Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Interview du président de la Fédération Nigérienne de Cyclisme, M. Hamidou Saley Amadou : «Je pense qu'on peut aujourd'hui être satisfait de l'organisation pratique de cette compétition après une quinzaine d'années d'inactivité de cette discipline sp


sportM. le président, vous venez de boucler le mini tour du Niger sur la distance Niamey-Tahoua-Niamey. Quels sont les sentiments qui vous animent à l'issue de cette compétition ?
Je tiens tout d'abord à vous remercier pour la démarche que vous avez faite de venir vers nous parce que c'est très rare pour les Nigériens de participer au développement du sport. Cela montre tout l'intérêt que vous portez au sport, et au cyclisme en particulier. C'est un sentiment de fierté qui nous anime à l'issue de ce mini tour. De jeunes talentueux nigériens, vingt trois coureurs, ont parcouru 1.106 kilomètres, sans aucun abandon, cela montre toute notre fierté de Nigériens, et aussi notre endurance. Ces jeunes nous ont montré que le Niger est un pays de gens fiers et braves. Mon deuxième sentiment va à l'endroit de nos sponsors qui nous ont aidés à organiser ce mini tour parce que sans eux on n'ira nulle part. Mon troisième sentiment de satisfaction va à l'endroit des clubs qui nous ont accompagnés ; la gendarmerie, la police, Wassika Express, l'ARTP, les FAN. Je tiens aussi à remercier les membres de la Fédération Nigérienne de Cyclisme qui m'ont fait confiance il ya de cela un an et demi, et sans qui, cette aventure n'aurait pas été possible. Je remercie également les médias qui nous ont accompagnés parce que c'est eux qui ont démontré que le cyclisme nigérien renaît de ses cendres. Aujourd'hui, c'est une chose formidable qu'on parle bien du Niger dans le monde entier, grâce aux chaînes internationales qui ont relayé cet important événement. C'est à nous de construire le Niger, et nous devons le faire tous ensemble.
Êtes-vous satisfaits de l'organisation pratique et technique des différentes étapes, et de tout le tour de manière générale ?
Tout début est difficile ; mais je pense que globalement les choses se sont très bien déroulées. Au passage, je tiens à remercier le ministère en charge des Sports qui nous a facilité l'organisation, avec notamment les correspondances adressées au gouvernorat de Dosso, à la préfecture de Doutchi, à la préfecture de Konni et au gouvernorat de Tahoua pour nous faciliter l'accès à ces régions parce que quand on parle de cyclisme, on parle d'abord de sécurité des cyclistes. Je pense qu'on peut aujourd'hui être satisfait de l'organisation pratique de cette compétition après une quinzaine d'années d'inactivité de cette discipline sportive.
M. le président quelles leçons vous avez pu tirer de l'organisation de cette compétition ?
L'organisation de cet événement, comme je le disais tantôt nous a donné une grande satisfaction au niveau des cyclistes. Parce qu'on attendait deux jeunes qui, on pensait allait survoler le lot, mais à notre grande surprise, on a vu des révélations. Nous avons Aminou Gado qui a gagné six (6) étapes sur les huit(8) ; c'était quelqu'un qui pourrait être classé parmi les cinq premiers, mais l'on ne pensait pas qu'il allait terminer premier. Nous avons le jeune Issoufou Sani qui a gagné une étape, alors qu'on ne l'attendait pas à ce niveau. Nous avons un gendarme qui aujourd'hui nous donne également satisfaction. Nous avons aujourd'hui l'ossature d'une équipe nationale, et nous travaillons à la consolider.
Depuis votre élection à la tête de cette fédération, la petite reine nigérienne est en train de renaître de ses cendres. Qu'est-ce que votre plan d'action prévoit en termes d'activités pour les semaines, les mois, et même les années à venir ?
Nous devons travailler sur beaucoup de chantiers. L'année 2016 va s'achever par la fête tournante du 18 décembre, où la Fédération Nigérienne de Cyclisme a été retenue pour Agadez Sokni. Nous avons prévu la tenue du 1er au 9 décembre à Zinder, du championnat national si le financement de l'Etat est acquis. Nous avons déposé notre requête au niveau du ministère de la Jeunesse et des Sports. Le deuxième point de notre programme d'ici la fin de l'année, c'est le vélo pour tous. Qu'est-ce qu'on appelle vélo pour tous ? Aujourd'hui, on aimerait créer un cadre où père, mère et enfants viendront dans un endroit bien sécurisé, avec la présence de la police, des sapeurs pompiers et des médecins, pour faire uniquement du vélo. Il ne faut pas oublier que le vélo est un bon vecteur de santé. Le troisième point qui verra le jour en 2017, c'est l'installation dans toutes les régions du Niger des clubs cyclistes. A Niamey nous avons aujourd'hui six (6) clubs, et nous aimerions mettre en place au moins deux (2) clubs par région si les moyens ne nous font pas défaut. Après cela, nous allons certainement participer à des compétitions internationales. Une des premières compétitions à laquelle nous comptons participer si les moyens nous le permettent, c'est le championnat d'Afrique au mois de février au Caire en Egypte. Il ya également le tour du Bénin au mois d'avril prochain, le tour du Togo au mois de mai, le tour de la Côte d'Ivoire au mois de septembre, et le tour du Faso au mois d'octobre. Le Niger doit honorer de sa présence toutes ces compétitions parce qu'il faut qu'on sache qu'après la levée de la sanction le 14 octobre dernier, le Niger est revenu dans le concert des nations de cyclisme.
Après l'envol que le cyclisme nigérien vient de prendre, les nigériens férus de la petite reine, sont en droit de s'attendre à l'organisation d'un grand Tour du Niger. Est-ce que cela fait partie de vos ambitions ?
Absolument ! L'organisation d'un grand tour du Niger me tient particulièrement à cœur. Notre philosophie épouse celle du Tour de France. En cyclisme, vous n'êtes pas aujourd'hui obligé de gagner la course que vous organisez. Parce que vous gagnez beaucoup plus sur d'autres tableaux. Notre ambition est d'organiser un grand Tour du Niger en invitant de nombreux pays africains, européens et autres, pour faire découvrir notre pays et donner une plus- value à la destination Niger. Cela est d'une importance capitale dans le contexte actuel. Le Niger a besoin de visibilité sur le plan mondial et le cyclisme peut être un véritable levier sur lequel nous devons actionner pour faire un zoom sur la splendeur de notre pays.

Réalisée par Oumarou Moussa(onep)
www.lesahel.org

Sport

Tir à l'Arc/Grand Prix International de la Côte d'Ivoire : Le Niger remporte six (6) médailles

Tir à l'Arc/Grand Prix International de la Côte d'Ivoire : Le Niger remporte six (6) médailles

Du 14 au 16 avril dernier, notre pays a participé, à travers la Fédération nigérienne de Tir à l'arc (FENITA) au Grand Prix International de Tirc à l'Arc de la Côte d'Ivoire qui s'est déroulé à Yamoussoukro. Les deux archers nigériens Salissou Mahamane et Adamou Saley qui ont représenté notre pays à cette compétition ont remporté au total six (6) médailles. Des résultats dont se réjouit le président de la FENITA M. Adamou Soumaila pour ...

Participation des coureurs nigériens la 26ème édition du Tour du Togo : Le bilan est positif selon l'encadrement

Participation des coureurs nigériens la 26ème édition du Tour du Togo : Le bilan est positif selon l'encadrement

Lancée le 11 avril dernier avec l'étape Lomé-Danyi longue de 151 km, la 26ème édition du Tour international du Togo a pris fin dimanche à Lomé avec le circuit fermé de 80 km dans la capitale togolaise. C'est l'ivoirien Cissé Issiaka qui a mené cette course de bout en bout et a ravi au finish le trophée de champion de l'édition 2017. Le cycliste ivoirien a dès la première étape dévoilé ses ambitions en remportant le maillot jaune. Un mai...

26ème étape du Tour du Togo : Mahamadou Soumana du Niger remporte le maillot de Meilleur équipier

26ème étape du Tour du Togo : Mahamadou Soumana du Niger remporte le maillot de Meilleur équipier

Après l'exténuante première étape entre Lomé et Danyi et la cauchemardesque grimpée vers ce village montagnard, les organisateurs de ce 26ème Tour du Togo ont fait un transbordement des coureurs sur la capitale du Centre, Sokodé distante d'environ 240 km de Kpalimé où ils ont passé la nuit. Très tôt hier matin, ils ont mis cap sur Niamtougou, une distance de 105km. Une épreuve physique et mentale à l'issue de laquelle le très vigoureux ...

Volley-ball/3ème édition de la coupe des Forces de défense et de sécurité : Renforcer la cohésion et la solidarité au se…

Volley-ball/3ème édition de la coupe des Forces de défense et de sécurité : Renforcer la cohésion et la solidarité au sein et entre les différents corps des FDS

La 3ème édition du tournoi des forces de défense et de sécurité a débuté, le samedi 1er avril dernier à l'Académie des arts martiaux (ACAM) de Niamey. L'ouverture de cette 3ème édition dont le thème est : « Le sport au service de la paix et de la cohésion des FDS à travers le Volley-Ball», s'est déroulée en présence du ministre de l'Entreprenariat des Jeunes, M. Ibrahim Issifi Sadou, de l'honorable député Soumana Sanda, président de la ...

Lutte traditionnelle/Lancement de la coupe du Président de la République : Une compétition placée sous le signe de l'uni…

Lutte traditionnelle/Lancement de la coupe du Président de la République : Une compétition placée sous le signe de l'unité, de la fraternité et du rassemblement

Cette activité est l'initiative de trois structures, à savoir l'Association des Promoteurs des Jeux Traditionnels, la FENILUTTES et la FENILANGA, en collaboration avec le Ministère de la Jeunesse et des Sports et le Ministère de la Renaissance Culturelle, des Arts et de la Modernisation Sociale. Cette activité rentre dans le cadre de la célébration de l'anniversaire de l'investiture du Président de la République, SEM. Issoufou Mahamadou...

1ère édition de la Coupe Alfaga de Taekwondo : Un creuset de détection des jeunes talents

1ère édition de la Coupe Alfaga de Taekwondo : Un creuset de détection des jeunes talents

La capitale du Katsina, Maradi, a accueilli vendredi et samedi derniers, les compétitions entrant dans le cadre de la première édition de la coupe initiée par le champion olympique Rio 2016 Abdoul Razak Issoufou Alfaga. Cette grande première du Taekwondoine nigérien a rassemblé plus de 250 combattants issus de 50 clubs des différentes régions du Niger. Au terme d'alléchants combats disputés souvent jusqu'à des heures avancées de la nuit...

Coupe d'amitié Chine-Niger de Badminton : Renforcement des liens d'amitié entre les deux pays à travers le sport

Coupe d'amitié Chine-Niger de Badminton : Renforcement des liens d'amitié entre les deux pays à travers le sport

La Fédération Nigérienne de Badminton, en collaboration avec le Bureau du Conseiller Economique et Commercial de l'Ambassade de Chine au Niger, a procédé, le samedi 18 mars 2017 dans l'après midi, au Palais du 29 Juillet de Niamey, au lancement de ses activités couplées à la Coupe de l'Amitié Chine-Niger de Badminton. La cérémonie officielle du lancement a été coprésidée par l'ambassadeur de la République Populaire de Chine au Niger, SE...

3ème édition du cross dénommé « circuit de l'eau » : L'AS SEEN œuvre pour l'épanouissement de la jeunesse

3ème édition du cross dénommé « circuit de l'eau » : L'AS SEEN œuvre pour l'épanouissement de la jeunesse

La 3ème édition du « circuit de l'eau » organisée par l'Association Sportive de la Société d'Exploitation des Eaux du Niger (SEEN), s'est disputée samedi dernier, à la station de pompage de Goudel. Les élèves filles et garçons des différentes écoles du quartier Goudel et le personnel de la SEEN se sont donnés rendez-vous pour une matinée sportive pleine d'émotions. Après les différents circuits bouclés par les jeunes athlètes, des récom...

Lancement des éliminatoires du championnat scolaire de la région de Maradi : Un mini-championnat pour sélectionner ses r…

Lancement des éliminatoires du championnat scolaire de la région de Maradi : Un mini-championnat pour sélectionner ses représentants

En prélude à la 9ème édition du championnat national du sport scolaire qui aura lieu à Agadez du 18 au 24 mars, les délégations des établissements scolaires des différents départements de la région deMaradi se sont retrouvés à Gazaoua pour la sélection des équipes devant représenter la région au grand rendez-vous sportif et culturel annuel du monde scolaire. C'est le gouverneur de la région de Maradi, M. Zakari Oumarou, qui a donné, jeu...

Dosso/Sport : Eliminatoires régionales du championnat national scolaire

Dosso/Sport : Eliminatoires régionales du championnat national scolaire

A Dosso, les éliminatoires régionales du championnat national du sport scolaire, qui aura lieu à Agadez du 18 au 24 mars 2017 se sont déroulées du 10 au 11 mars dernier au stade régional. Pendant deux jours qu'ont duré les compétitions, les solaires de la région se sont affrontés en football, volley-ball, athlétisme, lutte traditionnelle et gymnastique. La cérémonie de lancement de ces éliminatoires a été présidée par le gouverneur de l...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Ruée vers l'or à Tanda-Boundou, Commune rurale de …

Ruée vers l'or à Tanda-Boundou, Commune rurale de Liboré : De l'engouement aux questionnements

Or ou pas or dans le village de Tanda-Boundou, dans la Commune rurale de Liboré ? C'est la...

jeudi 27 avril 2017

Ambiance de marché sur le site de fouille aurifère…

Ambiance de marché sur le site de fouille aurifère de Tanda-Boundou

Pour se rendre sur le site de fouille d'or du village de Tanda-Boundou, sis entre Malam Ko...

jeudi 27 avril 2017

L'Initiative 3N : Un programme qui marque un chang…

L'Initiative 3N : Un programme qui marque un changement de comportement dans la région de Dosso

L'Initiative 3N, faudrait-il le rappeler, est un programme ambitieux, une vision du Présid...

vendredi 21 avril 2017

L'air du temps

Ces ruées vers l'or qui soulèvent des foules

Ces ruées vers l'or qui soulèvent des foules

Vers la fin de l'année 2014, ils ont déferlé, en bravant les dunes et les tempêtes de sabl...

jeudi 27 avril 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.