Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

PROMOTION DES INDUSTRIES CULTURELLES AU NIGER : LA CONVENTION DE L'UNESCO APPUIE L'INITIATIVE

Dans le cadre d'une réflexion avec l'équipe de l'Agence de Promotion des Entreprises et industries Culturelles(APEC) pour élaborer une stratégie de formation et une stratégie d'appui aux entreprises culturelles du Niger, deux experts de l'UNESCO ont récemment séjourné au Niger. A l'issue de leurs travaux, ces experts de l'UNESCO ont noté qu'il ya au Niger un intérêt et une réelle attente, de la part des artistes d'une part, mais également des entrepreneurs, à l'endroit de l'Agence de promotion des entreprises et industries culturelles. Ils espèrent voir des actes concrets susceptibles d'améliorer leur situation.


L'APEC, qui est l'Agence de Promotion des Entreprises et industries Culturelles, a été créée en 2009 par le gouvernement du Niger à travers une loi d'orientation relative à la culture. Selon son Directeur général, M. Oumarou Moussa, que nous avons rencontré, « la mission de l'APEC est la dynamisation de l'entreprenariat artistique et culturel, et la promotion de la création des entreprises culturelles au Niger.

Cette mission découle d'un certain nombre d'objectifs, dont les plus importants sont entre autres, de redynamiser l'entreprenariat artistique et culturel, y compris l'entreprenariat féminin ; de contribuer à la professionnalisation des entrepreneurs culturels à travers la formation professionnelle continue ; de faciliter la participation des entreprises dans les foires, les festivals, les salons internationaux des entreprises culturelles ; de collecter, produire et diffuser des informations qui touchent aux questions des entreprises culturelles au niveau de la sous région et au niveau international ; de délivrer les cartes professionnelles et les licences d'entrepreneurs culturels ; et d'accompagner les porteurs de projets dans la recherche de financements au niveau des banques et autres établissements financiers.

Le Directeur général de l'APEC précise qu'à travers ces objectifs, ils ont essayé de traduire en activités certaines préoccupations telles que la formation professionnelle : « Nous avons démarré en 2011 cette formation. En 2012, nous avons réalisé cinq sessions de formation à l'intention des entrepreneurs culturels et du personnel de l'APEC. Dans le domaine de l'accompagnement technique, nous avons accompagné dix porteurs de projets tout au long de l'année. Actuellement nous sommes vers la fin du processus, et d'ici fin décembre, les dix projets qui ont été élaborés et accompagnés par l'APEC, vont être transmis au niveau des banques pour financement. Dans le cadre du partenariat stratégique, l'APEC, grâce à ses efforts, a abouti à travers le ministère de la Jeunesse des Sports et de la Culture, à la signature de deux conventions avec l'UNESCO et l'OIF.
Dans le cadre de l'accès des entreprises culturelles au Niger, nous sommes entrain d'élaborer un projet d'organisation de la première foire des entreprises culturelles au Niger qui aura lieu en 2013. Nous avons également organisé des conférences, et bien d'autres activités de communication », a indiqué M. Oumarou Moussa. Dans le cadre de la mise en œuvre de la convention de l'UNESCO sur la diversité des expressions culturelles, qui est un document approuvé par l'institution internationale en 2005, et que le gouvernement du Niger a signé et ratifié, M. Oumarou Moussa a précisé « q'une mission d'assistance technique composée d'experts de l'UNESCO séjourne régulièrement au Niger depuis trois mois. Suite à cette ratification, le gouvernement du Niger s'est engagé à poursuivre des politiques culturelles ayant un compromis avec le développement. Grâce à cette ratification il peut bénéficier d'un soutien international pour sa mise en œuvre.

Cette convention parle de l'importance de la diversité culturelle qui existe dans chaque Etat, et qu'il doit y avoir des politiques de protection et de promotion de cette diversité afin d'assurer que la population ait accès aux biens culturels et qu'elle puisse tirer profit de la diversité des expressions culturelles telles que la production d'éditorial, la production audio visuelle, la production musicale, la production de mode, pour générer de l'emploi et de la richesse ».
Selon l'expert Jordi Balta la convention sur la diversité des expressions culturelles est liée de très près à l'affirmation des industries culturelles. « Et les industries culturelles sont les secteurs de production liés au contenu de nature artistique ou créatif mais qui sont produit à travers des processus industriels de production et reproduction, distribution etc. », a-t-il ajouté. Quant à M. Francisco D'Almeida, il a indiqué que depuis plusieurs décennies, les moyens de communications de masse, que sont la radio, la télévision, et l'industrie de la musique, marquent une tendance à la hausse continue. Il relève que « dans les échanges, il y a de plus en plus de contenu de films qui sont diffusés internationalement. Un groupe du Niger qui fait une très bonne musique ou un cinéaste du Niger qui fait un film remarquable ; ce film peut être diffusé en Corée, au Japon ou en Australie ou ailleurs grâce aux médias. Donc ce secteur de la vie culturelle de toutes les sociétés a pris une importance croissante qui a été prise en compte dans l'activité de tous les Etats dans le cadre de leurs politiques culturelles, et en premier lieu de l'UNESCO qui est l'agence des Nations Unies chargée des questions d'éducation de sciences et de cultures. » Par industries culturelles, il faut entendre des domaines comme le cinéma, le livre, la musique enregistrée, etc., qui font l'objet de reproduction en grande quantité et qui ont besoin d'un grand marché pour pouvoir rentabiliser l'investissement.
Selon M. Francisco D'Almeida, ces industries ont pour particularité de donner lieu à la production de service : Un journal, c'est un service ; une radio, c'est un service ; une chaîne de télévision, c'est un service qui diffuse des contenus qui portent l'identité d'un pays. C'est extrêmement important, pour d'abord permettre à une population de se reconnaître dans ces récits, dans ces images, d'entendre parler de soi, de se raconter nos histoires. Deuxièmement a-t-il poursuivi, cela crée des économies et des emplois. Cela crée des emplois non seulement pour les filières elles mêmes, mais pour d'autres filières encore. C'est ce qu'on appelle l'effet secondaire, l'effet tertiaire ; et il y a même un effet quaternaire ; parce que ce sont des secteurs dont l'activité à une incidence sur d'autres secteurs économiques. M. Franscico D'Almeida a conclu en disant que des études économiques ont montré que ce sont là des secteurs qui ont un impact économique très fort en terme de nombre d'emplois créés, et en terme de contributions à la balance commerciale. L'APEC entend bien œuvrer dans ce sens, en faisant des industries culturelles de véritables moyens de lutte contre le chômage et la pauvreté. Pour cela, elle a en perspective un programme d'activités bien étoffé, qu'elle va dérouler dans les semaines et mois à venir pour le rayonnement du Niger à travers son industrie culturelle.

Culture

Dosso/Culture : Elaborer une liste du patrimoine culturel immatériel de la région

Dosso/Culture : Elaborer une liste du patrimoine culturel immatériel de la région

Une mission du Ministère de la Culture, des Arts et Loisirs, comprenant, M. Adamou Boubé, archéologue à l'Institut de Recherche en Sciences Humaines et Mme Seydou Fati de la Direction du Patrimoine Culturel et des Musées au Ministère de la Culture, des Arts et Loisirs, a effectué les 29 et 30 juin dernier une mission de travail à Dosso. Cette mission s'inscrit dans le cadre de l'élaboration de la liste du patrimoine culturel immatériel ...

Cérémonie d'installation d'un cadre de concertation «Tourisme-Culture » : Insuffler un développement harmonieux de la cu…

Cérémonie d'installation d'un cadre de concertation «Tourisme-Culture » : Insuffler un développement harmonieux de la culture, du tourisme et de l'artisanat

Le ministre de la Culture, des Arts et des Loisirs, M. Ousmane Abdou, a présidé, hier au Centre Culturel Oumarou Ganda (CCOG) de Niamey, la cérémonie d'installation officielle d'un cadre de concertation au sein de deux secteurs complémentaires et indissociables à savoir la Culture et le Tourisme. Cette cérémonie s'est déroulée en présence de son homologue du Tourisme et de l'Artisanat, de plusieurs membres du gouvernement, des membres d...

Cinéma/Ina Zaki, Niger où vas-tu ? : Dans la vie des personnages de Catherine Martin-Payen Dicko

Cinéma/Ina Zaki, Niger où vas-tu ? : Dans la vie des personnages de Catherine Martin-Payen Dicko

Etre avec des personnes pendant une année, pour essayer de camper son ambition, qui est de « montrer aux uns ce que pensent les autres»: Telle est la passion débordante qui a entrainé Catherine Martin-Payen, à réaliser «Ina Zaki, Niger», «Où vas-tu Niger »,un documentaire de 73 minutes, sorti sur le petit écran en 2014."Ina Zaki Niger", c'est l'histoire de la vie de trois personnages filmée pendant plus de 12 mois au Niger. Le documenta...

Vient de paraître : ''Une expérience de réforme dans le système éducatif'' de Laouali Mahaman Dan Dah

Vient de paraître : ''Une expérience de réforme dans le système éducatif'' de Laouali Mahaman Dan Dah

Depuis le livre ''L'éducation en Afrique'' paru en 1964 sous la plume du Professeur Abdou Moumouni Dioffo, aucun Nigérien n'a publié un ouvrage faisant autorité sur la question. M. Laouali Mahaman Dan Dah vient de reprendre le flambeau, en éclairant un pan de ce qu'il sait le mieux: les Universités du Niger notamment.En effet, l'ancien ministre des Enseignements Secondaire, Supérieur et de la Recherche Scientifique (2010-2011) et ancien...

Omar Abdel Nasser alias Limanjah : La star montante du Hip-hop nigérien

Omar Abdel Nasser alias Limanjah : La star montante du Hip-hop nigérien

M. Omar Abdel Nasser a toujours été un passionné de la musique Hip Hop et ce, depuis son enfance. Depuis son jeune âge il passait beaucoup de temps à écouter de la musique avec ses ainés s'accrochant aux radios pour essayer d'écrire les paroles des Artistes.Cela n'a pas empêché au futur artiste de suivre ses études. En effet, Limanjah son nom d'artiste qui signifie leader de la révolution pour la paix et l'unité, a fait ses études un pe...

Hommage à feu Kossi Odjo Dogbé dit Alfred Dogbé : Une grande figure culturelle nigérienne

Hommage à feu Kossi Odjo Dogbé dit Alfred Dogbé : Une grande figure culturelle nigérienne

Enseignant, journaliste, écrivain mais surtout dramaturge, feu Alfred Dogbé a incontestablement contribué à la promotion de la culture nigérienne à l'intérieur du pays comme à l'extérieur. 4 ans déjà que Alfred Dogbé a disparu, il y a 4 ans. Le 2 mars 2015 a constitué le 4ème anniversaire de sa disparition. A cette occasion et en partenariat avec le CCFN Jean Rouch de Niamey, les responsables de la Compagnie Arène Théâtre ont commémoré ...

3ème Edition du Festival Inter-Lycées au CCFN de Zinder : Un grand rendez-vous du donner et du recevoir

3ème Edition du Festival Inter-Lycées au CCFN de Zinder : Un grand rendez-vous du donner et du recevoir

Le Centre Culturel Franco-Nigérien de Zinder a organisé, le week-end dernier, la troisième Edition du Festival inter-Lycées en collaboration avec la Direction régionale des enseignements secondaires et supérieurs et l'Union des scolaires nigériens (USN). Une vingtaine de lycées de la ville de Zinder et trois des autres régions du Niger ont participé à cette rencontre placée sous le triple signe de la ''détection des jeunes talents (nota...

Journée internationale des musées : L'importance d'un musée pour la valorisation de patrimoine culturel de notre pays

Journée internationale des musées : L'importance d'un musée pour la valorisation de patrimoine culturel de notre pays

A l'instar des autres pays du monde dont 145 sont membres du Conseil International des Musées (ICOM), le Niger a célébré, le 18 mai dernier, la Journée internationale des musées, à travers le musée national Boubou Hama de Niamey, le musée régional de Dosso et celui de Zinder. Le thème retenu cette année est : « les musées pour une société durable », tel que choisi pour cette 38ème édition par le Conseil International des Musées. A cette...

Vers la création d'un musée de la femme nigérienne

Vers la création d'un musée de la femme nigérienne

L'idée de la création d'un musée spécialisé dédié à la femme nigérienne est géniale. Pour l'instant, cette initiative louable est à un stade de projet et peut être même plus avancé. La femme nigérienne mérite cela quand on sait qu'elle a joué et continue de jouer un rôle prépondérant dans toutes les actions de développement de notre pays. C'est pour rendre hommage à la femme nigérienne que la Première Dame Dr. Malika Issoufou, a annoncé...

Musée régional de Zinder : Vers la mise en place d'un programme de rénovation

Musée régional de Zinder : Vers la mise en place d'un programme de rénovation

Le Musée régional de Zinder a été créé en 1986 à l'initiative du Colonel Moumouni Djermakoye Adamou, alors Préfet du département de Zinder qui a instruit l'écrivain Mamani Abdoulaye de s'impliquer pour promouvoir la culture dans la région de Zinder qui constitue selon ses propres termes, un ''haut lieu culturel et historique'', rapporte la directrice de ce centre, Mme Ibrahim Amsatou.Quatre bâtiments ont été construits en 1998 sur la ba...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Abus des drogues illicites : Eradiquer le fléau pa…

Abus des drogues illicites : Eradiquer le fléau par l'intensification de la lutte

Le phénomène d'abus des drogues illicites touche de plus en plus les jeunes adultes et les...

jeudi 2 juillet 2015

Des quantités de drogues et substances illicites d…

Des quantités de drogues et substances illicites détruites à l'occasion de la Journée internationale de lutte contre l'abus et le trafic illicite des drogues

A l'occasion de la journée internationale de lutte contre l'abus et le trafic illicite des...

jeudi 2 juillet 2015

Santé et Drogue : De graves conséquences sur la sa…

Santé et Drogue : De graves conséquences sur la santé

La consommation de la drogue prend de plus en plus d'ampleur au Niger et affecte durement ...

jeudi 2 juillet 2015

L'air du temps

Epilogue ramadanesque

Epilogue ramadanesque

Jour J moins -14! Mine de rien, le cap de la seconde moitié du mois de Ramadan a été franc...

jeudi 2 juillet 2015

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.