Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Invité



invitCouramment connue sous le nom de la Maternité Centrale, créée en 1929, l'établissement a connu une nette évolution. Lundi 13 août 2018, l'institution sanitaire a reçu la visite des membres de la commission des affaires sociales et culturelles de l'Assemblée nationale. En marge de cette visite, nous avons eu un entretien avec M. Laouali Ali, Directeur Général de l'Etablissement. Dans l'interview qui suit, il nous parle de l'exploit de son institution, des difficultés et des défis à relever.
Monsieur le Directeur Général, votre établissement a reçu la visite des membres de la commission des affaires sociales et culturelles de l'Assemblée nationale. Quelle lecture faites-vous de cette visite et parlez-nous du fonctionnement des principaux services de la Maternité Issaka Gazobi?

Tout d'abord, je vous remercie de m'avoir accordé cette opportunité de m'exprimer dans les colonnes de votre journal. Je remercie également les députés, membres de la commission des affaires sociales et culturelles de l'Assemblée nationale qui ont la sensibilité avérée des questions sociales, effectuant la visite dans notre établissement pour voir de visu nos conditions de travail. Nous remercions aussi l'ensemble des députés nationaux pour avoir mandaté leurs collègues de venir voir ce que nous faisons ici et partager l'information sur nos activités.
Notre établissement a pour mission principale de servir de cadre de référence, d'assurer les prestations gynécologiques, obstétricales, néonatales et post-natales du niveau tertiaire et des activités de planification familiale, d'assurer la protection fœto-maternelle, de servir de cadre de formation et de recherche en gynécologie, obstétrique et néonatologie. Au cours de ce déplacement, nous avons fait visiter les parlementaires, le bloc et la salle d'accouchement où les problèmes sont connus à savoir l'exiguïté des locaux. Pour quatre lits, nous avons souvent 60 femmes admises. Nous devons faire avec pour la simple raison qu'il y a l'humanisme et le respect de l'éthique et de la déontologie de la profession. Pour ce problème, nous avons toujours demandé à ce que les maternités des quartiers périphériques fonctionnent. Niamey dispose d'une dizaine de maternités. A un certain moment , un travail de mobilisation a été fait, mais ces derniers temps nous constatons un relâchement au niveau de ces maternités.
Au niveau du service de néonatologie, en principe, il doit accueillir 23 nouveaux nés; malheureusement, il héberge souvent plus de 60 bébés alors que notre centre est de référence, qui accueille tous les nouveaux nés en détresse, non seulement, ceux qui sont nés à la maternité Issaka Gazobi, mais aussi ceux qui viennent d'ailleurs. Nous avons à ce niveau une préoccupation parce que le service néonatalogie est une vitrine de notre structure. Ensuite, nous avons l'exiguïté des salles d'hospitalisation qui sont fortement sollicitées. Nous disposons de 173 lits pour un besoin qui dépasse 250 personnes par jour. Pour pouvoir héberger les femmes, il faut beaucoup de gymnastiques. Notre besoin minimal en termes de salles est d'au moins 100 lits d'hospitalisation. Il faut souligner heureusement que nous avons des projets pour trouver des solutions à ce problème.
Concernant le problème de réactifs, nous sommes entrain de les solutionner à travers les avis d'appels d'offres lancés, il y a de cela deux mois. Un autre gros problème se situe au niveau de la pharmacie. Sur 10 molécules que contient le kit, nous ne disposons que de quatre. A un moment donné, le problème d'anesthésie se pose au niveau national, aujourd'hui le problème est réglé, mais il demeure chez nous parce que, les moyens manquent. Heureusement, nous avons eu une libération de fonds par rapport aux factures de la gratuité.

En terme de matériel de travail quelle est la situation la plus préoccupante et d'urgence que vous cherchez à résoudre pour le bien-être des patientes ?
Nos préoccupations dans ce domaine commencent par le service de la radiologie. Nous avons des contraintes de fonctionnement des appareils de mammographie qui sont en panne depuis plus de 11 mois. Il nous faut une nouvelle mammographe que le fonds commun du Ministère de la Santé Publique doit nous acheter cette année. Nous avons également une insuffisance notoire d'appareil d'échographie, parce que, notre centre ne dispose que d'un appareil échographe, mais très sophistiqué. Le deuxième se trouvant au niveau des services des urgences ne fonctionne plus. L'appareil de la radiographie quant lui, est tombé en panne, il y a de cela trois ans, malheureusement c'est un appareil qui coûte très cher et il nous faut des ressources financières pour l'acquérir.

Compte tenu, des difficultés que rencontre votre centre sanitaire, est-ce que cela ne joue pas sur la motivation du personnel ?

Nous avons un personnel très motivé que je profite de cette occasion pour saluer leur engagement. Par exemple au niveau de la garde, nous avons instauré un système fiable où les agents travaillent sans relâche pendant au moins 12 heures de temps avant de descendre. Je leur rends hommage pour cet effort. Ceci nous a permis d'arriver au résultat satisfaisant où le taux de mortalité néonatale qui de 13% en 2011 est à 6% aujourd'hui, même si, l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) préconise 5%, nous ne sommes pas loin du taux. C'est un travail sérieux qui a été abattu. Toujours dans ce domaine, les agents de la Maternité Issaka Gazobi s'investissent pour réduire également le taux de mortalité maternelle qui de 8% en 2011 est aujourd'hui à 0,72%, alors que l'OMS préconise 1%. C'est un exploit pour le personnel. Cela est arrivé avec la mise en œuvre du système de garde couchée, qui ne se faisait pas dans d'autres formations sanitaires. Ici, le gynécologue obstétricien fait la garde couchée, on n'a pas besoin de le chercher ailleurs, il est à son lieu de travail. Nous avons positionné 12 pédiatres, 9 nutritionnistes et des sages femmes. Cette synergie de travail nous a permis d'arriver à un résultat satisfaisant.

A l'issue de la visite des parlementaires, qu'est-ce que vous attendez d'eux pour l'amélioration de la vie de votre formation sanitaire de référence ?
Nous saluons beaucoup, les autorités de la 7ème République qui ont pu pérenniser la gratuité des soins en cassant la barrière financière à savoir l'accessibilité. Tout de même, nous constatons que le règlement des frais de cette gratuité des soins constitue un problème majeur que le gouvernement doit vite prendre en charge. Donc, notre souhait à travers la visite des parlementaires, membres de la commission des affaires sociales et culturelles de l'Assemblée nationale, est qu'ils soient notre porte-parole pour trouver des solutions à tous les problèmes évoqués de la Maternité Issaka Gazobi. Je pense qu'avec leur appui, nous allons trouver le remboursement des factures de la gratuité. Parce que, jusqu'à un certain moment, l'Etat nous devait deux milliards. Dieu merci, il y a un effort qui est entrain d'être fait. Seulement, l'idéal serait qu'à chaque fois qu'on dépose une facture qu'elle soit payée un mois après.
Si non, sur 36 mois, nous n'avons reçu que deux fois de remboursement. Cela joue beaucoup sur le bon fonctionnement de la maternité. Parce que les fournisseurs n'étant pas payés, ils se sont rétractés et malheureusement, nous nous sommes retrouvés en face d'une rupture de certaines molécules. Mais aujourd'hui, dès qu'ils ont appris que nous avons commencé à recevoir les remboursements, ils sont entrain de revenir. Je pense que, cette situation que nous vivons sera décantée. Enfin, après la visite des parlementaires, ils ont affirmé avoir trouvé des agents compétents sur place et qui s'investissent pour assurer un travail de qualité pour satisfaire les patientes.

Réalisée par Seini Seydou Zakaria(onep)

31/08/18

Publié dans Invité
Écrit par
En savoir plus...

Sport

Point de presse du président de la Confédération Africaine de Football (CAF) : Ferme détermination à développer le footb…

Point de presse du président de la Confédération Africaine de Football (CAF) : Ferme détermination à développer le football africain

Séjournant dans notre pays, le président de la Confédération Africaine de Football (CAF), M. Ahmad Ahmad a animé le samedi dernier une conférence de presse au siège de la Fédération Nigérienne de Football (FENIFOOT) au cours de laquelle il a répondu aux questions des journalistes sportifs concernant le développement du football africain.A l'entame de ses propos, le président de la CAF, M. Ahmad Ahmad a salué d'abord le travail important...

Assemblée générale Extraordinaire et Elective de l'UFOA B : Le Colonel- Major Djibrilla Hima Hamidou élu président

Assemblée générale Extraordinaire et Elective de l'UFOA B : Le Colonel- Major Djibrilla Hima Hamidou élu président

L'Assemblée générale Extraordinaire et Elective de l'Union des Fédérations Ouest Africaines de Football(UFOA B), s'est tenue le vendredi dernier à Niamey en marge des compétitions entrant dans le cadre des éliminatoires de la CAN U17 qui se déroulera en Tanzanie en 2019 pour le compte de la zone UFOA B que le Niger a accueilli du 2 au 15 Septembre. A l'issue de l'Assemblée générale, c'est le président de la Fédération Nigérienne de Foot...

Point de Presse du président de la FENIFOOT : Le Colonel Major fustige l'attitude des joueurs du Mena

Point de Presse du président de la FENIFOOT : Le Colonel Major fustige l'attitude des joueurs du Mena

Le président de la Fédération Nigérienne de Football le Colonel-major Djibrilla Hima Hamidou a animé hier matin un point de presse au cours duquel il a abordé entre autres la question relatives à la vidéo qui a été diffusée par les joueurs de Mena après leur échec contre les Pharaons d'Egypte de Mohamed Salah, ainsi que la question de la lenteur administrative observée ici et là au niveau du Ministère de tutelle et les difficultés finan...

Commentaire : Agir au plus vite pour sauver le Mena

Commentaire : Agir au plus vite pour sauver le Mena

Dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations 2019, en deuxième journée, le Mena du Niger a affronté samedi dernier à Alexandrie les Pharaons d'Egypte. Pendant cette rencontre, le onze national du Niger a fondu comme beurre au soleil. Par six fois, le portier Daouda Kassali est allé chercher la balle au fond de ses filets. Une véritable douche froide qui a suscité l'ire de beaucoup de Nigériens qui ne comprennent pas...

Tournoi qualificatif de la zone UFOA B pour la CAN U17 Tanzanie 2019 : Le Ghana, le Niger, le Nigéria et la Côte d'Ivoir…

Tournoi qualificatif de la zone UFOA B pour la CAN U17 Tanzanie 2019 : Le Ghana, le Niger, le Nigéria et la Côte d'Ivoire en demi-finale

Les rencontres entrant dans le cadre du tournoi qualificatif UFOAB de la catégorie U17 se poursuivent activement à Niamey. Les matchs de la phase des poules, se sont déroulés samedi et dimanche derniers au stade Général Seyni Kountché. A l'issue de ces matchs quatre pays ont obtenu leurs tickets pour les demi-finales. Il s'agit du Ghana et du Niger (poule A) et du Nigéria et de la Côte d'Ivoire (poule B).Dans la poule A composée du Nige...

2è journée du Tournoi qualificatif de la zone UFOA B pour la CAN -Tanzanie 2019 (Niger- Ghana) : Le MENA cadet et les Bl…

2è journée du Tournoi qualificatif de la zone UFOA B pour la CAN -Tanzanie 2019 (Niger- Ghana) : Le MENA cadet et les Blacks Starlets se neutralisent (0-0)

Les compétitions entrant dans le cadre du tournoi qualificatif de la zone UFOA B pour la CAN U17 Tanzanie 2019 se poursuivent à Niamey. Hier, le Mena du Niger a rencontré au stade Général Seyni Kountché, les Blacks Starlets du Ghana pour le compte de la deuxième journée, dans la poule A. Le Niger joue son deuxième et dernier match de poule, après celui contre le Togo qui s'est soldé par un match nul (0-0), le dimanche dernier. Le Ghana,...

Le président de la FENIFOOT : «C'est un grand tournoi qui intervient dans le cadre d'une réforme», déclare le Colonel Ma…

Le président de la FENIFOOT : «C'est un grand tournoi qui intervient dans le cadre d'une réforme», déclare le Colonel Major Djibrilla Hima Hamidou dit Pelé

M. le président, le Niger accueille du 2 au 15 septembre 2018 le tournoi de la zone B de l'UFOA, qualificatif pour la CAN U17 qui se déroulera en Tanzanie en 2019. Comment la FENIFOOT prépare l'organisation d'un tel tournoi qui regroupe sept pays ?Il faut dire que le sort a été à notre faveur parce que ce tournoi était initialement prévu en Côte d'Ivoire et il a été retiré au profit du Ghana. Et comme vous le savez au Ghana, il y a eu d...

Arbitrage duTaekwondo Deux Nigériens excellent à l'international

Arbitrage duTaekwondo Deux Nigériens excellent à l'international

Deux arbitres Nigériens sont en train d'écrire en lettre d'or l'histoire de cet art martial venu du Corée, et dénommé Taekwondo. Il s'agit des arbitres internationaux Hamza Sadikou Sani et Ibrahim Issa Samsou. Après le sacre du vice champion olympique et champion du monde, l'icône national Abdoulrazak Issoufou Alfaga, et du médaillé de bronze au championnat du monde junior Maharana Mahamadou, c'est autour des arbitres nigériens de Taekw...

Tournoi des Grandes Vacances Rive droite (TGV/RD 2018) 17 équipes réparties dans 4 pools à la conquête de la coupe

Tournoi des Grandes Vacances Rive droite (TGV/RD 2018) 17 équipes réparties dans 4 pools à la conquête de la coupe

Pour permettre à la jeunesse de s'épanouir pendant les vacances, des tournois s'organisent de football presque dans toutes les communes de la capitale. C'est le cas du Tournoi des Grandes Vacances (TGV) de la Rive droite organisé notre confrère de la télévision nationale Mahamadou Djingarey. Cette année, le TGV/RD a débuté vendredi dernier. 17 équipes sont en lice pour la conquête de la prestigieuse coupe. Elles sont reparties dans 4 po...

Football/Match de gala entre le groupe Africains des Ambassadeurs contre les Vétérans de l'équipe nationale du Niger : U…

Football/Match de gala entre le groupe Africains des Ambassadeurs contre les Vétérans de l'équipe nationale du Niger : Une initiative pour le renforcement de l'intégration africaine

Un match de football a opposé le samedi 21 juillet dernier, le Groupe Africain des Ambassadeurs avec résidence au Niger à une équipe composée des Vétérans de l'équipe nationale du Niger. Le match s'est déroulé au Centre Technique de la FENIFOOT en présence du Doyen du Corps diplomatique SE Mahamat Nour Mallaye, Ambassadeur de Tchad au Niger, du Ministre Conseiller du Président de la République et Directeur Général de l'Agence UA 2019, M...

AG/ONU

Editorial

Editorial : Chapeau Nigelec !

lundi 10 septembre 2018

Editorial : Chapeau Nigelec !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Cinquantenaire de la Société Nigérienne d'Electric…

Cinquantenaire de la Société Nigérienne d'Electricité (NIGELEC) : Boukari Kané, une figure marquante de la NIGELEC

Il est incontestablement celui qui a posé les jalons de la Société Nigérienne de l'Electri...

lundi 10 septembre 2018

Les grands projets de la NIGELEC : Environs 552 mi…

Les grands projets de la NIGELEC : Environs 552 milliards FCFA injectés pour améliorer et étendre la fourniture d'électricité

Créée en septembre 1968, la Société Nigérienne d'Électricité (NIGELEC) succède à la Saféle...

lundi 10 septembre 2018

Diner de gala de la Nigelec : La société honore se…

Diner de gala de la Nigelec : La société honore ses anciens dirigeants, ses meilleurs agents et clients

A l'occasion de son cinquantième anniversaire, la Société Nigérienne d'Electricité (Nigele...

lundi 10 septembre 2018

L'air du temps

Tous à la ceinture et au casque !

Tous à la ceinture et au casque !

C'est désormais officiel et c'est d'une grande rigueur : à partir du 1er octobre prochain,...

vendredi 14 septembre 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.