Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

PROMOTION DES INDUSTRIES CULTURELLES AU NIGER : LA CONVENTION DE L'UNESCO APPUIE L'INITIATIVE

Dans le cadre d'une réflexion avec l'équipe de l'Agence de Promotion des Entreprises et industries Culturelles(APEC) pour élaborer une stratégie de formation et une stratégie d'appui aux entreprises culturelles du Niger, deux experts de l'UNESCO ont récemment séjourné au Niger. A l'issue de leurs travaux, ces experts de l'UNESCO ont noté qu'il ya au Niger un intérêt et une réelle attente, de la part des artistes d'une part, mais également des entrepreneurs, à l'endroit de l'Agence de promotion des entreprises et industries culturelles. Ils espèrent voir des actes concrets susceptibles d'améliorer leur situation.


L'APEC, qui est l'Agence de Promotion des Entreprises et industries Culturelles, a été créée en 2009 par le gouvernement du Niger à travers une loi d'orientation relative à la culture. Selon son Directeur général, M. Oumarou Moussa, que nous avons rencontré, « la mission de l'APEC est la dynamisation de l'entreprenariat artistique et culturel, et la promotion de la création des entreprises culturelles au Niger.

Cette mission découle d'un certain nombre d'objectifs, dont les plus importants sont entre autres, de redynamiser l'entreprenariat artistique et culturel, y compris l'entreprenariat féminin ; de contribuer à la professionnalisation des entrepreneurs culturels à travers la formation professionnelle continue ; de faciliter la participation des entreprises dans les foires, les festivals, les salons internationaux des entreprises culturelles ; de collecter, produire et diffuser des informations qui touchent aux questions des entreprises culturelles au niveau de la sous région et au niveau international ; de délivrer les cartes professionnelles et les licences d'entrepreneurs culturels ; et d'accompagner les porteurs de projets dans la recherche de financements au niveau des banques et autres établissements financiers.

Le Directeur général de l'APEC précise qu'à travers ces objectifs, ils ont essayé de traduire en activités certaines préoccupations telles que la formation professionnelle : « Nous avons démarré en 2011 cette formation. En 2012, nous avons réalisé cinq sessions de formation à l'intention des entrepreneurs culturels et du personnel de l'APEC. Dans le domaine de l'accompagnement technique, nous avons accompagné dix porteurs de projets tout au long de l'année. Actuellement nous sommes vers la fin du processus, et d'ici fin décembre, les dix projets qui ont été élaborés et accompagnés par l'APEC, vont être transmis au niveau des banques pour financement. Dans le cadre du partenariat stratégique, l'APEC, grâce à ses efforts, a abouti à travers le ministère de la Jeunesse des Sports et de la Culture, à la signature de deux conventions avec l'UNESCO et l'OIF.
Dans le cadre de l'accès des entreprises culturelles au Niger, nous sommes entrain d'élaborer un projet d'organisation de la première foire des entreprises culturelles au Niger qui aura lieu en 2013. Nous avons également organisé des conférences, et bien d'autres activités de communication », a indiqué M. Oumarou Moussa. Dans le cadre de la mise en œuvre de la convention de l'UNESCO sur la diversité des expressions culturelles, qui est un document approuvé par l'institution internationale en 2005, et que le gouvernement du Niger a signé et ratifié, M. Oumarou Moussa a précisé « q'une mission d'assistance technique composée d'experts de l'UNESCO séjourne régulièrement au Niger depuis trois mois. Suite à cette ratification, le gouvernement du Niger s'est engagé à poursuivre des politiques culturelles ayant un compromis avec le développement. Grâce à cette ratification il peut bénéficier d'un soutien international pour sa mise en œuvre.

Cette convention parle de l'importance de la diversité culturelle qui existe dans chaque Etat, et qu'il doit y avoir des politiques de protection et de promotion de cette diversité afin d'assurer que la population ait accès aux biens culturels et qu'elle puisse tirer profit de la diversité des expressions culturelles telles que la production d'éditorial, la production audio visuelle, la production musicale, la production de mode, pour générer de l'emploi et de la richesse ».
Selon l'expert Jordi Balta la convention sur la diversité des expressions culturelles est liée de très près à l'affirmation des industries culturelles. « Et les industries culturelles sont les secteurs de production liés au contenu de nature artistique ou créatif mais qui sont produit à travers des processus industriels de production et reproduction, distribution etc. », a-t-il ajouté. Quant à M. Francisco D'Almeida, il a indiqué que depuis plusieurs décennies, les moyens de communications de masse, que sont la radio, la télévision, et l'industrie de la musique, marquent une tendance à la hausse continue. Il relève que « dans les échanges, il y a de plus en plus de contenu de films qui sont diffusés internationalement. Un groupe du Niger qui fait une très bonne musique ou un cinéaste du Niger qui fait un film remarquable ; ce film peut être diffusé en Corée, au Japon ou en Australie ou ailleurs grâce aux médias. Donc ce secteur de la vie culturelle de toutes les sociétés a pris une importance croissante qui a été prise en compte dans l'activité de tous les Etats dans le cadre de leurs politiques culturelles, et en premier lieu de l'UNESCO qui est l'agence des Nations Unies chargée des questions d'éducation de sciences et de cultures. » Par industries culturelles, il faut entendre des domaines comme le cinéma, le livre, la musique enregistrée, etc., qui font l'objet de reproduction en grande quantité et qui ont besoin d'un grand marché pour pouvoir rentabiliser l'investissement.
Selon M. Francisco D'Almeida, ces industries ont pour particularité de donner lieu à la production de service : Un journal, c'est un service ; une radio, c'est un service ; une chaîne de télévision, c'est un service qui diffuse des contenus qui portent l'identité d'un pays. C'est extrêmement important, pour d'abord permettre à une population de se reconnaître dans ces récits, dans ces images, d'entendre parler de soi, de se raconter nos histoires. Deuxièmement a-t-il poursuivi, cela crée des économies et des emplois. Cela crée des emplois non seulement pour les filières elles mêmes, mais pour d'autres filières encore. C'est ce qu'on appelle l'effet secondaire, l'effet tertiaire ; et il y a même un effet quaternaire ; parce que ce sont des secteurs dont l'activité à une incidence sur d'autres secteurs économiques. M. Franscico D'Almeida a conclu en disant que des études économiques ont montré que ce sont là des secteurs qui ont un impact économique très fort en terme de nombre d'emplois créés, et en terme de contributions à la balance commerciale. L'APEC entend bien œuvrer dans ce sens, en faisant des industries culturelles de véritables moyens de lutte contre le chômage et la pauvreté. Pour cela, elle a en perspective un programme d'activités bien étoffé, qu'elle va dérouler dans les semaines et mois à venir pour le rayonnement du Niger à travers son industrie culturelle.

Culture

Vient de paraître : «Initiation aux notions de droit» de Rabiou Nafiou

Vient de paraître : «Initiation aux notions de droit» de Rabiou Nafiou

"... Cet ouvrage se veut ( ...) un outil didactique pour futurs étudiants en droit (...), une sorte d'aide-mémoire pour les fonctionnaires de l'administration publique, les praticiens du droit dans les entreprises ainsi que les para juristes du monde des associations, syndicats et autres ONG dans leur mission d'éducation à la citoyenneté (...), un outil d'éveil de conscience pour les « profanes » en général qui ressentent (...) le besoi...

Zinder/Culture : La 4ème édition du Festival des arts traditionnels et contemporains du Niger se tiendra en octobre proc…

Zinder/Culture : La 4ème édition du Festival des arts traditionnels et contemporains du Niger se tiendra en octobre prochain

La Région de Zinder se prépare à accueillir, en Octobre prochain, la 4ème Edition du Festival des Arts traditionnels et contemporains du Niger communément appelé Festival Saduwa initié depuis 2013 par l'association NEMA qui œuvre activement pour la promotion de la culture et pour la réhabilitation de l'image de la deuxième ville du Niger a annoncé le Directeur Régional de la culture des Arts et loisirs.Cette rencontre offre l'occasion a...

Conférence de presse de la Compagnie Arène Théâtre : Bientôt une tournée à l'intérieur du pays dans le cadre du spectacl…

Conférence de presse de la Compagnie Arène Théâtre : Bientôt une tournée à l'intérieur du pays dans le cadre du spectacle « Assises citoyennes »

La Compagnie Arène Théâtre a organisé, vendredi dernier au Centre culturel franco nigérien Jean Rouch de (CCFN/JR) de Niamey, une conférence de presse pour annoncer la reprise du spectacle « Assises citoyennes » à l'intérieur du pays. L'objectif de cette conférence de presse, c'est d'informer l'opinion en général, mais les populations de Mardi, de Zinder, d'Agadez et de Tahoua de la tenue très prochaine dans leurs localités, de ce spect...

Le Niger sur le podium de la 12ème édition d'Africa Movie Academy Awards (AMAA) à Port Harcourt : Trophée du meilleur do…

Le Niger sur le podium de la 12ème édition d'Africa Movie Academy Awards (AMAA) à Port Harcourt : Trophée du meilleur documentaire africain de l'année, pour Aicha Elhadj Macky avec ''L'arbre sans fruit''

Le Niger était sur les premières marches de la 12ème édition de l'Africa Movie Academy Awards (AMAA) le 11 juin dernier à Port Harcourt dans l'Etat de Rivers au Nigeria. La réalisatrice Aicha Elhadj Macky a remporté le trophée de meilleur documentaire africain de l'année 2016, avec son film ''L'arbre sans fruit'', sorti cette année même. Aicha Macky était à Port Harcourt, avec deux autres Nigériens, notamment le réalisateur Moussa Hamad...

Portrait d'artiste/ Ibrahim Oumarou Yacouba alias « Sage Soldat » : Juriste et pétri de talent artistique

Portrait d'artiste/ Ibrahim Oumarou Yacouba alias « Sage Soldat » : Juriste et pétri de talent artistique

De plus en plus le métier d'artiste intéresse un nombre important des jeunes dans notre pays. Pour certains de ces jeunes, les raisons ne sont autres que l'amour de l'art mais aussi certaines situations personnelles liées aux conditions de vie des intéressés. C'est le cas de notre artiste Ibrahim OumarouYacouba alias « Sage Soldat » qui affirme avoir embrassé la carrière d'artiste faute de réussite dans ces ambitions de devenir un écriv...

Cinéma /Projection du film ''L'arbre sans fruit'' de Aicha Macky Kidy : Lumière sur la question de l'infertilité

Cinéma /Projection du film ''L'arbre sans fruit'' de Aicha Macky Kidy : Lumière sur la question de l'infertilité

Après ''Moi et ma maigreur'', ''Savoir faire le lit'', la voila s'attaquer à un autre tabou ''l'infertilité'' à travers son nouveau film ''L'arbre sans fruit''. Elle, c'est Aicha Macky Kidy, une jeune et prolifique réalisatrice nigérienne. Le Film a été projeté dans la soirée du 13 mai, Journée nationale de la femme nigérienne, au Centre culturel Franco Nigérien Jean Rouch (CCFN/JR) de Niamey en présence du ministre de la Renaissance cu...

Culture/Fin à Niamey de la tournée théâtrale « Assises citoyennes » de la compagnie Arène théâtre : Promouvoir la démocr…

Culture/Fin à Niamey de la tournée théâtrale « Assises citoyennes » de la compagnie Arène théâtre : Promouvoir la démocratie participative à travers le théâtre

La compagnie Arène théâtre du Niger a entamé depuis février dernier la mise en scène d'un nouveau concept dans le domaine du théâtre populaire. « Assises citoyennes » est un concept qui vise à sensibiliser les citoyens sur la vie sociale en général et sur la démocratie participative en particulier. Après cinq (5) représentations dans la ville de Niamey, les responsables de cette compagnie et certains citoyens ne cachent pas leur satisfa...

Musée : Le Musée Africain du Maryland décerne un oscar au Musée National Boubou Hama

Musée : Le Musée Africain du Maryland décerne un oscar au Musée National Boubou Hama

Le Musée Africain du Maryland aux Etats Unis a décerné un oscar au Musée National Boubou Hama de Niamey pour tous les efforts déployés par l'établissement dans le cadre de la conservation du patrimoine culturel national. Cet oscar, le premier du genre, a être décerné à un musée d'un pays africain, a été remis au ministre de la Renaissance Culturelle par l'Ambassadeur de l'UNESCO pour la paix, M. Alphadi. Le ministre l'a ensuite remis au...

Visite du ministre en charge de la Renaissance Culturelle, des Arts et de la Modernisation Sociale dans les structures r…

Visite du ministre en charge de la Renaissance Culturelle, des Arts et de la Modernisation Sociale dans les structures relevant de son département ministériel : Encourager les agents des structures

Le ministre de la Renaissance Culturelle, des Arts et de la Modernisation Sociale, Porte-Parole du Gouvernement, M. Assoumana Mallam Issa, a effectué, vendredi dernier, une série de visites dans cinq (5) structures relevant de son département ministériel. Il s'agit du Bureau Nigérien du Droit d'Auteur (BNDA), du Musée des Instruments Traditionnels, du Centre de Formation et de la Promotion Musicale (CFPM) Elhadji Tayya, du Centre Nation...

Zinder : Vaste programme de réhabilitation des infrastructures du Centre Culturel Franco-Nigérien de la localité

Zinder : Vaste programme de réhabilitation des infrastructures du Centre Culturel Franco-Nigérien de la localité

Le Centre Culturel Franco-Nigérien de Zinder va bientôt subir une réhabilitation conséquente de ses infrastructures après leur destruction intervenue suite à une violente manifestation conduite par des jeunes en colère contre le Journal Satirique Charlie-Hebdo le 16 Janvier 2015, a annoncé le Directeur de cette Institution, M. Bawa Souley Kaoumi.Les dégâts perpétrés par les manifestants qui protestaient contre la caricature du Prophète ...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Infrastructures routières à Niamey : Ces chantiers…

Infrastructures routières à Niamey : Ces chantiers qui changent le visage de Niamey

L'idée avait fait sourire les esprits incrédules. D'autres l'ont caricaturée tout simpleme...

jeudi 28 juillet 2016

Niamey Nyala, une affaire de tous...

Niamey Nyala, une affaire de tous...

«Le gouvernement seul ne peut réaliser l'ambitieux programme Niamey Nyala. Il faut nécessa...

jeudi 28 juillet 2016

Cent jours du gouvernement : Continuté dans l'acti…

Cent jours du gouvernement : Continuté dans l'action

Pour sacrifier à une tradition des régimes issus des consultations démocratiques, il est g...

jeudi 21 juillet 2016

L'air du temps

WhatsApp : au pays de la parlotte

WhatsApp : au pays de la parlotte

De nos jours, le dada du WhatsApp fait fureur dans presque tous les milieux. En effet, de ...

vendredi 29 juillet 2016

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.