Lancement des activités commémoratives de la Journée de l’Enfant Africain : Dégager des actions phares en vue d’accélérer la mise en œuvre de l’Agenda 2040 par le Niger

Société
Spread the love

Sharing is caring!

La ministre de la Promotion de la Femme et de Protection de l’Enfant, Mme Allahoury Aminata Zourkaleini a procédé, hier au Palais des Congrès de Niamey, au lancement des activités commémoratives de la Journée de l’Enfant Africain. L’éclat de cette cérémonie a été rehaussé par la présence des autres membres du Gouvernement, du représentant résident de l’UNICEF, du gouverneur de la région de Niamey et d’autres acteurs engagés pour la cause de l’enfant.

S’adressant à l’assistance, la ministre de la Promotion de la Femme et de la Protection de l’Enfant, Mme Allahoury Aminata Zourkaleini a indiqué qu’une évaluation de la mise en œuvre de l’Agenda pour la période 2016-2020 a montré que plusieurs défis restent à relever dans les domaines de la santé, l’éducation, de la protection des droits, du travail des enfants, de la participation des enfants… C’est pourquoi, a-t-elle estimé, il faut dégager des actions phares dont la réalisation permettra au Niger d’accélérer la mise en œuvre de l’Agenda 2040, gage de l’atteinte de l’objectif de construction d’un Niger digne des enfants.  « Jadis habituées à vivre dans l’harmonie et la tranquillité, les communautés de certaines régions de notre pays vivent dans des cauchemars d’exactions perpétrées par des individus sans foi, ni loi, dont le seul objectif est tuer et semer la terreur », a déclaré Mme Allahoury Aminata Zourkaleini.

Pour la commémoration de cette journée dédiée à l’enfant africain, des activités sont programmées., Il s’agit notamment de l’organisation d’un panel, une session à laquelle les enfants seront face aux honorables députés pour discuter de certains sujets. A l’issue de toutes ces  activités, une feuille de route sera élaborée pour suivre la mise en œuvre des engagements pris pour la résolution de certains problèmes identifiés a annoncé la ministre.

Mme Allahoury Aminata Zourkaleini a en fin remercié les partenaires qui, dans les situations de paix comme dans les urgences, continuent à soutenir le gouvernement et les populations nigériennes et les a, par la même occasion, encouragés à renforcer et à maintenir ces appuis, surtout pour accompagner les efforts des familles à protéger leurs enfants dans ces situations difficiles.

 Pour sa part, le représentant résidant de l’UNICEF au Niger, M. Aboubacry Tall a relevé quelques progrès enregistrés au cours de ces dernières années dans les domaines notamment de lutte contre le mariage des enfants, la promotion de la scolarisation des filles, dans les secteurs de la santé, de l’eau, hygiène et assainissement et de la protection des enfants. Il s’est en outre félicité de l’engagement personnel du Président de la République Mohamed Bazoum dans l’éducation des enfants. Ce sont là, a-t-il soutenu, des signaux forts qui démontrent encore une fois la volonté du Niger d’accélérer les efforts visant à promouvoir et réaliser les droits de tous les enfants du Niger. M. Aboubacry Tall a aussi réaffirmé l’engagement indéfectible de l’UNICEF à respecter et protéger les droits et principes énoncés dans la Charte et à identifier et prendre des mesures concrètes et réalisables à l’égard de son application complète, pour un Niger et une Afrique réellement dignes des enfants.

Le représentant de la Société Civile active sur les Droits de l’Enfant, M. Sidikou Moussa, a  lancé un appel au gouvernement pour une harmonisation du cadre législatif nigérien afin d’avoir une définition consensuelle de l’Enfant et faciliter la tâche aux acteurs intervenant dans le domaine de la protection aux risques de rater leur cible ; d’identifier avec l’appui de ses partenaires les domaines de préoccupations et les mesures d’urgences nécessaires devant être prises dans une considération de stratégie efficace conformément aux directives de l’Agenda 2040 qui est une politique panafricaine visant à garantir à tous les enfants une enfance heureuse.

 Aïchatou Hamma Wakasso(onep)