La polygamie : Peur, préjugés et réalités d’une pratique sociale bien ancrée

Dossier
Spread the love

Sharing is caring!

Même s’ils ne l’ont pas directement vécu, beaucoup de nos concitoyens se font une idée de la polygamie. Idées souvent construites au travers des scènes de ménage souvent dramatiques dans les foyers polygames. En effet, pièces de théâtre, films, dictons populaires ont présenté le phénomène de la polygamie dans ses multiples facettes, mais le plus souvent sous son mauvais aspect. Coépouses acariâtres, marâtres sorcières, époux injustes, belles familles en guerre constante, tel est en général, le visage de la polygamie dépeint dans notre société actuelle.

Pourtant, il est existe aussi des histoires positives, des réussites dans la polygamie. Qu’on la déteste ou qu’on la tolère, la polygamie fait partie de nos traditions. Autorisée par nos us et la religion musulmane, cette pratique est diversement appréciée. Si certains pensent qu’elle est à la base des tensions dans les foyers, d’autres mettent en avant ses avantages pour la société notamment la lutte contre certaines pratiques contraires aux mœurs, mais aussi la chance qu’elle offre aux femmes (plus nombreuses que les hommes selon certaines statistiques) d’avoir un foyer.

Mais au-delà des appréciations qui peuvent être subjectives sur la polygamie, il y’a ce que la religion musulmane a recommandé. Les chercheurs en sciences sociales ont aussi leurs explications sur cette pratique. En définitive, les témoignages des concernés mettent en lumière une expérience diversement vécue.

 Siradji Sanda(Onep)