L’ambassade de l’Afrique du Sud au Niger célèbre la Journée de la Liberté : Faire mieux connaitre la mission diplomatique sud-africaine au Niger

Politique

La communauté Sud-Africaine vivant au Niger, a commémoré le mardi 28 juin dernier à Niamey, la journée de la ‘’Libération de l’Afrique du Sud’’. Institué par Nelson Mandela, le premier Président noir du pays, le jour de la Liberté (Freedom Day) est une occasion pour commémorer les premières élections nationales multiraciales du pays depuis l’abolition de l’apartheid en Afrique du Sud. C’est pour la première fois que cette fête s’organise au Niger. Sous le rythme des musiques sud-africaines interprétées en live par des artistes invités pour la circonstance, la communauté Sud-Africaine au Niger et leurs invités ont fêté dans l’allégresse et la convivialité.

Plusieurs personnalités ont pris part à cette fête commémorative dont le ministre délégué auprès du ministre d’Etat aux Affaires Etrangères et de la Coopération, chargé de l’intégration Africaine, M. Youssouf Mohamed Elmouctar, des ambassadeurs et représentants des institutions diplomatiques accréditées au Niger, etc. La cérémonie commémorative a débuté avec l’exécution de l’hymne national, la Nigérienne, suivie de celle la République Sud-Africaine. 

A noter que cette Fête Nationale de la République d’Afrique du Sud, communément appelée ‘’Jour de la liberté’’, commémore le jour où pour la première fois les Sud-Africains de toutes races se sont réunis pour élire un président de leur choix le 27 avril 1994, avec l’accession démocratique de l’ancien Président Nelson Mandela à la tête de son pays. Les premières élections démocratiques du 27 avril 1994 ont donné naissance à la démocratie constitutionnelle. Cela a conduit à l’émergence d’une identité nationale fondée sur le respect de l’autre et l’amour de la diversité, etc. d’où l’attribution du nom arc-en-ciel à la nation Sud-Africaine.

Très revigoré d’avoir organisé cet évènement au Niger, le Chargé de l’ambassade de l’Afrique du Sud au Niger, M. Léonard Khoza a dévoilé au public les motifs de l’organisation de la journée de la libération de l’Afrique du Sud au Niger. « La raison pour laquelle nous avons décidé d’organiser cet événement est due au fait que chaque fois que je vais à des réunions ou à des rassemblements sociaux, les gens sont surpris de constater qu’il y ait une ambassade sud-africaine à Niamey. C’est pourquoi nous avons décidé d’organiser la fête nationale afin de vulgariser notre présence au Niger et nous sommes au Niger depuis mars 2008 », a déclaré M. Léonard Khoza.

Par ailleurs, le diplomate sud-africain a rappelé la célébration du Jour de la liberté rappelle aux Sud-Africains que l’avènement de la liberté n’était pas gratuite. « Notre chemin vers la démocratie a exigé d’immenses sacrifices, et beaucoup ont payé le prix ultime pour que nous soyons  libres. Notre démocratie a restauré la dignité de millions de Sud-Africains et changé nos vies pour le meilleur. Il incombe à chaque génération de sauvegarder notre liberté et de l’étendre »,  a exhorté le diplomate Sud-Africain.

Rappelons que le Niger et la République Sud-Africaine entretiennent de très bonnes relations bilatérales depuis des années en témoigne la visite de l’ancien Président Sud-Africain, M. Thabo Mbeki au Niger en juillet 2006 à l’invitation de feu Mamadou Tandja, ancien Président de la République du Niger, l’ouverture officielle en 2008 de la mission diplomatique Sud-Africaine au Niger, etc.

Abdoul-Aziz Ibrahim(onep)