré, édition 2017 : Plateau FC de Birni remporte la coupe devant Kotaki FCF (…

Tournoi des grandes vacances de Birni N'Gaouré, édition 2017 : Plateau FC de Birni remporte la coupe devant Kotaki FCF (1-0)

La finale du Tournoi des grandes vacances (TGV) de football de Birni N'Gaouré a connu son épilogue le dimanche dernier dans ladite localité avec la finale qui a opposé l'équipe Kotaki FC au Plateau FC de Birni. Après 90 minutes âprement disputées, c'est l'équipe locale, le Plateau FC qui remporte la coupe par d'un (1) but à zéro. L'équipe championne a reçu la coupe des mains de l'honorable députée Hadjia Assamaou Garba, initiatrice et p...

Eliminatoires CHAN 2018 : Des grandes équipes éliminées

Eliminatoires CHAN 2018 : Des grandes équipes éliminées

Le dernier tour des éliminatoires du CHAN 2018, a réservé de grosses surprises samedi dernier. En effet, le tenant du titre, la RD Congo et le vice-champion, le Mali, ont été éliminés et seront relégués aux abonnés absents lors de la phase finale qui se déroulera en 2018 au Kenya. Le Mena du Niger a également subi le même sort au stade Champroux. Après une victoire de 2 buts à 1 acquise à Niamey, les Nigériens se sont faits éliminés de ...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Carnet d'un voyage en Australie et en Indonésie : …

Carnet d'un voyage en Australie et en Indonésie : Voyage au milieu de nulle part, sur l'Océan indien

Pour aller en Australie, au pays de nulle part perdu en plein milieu des océans, vous avez...

vendredi 20 octobre 2017

Australie, d'une ville à une autre

Australie, d'une ville à une autre

Pour le visiteur qui va en Australie en venant de vers l'Afrique la ville de Perth, capita...

vendredi 20 octobre 2017

Formation en Activités Génératrices des Revenus au…

Formation en Activités Génératrices des Revenus au centre Dimol : Donner espoir et soutenir l'autonomisation des femmes victimes de la fistule

La fistule est une maladie grave qui affecte les femmes suite aux mariages précoces, à l'e...

jeudi 5 octobre 2017

L'air du temps

Les mille et une ruses des brouteurs

Les mille et une ruses des brouteurs

Décidément, les escrocs qui écument le web n'en démordent guère. Chaque jour qui passe, il...

vendredi 20 octobre 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.