Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Editos


DG-ONEP13 mai 1991- 13 mai 2018: cela fait aujourd'hui 27 ans que nous célébrons la journée nationale de la femme nigérienne. 27 ans de luttes acharnées, de combat sans répit et de sensibilisation tous azimuts pour faire admettre à tous, les droits inaliénables de la Nigérienne.
Que ce combat fut dur, souvent harassant, à la limite décourageant. Cependant, la Nigérienne a résisté, elle a redoublé beaucoup plus d'abnégation, beaucoup plus de détermination, beaucoup plus d'engagement et de don de soi pour s'affirmer en revendiquant ses droits dans une société fondamentalement caractérisée par la prédominance des droits de l'homme sur ceux de la femme. Une société très souvent tirée vers le bas du fait de certaines pesanteurs socioculturelles réfractaires au développement et abusivement justifiées, souvent sous le couvert de la religion.
Pourtant, l'Islam, religion de la majorité des Nigériens a placé la femme dans une sphère élevée en réaffirmant qu'elle a des droits autant que l'homme et des devoirs conformes à ses capacités et à sa nature, mettant ainsi fin à cette méprise vis à vis de la femme. Tout comme l'homme, la femme en Islam jouit du droit de faire des transactions, du droit de vendre, d'acheter, d'être propriétaire, bref de participer à toutes les actions de développement, y compris celles de la défense de l'intégrité du territoire, donc sur les théâtres des opérations, etc. DIEU, le Très Haut a consacré toute une sourate aux femmes. Ce qui démontre que la femme jouit d'une attention particulière en Islam.
C'est fort de cette conviction qu'à la veille de la Conférence Nationale Souveraine, les femmes nigériennes, non contentes de leur représentation à ce grand rendez-vous des forces vives de la Nation, ont noué leur pagne pour arracher de haute lutte leurs droits. Elles ont alors battu le pavé de la Place de la Concertation pour déferler jusqu'à la Primature pour revendiquer leur droit d'avoir une participation digne aux assises de la Conférence Nationale Souveraine.
Ce fut alors le déclenchement de la grande bataille de la femme nigérienne, celle-là qui est la première à se lever le matin et la dernière à se coucher le soir, pour veiller sur le bien-être au sein de la famille. Elle avait décidé de ne plus se faire conter.
Aujourd'hui, après plusieurs années de combat, même si les harassantes corvées d'eau et de bois et autres rudes tâches auxquelles elle est confrontée n'ont pas disparu, force est de reconnaître que des progrès significatifs ont été enregistrés.
Il s'agit de la loi sur le quota, qui permet aujourd'hui à la femme d'être présente dans toutes les instances de décision, de la présence remarquée des femmes dans les différentes institutions.
Le Gouvernement nigérien a révisé et adopté la Politique Nationale de Genre en 2017 et son plan d'action 2017-2021; la Stratégie Nationale d'Autonomisation Economique de la Femme et son plan d'action 2018-2022 ; la Stratégie Nationale de lutte contre les violences basées sur le genre et son plan d'action 2017-2021, la Révision de la loi 2000-08 dite loi sur le quota en 2014 ; la Stratégie d'éradication de la fistule ; l'élaboration d'un plan d'actions national sur la Résolution 1325 des Nations Unies sur paix et sécurité; la mise en place de l'Observatoire National pour la Promotion du Genre ; le décret portant sur la scolarisation et le maintien de la jeune fille à l'école ; l'élaboration de la Stratégie Nationale d'Autonomisation de la Femme; l'élaboration d'une Stratégie Nationale et d'un programme national de promotion du leadership féminin, etc.
Mieux, le Président de la République, Chef de l'Etat, SEM. Issoufou Mahamadou, reste toujours déterminé à accompagner les femmes et à leur garantir un meilleur devenir, comme il s'est d'ailleurs engagé lors de son premier discours d'investiture : ''En ce jour solennel, je pense aussi à ces femmes qui meurent en donnant la vie, à celles qui sont usées par les corvées d'eau, de bois et autres travaux ménagers ; (...). Je connais leurs attentes et je m'efforcerai d'y répondre avec l'aide de Dieu.».
Il a réitéré cet engagement en lançant un appel aux femmes pour poursuivre avec encore plus de détermination la lutte afin de réduire les contraintes qui s'opposent à leur pleine et entière participation à la vie politique de la Nation.
Dans ce noble combat, a–t-il indiqué, nous serons fermement à leur côté, parce que nous sommes convaincus que c'est tous ensemble que nous gagnerons la bataille du bien-être, de la justice sociale et du développement national.
C'est dire que le thème de cette journée consacrée exclusivement à la femme nigérienne à savoir « Autonomisation des Femmes et des Filles en milieu rural » cadre parfaitement avec cette vision exprimée au plus haut sommet de mettre la femme nigérienne au cœur de toute action de développement dans notre pays. 13 mai 1991- 13 mai 2018: cela fait aujourd'hui 27 ans que nous célébrons la journée nationale de la femme nigérienne. 27 ans de luttes acharnées, de combat sans répit et de sensibilisation tous azimuts pour faire admettre à tous, les droits inaliénables de la Nigérienne.
Que ce combat fut dur, souvent harassant, à la limite décourageant. Cependant, la Nigérienne a résisté, elle a redoublé beaucoup plus d'abnégation, beaucoup plus de détermination, beaucoup plus d'engagement et de don de soi pour s'affirmer en revendiquant ses droits dans une société fondamentalement caractérisée par la prédominance des droits de l'homme sur ceux de la femme. Une société très souvent tirée vers le bas du fait de certaines pesanteurs socioculturelles réfractaires au développement et abusivement justifiées, souvent sous le couvert de la religion.
Pourtant, l'Islam, religion de la majorité des Nigériens a placé la femme dans une sphère élevée en réaffirmant qu'elle a des droits autant que l'homme et des devoirs conformes à ses capacités et à sa nature, mettant ainsi fin à cette méprise vis à vis de la femme. Tout comme l'homme, la femme en Islam jouit du droit de faire des transactions, du droit de vendre, d'acheter, d'être propriétaire, bref de participer à toutes les actions de développement, y compris celles de la défense de l'intégrité du territoire, donc sur les théâtres des opérations, etc. DIEU, le Très Haut a consacré toute une sourate aux femmes. Ce qui démontre que la femme jouit d'une attention particulière en Islam.
C'est fort de cette conviction qu'à la veille de la Conférence Nationale Souveraine, les femmes nigériennes, non contentes de leur représentation à ce grand rendez-vous des forces vives de la Nation, ont noué leur pagne pour arracher de haute lutte leurs droits. Elles ont alors battu le pavé de la Place de la Concertation pour déferler jusqu'à la Primature pour revendiquer leur droit d'avoir une participation digne aux assises de la Conférence Nationale Souveraine.
Ce fut alors le déclenchement de la grande bataille de la femme nigérienne, celle-là qui est la première à se lever le matin et la dernière à se coucher le soir, pour veiller sur le bien-être au sein de la famille. Elle avait décidé de ne plus se faire conter.
Aujourd'hui, après plusieurs années de combat, même si les harassantes corvées d'eau et de bois et autres rudes tâches auxquelles elle est confrontée n'ont pas disparu, force est de reconnaître que des progrès significatifs ont été enregistrés.
Il s'agit de la loi sur le quota, qui permet aujourd'hui à la femme d'être présente dans toutes les instances de décision, de la présence remarquée des femmes dans les différentes institutions.
Le Gouvernement nigérien a révisé et adopté la Politique Nationale de Genre en 2017 et son plan d'action 2017-2021; la Stratégie Nationale d'Autonomisation Economique de la Femme et son plan d'action 2018-2022 ; la Stratégie Nationale de lutte contre les violences basées sur le genre et son plan d'action 2017-2021, la Révision de la loi 2000-08 dite loi sur le quota en 2014 ; la Stratégie d'éradication de la fistule ; l'élaboration d'un plan d'actions national sur la Résolution 1325 des Nations Unies sur paix et sécurité; la mise en place de l'Observatoire National pour la Promotion du Genre ; le décret portant sur la scolarisation et le maintien de la jeune fille à l'école ; l'élaboration de la Stratégie Nationale d'Autonomisation de la Femme; l'élaboration d'une Stratégie Nationale et d'un programme national de promotion du leadership féminin, etc.
Mieux, le Président de la République, Chef de l'Etat, SEM. Issoufou Mahamadou, reste toujours déterminé à accompagner les femmes et à leur garantir un meilleur devenir, comme il s'est d'ailleurs engagé lors de son premier discours d'investiture : ''En ce jour solennel, je pense aussi à ces femmes qui meurent en donnant la vie, à celles qui sont usées par les corvées d'eau, de bois et autres travaux ménagers ; (...). Je connais leurs attentes et je m'efforcerai d'y répondre avec l'aide de Dieu.».
Il a réitéré cet engagement en lançant un appel aux femmes pour poursuivre avec encore plus de détermination la lutte afin de réduire les contraintes qui s'opposent à leur pleine et entière participation à la vie politique de la Nation.
Dans ce noble combat, a–t-il indiqué, nous serons fermement à leur côté, parce que nous sommes convaincus que c'est tous ensemble que nous gagnerons la bataille du bien-être, de la justice sociale et du développement national.
C'est dire que le thème de cette journée consacrée exclusivement à la femme nigérienne à savoir « Autonomisation des Femmes et des Filles en milieu rural » cadre parfaitement avec cette vision exprimée au plus haut sommet de mettre la femme nigérienne au cœur de toute action de développement dans notre pays.

Alio Daouda

Publié dans Editos
Écrit par
En savoir plus...

Sport

Assemblée générale Extraordinaire et Elective de l'UFOA B : Le Colonel- Major Djibrilla Hima Hamidou élu président

Assemblée générale Extraordinaire et Elective de l'UFOA B : Le Colonel- Major Djibrilla Hima Hamidou élu président

L'Assemblée générale Extraordinaire et Elective de l'Union des Fédérations Ouest Africaines de Football(UFOA B), s'est tenue le vendredi dernier à Niamey en marge des compétitions entrant dans le cadre des éliminatoires de la CAN U17 qui se déroulera en Tanzanie en 2019 pour le compte de la zone UFOA B que le Niger a accueilli du 2 au 15 Septembre. A l'issue de l'Assemblée générale, c'est le président de la Fédération Nigérienne de Foot...

Point de Presse du président de la FENIFOOT : Le Colonel Major fustige l'attitude des joueurs du Mena

Point de Presse du président de la FENIFOOT : Le Colonel Major fustige l'attitude des joueurs du Mena

Le président de la Fédération Nigérienne de Football le Colonel-major Djibrilla Hima Hamidou a animé hier matin un point de presse au cours duquel il a abordé entre autres la question relatives à la vidéo qui a été diffusée par les joueurs de Mena après leur échec contre les Pharaons d'Egypte de Mohamed Salah, ainsi que la question de la lenteur administrative observée ici et là au niveau du Ministère de tutelle et les difficultés finan...

Commentaire : Agir au plus vite pour sauver le Mena

Commentaire : Agir au plus vite pour sauver le Mena

Dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations 2019, en deuxième journée, le Mena du Niger a affronté samedi dernier à Alexandrie les Pharaons d'Egypte. Pendant cette rencontre, le onze national du Niger a fondu comme beurre au soleil. Par six fois, le portier Daouda Kassali est allé chercher la balle au fond de ses filets. Une véritable douche froide qui a suscité l'ire de beaucoup de Nigériens qui ne comprennent pas...

Tournoi qualificatif de la zone UFOA B pour la CAN U17 Tanzanie 2019 : Le Ghana, le Niger, le Nigéria et la Côte d'Ivoir…

Tournoi qualificatif de la zone UFOA B pour la CAN U17 Tanzanie 2019 : Le Ghana, le Niger, le Nigéria et la Côte d'Ivoire en demi-finale

Les rencontres entrant dans le cadre du tournoi qualificatif UFOAB de la catégorie U17 se poursuivent activement à Niamey. Les matchs de la phase des poules, se sont déroulés samedi et dimanche derniers au stade Général Seyni Kountché. A l'issue de ces matchs quatre pays ont obtenu leurs tickets pour les demi-finales. Il s'agit du Ghana et du Niger (poule A) et du Nigéria et de la Côte d'Ivoire (poule B).Dans la poule A composée du Nige...

2è journée du Tournoi qualificatif de la zone UFOA B pour la CAN -Tanzanie 2019 (Niger- Ghana) : Le MENA cadet et les Bl…

2è journée du Tournoi qualificatif de la zone UFOA B pour la CAN -Tanzanie 2019 (Niger- Ghana) : Le MENA cadet et les Blacks Starlets se neutralisent (0-0)

Les compétitions entrant dans le cadre du tournoi qualificatif de la zone UFOA B pour la CAN U17 Tanzanie 2019 se poursuivent à Niamey. Hier, le Mena du Niger a rencontré au stade Général Seyni Kountché, les Blacks Starlets du Ghana pour le compte de la deuxième journée, dans la poule A. Le Niger joue son deuxième et dernier match de poule, après celui contre le Togo qui s'est soldé par un match nul (0-0), le dimanche dernier. Le Ghana,...

Le président de la FENIFOOT : «C'est un grand tournoi qui intervient dans le cadre d'une réforme», déclare le Colonel Ma…

Le président de la FENIFOOT : «C'est un grand tournoi qui intervient dans le cadre d'une réforme», déclare le Colonel Major Djibrilla Hima Hamidou dit Pelé

M. le président, le Niger accueille du 2 au 15 septembre 2018 le tournoi de la zone B de l'UFOA, qualificatif pour la CAN U17 qui se déroulera en Tanzanie en 2019. Comment la FENIFOOT prépare l'organisation d'un tel tournoi qui regroupe sept pays ?Il faut dire que le sort a été à notre faveur parce que ce tournoi était initialement prévu en Côte d'Ivoire et il a été retiré au profit du Ghana. Et comme vous le savez au Ghana, il y a eu d...

Arbitrage duTaekwondo Deux Nigériens excellent à l'international

Arbitrage duTaekwondo Deux Nigériens excellent à l'international

Deux arbitres Nigériens sont en train d'écrire en lettre d'or l'histoire de cet art martial venu du Corée, et dénommé Taekwondo. Il s'agit des arbitres internationaux Hamza Sadikou Sani et Ibrahim Issa Samsou. Après le sacre du vice champion olympique et champion du monde, l'icône national Abdoulrazak Issoufou Alfaga, et du médaillé de bronze au championnat du monde junior Maharana Mahamadou, c'est autour des arbitres nigériens de Taekw...

Tournoi des Grandes Vacances Rive droite (TGV/RD 2018) 17 équipes réparties dans 4 pools à la conquête de la coupe

Tournoi des Grandes Vacances Rive droite (TGV/RD 2018) 17 équipes réparties dans 4 pools à la conquête de la coupe

Pour permettre à la jeunesse de s'épanouir pendant les vacances, des tournois s'organisent de football presque dans toutes les communes de la capitale. C'est le cas du Tournoi des Grandes Vacances (TGV) de la Rive droite organisé notre confrère de la télévision nationale Mahamadou Djingarey. Cette année, le TGV/RD a débuté vendredi dernier. 17 équipes sont en lice pour la conquête de la prestigieuse coupe. Elles sont reparties dans 4 po...

Football/Match de gala entre le groupe Africains des Ambassadeurs contre les Vétérans de l'équipe nationale du Niger : U…

Football/Match de gala entre le groupe Africains des Ambassadeurs contre les Vétérans de l'équipe nationale du Niger : Une initiative pour le renforcement de l'intégration africaine

Un match de football a opposé le samedi 21 juillet dernier, le Groupe Africain des Ambassadeurs avec résidence au Niger à une équipe composée des Vétérans de l'équipe nationale du Niger. Le match s'est déroulé au Centre Technique de la FENIFOOT en présence du Doyen du Corps diplomatique SE Mahamat Nour Mallaye, Ambassadeur de Tchad au Niger, du Ministre Conseiller du Président de la République et Directeur Général de l'Agence UA 2019, M...

Le président du Comité Olympique et Sportif du Niger (COSNI) : « Nous avons satisfait aux différents programmes de la So…

Le président du Comité Olympique et Sportif du Niger (COSNI) : « Nous avons satisfait aux différents programmes de la Solidarité Olympique et réalisé la plupart des objectifs que nous nous sommes fixés » déclare Elhadj Idé Issaka

M. le président du COSNI, vous êtes au terme de votre mandat de quatre ans à la tête du COSNI. Quel est le sentiment qui vous anime à l'issue de ce premier mandat ?Je voudrais tout d'abord vous remercier, pour l'occasion que vous me donnez une fois encore de m'exprimer sur la vie de notre CNO (Comité National Olympique). Comme les mandats précédents, ce mandat s'est passé sur fond de crise à un certain moment, crise que nous avions tent...

AG/ONU

Editorial

Editorial : Chapeau Nigelec !

lundi 10 septembre 2018

Editorial : Chapeau Nigelec !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Cinquantenaire de la Société Nigérienne d'Electric…

Cinquantenaire de la Société Nigérienne d'Electricité (NIGELEC) : Boukari Kané, une figure marquante de la NIGELEC

Il est incontestablement celui qui a posé les jalons de la Société Nigérienne de l'Electri...

lundi 10 septembre 2018

Les grands projets de la NIGELEC : Environs 552 mi…

Les grands projets de la NIGELEC : Environs 552 milliards FCFA injectés pour améliorer et étendre la fourniture d'électricité

Créée en septembre 1968, la Société Nigérienne d'Électricité (NIGELEC) succède à la Saféle...

lundi 10 septembre 2018

Diner de gala de la Nigelec : La société honore se…

Diner de gala de la Nigelec : La société honore ses anciens dirigeants, ses meilleurs agents et clients

A l'occasion de son cinquantième anniversaire, la Société Nigérienne d'Electricité (Nigele...

lundi 10 septembre 2018

L'air du temps

Tous à la ceinture et au casque !

Tous à la ceinture et au casque !

C'est désormais officiel et c'est d'une grande rigueur : à partir du 1er octobre prochain,...

vendredi 14 septembre 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.