Lancement des épreuves de l’éducation physique et sportive du Baccalauréat : 66.698 aptes à subir les épreuves dont 31% de filles

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le ministre de l’Education Nationale, Dr Rabiou Ousman  a procédé hier matin au CES Koira Kano Nord (ex CEG 25 de Niamey) au lancement des épreuves physiques et sportives du baccalauréat, Session 2021. C’était en présence du Secrétaire général du gouvernorat de la région de Niamey, M. Boureima Zourkaleyni Maiga et du directeur général de l’Office du Baccalauréat du Niger, Pr Mounkaila Lawali Abdo Serki. Avec ces épreuves, les candidats au Baccalauréat viennent d’entamer la première partie de l’exercice auquel ils sont soumis en vue d’obtenir le précieux diplôme leur permettant de poursuivre les études supérieures.

Cette année, ils sont  66.698 candidats répartis dans 143 centres sur l’ensemble du pays, aptes à subir les épreuves de l’éducation physique et sportive. 31% de ces effectifs sont des filles. Les candidats étaient sur le terrain à l’heure de la convocation pour attendre le début des épreuves. Ils ont répartis au niveau de différents ateliers à savoir la gymnastique, les sauts en hauteur et en longueur, la vitesse, et le lancer-poids.

A son arrivée au CES Koira Kano Nord, le ministre de l’Education Nationale a été accueilli par le directeur général de l’Office du Baccalauréat du Niger, Pr Mounkaila Lawali Abdo Serki entouré de ses proches collaborateurs. Après avoir officiellement donné le coup d’envoi des épreuves d’éducation physique et sportive, Dr Rabiou Ousman a indiqué que le gouvernement accorde une importance à l’éducation. Il a rassuré que toutes les mesures ont été prises pour que les épreuves se déroulent convenablement. D’après lui, le ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche à travers l’Office du Baccalauréat du Niger a pris les dispositions nécessaires tant du point de vue sanitaire que sécuritaire afin d’assurer la sécurité de tous les acteurs à savoir les candidats et les encadreurs ainsi que les membres des jurys.

Le ministre de l’Education Nationale a noté que le nombre des candidats inscrits au Baccalauréat session 2021, est  80.927 sur l’ensemble du territoire national. Dr Rabiou Ousman a invité les candidats à être assidus et ponctuels avant de leur rappeler que la note des épreuves physiques est prise en compte dans les notations. C’est pourquoi il a appelé les candidats à accorder une importance capitale à ces épreuves au même titre que les autres disciplines. Il a demandé aux examinateurs d’évaluer les candidats en toute impartialité et de manière équitable. Le ministre de l’Education Nationale a par ailleurs félicité  tous les acteurs de l’éducation pour avoir contribué à la normalisation de l’année scolaire.

Pour sa part, le Directeur général de l’Office du Baccalauréat du Niger (OBN), Pr Mounkaila Laouali Abdo Serki est revenu sur les réformes entreprises par l’institution qu’il dirige. Au nombre de ces réformes, Pr Serki a cité l’inscription et le retrait des convocations en ligne par les candidats. Il a souligné que le retrait des convocations en ligne a concerné les candidats libres. Les candidats officiels des établissements publics et privés ne sont pas autorisés d’effectuer le retrait des  convocations en ligne. Il s’est agi pour l’Office, à travers cette démarche, de protéger principalement les établissements privés sachant qu’il peut y avoir des candidats qui n’ont pas honoré leur engagement vis-à-vis de l’école. Le DG de l’OBN a précisé que chaque établissement dispose d’un code sur la plateforme lui permettant de télécharger toutes les convocations de ses candidats. Pr Mounkaila Laouali Abdo Serki s’est dit globalement satisfait des réformes que l’institution vient d’entreprendre pour que les épreuves puissent se dérouler normalement.

 Laouali Souleymane(onep)