Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Tinni Abdou

Football: Le Niger bat le Maroc en match amical

Publié dans Sports


MENALe MENA a battu les Lions de l'Atlas, hier, en match amical qui s'est joué au Stade général Seyni Kountché de Niamey 1 but à 0. Le but a été marqué Cissé. Emmenés par Jemal Sellami, coach vainqueur du CHAN 2018, les Lions de l'Atlas se sont inclinés sur un but en deuxième période de jeu. Ces rencontres amicales du Royaume chérifien s'inscrivent dans la préparation pour les éliminatoires du CHAN 2020. Le prochain match du Maroc est prévu contre les U23 du Togo le 20 novembre à Lomé.
Avec Africa Top Sports

15/11/18


accuielAprès Issaka Daboré en 1972, Abdoul Razak Issoufou Alfaga en 2016, le Niger vient d'enregistrer un nouveau médaillé olympique : il s'agit du jeune Maharana Amadou Toudjani qui a remporté une médaille de bronze en Taekwondo lors des Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) qui se sont déroulés à Buenos Aires en Argentine. Au cours de ces JOJ, le Niger a aligné trois athlètes en Taekwondo, en natation et athlétisme.

C'est dans une ambiance festive que la population de Niamey s'est fortement mobilisée afin de réserver un accueil exceptionnel au jeune athlète qui en dépit de multiples adversités, a pu décrocher la précieuse médaille en bronze. De l'Aéroport international Diori Hamani à l'académie des Arts martiaux, le cortège a été ovationné par les habitants de la capitale qui sont sortis célébrer cette victoire nationale. Le ministre de la Jeunesse et des Sports M. Moctar Kassoum a pris part à cet accueil qui a enregistré la présence du président du COSNI Elhadj Idé Issaka qui s'est investi pour que les athlètes nigériens puissent se préparer et participer aux grandes rencontres sportives. Le ministre de la Jeunesse et des Sports, a réaffirmé à cet instant solennel, l'engagement du Président de la République à accompagner les athlètes nigériens comme il l'a toujours fait.
Le vice-président du COSNI, M. Hachimou Seydou a précisé que les Jeux qui ont regroupé 206 pays ont vu la participation de 3.998 athlètes dont 1999 garçons et 1999 filles. Il a confié que notre pays fait partie des 92 pays ayant décroché des médailles lors de cette messe de la jeunesse. M. Hachimou Seydou a noté que le COSNI a l'obligation de résultat envers le Chef de l'Etat, SE Issoufou Mahamadou qui apporte son soutien à notre champion en l'occurrence Alfaga qui poursuit sa formation dans le cadre des jeux olympiques de Tokyo au Japon en 2020. Le Vice président du COSNI a ajouté que la qualification de Maharana qui suit les traces de Alfaga, est un réel motif de satisfaction.
Pour sa part, le président de la Fédération Nigérienne de Taekwondo, M. Soumana Sanda a rappelé que le jeune Maharana Amadou Toujani a déjà en Avril 2018, lors du championnat du monde junior à Hammamet en Tunis, fait la fierté de toute l'Afrique Noire en étant le seul et unique africain à avoir décroché une médaille, celle qui lui a valu la qualification aux Jeux Olympiques de la Jeunesse. Il a remercié le COSNI pour avoir offert une bourse olympique de trois mois à Maharana en vue de parfaire sa préparation au centre de maitre Markus. Par ailleurs le président de la Fédération nigérienne de Taekwondo a indiqué que cette bourse de trois mois est malheureusement arrivée à son terme. C'est pourquoi M. Soumana Sanda a lancé un appel à la mobilisation des moyens pour accompagner le mouvement sportif Nigérien en général et le Taekwondo en particulier.
Le Jeune médaillé a confié avoir travaillé dur lors de sa formation en Allemagne dans l'espoir de représenter valablement le Niger et gratifier le pays en lui offrant une médaille. « J'ai réussi à concrétiser mon rêve d'honorer le Niger au cours d'une compétition de haut niveau », a-t-il déclaré.

Laouali Souleymane(onep)

22/10/18


Maharana-brandissant-sa-mdaille-olympiqueLes jeux olympiques de la Jeunesse 2018 ont débuté samedi dernier dans la capitale argentine, Buenos Aires. Le Niger qui participe à cet événement planétaire avec une délégation étriquée de dix personnes faute de moyens, a pu décrocher une médaille de bronze grâce à Amadou Tidjani Maharana en Taekwondo.

A ces jeux olympiques de Buenos Aires, le Niger est représenté par trois athlètes dont deux en universalité et un sur qualification. Il s'agit notamment de Ramatou Abdoulaye (athlète de 3000m) et de Salima Ahmadou Youssoufou (50m brasse et crowl en natation) et de Amadou Tidjani Maharana dans la catégorie des moins de 55 kg en Taekwondo. En décrochant la médaille de bronze, Maharana vient de confirmer tout le bien qu'on pensait de lui. En effet, ce redoutable athlète s'est forgé une véritable réputation de combattant acharné sur le plan africain et même mondial. A l'occasion du dernier championnat du monde de Taekwondo qui s'est tenu en Tunisie, le jeune Maharana a remporté la médaille de bronze de sa catégorie. Une prouesse qui le classe au rang des meilleurs espoirs du Taekwondo nigérien après l'icône Abdoulrazak Issoufou Alfaga.
Avec cette médaille olympique conquise avec la manière, le Niger peut désormais compter sur lui aux côtés de Abdoul razak Issoufou Alfaga pour porter haut les couleurs nationales. C'est d'ailleurs conscient de cela, que le président du COSNI, Elhadj Idé Issaka a pris les devants pour le placer dans le même centre de formation qu'Alfaga, en Allemagne. Il s'y est entrainé pendant quelques mois sous la supervision de Marcus, l'entraineur de Abdoulrazak Issoufou Alfaga avant de rejoindre la capitale argentine. Un pari gagnant pour le COSNI qui doit redoubler d'effort pour le garder dans ce prestigieux centre dans la perspective des Jeux Olympiques de Tokyo 2020.
Buenos Aires accueille pour la première fois les Jeux olympiques de la Jeunesse, une compétition qui rassemble 4.000 athlètes de 15 à 18 ans. Pour la première fois de l'histoire de l'olympisme, il y a autant de sportives que de sportifs en compétition. C'est l'évènement sportif le plus important pour l'Argentine depuis le Mondial de 1978. Pour la première fois, les JOJ d'été ont lieu ailleurs qu'en Asie, après une première édition à Singapour (2010) puis la suivante à Nankin (2014, Chine). En 2022, ils devraient se dérouler à Dakar au Sénégal. Une grande première pour l'Afrique. Il faut dire que les sportifs présents à Buenos Aires espèrent que les JOJ-2018 pourront être un tremplin pour Tokyo en 2020 et Paris en 2024.
Des disciplines qui deviendront olympiques lors des JO de Tokyo-2020 sont expérimentées en Argentine, comme le BMX freestyle, l'escalade ou le karaté. La première délégation, au nombre des participants, est celle de l'Argentine (141) mais les favoris pour empocher le plus grand nombre de médailles seront les Chinois et les Russes, qui devancent après les deux premières éditions l'Ukraine, le Japon, la Corée du Sud, les Etats-Unis, la France et l'Italie. En 1936, 1940, 1956, 1960, 1968 et 2004, l'Argentine a postulé pour les Jeux. Mais dans ce pays fou de football, les autres sports ont du mal à exister. Il y a une vingtaine de stades de plus de 30.000 places à Buenos Aires et ses environs mais seulement une poignée de pistes d'athlétisme aux normes internationales. Les Argentins se passionnent pour les sports mécaniques et ce pays sud-américain organise des épreuves du championnat du monde de rallye WRC, de MotoGP, en plus du Dakar qui a trouvé refuge en Argentine et dans les pays voisins.

Oumarou Moussa(onep)

10/10/18



sportLa Fédération Nigérienne de Rugby a procédé samedi 6 octobre dernier, au Stade Général Seyni Kountché de Niamey, au lancement de sa saison sportive 2018-2019. C'était au cours d'une cérémonie qui a enregistré la participation du ministre de la Jeunesse et des Sports, M. Moctar Kassoum, de l'Ambassadeur de France au Niger SE. Marcel Escure ainsi que du président de la FENIRUGBY, M. Daouda Nouhou, des joueurs et des amateurs de rugby.
La fête a été très belle avec diverses activités inscrites au menu de la cérémonie qui a vu la participation de l'Ambassade de France au Niger et de Montpellier Hérault Rugby qui ont soutenu cette rentrée sportive de la FENIRUGBY. Au cours de la cérémonie, l'ambassadeur de France au Niger a remis un important lot d'équipements sportifs comprenant des maillots et des ballons offerts par Montpellier Hérault Rugby à la fédération Nigérienne de Rugby afin d'accompagner les poulains de Abdoulaye Yacouba dans leurs activités sportives. Aussi, un match de gala a opposé les équipes nationales à savoir les Zébus A face aux Zébus B. A l'issue d'une rencontre alléchante, les Zébus A ont étrillés leurs jeunes frères par un score lourd de 27 points à 0. Les deux équipes ont reçu des mains de SE Marcel Escure leurs trophées.
Dans le discours qu'il a prononcé à cette occasion, le président de la FENIRUGBY, M. Daouda Nouhou a indiqué que le Rugby nigérien a connu un développement ascendant depuis la création de sa fédération en 2006. Il a annoncé l'existence aujourd'hui d'un championnat national de Rugby à 15 et à 7. Ces deux compétions, a-t-ilsouligné, portent désormais les noms de deux grands acteurs du Rugby au Niger notamment M. Idé Ibrahima (décédé le 6 septembre 2018) qui est le 1er président de la FENIRUGBY et M. Thompson Croix, ancien joueur de l'équipe nationale. M. Daouda Nouhou a ensuite rappelé que l'équipe nationale de rugby a fait la fierté de notre nation à plusieurs reprises avec notamment plusieurs trophées internationaux remportés faisant du Niger, le pays les plus titrés de la sous-région.
Parlant de la mobilisation et de l'accroissement du nombre des pratiquants, M. Daouda Nouhou a relevé que le rugby vient de franchir un palier à travers les progrès enregistrés dans la mise en œuvre du programme GET INTO Rugby. Il a rappelé que la FENIRUGBY a remporté le trophée de meilleur projet GIR en 2014 à l'Assemblée Générale de Rugby Afrique qui s'est tenue à Marcouciss en France. En outre, le président de la FENIRUGBY a notifié que grâce à ce programme, le rugby s'invite dans les établissements scolaires de la ville de Niamey et de Say pour initier les scolaires à la discipline et les réunir autour des valeurs nobles de ce sport que sont le respect, la solidarité, l'intégrité.
Le Président de la FENIRUGBY a mentionné que la France à travers son Ambassade, ses ressortissants, son Lycée, ses entreprises, a soutenu le rugby au Niger. M. Daouda Nouhou a, par ailleurs, annoncé que cette saison sportive sera très animée avec en perspectives des matches amicaux internationaux interclubs (COSMOS RC de Niamey vs Hirondelles de Cotonou) ; la participation du Rugby Club Toros de Niamey au Tournoi International de Rugby des Equipes Championnes, en décembre à Ouagadougou ; les championnats nationaux de rugby ; les festivals et tournois GET INTO RUGBY ; la formation d'entraineurs et d'arbitres.

Laouali Souleymane(onep)
08/10/18


sportDébuté le lundi 24 septembre, la 14ème édition du championnat national du Hand-ball a pris fin le 29 septembre dernier à l'académie des arts martiaux. Après 6 jours de compétition, l'As FAN a remporté la coupe en catégorie Homme tandis que l'As stade a été remporté le trophée en catégorie Dame.

La Fédération Nigérienne de Handball a réuni 24 équipes lors de ce championnat. « Le pari de l'organisation est gagné, nous avons réussi à rassembler tous les acteurs autour d'un idéal commun, celui de la renaissance du handball. Le défi est relevé parce que les jeunes nous ont gratifiés d'une belle compétition » s'est réjouie, la présidente de la FENIHAND, Mme Habibatou Moussa.
La finale de la compétition a opposé l'As FAN et l'As Garde Nationale pour la catégorie homme et l'As Stade à l'As Laban pour la catégorie dame. Après une heure de confrontation et de belle prestation l'As Stade a battu l'As Laban à 2 sets 27 points contre 2 sets 25 points. Quant à l'As FAN, elle s'est imposée devant l'AS Garde Nationale par 2 sets 25 points contre 2 sets 23 points.
Pour l'entraineur de l'As FAN, cette victoire est méritoire, et son équipe va toujours triompher. « Nous avons eu la victoire grâce aux efforts et l'importance que les jeunes accordent à la discipline. Nos résultats reflètent notre travail » a-t-il dit. L'entraineur de l'As Stade, champion de la catégorie Dame a félicité les filles qui se sont données corps et âme pour remporter la victoire. Il a saisi l'occasion pour dévoiler le secret de son équipe. « Le secret c'est l'entrainement. Mes joueuses ont suivi mes consignes, elles ont respecté les règles et voila nous sommes champion de la 14ème édition » a expliqué l'entraineur de l'As Stade.
Cette compétition, a montré que le handball nigérien est en train d'enregistrer des progrès ; ce qui incite les jeunes à développer leur savoir-faire. Au cours de ces six jours de compétition, les athlètes se sont familiarisés et ont appris plus sur l'évolution du Handball. Les rencontres de cette 14ème édition ont été riches en spectacles avec du beau jeu. C'est en reconnaissance des efforts des athlètes que la FENIHAND a pris l'engagement de les appuyer matériellement pour que rayonne davantage le handball nigérien. Il faut noter qu'auparavant, un match d'animation a opposé les anciens joueurs et encadreurs de la discipline.

Abdoul-Aziz Ibrahim
Souley (stagiaire)
02/10/18



sportLa 14ème édition du championnat national du Hand-ball, qu'organise la Fédération nigérienne de Hand-ball a débuté lundi 24 dernier, dans l'après-midi à l'Académie des arts martiaux de Niamey.Toutes les ligues régionales sont représentées par des équipes en dames et hommes à cette compétition. C'est le Secrétaire général du Ministère de la Jeunesse et des Sports qui a donné le coup d'envoi de cette 14ème édition (qui durera 6 jours) en présence de la présidente de la FENIHAND et plusieurs invités. Les équipes sont reparties en 8 poules à savoir 4 poules en homme et 4 poules en dame.

Le championnat national constitue pour les fédérations sportives une activité très importante qui permet de juger le niveau de la pratique de la discipline ainsi que son envergure. C'est pourquoi, les responsables de la FENIHAND ont jugé nécessaire d'organiser cette compétition afin de réunir des jeunes filles et garçons du Niger autour de cette discipline sportive.
Après le défilé d'ouverture des équipes de toutes les régions, la présidente de la FENIHAND, Mme Habibatou Moussa a indiqué que l'organisation de ce championnat est la preuve de son engagement à organiser chaque année une compétition nationale. C'est aussi et surtout, la preuve que la renaissance du handball est une réalité. C'est pourquoi, elle a demandé aux organisateurs et aux encadreurs à faire montre de responsabilité et d'un esprit de fair-play. « Nous sommes une famille et une grande famille, ce qui donnera sans nul doute au handball tout son charme et sa noblesse » a-t-elle dit avant de faire une mention spéciale et particulière à tous les sponsors qui ont contribué pour l'organisation de cette 14ème édition.
En procédant au coup d'envoi du championnat le Secrétaire général du ministère de la Jeunesse et des Sports, M. Laouali Abdou a salué et félicité la participation des équipes venues de toutes les régions du Niger. « Mon département ministériel salue à sa juste valeur la tenue de cette 14ème édition » a-t-il dit, tout en invitant les sportifs à respecter les décisions des arbitres.
Au cours de ces six jours de compétition, les athlètes vont se familiariser et apprendre plus sur l'évolution du Handball. Peu avant le match d'ouverture qui a opposé l'AS étoile de Dosso et l'AS renaissance de Niamey, plusieurs personnalités qui sont illustrées dans l'histoire du handball ont été honorées.

Abdoul-Aziz Ibrahim Souley
(stagiaire)

26/09/18


sportSéjournant dans notre pays, le président de la Confédération Africaine de Football (CAF), M. Ahmad Ahmad a animé le samedi dernier une conférence de presse au siège de la Fédération Nigérienne de Football (FENIFOOT) au cours de laquelle il a répondu aux questions des journalistes sportifs concernant le développement du football africain.
A l'entame de ses propos, le président de la CAF, M. Ahmad Ahmad a salué d'abord le travail important de la presse qui a permis à la CAF de voir clairement ce qui se passe dans le milieu footballistique, dans sa politique d'assainissement. Grâce au travail de certains journalistes d'investigation, une vingtaine d'arbitres ont été sanctionnés. En effet, il a noté que la CAF et la presse sont liées par la seule cause, visant à développer le football africain. Il a remercié le Chef de l'Etat pour l'avoir reçu et échangé sur le développement du football au Niger. Il a également félicité le Niger pour la position qu'il occupe au niveau de l'UFOA B ainsi que l'élection du président de la FENIFOOT au poste du président de l'UFOA B. Répondant à la question relative à l'organisation de la CAN 2019, il a noté que c'est une situation qui concerne la CAF de manière générale. C'est à l'instance faitière de prendre une décision collégiale conformément à ses missions et à ses objectifs. En outre, le président de la CAF a évoqué l'investissement opéré par le Maroc, à titre d'exemple pour développer son football. Il a indiqué que l'implication des Chefs d'Etat dans le développement du football en Afrique est importante. Selon lui, les responsables en charge du développement du football au niveau de leurs pays respectifs, ont un contrat d'objectif de quarte (4) ans pour développer le football autour d'un programme dénommé "forward", financé par la FIFA. Le président de la CAF a indiqué avoir apporté du changement. Par exemple auparavant les arbitres sont payés par les Fédérations, mais aujourd'hui ces derniers sont pris en charge par la CAF à travers des virements bancaires. Par ailleurs, M. Ahmad Ahmad a souligné que la réforme qui a été entreprise au niveau des compétitions des jeunes, vise entre autres à réduire les charges des fédérations et les charges des pays, du fait qu'ils supportent les charges de transports aériens des équipes nationales, et d'autres joueurs n'arrivent pas à effectuer le déplacement parce que leurs parents ne voudraient pas les voir voyager loin de leur pays. Par rapport à l'accompagnement de la CAF aux fédérations, il a souligné que son rôle est d'apporter son soutien aux fédérations à travers la formation et l'éducation des acteurs intervenant pour le développement de football dans la prise en charge des stages. Il a félicité le président de la FENIFFOOT concernant les réalisations qui ont été faites au Centre Technique de la FENIFOOT.
On rappelle qu'au cours de son séjour le président de la CAF a visité le Centre Technique National de la FENIFOOT ainsi que l'hôtel dudit Centre. Il a apprécié les principales infrastructures qu'il a visitées.
Laouali Souleymane(onep)

19/09/18



sportL'Assemblée générale Extraordinaire et Elective de l'Union des Fédérations Ouest Africaines de Football(UFOA B), s'est tenue le vendredi dernier à Niamey en marge des compétitions entrant dans le cadre des éliminatoires de la CAN U17 qui se déroulera en Tanzanie en 2019 pour le compte de la zone UFOA B que le Niger a accueilli du 2 au 15 Septembre. A l'issue de l'Assemblée générale, c'est le président de la Fédération Nigérienne de Football (FENIFOOT) le Colonel-major Djibrilla Hima Hamidou qui a été élu le nouveau président de l'UFOA B.
En prenant la parole à l'ouverture des travaux de l'Assemblée générale Extraordinaire et Elective de l'UFOA B, le ministre de la Jeunesse et des Sports M. Moctar Kassoum s'est réjoui de la confiance placée en notre pays pour abriter d'une part le tournoi qualificatif de l'UFOA B pour la CAN U17, et d'autre part pour la tenue de l'Assemblée générale Extraordinaire et Elective de l'UFOA B.
Auparavant, le président de la Confédération Africaine de Football (CAF) M. Ahmad Ahmad a noté qu'ils se sont fixés pour objectif de développer le football africain en décentralisant beaucoup plus les actions de développement. Il a réaffirmé son engagement à respecter son programme à la base duquel il a été désigné par ses pairs afin de conduire la destinée de l'instance faitière du football africain. Il a salué la réforme qui a été entreprise permettant de regrouper les jeunes dans un pays de la zone où ils se trouvent pour disputer les éliminatoires, au lieu de les déplacer de pays à pays. Cela rassure les parents que leurs enfants ne sont pas loin de leurs pays et ils ne resteront pas longtemps ailleurs du fait qu'ils ont d'autres engagements à savoir la formation, la scolarisation que la CAF doit respecter. La CAF a pris les engagements de décentraliser en vue de réduire également les charges liées aux transports, a indiqué Ahmad Ahmad.
Pour sa part, le président de la FENIFFOOT le Colonel-major Djibrilla Hima Hamidou, a rappelé que ces assises se tiennent à un moment crucial de la vie de leur institution zonale où elle s'apprête à aborder un virage décisif suite à la volonté manifeste des instances faitières notamment la CAF consistant à décliner une restructuration. En effet, il a précisé que cette dynamique nouvelle dans la gouvernance du football vise à asseoir au delà des bonnes pratiques en matière de gestion, une transparence et surtout une implication de tous les acteurs intervenant dans la chaine de décision du renouveau du football continental. Il s'est félicité des nouvelles initiatives prises en si peu de temps pour faire vivre les stades à travers l'organisation des compétitions régionales dans les différentes catégories y compris le football féminin.
Laouali Souleymane(onep)

17/09/18



Au-cours-de-la-confrence-de-presseLe président de la Fédération Nigérienne de Football le Colonel-major Djibrilla Hima Hamidou a animé hier matin un point de presse au cours duquel il a abordé entre autres la question relatives à la vidéo qui a été diffusée par les joueurs de Mena après leur échec contre les Pharaons d'Egypte de Mohamed Salah, ainsi que la question de la lenteur administrative observée ici et là au niveau du Ministère de tutelle et les difficultés financières que rencontrent la FENIFOOT dans l'exercice de ses fonctions afin d'accomplir valablement ses missions.
Parlant de la vidéo qui a été diffusée et partagée sur les réseaux sociaux par les joueurs du Mena en déplacement en Egypte dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations 2019, le président de la FENIFOOT le Colonel-major Djibrilla Hima Hamidou a fustigé l'attitude des joueurs estimant que cela n'honore pas notre pays. Il est revenu sur le même sujet pour rappeler que plusieurs autres pays sont confrontés à des problèmes similaires, pourtant leurs joueurs n'ont pas agi de la sorte pour informer l'opinion nationale et internationale de la situation dans laquelle ils végètent. Il estime que les joueurs de Mena qui ont enregistré et diffusé cette vidéo auraient dû d'abord rentré au pays pour s'asseoir avec les responsables concernés et trouver les solutions appropriées. Il a par ailleurs confié que cet acte ne sera pas sans conséquence. En effet, le président de la FENIFOOT a rappelé les efforts consentis par le Président de la République, Chef de l'Etat SE Issoufou Mahamadou pour la qualification du Mena aux CAN 2012 et 2013. Il a précisé qu'à l'époque la situation sécuritaire était favorable et le pays disposait des ressources nécessaires pour accompagner le Football nigérien de manière conséquente. Force est de reconnaitre qu'aujourd'hui notre pays est confronté aux problèmes d'ordre sécuritaire qui exige beaucoup des moyens. Il serait difficile pour l'Etat de prendre en charge les activités sportives comme auparavant.
Le président de la FENIFOOT a dénoncé « l'attitude du Ministère de tutelle relativement à la lenteur administrative dans le traitement de certains dossiers». Il a indiqué que depuis quelques temps, la FENIFOOT est en train de mener un combat titanesque en vue de mobiliser des ressources lui permettant d'entretenir les équipes nationales par rapport à leur prise en charge, leur déplacement et leur hébergement. Le Colonel-major Djibrilla Hima Hamidou a souligné que les joueurs qui étaient en regroupement dans le cadre de la CAN U20, au Centre Technique National de la FENIFOOT, ont été récemment libérés parce que la Fédération ne peut plus continuer à supporter leurs charges. Il devait également ajouter que la FENIFOOT n'a plus de sponsor officiel, ce qui risque d'impacter l'organisation du championnat national car la Fédération apporte du soutien matériel, financier et technique aux différents clubs dans l'organisation du championnat. Il est important pour la FENIFOOT d'avoir un sponsor avant le début de Championnat. Par ailleurs, il a souligné que le Ministère de la Jeunesse et des Sports et la FENIFOOT peuvent s'assoir et trouver ensemble les solutions pour le financement du Football au Niger sans faire recours à la caisse de l'Etat. Il a indiqué que le fonds que la FIFA met à la disposition de la FENIFOOT, est utilisé dans le cadre de la prise en charge des joueurs. « C'est avec ce fonds que la fédération a entretenu, à titre illustratif les joueurs cadets du Mena qui sont en compétition pour les éliminatoires de la CAN U17 qui se tiendra en Tanzanie» a-t-il dit, ajoutant que c'est toujours le fonds FIFA qui a permis d'organiser le Tournoi International de Niamey qui a coûté environ 46 millions de FCFA.

Laouali Souleymane(onep)

13/09/18

Commentaire : Agir au plus vite pour sauver le Mena

Publié dans Sports


mena-1Dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations 2019, en deuxième journée, le Mena du Niger a affronté samedi dernier à Alexandrie les Pharaons d'Egypte. Pendant cette rencontre, le onze national du Niger a fondu comme beurre au soleil. Par six fois, le portier Daouda Kassali est allé chercher la balle au fond de ses filets. Une véritable douche froide qui a suscité l'ire de beaucoup de Nigériens qui ne comprennent pas les raisons d'une telle déculottée de notre équipe fanion. La même soirée, une vidéo des membres de l'équipe nationale, tournée depuis Alexandrie a fait le buzz sur la toile. Dans cette vidéo, les joueurs du Mena ont décrié la situation difficile que vit l'équipe nationale. On apprend de ces joueurs, que les primes de match ne leur sont plus versées depuis deux ans; qu'il n'ya plus de match de préparation ; que les déplacements de l'équipe nationale ressemblent à des parcours de combattant ; etc. Autant de griefs qui ont fini par éroder le mental des joueurs, et creusé le lit de la déconfiture actuelle que connait l'équipe nationale du Niger. En réalité ce qui arrive aujourd'hui au Mena senior n'est guère surprenant. Car depuis 2013, la FENIFOOT et le Ministère en charge des Sports n'arrivent pas à accorder leurs violons pour doter le pays d'un véritable Sélectionneur national capable de prendre en charge l'équipe nationale senior. En lieu et place, la FENIFOOT a privilégié une sorte « d'entente » avec François Zahoui, l'ancien sélectionneur des Eléphants de Côte d'ivoire, qui lui offre ponctuellement ses services. Un contrat tacite non contraignant pour le technicien ivoirien qui pilote l'équipe depuis la France. Avec l'écroulement du Mena en Egypte samedi dernier, on perçoit bien les limites de cet équilibrisme de mauvais aloi. Car tout le monde sait qu'on ne peut pas bâtir une équipe nationale solide avec de l'improvisation et de l'amateurisme. Aussi bien la FENIFOOT que le Ministère de tutelle ont fait preuve de légèreté sur cet aspect important du management d'une équipe nationale sensée défendre les couleurs du pays. Il en est de même pour le problème relatif aux primes de match et aux déplacements du onze national. Car quoi qu'on dise, l'amour de la nation et le patriotisme ne suffisent pas pour faire face à des joueurs de la trempe des Pharaons d'Egypte. Ce sont là autant de manquements sur lesquels il faut impérativement agir, si on veut éviter au Mena, une nouvelle descente aux enfers.

Oumarou Moussa(onep)

12/09/18

Sport

Football: Le Niger bat le Maroc en match amical

Football: Le Niger bat le Maroc en match amical

Le MENA a battu les Lions de l'Atlas, hier, en match amical qui s'est joué au Stade général Seyni Kountché de Niamey 1 but à 0. Le but a été marqué Cissé. Emmenés par Jemal Sellami, coach vainqueur du CHAN 2018, les Lions de l'Atlas se sont inclinés sur un but en deuxième période de jeu. Ces rencontres amicales du Royaume chérifien s'inscrivent dans la préparation pour les éliminatoires du CHAN 2020. Le prochain match du Maroc est prévu...

Cérémonie d'accueil du médaillé des Jeux Olympiques de la Jeunesse : Maharana Amadou Toudjani, une autre fierté national…

Cérémonie d'accueil du médaillé des Jeux Olympiques de la Jeunesse : Maharana Amadou Toudjani, une autre fierté nationale

Après Issaka Daboré en 1972, Abdoul Razak Issoufou Alfaga en 2016, le Niger vient d'enregistrer un nouveau médaillé olympique : il s'agit du jeune Maharana Amadou Toudjani qui a remporté une médaille de bronze en Taekwondo lors des Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) qui se sont déroulés à Buenos Aires en Argentine. Au cours de ces JOJ, le Niger a aligné trois athlètes en Taekwondo, en natation et athlétisme.C'est dans une ambiance fes...

Jeux Olympiques de la Jeunesse à Buenos Aires en Argentine : Amadou Tidjani Maharana décroche la médaille de bronze

Jeux Olympiques de la Jeunesse à Buenos Aires en Argentine : Amadou Tidjani Maharana décroche la médaille de bronze

Les jeux olympiques de la Jeunesse 2018 ont débuté samedi dernier dans la capitale argentine, Buenos Aires. Le Niger qui participe à cet événement planétaire avec une délégation étriquée de dix personnes faute de moyens, a pu décrocher une médaille de bronze grâce à Amadou Tidjani Maharana en Taekwondo.A ces jeux olympiques de Buenos Aires, le Niger est représenté par trois athlètes dont deux en universalité et un sur qualification. Il ...

Lancement de la saison sportive 2018-2019 de la Fédération Nigérienne de Rugby : La saison s'annonce très animée, selon …

Lancement de la saison sportive 2018-2019 de la Fédération Nigérienne de Rugby : La saison s'annonce très animée, selon le président de la FENIRUGBY

La Fédération Nigérienne de Rugby a procédé samedi 6 octobre dernier, au Stade Général Seyni Kountché de Niamey, au lancement de sa saison sportive 2018-2019. C'était au cours d'une cérémonie qui a enregistré la participation du ministre de la Jeunesse et des Sports, M. Moctar Kassoum, de l'Ambassadeur de France au Niger SE. Marcel Escure ainsi que du président de la FENIRUGBY, M. Daouda Nouhou, des joueurs et des amateurs de rugby.La f...

Fin de la 14ème édition du championnat national de Hand-ball : L’As FAN remporte la coupe en catégorie Homme et l’As St…

 Fin de la 14ème édition du championnat national de Hand-ball : L’As FAN remporte la coupe en catégorie Homme et l’As Stade primée en catégorie Dame Débuté le lundi 24 septembre, la 14ème édition du championnat national du Hand-ball a pris fin le 29

Débuté le lundi 24 septembre, la 14ème édition du championnat national du Hand-ball a pris fin le 29 septembre dernier à l'académie des arts martiaux. Après 6 jours de compétition, l'As FAN a remporté la coupe en catégorie Homme tandis que l'As stade a été remporté le trophée en catégorie Dame.La Fédération Nigérienne de Handball a réuni 24 équipes lors de ce championnat. « Le pari de l'organisation est gagné, nous avons réussi à rassem...

14éme édition du championnat national du Hand-ball : Les joutes ont commencé

14éme édition du championnat national du Hand-ball : Les joutes ont commencé

La 14ème édition du championnat national du Hand-ball, qu'organise la Fédération nigérienne de Hand-ball a débuté lundi 24 dernier, dans l'après-midi à l'Académie des arts martiaux de Niamey.Toutes les ligues régionales sont représentées par des équipes en dames et hommes à cette compétition. C'est le Secrétaire général du Ministère de la Jeunesse et des Sports qui a donné le coup d'envoi de cette 14ème édition (qui durera 6 jours) en p...

Point de presse du président de la Confédération Africaine de Football (CAF) : Ferme détermination à développer le footb…

Point de presse du président de la Confédération Africaine de Football (CAF) : Ferme détermination à développer le football africain

Séjournant dans notre pays, le président de la Confédération Africaine de Football (CAF), M. Ahmad Ahmad a animé le samedi dernier une conférence de presse au siège de la Fédération Nigérienne de Football (FENIFOOT) au cours de laquelle il a répondu aux questions des journalistes sportifs concernant le développement du football africain.A l'entame de ses propos, le président de la CAF, M. Ahmad Ahmad a salué d'abord le travail important...

Assemblée générale Extraordinaire et Elective de l'UFOA B : Le Colonel- Major Djibrilla Hima Hamidou élu président

Assemblée générale Extraordinaire et Elective de l'UFOA B : Le Colonel- Major Djibrilla Hima Hamidou élu président

L'Assemblée générale Extraordinaire et Elective de l'Union des Fédérations Ouest Africaines de Football(UFOA B), s'est tenue le vendredi dernier à Niamey en marge des compétitions entrant dans le cadre des éliminatoires de la CAN U17 qui se déroulera en Tanzanie en 2019 pour le compte de la zone UFOA B que le Niger a accueilli du 2 au 15 Septembre. A l'issue de l'Assemblée générale, c'est le président de la Fédération Nigérienne de Foot...

Point de Presse du président de la FENIFOOT : Le Colonel Major fustige l'attitude des joueurs du Mena

Point de Presse du président de la FENIFOOT : Le Colonel Major fustige l'attitude des joueurs du Mena

Le président de la Fédération Nigérienne de Football le Colonel-major Djibrilla Hima Hamidou a animé hier matin un point de presse au cours duquel il a abordé entre autres la question relatives à la vidéo qui a été diffusée par les joueurs de Mena après leur échec contre les Pharaons d'Egypte de Mohamed Salah, ainsi que la question de la lenteur administrative observée ici et là au niveau du Ministère de tutelle et les difficultés finan...

Commentaire : Agir au plus vite pour sauver le Mena

Commentaire : Agir au plus vite pour sauver le Mena

Dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations 2019, en deuxième journée, le Mena du Niger a affronté samedi dernier à Alexandrie les Pharaons d'Egypte. Pendant cette rencontre, le onze national du Niger a fondu comme beurre au soleil. Par six fois, le portier Daouda Kassali est allé chercher la balle au fond de ses filets. Une véritable douche froide qui a suscité l'ire de beaucoup de Nigériens qui ne comprennent pas...

AG/ONU

Editorial

Editorial : Chapeau Nigelec !

lundi 10 septembre 2018

Editorial : Chapeau Nigelec !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Ingall : Entre cauchemars de la route et ambiances…

Ingall : Entre cauchemars de la route et ambiances de la Cure salée

Dans le langage des routiers nigériens, l'expression ''éviter les nids de poule'' est bien...

vendredi 26 octobre 2018

Yashi à Ingall : Une pratique ancestrale qui perdu…

Yashi à Ingall : Une pratique ancestrale qui perdure encore !

7 heures le matin au quartier Aghafey de Ingall. Les visiteurs sont curieux d'assister à u...

vendredi 26 octobre 2018

La Cure salée : Un véritable espace marchand aussi

La Cure salée : Un véritable espace marchand aussi

La Cure Salée ne se limite pas seulement à la jouissance culturelle des communautés nomade...

vendredi 26 octobre 2018

L'air du temps

Grosse arnaque à Niamey

Grosse arnaque à Niamey

Des centaines de millions envolées dans la nature dans le ciel gris de Niamey, plusieurs c...

vendredi 16 novembre 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.