Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Editorial : Agir pour prévenir les catastrophes


DG onepAu moins onze personnes tuées. Pour la plupart, des enfants arrachés à l'affection de leurs parents du fait des pluies diluviennes qui se sont abattues, dans la nuit de mardi à mercredi derniers, sur la capitale Niamey. Des morts de plus, survenus dans l'effondrement de maisons, des chutes de murs dans différents quartiers et des dégâts matériels impressionnants.
150 mm de pluie déversées sur une ville dépourvue de toutes infrastructures d'assainissement dignes de ce nom. Nous voilà devant un scénario catastrophe d'une ville hantée par la menace des inondations, avec des habitants indisciplinés et des mairies amorphes, sans initiatives et inefficaces.
Aujourd'hui, après le passage du torrent, Niamey offre un spectacle de désolation totale avec de routes impraticables et des quartiers inaccessibles. Des maisons éventrées et d'autres sur le point de tomber à tout instant. Des bâtiments publics menacés. Comme mauvaise image illustrative de ce chaos général, le mur de clôture du Tribunal de Grande Instance de Niamey reconstruit l'année dernière, s'est encore affaissé comme un château de cartes.
Et pourtant, Niamey s'attendait à un tel déferlement de la nature. Tous les spécialistes l'avaient prévu et les autorités politiques alertées ont pris les devants. Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE. Issoufou Mahamadou, et le Chef du Gouvernement, ont créé trois (03) départements ministériels pour faire face à la gestion des problèmes liés à l'urbanisme, à la salubrité et à la gestion des catastrophes. Mieux, un programme entier spécialement à la modernisation des infrastructures au sein de la ville, dénommé ''Niamey Nyala'' est mis en place; le tout soutenu par les actions du Projet de Gestion des Risques de Catastrophes et de Développement Urbain (PGRC-DU), sans oublier les communes dont la première vocation est de servir un cadre de vie agréable à leurs administrés.
Malheureusement, en dépit de toute cette armada, il a suffi d'une pluie pour que la catastrophe s'avère imparable. A vrai dire, ce n'est pas la volonté politique qui manque dans la prise en charge des problèmes d'assainissement qui se pose avec acuité à Niamey. Cette volonté politique, réaffirmée au plus haut sommet de l'Etat, est hélas quelque peu plombée par le manque d'anticipation et d'initiatives à plusieurs niveaux de responsabilité.
D'abord à commencer par les trois Ministères en charge de l'urbanisme, de cadastre, de la salubrité et des catastrophes. Nous estimons que gérer les problèmes urbains et les catastrophes, c'est d'abord anticiper pour prévenir les situations de détresse. Or, il n'est un secret pour personne que la plupart des quartiers, pour ne pas dire toute la ville de Niamey, sont érigés dans des zones inondables. Et pourtant, qu'est-ce qu'on constate ? Niamey, c'est cette ville qui manque de l'essentiel pour assurer les évacuations des eaux de pluie ; où les caniveaux sont inexistants dans certains quartiers ou mal entretenus ; où certaines habitations sont situées dans le lit du fleuve et l'aménagement urbain de la ville n'est pas respecté.
Ces Ministères ont été créés pour une coordination rapide des services de l'Etat intervenant dans ce genre de fléau ; ils doivent donc envisager tous les scenarios possibles et s'y préparer en conséquence et non pas attendre chaque année que l'irréparable se produise pour courir à droite, à gauche sans savoir par où commencer. Il ne faut pas avoir d'état d'âme, il faut déclarer d'utilité publique tous les terrains d'habitation se trouvant sur le lit du fleuve et les confisquer sans ménagement tout en dédommageant les légitimes propriétaires.
Le Programme Niamey Nyala ensuite doit prioriser ses interventions. Autant il est utile d'embellir Niamey avec l'érection de plusieurs infrastructures modernes, autant il faut investir dans la réalisation d'ouvrages d'assainissement de la ville, partout où c'est nécessaire, tout en prévoyant la réalisation des pavés afin de protéger les routes bitumées des risques d'ensablement. Mieux, une rigueur doit être observée dans l'entretien, par chaque commune, des arbres plantés en bordure des grandes artères de la ville.
Pour sa part, le Projet de Gestion des Risques de Catastrophes et de Développement Urbain (PGRC-DU) devrait mettre ses actions en synergie avec les autres acteurs pour que les problèmes de la ville de Niamey connaissent enfin un début de solution.
Enfin les communes de Niamey qui dorment d'un sommeil profond, attendant que la providence fasse leur travail doivent se réveiller pour faire effectivement leur boulot. Ces communes doivent être à la première loge de ce combat commun pour faire de Niamey une ville digne de capitale d'un pays renaissant, comme le veut le Président de la République à travers le programme Niamey Nyala.
S'agissant plus spécifiquement du cas de l'indiscipline générale des habitants de la capitale, doter la police municipale des moyens conséquents en l'appuyant avec des brigades sanitaires pour patrouiller dans tous les quartiers de Niamey de jour comme de nuit pour réprimander sévèrement tous ceux qui déversent leurs détritus et eaux usées sur la voie publique.
Le laisser-aller a trop duré ! Il faut agir vite et avec rigueur afin que les uns et les autres changent de mentalité et se comportent enfin en citadins.
Mahamadou Adamou( Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. )
16/06/17

Sport

8èmes de finale de la Coupe du monde U17 /Ghana 2 Niger 0 : Fin de parcours pour le Mena cadet

L'équipe nationale des moins de 17 ans a joué son ultime match de la coupe du monde de cette catégorie hier après midi sur la pelouse du stade de Bombay en Inde contre les Black Starlets du Ghana. Un huitième de finale que les jeunes joueurs ghanéens ont maîtrisé de bout en bout en réussissant à violer à deux reprises les filets de Kaled Lawali, l'excellent portier du Mena.Un premier but de Eric Ayiah à la 45ème minute de jeu sur penalt...

8èmes de finale de la Coupe du monde U17 : Le Mena cadet retrouve les Black Starlets du Ghana

Les cadets Nigériens ont un fois encore rendez-vous avec l'histoire. Etant les premiers footballeurs Nigériens à goûter aux délices d'une phase finale de coupe du monde, ils vont encore être les premiers Nigériens à disputer un deuxième tour de cette prestigieuse compétition, en se mesurant cet après midi en huitièmes de finale aux Black Starlets du Ghana.Cette rencontre entre les deux équipes ouest-africaines a des allures de revanche....

Mondial-U-17 Inde 2017 (Niger 1- 0 RP. Corée ): La Victoire du MENA contée par Abdel-Malik Koudizé

Ce n'est pas la première fois que le Niger joue un match à grands enjeux, mais celui du samedi 7 octobre dernier avait une signification toute particulière. Le pays disputait le premier match de son histoire en Coupe du Monde de football.Samedi 7 Octobre 2017, 20h00. C'est devant 2754 spectateurs au Jawaharlal Nehru International Stadium de KOCHI (Inde) que le Niger a disputé son Premier Match d'une compétition estampillée FIFA à l'occa...

Visite du ministre de la Jeunesse et des Sports au SGSK et au Palais du 29 Juillet : Apprécier l'état d'avancement des t…

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, M. Moctar Kassoum, a effectué, hier matin, une visite au Stade Général Seyni Kountché (SGSK) de Niamey et au Palais du 29 Juillet. Il est allé constater l'état d'avancement des travaux d'entretien exécutés par des techniciens chinois aux niveaux de ces deux (2) importantes infrastructures sportives et culturelles de notre pays. Le ministre est accompagné dans ce déplacement de ses proches collab...

Coupe UFOA/Ghana – 2017 : Le Mena se classe 3ème

Le Tournoi de l'Union des Fédérations Ouest Africaines de Football (Coupe UFOA) s'est achevé le weekend dernier au Ghana. Ce sont finalement les Black stars du pays d'Abédi Pelé qui se sont imposés en finale devant les Green Eagles du Nigeria sur le score de 4 buts à 1. Dans la petite finale, le Mena du Niger a battu les Ecureuils du Bénin sur le score de 2 buts à 1, remportant ainsi la 3ème place de ce tournoi.Ce faisant, le Mena a pri...

Coupe de l'UFOA/Demies Finales : Le Niger face au Ghana, ce soir à 18hGMT

Le Mena national s'est qualifié mardi dernier pour la demie finale de la coupe de l'UFOA, cela malgré sa défaite (1-2) face au Bénin. Les poulains de François Zawoui ont même fini le match à 9. Mais, même à 9 contre 11 pendant plus d'une heure de jeu, suite à deux cartons jaunes écopés par le Mena et un joueur de champ dans les buts, le Mena a opposé une résistance héroïque face aux Ecureuils qui ont bien eu du mal pour s'imposer.Dans u...

Côte d'Ivoire : Coupe de l'UFOA, Ghana 2017 : Bon parcours pour le MENA, 2-1 contre le Sénégal et 0-0 contre la Côte d'I…

La coupe de l'UFOA (Union des fédérations ouest africaines de football) 2017 se tient du 9 au 24 septembre au Ghana. Huit équipes, dont le MENA national du Niger, reparties dans deux groupes y participent. Après deux journées de compétition, le Niger compte déjà quatre (4) points au compteur, cela après une victoire contre le Sénégal (2-1), et un match nul (0-0) contre la Côte d'Ivoire hier.Les huit équipes qualifiées pour cette phase f...

Football : La FIFA nomme les membres du comité de normalisation de la Fécafoot

Après la décision du 23 août 2017 d'installer un nouveau comité de normalisation à la tête de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot), la FIFA et la CAF ont rendu officielle la liste de ses membres. Me Dieudonné Happi, avocat, va assurer la présidence dudit comité. Il sera assisté de Me Marcelle Denise Ambono comme Vice-Présidente, de Maurice Samuel Bellet Edimo, du Dr Abdou Oumerou et de Kevin Njomo Kamdem. Cette équipe a dés...

Tournoi des grandes vacances de Birni N'Gaouré, édition 2017 : Plateau FC de Birni remporte la coupe devant Kotaki FCF (…

La finale du Tournoi des grandes vacances (TGV) de football de Birni N'Gaouré a connu son épilogue le dimanche dernier dans ladite localité avec la finale qui a opposé l'équipe Kotaki FC au Plateau FC de Birni. Après 90 minutes âprement disputées, c'est l'équipe locale, le Plateau FC qui remporte la coupe par d'un (1) but à zéro. L'équipe championne a reçu la coupe des mains de l'honorable députée Hadjia Assamaou Garba, initiatrice et p...

Eliminatoires CHAN 2018 : Des grandes équipes éliminées

Le dernier tour des éliminatoires du CHAN 2018, a réservé de grosses surprises samedi dernier. En effet, le tenant du titre, la RD Congo et le vice-champion, le Mali, ont été éliminés et seront relégués aux abonnés absents lors de la phase finale qui se déroulera en 2018 au Kenya. Le Mena du Niger a également subi le même sort au stade Champroux. Après une victoire de 2 buts à 1 acquise à Niamey, les Nigériens se sont faits éliminés de ...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Le paludisme : Des efforts soutenus dans la lutte …

Le paludisme est une maladie parasitaire qui constitue un problème de santé publique au Ni...

vendredi 27 octobre 2017

Interview de Dr. Hadiza Jackou, Coordinatrice du P…

Cette année encore, le paludisme fait beaucoup de victimes au Niger : quel est le nombre d...

vendredi 27 octobre 2017

Paludisme : Le choix de lutte

La lutte contre le paludisme a été entreprise, à l'échelle internationale, par l'Organisat...

vendredi 27 octobre 2017

L'air du temps

Baroud d'honneur dans l'Anzourou

Baroud d'honneur dans l'Anzourou

Il y a comme un vent de débâcle et de panique qui plane sur la tête des groupes armés qui ...

vendredi 17 novembre 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.