Lancement du festival inclusif couplé de foire : Fenêtre sur les talents et œuvres artisanales des personnes en situation de handicap

Société
Spread the love

Sharing is caring!

 

 

Le consortium Organisation pour le Développement Inclusif (ODI Niger) organise un festival inclusif couplé à une foire, du 22 au 26 janvier à Niamey, sur financement de VOICE, un programme du royaume du Danemark qui a pour but de donner la voix aux couches vulnérables à savoir les victimes de discrimination en raison de l’âge, notamment les jeunes et personnes âgées, les femmes victimes d’exploitation, d’abus ou de violence, et les personnes en situation de handicap. Ce festival inclusif, placé sous le thème «le handicap n’est pas une fatalité», s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet «Innovation et Apprentissage» qui vise l’épanouissement des personnes en situation de handicap. Au cours de ce festival qui durera 5 jours, il est prévu des animations culturelles, des expositions  et des activités sportives.

 

Le programme VOICE vise à renforcer la capacité des organisations de la société civile représentant les voix des  groupes les plus marginalisés  et les plus discriminés dans dix pays  ciblés, dont le Niger à travers l’appui aux personnes en situation de handicap. Le consortium, composé de l’ONG Mourna Yara,  l’Union National des Aveugles du Niger (UNAN) et ODI Niger  se réjouit du financement de VOICE, qui a donné la voix aux personnes en situation de handicap. Depuis janvier 2019, les actions du programme ont facilité l’autonomisation des personnes en situation de handicap à travers les interventions dans les régions de Tahoua, de Tillabéri et de Niamey, a indiqué le coordonnateur de l’ONG Mourna Yara, M. Mahamadou Oumarou dans son mot de lancement du festival, avant d’exhorter les participants à honorer toutes les activités de leur présence.

Lors de la cérémonie de lancement, il y’a eu des prestations musicales par des personnes en situation de handicap, à travers lesquelles la stigmatisation des personnes en situation de handicap sont dénoncées. Ce sont en effet, des chansons émotives, touchantes mais aussi  un appel à considérer l’autre comme une personne entière malgré son handicap. Il y’a également eu de la chorégraphie et des sketches véhiculant des messages sur le handicap, et un défilé de mode des enfants atteints d’handicap pour présenter les habits confectionnées par un groupement de femmes handicapées.

C’est aussi dans le cadre de la lutte contre la stigmatisation,  que Voice est conçu en tant que mécanisme de subvention innovant créé pour atteindre les personnes exclues sur le plan social, économique, politique et privées d’espaces.  Ce mécanisme innovant en lien avec l’apprentissage, définit cinq groupes cibles, dont les personnes en situation de handicap, à travers les objectifs de développement durable qui visent à ne laisser personne pour compte.

Les stands de la foire sont entièrement constitués par des articles et des œuvres produits par des personnes en situation de handicap. Ces personnes sont organisées en associations ou groupements et mènent des activités de confection d’articles divers ou de transformation agro-alimentaire. Il s’agit entre autres, de la récupération des déchets plastiques transformés en produits artisanaux, la fabrication de produits cosmétiques, la couture, le tricotage et la fabrication des biens immobiliers. A travers ces œuvres présentées, il s’agit de montrer que les personnes en situation de handicap contribuent au développement socio-économique.

 Issoufou A. Oumar(onep)