Lancement officiel du Plan conjoint de réponse humanitaire et du Plan de soutien 2021 du Niger : En 2021, plus de 3 millions de personnes auront besoin d’une assistance multisectorielle, selon le Premier ministre Brigi Rafini

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, S.E Brigi Rafini, a procédé hier après-midi, au Palais des Congrès de Niamey, au lancement officiel du Plan conjoint de réponse humanitaire et du Plan de soutien 2021 du Niger. Les membres du gouvernement, ceux du Corps et Missions diplomatiques, des Représentants du Système des Nations Unies, ceux des PTF, des représentants des Ongs et plusieurs autres invités étaient présents à la cérémonie. Plusieurs interventions et une conférence de presse étaient au menu de l’activité. Dans son allocution de lancement, Brigi Rafini a indiqué que le Plan de réponse humanitaire pour l’année 2021 a été développé dans des circonstances exceptionnellement difficiles pour le Niger, au regard des attaques répétées et meurtrières des groupes armés non étatiques (GANE), qui ont endeuillé de nombreuses familles nigériennes, situation aggravée par les conséquences du changement climatique et l’apparition de la pandémie de la Covid-19. En plus, cette difficile situation pousse des milliers de personnes à se déplacer. Il a ensuite ajouté que l’une des préoccupations du gouvernement est, et demeure la garantie de la sécurité de tous, y compris celle de nos partenaires et de leurs biens sur l’ensemble du territoire national. « En 2021, le gouvernement avec le concours de ses partenaires devra apporter une assistance multisectorielle, a plus de 3 millions de personnes, qui ont besoin d’une aide humanitaire en urgence ». Devant cette préoccupation majeure, « Nous devons mettre en place une planification et une organisation rigoureuse de capacité opérationnelle et de mobilisation des ressources, en tenant compte de l’urgence de nos interventions, qui demandent une plus grande diligence », a indiqué le Premier ministre. Selon lui, les deux plans qui viennent d’être lancés, sont des outils de planification stratégique et de mobilisation des ressources, nécessaires, élaborés pour assister les personnes qui sont dans le besoin. « Pour répondre aux besoins humanitaire de 2.100.000 personnes, citées par le Plan de réponse humanitaire 2021, sur une population en besoin, estimée à 3.800.000, la mise en œuvre de la réponse humanitaire, au titre dudit plan, nécessite la mobilisation des ressources de l’ordre de 284 milliards FCFA. Les interventions du Plan de réponse humanitaire viennent en appui à celle prévue dans le cadre du Plan de soutien du gouvernement qui, cette année, cible plus d’un million sept cent mille personnes, pour un budget estimatif d’environ 192.000.000.000 FCFA.  S.E Brigi Rafini a saisi l’occasion pour féliciter, remercier et exprimer toute sa gratitude, au nom du Président de la République, SE Issoufou Mahamadou, du gouvernement et du Peuple Nigérien, les acteurs humanitaires, tous les acteurs et partenaires techniques du Dispositif National de Prévention et de Gestion des Crises Alimentaires et tous ceux, qui de près ou de loin, ont contribué à l’élaboration de ces deux documents stratégiques.

Par Mahamadou Diallo(onep)