Journée de l’Indien à l’Etranger Pravasi Bharatiya Divas 2020 : Les indiens du monde commémorent le retour du Mahatma Gandhi au pays

Société
Spread the love

Sharing is caring!

 

La communauté indienne au Niger, à l’instar des autres indiens de la diaspora à travers le monde,  a célébré le 9 janvier la journée de l’Indien à l’Etranger plus connue en Inde sous le vocable  Pravasi Bharatiya Divas (PBD 2020). Pour commémorer l’édition 2020, l’invité d’honneur de  l’ambassadeur de l’Inde au Niger, SE Rajesh Agarwal à la cérémonie était le ministre de la Justice, Garde des Sceaux M Marou Amadou, représenté à l’occasion par le secrétaire général adjoint du ministère M Ibrahim Jean Etienne.

Il faut souligner que la journée de l’Indien à l’Etranger est une journée commémorative du retour héroïque en Inde du jeune avocat indien M Mohandas Karamchand Gandhi plus connu sous le nom de Mahatma Gandhi pour diriger la lutte pour la liberté ayant conduit à l’indépendance. C’est en effet,   le 9 janvier 1915 que le militant engagé des droits de l’Homme et des libertés Mohandas Karamchand Gandhi avait décidé de rentrer dans son pays natal l’Inde, depuis l’Afrique du Sud pour aider   son peuple à mener la lutte pour prendre son destin en main et obtenir sa souveraineté internationale, une souveraineté acquise de haute lutte à travers une formule de résistance toute particulière «  la non-violence » menée pendant plus de 30 ans. Et l’Inde a obtenu cette indépendance en 1947. Pourtant rien ne présageait cela au moment-là  où il avait décidé de rentrer au pays puisque lorsqu’on  lui posa la question : « maintenant que tu es de retour en Inde, que vas-tu faire ? », il a sèchement répondu «  je ne sais pas » ? Et pourtant il a su faire tout ce qu’il fallait de la plus efficace et belle  manière en mettant fin à plus de 300 ans de colonisation de son pays  tout en préservant le sang de son peuple par la non-violence. Sur l’efficacité de son combat, Gandhi dira que le principe de « œil pour œil conduirait le monde entier à devenir aveugle ». S’adressant à ses hôtes et aux membres de la diaspora indienne, l’ambassadeur Rajesh Agarwal, a indiqué que la journée est l’occasion de célébrer l’exploit de la communauté indienne à l’extérieur, de reconnecter la communauté à ses racines tout en étant également une plate-forme d’engagement du  gouvernement indien envers la communauté indienne à l’extérieur. Cette édition comme les  précédentes, est l’opportunité     que saisit le ministre des Relations extérieures pour échanger avec la diaspora indienne de certains pays à travers une vidéo-conférence. Tout en soulignant que l’Inde accorde une grande importance à sa coopération avec l’Afrique, engagement réitéré par le Premier ministre Narendra Modi en juillet 2018 devant le parlement Ougandais, l’ambassadeur Rajesh a indiqué que la coopération bilatérale Nigéro-indienne connait beaucoup de progrès. Il a cité entre autres points saillants de cette coopération, la construction du centre international de conférence Mahatma Gandhi de Niamey, le premier en Afrique, un chef-d’œuvre architectural totalement achevé qui ouvrira bientôt ses portes. Il permettra au Niger de pouvoir accueillir n’importe quelle grande conférence internationale a dit l’ambassadeur.  M Rajesh Agarwal a annoncé la tenue des plusieurs grands évènements que son pays va abriter cette année. Il s’agit notamment de la rencontre Inde-Afrique sur l’agriculture en mars, de celle sur la santé en avril. Au plan bilatéral, il a annoncé la participation du Niger, à travers son ministre de la défense, à l’évènement Defense-expo qui aura lieu en février prochain. Le diplomate a félicité le Niger  pour son choix de siéger au sein du conseil de sécurité des Nations Unies, mais aussi pour son choix en vue d’abriter la conférence internationale de la francophonie et l’organisation de la coopération islamique.

L’ambassadeur a aussi saisi l’occasion pour réitérer l’engagement de son pays à renforcer la démocratie en ajoutant 11 devoirs fondamentaux dans sa constitution et réaffirmant la renonciation à la violence. Dans son allocution, l’invité d’honneur de la cérémonie de célébration de la Journée de l’Indien à l’Etranger, M Ibrahim Jean Etienne, a présenté les meilleurs voeux du ministre de la Justice à l’ambassadeur et à toute la communauté indienne au Niger. Une communauté qu’il a qualifiée de dynamique participant  et apportant sa contribution à  l’effort de renforcement de la coopération bilatérale de nos deux autorités. Le secrétaire général adjoint du ministère de la Justice a souligné que le Niger et l’Inde partagent des valeurs communes de paix, de démocratie conformément aux dispositions de leurs constitutions. M Jean Etienne a proposé à l’ambassadeur de prospecter les voies pour créer un cadre de  coopération judiciaire entre le Niger et l’Inde, comme c’est le cas pour bien d’autres secteurs.

 

Zabeirou Mousa(onep)