Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

EDITORIAL : Edification d'une Nation forte et unie


DG onep18 décembre 1958-18 décembre 2016: la République du Niger fête aujourd'hui son 58ème anniversaire. 58 ans déjà, de vie républicaine, après une longue période de servitude sous le joug colonial. 58 ans de construction, d'édification d'une Nation forte et unie, fraternelle et solidaire. 58 ans de combat tout court pour le Niger.
De cette date à aujourd'hui, chaque dirigeant que le pays a connu a mis sa main à la pâte pour modeler, façonner, fortifier l'édifice national et consolider les acquis. Tout au long de ce parcours, les filles et les fils de ce pays se sont investis pour édifier le Niger, pierre par pierre, lui donner la vitalité et le dynamisme nécessaires à son épanouissement.
Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE. Issoufou Mahamadou, dès son arrivée au pouvoir en 2011, s'est pleinement inscrit dans cette dynamique avec pour ambition de rattraper le retard considérable en infrastructures modernes de nos chefs-lieux des régions.
Tout manquait en effet dans les régions, abandonnées à elles-mêmes, depuis les investissements faits dans les infrastructures lors des festivals de la jeunesse dans les années 70 à 80. En effet, face à d'autres défis de développement, le pays avait délaissé les régions à leur sort. La jeunesse n'avait plus de lieux pour s'épanouir et les routes bitumées étaient dans un délabrement total.
Il fallait donc réagir. Réagir à temps et mettre les moyens qu'il faut. Ainsi, devant Dieu et le peuple souverain, le Chef de l'Etat, un bâtisseur hors pair, prit solennellement l'engagement de transformer radicalement le visage de tous les chefs-lieux de Région de notre pays. Il s'engagea à les doter d'infrastructures dignes de ce nom, à même d'accueillir toutes les grandes manifestations culturelles et sportives. Aussi, après Dosso Sogha, Maradi Kolliya, c'est aujourd'hui le tour d'Agadez Sokni de bénéficier de toutes les commodités dignes d'une capitale régionale.
Agadez Sokni, ce sont surtout des chantiers futuristes conformément aux prévisions du Programme de Renaissance acte II, et à la touche du Président Issoufou. Aujourd'hui, Agadez rayonne et respire la modernité aux portes du désert. La réalisation de plusieurs kilomètres de voiries, l'assainissement total de la ville, la réhabilitation de l'éclairage public, la construction de plusieurs dizaines de km de routes bitumées, la construction et la réhabilitation des édifices publics et d'une Cité, ont radicalement métamorphosé le visage cette ville. Cette prouesse du ministre Rhissa Ag Boula, président du Comité d'organisation, mérite d'être soulignée et saluée. Il ne reste plus que l'essentiel, l'entretien et la protection de ces investissements énormes.
Car, comme l'a si bien rappelé le Chef de l'Etat lors de son adresse à la Nation à l'occasion du 3ème anniversaire de son investiture, ''le Gouvernement est donc en train de consentir beaucoup d'efforts pour rendre nos grandes villes coquettes. Cet objectif ne sera pleinement atteint que si la population, ses élus locaux, ses leaders d'opinion, notamment ses chefs de quartiers, s'approprient le projet, s'engagent, d'ailleurs conformément aux prescriptions de notre religion, à maintenir propre leur cadre de vie, à éviter les installations anarchiques et à protéger les investissements coûteux réalisés par l'Etat à leur profit''. Il appartient désormais aux services municipaux de prendre les dispositions idoines pour sauvegarder les acquis. Tous les acquis.
A Agadez, beaucoup a été fait en peu de temps. Et le programme continue. Il appartient désormais à chaque Agadésien de s'en approprier et de protéger l'énorme investissement accompli. Il appartient à chacun et à chacune de considérer ces réalisations comme des biens sacrés à sauvegarder. Dans ce pays, certains ont perdu le sens du bien public. Pour eux, c'est un bien qui appartient à l'Etat, donc qui n'appartient à personne. Et c'est pourquoi, lors de certaines manifestations, on observe certains comportements moyenâgeux où certains détruisent et saccagent les biens publics le temps d'une saute d'humeur.
Ce genre de comportement qui frise l'incivilité doit cesser. Immédiatement. Comme vous le savez, la réalisation de toutes ces infrastructures a exigé des investissements colossaux de la part de l'Etat. Ce genre d'investissements a été supporté par les ressources internes du pays. C'est la sommation de ta contribution, sa contribution, ma contribution, donc soyons jaloux et protégeons nos biens.
Actuellement, le monde est confronté à une crise économique et financière sans précédant. La solidarité internationale se raréfie et chaque pays doit, avant tout, compter sur lui-même pour assurer ses dépenses de souveraineté. La politique pour une meilleure mobilisation des ressources internes doit être constante. Les récentes réformes entreprises au niveau des régies financières de notre pays rentrent dans le cadre de cette politique de ''compter sur soi-même''.
Le travail, rien que le travail, encore le travail et toujours le travail, pour avoir les moyens de faire face avec abnégation et détermination aux affres de la pauvreté et du sous-développement. C'est par le travail que nous pouvons avoir les moyens de répondre efficacement aux revendications légitimes de l'école nigérienne et des autres secteurs sociaux, tels la santé.
D'ores et déjà, il faut saluer la signature d'un protocole d'accord entre le Gouvernement et les enseignants portant sur plusieurs points de la plate-forme revendicative des enseignants. Il faut se réjouir et encourager le Gouvernement qui s'est engagé, en dépit de la morosité ambiante, d'apurer tous les arriérés de pécules des contractuels avant la fin du mois de décembre, et d'assurer le payement régulier des salaires et des pécules des enseignants.
Il faut encourager le Gouvernement à poursuivre ce genre de dialogue avec toutes les couches socioprofessionnelles qui ont des revendications réalistes et supportables par le budget national.
La paix, l'entente, l'harmonie et la fraternité au sein d'un peuple n'ont pas de prix.
Bonne fête à tous.

Mahamadou Adamou( Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. )
www.lesahel.org

Sport

25ème édition du Tournoi des Grandes Vacances (TGV) de football de Yantala : 16 équipes engagées reparties en 4 groupes

25ème édition du Tournoi des Grandes Vacances (TGV) de football de Yantala : 16 équipes engagées reparties en 4 groupes

Comme dans les autres arrondissements communaux de Niamey, les compétitions de football appelées Tournoi des Grandes Vacances (TGV) ont commencé depuis plus de trois semaines au niveau de la commune 1. Hier dans l'après-midi, au niveau de l'école Yantala, un match a opposé l'équipe du quartier Koubia Planète foot et l'équipe de FC dynamique du quartier Lazaret toutes les deux de la poule A, en présence de plusieurs supporteurs. À l'issu...

Compétition ''Triathlon de l'Indépendance'' : Un cadre de découverte et d'accompagnement des jeunes talents

Compétition ''Triathlon de l'Indépendance'' : Un cadre de découverte et d'accompagnement des jeunes talents

La Fédération Nigérienne de Triathlon (FNTr) a organisé dimanche dernier à la Piscine Olympique d'Etat de Niamey, une compétition dite "Triathlon de l'Indépendance". Cette compétition a été initiée et organisée pour fêter sportivement le 57ème anniversaire de l'indépendance du pays avec les jeunes en triathlon et les inciter à la pratique de cette discipline. C'est le président de la FNTr qui a donné d'envoi de cette journée sportive. L...

Sport/Finale du championnat national de football à Dosso : Le Sahel Sporting club remporte la coupe

Sport/Finale du championnat national de football à Dosso : Le Sahel Sporting club remporte la coupe

En marge des festivités commémoratives de la fête de l'arbre délocalisée à Dosso, le stade régional de Dosso a accueilli le 3 août dans l'après midi la finale du championnat national de football quia opposé le Sahel Sporting club à l'équipe de la SONIDEP sous la supervision d'un trio arbitraire burkinabè. La rencontré s'est déroulée en présence du ministre d'Etat, ministre de l'Agriculture et de l'Elevage M. Albadé Abouba, assurant l'in...

Visite président de la FENIFOOT à Dosso : S'enquérir du déroulement du Championnat pour la montée en 1ère Division

Visite président de la FENIFOOT à Dosso : S'enquérir du déroulement du Championnat pour la montée en 1ère Division

Les compétitions entrant dans le cadre du championnat de 2ème Division pour la montée en première Division se poursuivent au Stade régional de Dosso. Le président de la Fédération Nigérienne de Football (FENIFOOT), le Colonel-major Djibrilla Hima Hamidou, est allé le 25 juillet dernier à Dosso afin de s'assurer du bon déroulement de ce championnat qui revêt un intérêt tout particulier pour le développement du football au Niger. Par la m...

8èmes Jeux de la Francophonie-Abidjan 2017/Tournoi de Basketball : Le Niger s'impose 47 à 39, face l'Ile Maurice en dame

8èmes Jeux de la Francophonie-Abidjan 2017/Tournoi de Basketball : Le Niger s'impose 47 à 39, face l'Ile Maurice en dame

L'équipe féminine de Basketball du Niger s'est imposée hier face à celle de l'Ile Maurice par le score de 47 points contre 39 après trois journées. C'est la première victoire nigérienne, toutes disciplines et toutes catégories confondues. Par contre, en football, le MENA cadet n'a pas assuré ; l'équipe a enregistré une deuxième défaite (0 but 3) face à leurs homologues, les Aiglons du Mali. Le MENA joue son troisième et dernier match au...

Conférence de presse de la Fédération Nigérienne de Triathlon (FNTr) : Une compétition dénommée "Triathlon de l'Ind…

Conférence de presse de la Fédération Nigérienne de Triathlon (FNTr) : Une compétition dénommée "Triathlon de l'Indépendance" se tiendra à Niamey le 6 Août prochain, selon le directeur technique national

En prélude à la compétition dite "Triathlon de l'Indépendance" que la Fédération Nigérienne de Triathlon (FNTr) organisera le 6 Août prochain, le directeur technique national de cette fédération, M. Abdoulaye Moutari Chetima a animé hier matin à Niamey, une conférence de presse. Cette sortie médiatique vise essentiellement à informer le public au sujet de cette compétition qui se déroulera au niveau de la Piscine Olympique, et surtout d...

Assemblées Générales Extraordinaire et Elective de la FENIFOOT : Le Colonel Major Djibril Hima Hamidou dit Pélé, réélu p…

Assemblées Générales Extraordinaire et Elective de la FENIFOOT : Le Colonel Major Djibril Hima Hamidou dit Pélé, réélu président du Comité exécutif pour quatre ans

Maradi, la capitale économique a abrité hier, les assises des Assemblées générales extraordinaire et élective de la Fédération nigérienne de football (FENIFOOT). A l'issue des travaux, c'est le président sortant le Colonel Major Djibril Hima Hamidou dit Pélé qui a été réélu à la tête du Comité exécutif pour un mandat de quatre (4) ans, avec 101 voix contre, 26 pour son challenger Amadou Salifou Mayaki. L'ouverture des travaux a été prés...

Cyclisme : Malgré les difficultés, l'équipe nationale veut une participation remarquée aux 8èmes Jeux de la Francophonie

Cyclisme : Malgré les difficultés, l'équipe nationale veut une participation remarquée aux 8èmes Jeux de la Francophonie

L'équipe nationale de cyclisme peaufine ses armes pour une meilleure participation aux 8èmes Jeux de la francophonie qui débutent le 21 juillet prochain à Abidjan en Côte d'ivoire. Pour leur mise au vert, les cyclistes se sont entrainés hier sur la route de Ouallam. A leur départ, le président de la Fédération nigérienne du cyclisme M. Hamidou Saley Amadou et la Présidente Directrice Générale de la Société Niger lait SA. Mme Maiga Zeina...

Course à la présidence du comité exécutif de la FENIFOOT : Les candidats dont les listes sont rejetées déterminés à reco…

Course à la présidence du comité exécutif de la FENIFOOT : Les candidats dont les listes sont rejetées déterminés à recourir aux instances compétentes

Le candidat à la présidence du comité Amadou Saley Oumarou et dont la « liste » avait été rejetée a animé une conférence presse, lundi dernier, au Complexe GMK pour réaffirmer sa détermination à recourir aux instances compétentes, nationales et internationales pour dit-il faire rétablir la vérité, car il tient à participer à l'élection prévue le 16 juillet à Maradi. Cette conférence de presse s'est déroulée en presse d'un autre prétenda...

Coupe de Basket ball de l'AS Nigelec : Promouvoir et développer le basket ball

L'Association Sportive de la Nigelec (AS Nigelec) section Basket ball, avec l'appui technique de la Ligue régionale de Basket ball de Niamey (LIBAREN) a mis en jeux une coupe qui a mis aux prises pendant deux mois de compétition, huit (8) équipes messieurs, et trois équipes chez les dames, sur le plateau du stade Municipal de Niamey.L'organisation d'une telle compétition est pour les électriciens, une manière d'apporter leur modeste con...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

A la découverte du village de Tapoa : Un village t…

A la découverte du village de Tapoa : Un village touristique riche de sa biodiversité

Jadis un petit village habité par les gourmantchés, Tapoa est aujourd'hui un camp forestie...

vendredi 11 août 2017

Le marché hebdomadaire de Alambaré dans la Commune…

Le marché hebdomadaire de Alambaré dans la Commune Rurale de Tamou : Un carrefour de brassage entre plusieurs ethnies et peuples de différents pays

Situé à environ 15 km du chef-lieu de la Commune rurale de Tamou, département de Say, le v...

vendredi 11 août 2017

Transformation de l'arachide à Dosso : Quand les f…

Transformation de l'arachide à Dosso : Quand les femmes développent l'industrie du ''tigadigué''

Pâte d'arachide, le tigadégué est beaucoup utilisé dans la cuisine au Niger, particulièrem...

vendredi 28 juillet 2017

L'air du temps

Sécurité routière : arrêter l'hécatombe !

Sécurité routière : arrêter l'hécatombe !

Dans un précédent article publié dans cette même rubrique, nous soulignions la nécessité i...

vendredi 11 août 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.