Lancement du projet « Engagement Citoyen des Femmes Riveraines des Sites d’Exploitation Minière et Pétrolière » : Amélioration des conditions de vie des femmes riveraines des industries extractives

Société
Spread the love

Sharing is caring!

 

 

L’Association des Femmes du Secteur des Industries Extractives du Niger (AFSIEN) a organisé hier après-midi à l’EMIG une cérémonie consacrant le lancement d’un projet intitulé « Engagement Citoyen des Femmes Riveraines des Sites d’Exploitation Minière et Pétrolière ». L’objectif principal de ce projet est de contribuer à l’amélioration des conditions de vie de la population en général et celle de la femme riveraine des industries extractives en particulier. C’est le ministre d’Etat, ministre du pétrole, M. Foumakoye Gado, qui a présidé le lancement officiel de ce projet.

Dans son intervention, le ministre d’Etat, ministre du Pétrole, M. Foumakoye Gado, a rappelé que ce projet s’inscrit dans la vision des plus hautes autorités de notre pays au premier rang desquelles SEM. Issoulou Mahamadou qui fait du développement communautaire et du bien être de la population une préoccupation majeure et prépondérante. ‘’Nous mettons un accent particulier à améliorer les outils de gestion des 15% des recettes rétrocédés au développement des collectivités locales afin qu’il impacte positivement  le développement local’’, a dit M. Foumakoye Gado. Il a par ailleurs annoncé que des nouvelles lois sont en cours de validation tendant à imposer un certain nombre de dispositifs permettant le développement du contenu local (la valeur retenue au niveau des collectivités des activités minières ou pétrolières. Il a enfin félicité et encouragé l’AFSIEN pour cette initiative qui vient en appui aux actions du gouvernement afin que les populations nigériennes riveraines des sites miniers et pétroliers puissent mieux bénéficier des retombées économiques des activités minières et pétrolières

 

Pour sa part, la Directrice Pays d’OXFAM au Niger a réitéré son engagement d’accompagner l’Association des Femmes du Secteur des Industries Extractives du Niger (AFSIEN) en finançant le présent projet dont les objectifs cadrent parfaitement avec les politiques stratégies pays en matière de l’autonomisation, la vision globale de OXFAM, ‘’celle d’un monde plus juste, sans misère et sans discrimination. Ces activités s’inscrivent dans le cadre de l’axe programmatique d’intervention d’Oxfam au Niger sur la gouvernance et citoyenneté active dans sa composante industries extractives’’, a indiqué la Directrice Pays d’Oxfam au Niger.

Auparavant, la présidente de l’Association des Femmes du Secteur des Industries Extractives du Niger  (AFSIEN), Fourera Sotty Maiga, a précisé que l’engagement des femmes passe par leur autonomisation. Selon elle, lorsque la femme se voit garantir l’accès au service, l’égalité des droits, c’est l’ensemble des communautés qui en bénéficient à travers le développement, l’éducation, la santé, les revenus, l’engagement communautaire, etc.

Notons que ce projet est composé de deux parties, à savoir la mise en place des antennes régionales précisément dans les régions de Tillabéri, Agadez, Zinder et Diffa, et faire des plaidoyers au niveau de l’Etat pour que un certain pourcentage des 15% de revenus des industries extractives versés aux collectivités soient accordés aux projets féminins pour que les femmes puissent s’assurer de leurs capacités à contribuer de façon visible et concrète au développement économique et social au même titre que les hommes.

 

Abdoul-Aziz Ibrahim Souley(onep)