Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

La lutte traditionnelle au Niger : Exaltation des valeurs de fraternité et de solidarité

La lutte, c’est aussi du spectacle La lutte, c’est aussi du spectacle

C'est aujourd'hui que s'ouvre, dans la capitale des Zarmakoye, la 37ème édition du Sabre National de lutte traditionnelle. C'est la sixième fois que la ville de Dosso accueille cet événement, après 1977 qui a consacré le sacre de Kantou de Maradi en finale devant Kadadé de Tahoua ; 1984 qui a vu la victoire de Issoufou Aboubacar devant Kassou Kazouga, tous deux de Tahoua ; 1990 où Mahamadou Idi de Tahoua a arraché le sabre face à Badamassi Alassane de Zinder ; 1999 quand Balla Harouna emporta la victoire face à Badamassi Alassane de Zinder ; et en 2008, année où Harouna Abdou de Tahoua s'imposa face à Oumarou Ali Bindigaou de Maradi.
En rappel, il y a une année de cela, les 80 lutteurs sélectionnés des 8 régions du pays s'étaient donné rendez-vous à Agadez. A l'issue des différentes confrontations, c'est Issaka Issaka de Dosso qui avait remporté le sabre devant Sabo Abdoulaye de Niamey. Chaque année, l'enthousiasme et l'engouement que suscite cet événement ne font que croître, preuve que ce sport - frappé du label de ''Sport Roi'' au Niger - compte des millions d'admirateurs. Mais, il aura fallu beaucoup de temps pour que ce sport, qui tire toute sa popularité des valeurs de fraternité et de solidarité qu'il incarne, soit hissé sur la scène nationale et même internationale. Car, il faut bien le noter, au Niger, la lutte traditionnelle fait partie des valeurs ancestrales les plus profondes. En effet, la plupart des communautés de l'espace nigérien de l'époque pré-coloniale connaissent la pratique ludique de la lutte avec des variantes en fonction des régions.



Les rencontres, qui opposaient les jeunes des quartiers et des villages, se déroulaient sur la place publique ou devant la cour du chef, sous la supervision des responsables de la jeunesse (Maï samari), des commerçants jouant le rôle de managers pour les lutteurs. Le calendrier des rencontres est établi suivant les cycles de moissons ou de transhumance. A l'issue des combats, un ''roi'' ou le champion de la région est désigné. Quand la renommée d'un lutteur dépasse les limites de sa contrée, des tournées sont entreprises pour lui rendre visite, le vaincre ou se faire battre dans une atmosphère de joie et de gaieté. Selon le directeur technique national de la Fédération Nigérienne des Luttes, M. Malam Barka Akoda, auteur d'une étude sur la question, les pouvoirs nationaux issus de l'indépendance dans les années 1960 se sont très peu intéressés au développement des pratiques sportives traditionnelles, les reléguant, comme leurs prédécesseurs, aux oubliettes. Il aura fallu la dernière édition de la semaine de la jeunesse, en 1973, pour que la lutte fasse partie du programme de cette grande manifestation nationale. Il faut dire que la lutte a connu son envol au Niger à partir de 1975, lorsque le gouvernement de l'époque, sous la férule du Conseil Militaire Suprême (CMS), a inséré dans son programme l'organisation successive, dans chaque chef-lieu de département, d'un championnat de lutte traditionnelle. L'objectif recherché par les gouvernants de l'époque était d'abord le renforcement de l'identité et de l'unité nationales et ensuite la cohésion sociale et la mise en place d'infrastructures destinées à la lutte. Pour atteindre ces objectifs, les autorités ont entamé une réforme et la mise en place des instances pouvant prendre, de concert avec le ministère, l'organisation de ces championnats. C'est ainsi qu'une association des lutteurs vit le jour par ordonnance présidentielle N° 7511/PCMS du 13 mars 1975. Cet acte confirme la vision du régime qui veut que la lutte traditionnelle soit un facteur d'unité nationale et de l'affirmation de l'identité culturelle des Nigériens. Elle est devenue une grande manifestation culturelle et sportive qui mobilise tout le pays : les pouvoirs publics, les lutteurs, les différents animateurs, les techniciens, les spectateurs, les auditeurs, les téléspectateurs, les sponsors. Chacune de ces composantes joue un rôle précis et complémentaire.

Oumarou Moussa(onep)
www.lesahel.org

Sport

Point de presse hier de la Fédération Nigérienne de Taekwondo : Les athlètes nigériens prêts pour le championnat du mond…

Point de presse hier de la Fédération Nigérienne de Taekwondo : Les athlètes nigériens prêts pour le championnat du monde

Le président de la Fédération Nigérienne de Taekwondo M. Soumana Sanda a animé hier après midi un point de presse au cours duquel il a fait le point des avancées enregistrées par la dite fédération, depuis l'Assemblée générale du 1er Août. A la même occasion il a annoncé la participation du Niger au championnat du monde de Taekwondo qui se tiendra du 24 au 30 juin 2017 à MUJU en Corée du Sud, ainsi que la candidature du compatriote Elha...

Formation des officiels techniques du Pentathlon Moderne : Jeter les bases du développement de la discipline au Niger

Formation des officiels techniques du Pentathlon Moderne : Jeter les bases du développement de la discipline au Niger

A l'initiative de la fédération nigérienne de Pentathlon, l'Union Internationale de Pentathlon Moderne (UIPM) a dépêché un expert dans la discipline, en la personne de M. Zaré Seidou Sylvestre, arrivé vendredi dernier à Niamey pour une formation de 3 jours à l'endroit des officiels techniques de cette discipline au Niger. L'ouverture de cette formation s'est déroulée à la Piscine Olympique d'Etat de Niamey en présence des représentants ...

Première journée des éliminatoires pour la CAN 2019 au Cameroun : Le Niger tenu en échec par le Swaziland sur le score 0…

Première journée des éliminatoires pour la CAN 2019 au Cameroun : Le Niger tenu en échec par le Swaziland sur le score 0 – 0

Les matches de la 1ère journée entrant dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) Cameroun 2019 ont été joués le weekend dernier sur les différents stades du continent. Dans le groupe J, l'équipe nationale de football, le MENA a accueilli celle de Swaziland. Malheureusement le MENA n'a pu réaliser qu'un match (0-0) sur ses propres installations. Le coup d'envoi de la rencontre a été donné à 16 heures (heure ...

Fédération Nigérienne de Luttes (FENI-LUTTES) : Le bureau exécutif suspend le président Abouba Ganda

Fédération Nigérienne de Luttes (FENI-LUTTES) : Le bureau exécutif suspend le président Abouba Ganda

Le bureau exécutif de la Fédération Nigérienne de Luttes (FENI-LUTTES) s'est réuni en séance extraordinaire le mercredi 31 mai dernier et a pris d'importantes décisions dont la réintégration en son sein des deux membres suspendus à Tahoua le 25 décembre 2016. La réunion a en outre décidé de la suspension du président Abouba Ganda suite à son bras de fer avec le ministère de tutelle depuis la dernière édition du Tournoi de la ville de Da...

Taekwondo : Alfaga remporte la médaille d'or à l'Open d'Autriche

Taekwondo : Alfaga remporte la médaille d'or à l'Open d'Autriche

Le médaillé d'argent aux Jeux Olympiques de Rio de Janeiro, Abdoul Razak Issoufou Alfaga, continue d'écrire en lettres d'or sa légende dans cet art martial venu de la Corée qu'est le Taekwondo.Il a en effet remporté avec brio la médaille d'or dimanche dernier à l'occasion de l'Open d'Autriche. C'est la énième fois que le jeune prodige nigérien s'impose dans une grande compétition qui met en concurrence les athlètes les plus capés du Tae...

Conférence-débat au Comité Olympique et Sportif du Niger (COSNI) : Les rapports entre les médias et le sport passés au p…

Conférence-débat au Comité Olympique et Sportif du Niger (COSNI) : Les rapports entre les médias et le sport passés au peigne fin

Le Comité Olympique et Sportif du Niger, par le truchement de sa commission Communication et Relations, a organisé mercredi dernier une conférence-débat autour du thème «Média et Sport ». Cette conférence animée par le Secrétaire général du COSNI, M. Ahmadou Tidjani Youssoufou, a enregistré la participation des journalistes sportifs des différents médias publics et privés de la capitale. Dans l'exposé qu'il a présenté à cette occasion, ...

Retour hier de l'équipe nationale cadette du Gabon : Le Chef de l'Etat promet de soutenir le Mena cadet pour sa particip…

Retour hier de l'équipe nationale cadette du Gabon : Le Chef de l'Etat promet de soutenir le Mena cadet pour sa participation à la Coupe du monde

Le MENA Cadet, qui a participé à la CAN-U17 Gabon 2017, est rentré hier après-midi au pays, où un accueil exceptionnel lui a été réservé. Et quel accueil ! En effet, les jeunes joueurs ont eu l'agréable surprise d'être reçus au Salon d'honneur de l'Aéroport international Diori Hamani de Niamey, par le Président de la République, Chef de l'Etat SEM. Issoufou Mahamadou en présence de son homologue du Ghana SEM. Nana Addo Dankwa Akufo-Addo...

Présentation de la médaille par la Fédération Nigérienne de Triathlon : M. Chaïbou Adamou au podium au Championnat Afric…

Présentation de la médaille par la Fédération Nigérienne de Triathlon : M. Chaïbou Adamou au podium au Championnat Africain de Triathlon

La jeune Fédération Nigérienne de Triathlon (FNTr), a organisé hier matin à Niamey, une cérémonie de présentation de médaille. Une médaille de bronze obtenue par M. Chaïbou Adamou (Garde Nationale) lors du Championnat Africain de Triathlon tenu du 4 au 8 mai dernier à Tunis dans la catégorie 20 à 24 ans. Il est arrivé 5ème au classement général.L'occasion a été saisie par le Directeur des Opérations de SAHAM Assurances, Sponsor officiel...

Tir à l'Arc/Grand Prix International de la Côte d'Ivoire : Le Niger remporte six (6) médailles

Tir à l'Arc/Grand Prix International de la Côte d'Ivoire : Le Niger remporte six (6) médailles

Du 14 au 16 avril dernier, notre pays a participé, à travers la Fédération nigérienne de Tir à l'arc (FENITA) au Grand Prix International de Tirc à l'Arc de la Côte d'Ivoire qui s'est déroulé à Yamoussoukro. Les deux archers nigériens Salissou Mahamane et Adamou Saley qui ont représenté notre pays à cette compétition ont remporté au total six (6) médailles. Des résultats dont se réjouit le président de la FENITA M. Adamou Soumaila pour ...

Participation des coureurs nigériens la 26ème édition du Tour du Togo : Le bilan est positif selon l'encadrement

Participation des coureurs nigériens la 26ème édition du Tour du Togo : Le bilan est positif selon l'encadrement

Lancée le 11 avril dernier avec l'étape Lomé-Danyi longue de 151 km, la 26ème édition du Tour international du Togo a pris fin dimanche à Lomé avec le circuit fermé de 80 km dans la capitale togolaise. C'est l'ivoirien Cissé Issiaka qui a mené cette course de bout en bout et a ravi au finish le trophée de champion de l'édition 2017. Le cycliste ivoirien a dès la première étape dévoilé ses ambitions en remportant le maillot jaune. Un mai...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Préparatifs de la fête de l'Aïd-el-fitr à Niamey :…

Préparatifs de la fête de l'Aïd-el-fitr à Niamey : Affluence générale vers les marchés de la capitale

Dans quelques heures, à l'instar du reste de la communauté musulmane, les fidèles de notre...

vendredi 23 juin 2017

Repas de fête : Disponibilité et stabilité des pri…

Repas de fête : Disponibilité et stabilité des prix de la volaille et du poisson importé

Les fêtes sont des grands moments de consommation de viande surtout de la volaille. Les pi...

vendredi 23 juin 2017

Les Salons de beauté plus que jamais sollicités

Les Salons de beauté plus que jamais sollicités

Le jour de la fête est un grand jour pour les femmes et les jeunes filles. C'est en effet ...

vendredi 23 juin 2017

L'air du temps

Epilogue ramadanesque

Epilogue ramadanesque

Jour J moins 28 ; - 27 ; -4 ; -3 ;-2, etc. Pour certains jeûneurs, le compte à rebours déc...

vendredi 23 juin 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.