Lancement de la campagne contre le COVID 19 par le Médiateur de la République à l’université de Tahoua : Me Ali Sirfi Maiga rend hommage à la communauté universitaire

Société
Spread the love

Sharing is caring!

 

Poursuivant sa campagne de lutte contre le COVID 19 dans la région de Tahoua, et après les étapes de Tahoua ville, Bambeye et Kalfou, le Médiateur de la République, Me Ali Sirfi Maiga s’est rendu hier à l’université de Tahoua pour procéder à la même campagne de sensibilisation au sein de la communauté universitaire. Il a saisi cette circonstance pour rendre un vibrant hommage aux universitaires pour tous les efforts qu’ils déploient dans la lutte contre cette pandémie.

Dans une allocution qu’il a prononcée à cette occasion, Me Ali Sirfi Maiga, a souligné qu’il a  relevé avec une grande satisfaction les efforts importants déployés par les Universités Publiques du pays, dans leurs missions de recherche et d’innovations technologiques afin de contribuer à la lutte contre la COVID 19 qui préoccupe le monde, apportant ainsi, un démenti cinglant à la suspicion largement répandue quant à la réalité de la recherche dans nos Universités. Il a ajouté qu’on note en effet avec admiration et fierté qu’en très peu de temps, les enseignants chercheurs du Niger ont imaginé, conçu et produit un dispositif révolutionnaire typiquement nigérien, à la pointe de la technologie, dont l’utilité dans la lutte contre la pandémie qui prévaut n’est pas à démontrer.

Selon le Médiateur de la République, devant un tel sursaut de patriotisme avec des productions technologiques visibles, réalisées en un temps record par des intelligences nationales, on ne peut que se réjouir et se rassurer de la capacité du pays à prendre en charge son destin, pour peu que chacun y mettre du sien et fasse confiance aux compétences de l’autre. « Nous tenons pour certain qu’il n’y pas de développement sans efforts de recherches et d’innovation. Les enseignants chercheurs que vous êtes viennent de nous administrer de la manière la plus éclatante qui soit que les compétences à ces fins et la volonté de bien faire existent. Cependant, nous admettons aussi que la graine est un espoir de bonne récolte, il faut la mettre d’abord en terre et l’entretenir pour en espérer les fruits. Ceci pour dire que sans moyens matériels, financiers et humains, l’intelligence humaine la plus évoluée ne peut rien générer » a dit Me Ali Sirfi Maiga.

 

Il a indiqué qu’il est indispensable et urgent que le Gouvernement attache un intérêt particulier à la recherche dans tous les domaines, de manière à susciter une saine émulation en y mettant le prix qu’il faut, parce qu’il s’agit bien là d’un investissement sûr qui vaut tous les sacrifices à consentir.

« Pour tout dire, je vous admire et je suis pleinement satisfait de ce que vous venez de réaliser. Quelle belle circonstance donc que celle-ci pour vous dire toute ma gratitude et celle de l’institution que je dirige » a conclu le Médiateur de la République.

 

 

 

Par Oumarou Moussa(onep)