Installation du Comité d’Elaboration de la Politique Nationale du Sport : Définir des nouvelles orientations pour le bon fonctionnement du Sport au Niger

Sport
Spread the love

Sharing is caring!

Le ministre de la Jeunesse et des Sports M. Sékou Doro Adamou a procédé vendredi dernier à l’installation du comité Technique chargé de l’Elaboration de la Politique Nationale du Sport. Le comité va s’atteler dans un délai de quatre mois à doter le Niger d’un document référentiel en matière du sport.

Dans l’allocution qu’il a prononcée à l’installation du Comité Technique chargé de l’élaboration de la  Politique Nationale du Sport, le ministre de la Jeunesse et du Sport a d’abord indiqué que l’organisation actuelle du sport au Niger est entachée des insuffisances  entravant le fonctionnement adéquat du sport. Cela se justifie par les résultats enregistrés par les athlètes nigériens sur l’échiquier international. En effet, il a relevé qu’au niveau du sport pour tous, plusieurs fédérations  sportives peinent à organiser  des compétitions  dans les catégories des jeunes en raison  de manque d’équipes et d’infrastructures adaptées. D’après lui, cette situation est non seulement liée  à l’insuffisance  de moyens, mais aussi à la faiblesse en matière d’organisation. C’est pourquoi, il urge  de mettre  en place  des mécanismes  efficaces susceptibles de répondre aux attentes des nigériennes et nigériens.

En outre, M. Sékou Doro Adamou a noté que dans la Déclaration  de Politique Générale du gouvernement, le Chef du gouvernement  a souligné l’engagement de son  gouvernement  à étendre les avantages  des pratiques physiques  et sportives  à toute la population dans le but de les rendre plus attrayantes. Pour ce faire, il entend développer un sport de haut  niveau et de masse à travers  l’élaboration et l’adoption d’une Politique Nationale du Sport.

Il a par ailleurs indiqué que le document de Politique Nationale du Sport doit s’appuyer  sur une conception du sport reflétant la volonté  commune des pouvoirs publics, du mouvement sportif et des partenaires de manière à veiller  à ce qu’elle couvre le plus large éventail possible d’activités et des disciplines sportives. « Il nous faut donc, à travers la Politique Nationale du Sport qui sera élaborée, une nouvelle approche  faisant place à la concertation et à la responsabilisation de tous les intervenants pour accroître  la participation, l’excellence, la rationalisation des ressources et l’harmonisation des actions » a déclaré le ministre de la Jeunesse et des Sports.

 Laouali Souleymane(onep)