Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

M. Zakari Oumarou, Coordonnateur Technique de l'Enquête Harmonisée sur les Conditions de Vie des Ménages (EHCVM) auprès des Etats membres de l'UEMOA: «Les données collectées au cours de ces opérations de collecte sont confidentielles et ne servent qu


INSMonsieur le Coordonnateur, l'Institut National de la Statistique (INS) réalise la première Enquête Harmonisée sur les Conditions de Vie des Ménages (EHCVM) auprès des Etats membres de l'UEMOA. Pouvez-vous nous expliquer ce qu'est d'abord une enquête harmonisée sur les conditions de vie des ménages ?
Avant de répondre à vos questions, permettez-moi d'abord de remercier très sincèrement votre journal, pour l'intérêt qu'il porte à nos différents types d'activités et plus spécialement celles liées aux questions de statistiques et de démographie qui, je dois le dire, sont d'un intérêt capital dans un pays comme le nôtre. Est-il encore besoin de rappeler que ce sont les données recueillies par les statistiques qui permettent de mesurer le degré d'avancée dans un pays ? Pour ce qui est de votre question, à savoir qu'est-ce qu'une enquête harmonisée sur les conditions de vie des ménages, j'aimerais rappeler que les micro-données nécessaires au suivi et l'évaluation des politiques publiques proviennent principalement de quatre (4) sources : les enquêtes auprès des ménages, les recensements de la population ; les statistiques de sources administratives et les données électroniques.
L'une des difficultés que nous rencontrons est la non fiabilité des données électroniques et/ ou administratives, tandis que les statistiques administratives ne portent que sur les individus en lien avec l'administration. Quant aux recensements généraux de la population, leurs coûts financiers sont tels qu'on ne peut les réaliser qu'une fois tous les 10 ans au minimum alors que les besoins sont pressants. De ce fait, les enquêtes constituent la principale source de données pour la production de l'information statistique dans nos pays en développement. Ce constat ayant été fait dans nombre de pays, la commission de l'UEMOA a réalisé une étude sur l'état de la pauvreté au sein de l'UEMOA, qui a relevé que « les variabilités des méthodes et des périodes des mesures de la pauvreté réduisent les comparabilités spatiales et temporelles entre pays ». Ceci a conduit la commission de l'UEMOA à envisager un projet d'harmonisation et de modernisation des enquêtes auprès des ménages dans les Etats membres. Voilà donc pour ce qui est de la définition de l'enquête Harmonisée...

En quoi cette démarche constitue-t-elle, en soi, une nouveauté ?
Les deux raisons qui plaident pour cette harmonisation sont d'une part la nécessité de disposer au niveau international, de normes en matière d'enquêtes pour le suivi de la pauvreté et des conditions de vie des ménages comme dans tous les autres domaines de la statistique, et d'autre part, l'adoption des Objectifs de Développement Durable (ODD) pour la période 2015-2030. Ce projet, permettez-moi d'insister, présente plusieurs avantages : l'harmonisation facilitera la comparaison des données statistiques des différents pays. Ensuite, elle rend plus facile le dialogue sur la pauvreté en ce sens qu'elle permet de calculer des indicateurs de manière plus transparente pour tous les acteurs (gouvernement, société civile, universitaires, organisation internationales,...). On sait que dans nombre de pays, les chiffres sur la pauvreté sont souvent contestés. Quand ils ne le sont pas par les autorités, ils le sont par la Société Civile.

Quelles sont les objectifs poursuivis par cette enquête ?
Le principal objectif est de renforcer la capacité des Instituts Nationaux de la Statistique (INS) des Etats membres de l'UEMOA, de façon à produire régulièrement des données pertinentes, fiables et comparables dans le temps et entre pays, dans le domaine des conditions de vie des ménages et de la pauvreté.

Quelles sont les principales cibles ?
Les principales cibles de cette enquête sont les populations et les communautés dans lesquelles elles vivent. Cette enquête concerne l'ensemble du territoire national.

Comment se prépare cette importante enquête ?
Rappelons tout d'abord que cette enquête est financée par la Banque Mondiale qui a mis à la disposition de l'UEMOA, les moyens qu'il faut. Ensuite un accord subsidiaire a été signé entre l'UEMOA et les Instituts Nationaux de la Statistique des pays membres. A l'INS, après la signature de cet accord, il a été mis en place une équipe de coordination dirigée par le Directeur général. Cette équipe est chargée de l'élaboration de la méthodologie et des outils de collecte des données. Elle est également chargée de la formation des agents enquêteurs, la supervision de la collecte des données sur le terrain. Elle est également chargée de veiller à la qualité des données collectées sur le terrain.
Actuellement nous sommes à l'étape de déploiement des équipes de collecte de données sur le terrain de la vague 1 de la 1ère enquête. En effet, il convient de vous informer qu'il est prévu la réalisation de deux enquêtes, avec chacune deux vagues. Ainsi, il sera déployé sur le terrain, 15 équipes composées chacune d'un contrôleur et de trois agents enquêteurs. Ces équipes sillonneront l'ensemble du pays pendant trois mois. Enfin, pour se rendre compte de l'évolution de la collecte des données sur le terrain et surtout pour veiller à la qualité de ces données, des missions de supervision sont prévues et seront réalisées par des cadres de l'INS.

Quel est le montant du financement de cette enquête ?
Le budget de la première enquête avec deux vagues est estimé à 1milliard 121 millions 399 mille 400 F.CFA.

Quels sont les principaux partenaires techniques et financiers qui y contribuent ?
Les principaux partenaires techniques et financiers de l'EHCVM sont l'UEMOA et la Banque Mondiale.

Avez-vous un message particulier à l'endroit des populations?
Nous lançons un vibrant appel aux populations pourqu'elles apportent tout l'appui nécessaire aux enquêteurs et qu'elles répondent en toute franchise aux questions qui leur seront posées. Elles doivent savoir que les données collectées au cours de ces opérations de collecte sont confidentielles et ne servent qu'à l'établissement des tableaux statistiques.

Réalisée par Oumarou Moussa(onep)
19/10/18

Sport

Football: Le Niger bat le Maroc en match amical

Football: Le Niger bat le Maroc en match amical

Le MENA a battu les Lions de l'Atlas, hier, en match amical qui s'est joué au Stade général Seyni Kountché de Niamey 1 but à 0. Le but a été marqué Cissé. Emmenés par Jemal Sellami, coach vainqueur du CHAN 2018, les Lions de l'Atlas se sont inclinés sur un but en deuxième période de jeu. Ces rencontres amicales du Royaume chérifien s'inscrivent dans la préparation pour les éliminatoires du CHAN 2020. Le prochain match du Maroc est prévu...

Cérémonie d'accueil du médaillé des Jeux Olympiques de la Jeunesse : Maharana Amadou Toudjani, une autre fierté national…

Cérémonie d'accueil du médaillé des Jeux Olympiques de la Jeunesse : Maharana Amadou Toudjani, une autre fierté nationale

Après Issaka Daboré en 1972, Abdoul Razak Issoufou Alfaga en 2016, le Niger vient d'enregistrer un nouveau médaillé olympique : il s'agit du jeune Maharana Amadou Toudjani qui a remporté une médaille de bronze en Taekwondo lors des Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) qui se sont déroulés à Buenos Aires en Argentine. Au cours de ces JOJ, le Niger a aligné trois athlètes en Taekwondo, en natation et athlétisme.C'est dans une ambiance fes...

Jeux Olympiques de la Jeunesse à Buenos Aires en Argentine : Amadou Tidjani Maharana décroche la médaille de bronze

Jeux Olympiques de la Jeunesse à Buenos Aires en Argentine : Amadou Tidjani Maharana décroche la médaille de bronze

Les jeux olympiques de la Jeunesse 2018 ont débuté samedi dernier dans la capitale argentine, Buenos Aires. Le Niger qui participe à cet événement planétaire avec une délégation étriquée de dix personnes faute de moyens, a pu décrocher une médaille de bronze grâce à Amadou Tidjani Maharana en Taekwondo.A ces jeux olympiques de Buenos Aires, le Niger est représenté par trois athlètes dont deux en universalité et un sur qualification. Il ...

Lancement de la saison sportive 2018-2019 de la Fédération Nigérienne de Rugby : La saison s'annonce très animée, selon …

Lancement de la saison sportive 2018-2019 de la Fédération Nigérienne de Rugby : La saison s'annonce très animée, selon le président de la FENIRUGBY

La Fédération Nigérienne de Rugby a procédé samedi 6 octobre dernier, au Stade Général Seyni Kountché de Niamey, au lancement de sa saison sportive 2018-2019. C'était au cours d'une cérémonie qui a enregistré la participation du ministre de la Jeunesse et des Sports, M. Moctar Kassoum, de l'Ambassadeur de France au Niger SE. Marcel Escure ainsi que du président de la FENIRUGBY, M. Daouda Nouhou, des joueurs et des amateurs de rugby.La f...

Fin de la 14ème édition du championnat national de Hand-ball : L’As FAN remporte la coupe en catégorie Homme et l’As St…

 Fin de la 14ème édition du championnat national de Hand-ball : L’As FAN remporte la coupe en catégorie Homme et l’As Stade primée en catégorie Dame Débuté le lundi 24 septembre, la 14ème édition du championnat national du Hand-ball a pris fin le 29

Débuté le lundi 24 septembre, la 14ème édition du championnat national du Hand-ball a pris fin le 29 septembre dernier à l'académie des arts martiaux. Après 6 jours de compétition, l'As FAN a remporté la coupe en catégorie Homme tandis que l'As stade a été remporté le trophée en catégorie Dame.La Fédération Nigérienne de Handball a réuni 24 équipes lors de ce championnat. « Le pari de l'organisation est gagné, nous avons réussi à rassem...

14éme édition du championnat national du Hand-ball : Les joutes ont commencé

14éme édition du championnat national du Hand-ball : Les joutes ont commencé

La 14ème édition du championnat national du Hand-ball, qu'organise la Fédération nigérienne de Hand-ball a débuté lundi 24 dernier, dans l'après-midi à l'Académie des arts martiaux de Niamey.Toutes les ligues régionales sont représentées par des équipes en dames et hommes à cette compétition. C'est le Secrétaire général du Ministère de la Jeunesse et des Sports qui a donné le coup d'envoi de cette 14ème édition (qui durera 6 jours) en p...

Point de presse du président de la Confédération Africaine de Football (CAF) : Ferme détermination à développer le footb…

Point de presse du président de la Confédération Africaine de Football (CAF) : Ferme détermination à développer le football africain

Séjournant dans notre pays, le président de la Confédération Africaine de Football (CAF), M. Ahmad Ahmad a animé le samedi dernier une conférence de presse au siège de la Fédération Nigérienne de Football (FENIFOOT) au cours de laquelle il a répondu aux questions des journalistes sportifs concernant le développement du football africain.A l'entame de ses propos, le président de la CAF, M. Ahmad Ahmad a salué d'abord le travail important...

Assemblée générale Extraordinaire et Elective de l'UFOA B : Le Colonel- Major Djibrilla Hima Hamidou élu président

Assemblée générale Extraordinaire et Elective de l'UFOA B : Le Colonel- Major Djibrilla Hima Hamidou élu président

L'Assemblée générale Extraordinaire et Elective de l'Union des Fédérations Ouest Africaines de Football(UFOA B), s'est tenue le vendredi dernier à Niamey en marge des compétitions entrant dans le cadre des éliminatoires de la CAN U17 qui se déroulera en Tanzanie en 2019 pour le compte de la zone UFOA B que le Niger a accueilli du 2 au 15 Septembre. A l'issue de l'Assemblée générale, c'est le président de la Fédération Nigérienne de Foot...

Point de Presse du président de la FENIFOOT : Le Colonel Major fustige l'attitude des joueurs du Mena

Point de Presse du président de la FENIFOOT : Le Colonel Major fustige l'attitude des joueurs du Mena

Le président de la Fédération Nigérienne de Football le Colonel-major Djibrilla Hima Hamidou a animé hier matin un point de presse au cours duquel il a abordé entre autres la question relatives à la vidéo qui a été diffusée par les joueurs de Mena après leur échec contre les Pharaons d'Egypte de Mohamed Salah, ainsi que la question de la lenteur administrative observée ici et là au niveau du Ministère de tutelle et les difficultés finan...

Commentaire : Agir au plus vite pour sauver le Mena

Commentaire : Agir au plus vite pour sauver le Mena

Dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations 2019, en deuxième journée, le Mena du Niger a affronté samedi dernier à Alexandrie les Pharaons d'Egypte. Pendant cette rencontre, le onze national du Niger a fondu comme beurre au soleil. Par six fois, le portier Daouda Kassali est allé chercher la balle au fond de ses filets. Une véritable douche froide qui a suscité l'ire de beaucoup de Nigériens qui ne comprennent pas...

AG/ONU

Editorial

Editorial : Chapeau Nigelec !

lundi 10 septembre 2018

Editorial : Chapeau Nigelec !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Ingall : Entre cauchemars de la route et ambiances…

Ingall : Entre cauchemars de la route et ambiances de la Cure salée

Dans le langage des routiers nigériens, l'expression ''éviter les nids de poule'' est bien...

vendredi 26 octobre 2018

Yashi à Ingall : Une pratique ancestrale qui perdu…

Yashi à Ingall : Une pratique ancestrale qui perdure encore !

7 heures le matin au quartier Aghafey de Ingall. Les visiteurs sont curieux d'assister à u...

vendredi 26 octobre 2018

La Cure salée : Un véritable espace marchand aussi

La Cure salée : Un véritable espace marchand aussi

La Cure Salée ne se limite pas seulement à la jouissance culturelle des communautés nomade...

vendredi 26 octobre 2018

L'air du temps

Grosse arnaque à Niamey

Grosse arnaque à Niamey

Des centaines de millions envolées dans la nature dans le ciel gris de Niamey, plusieurs c...

vendredi 16 novembre 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.